LES ECLIPSES SOLAIRES DE 2012 ET JUSQU'A 2020

eclipse-solaire-algerie.jpg

(Copyright : photographie inconnu. Eclipse solaire Algérie. Merci

 

La première éclipse solaire de 2011 a pris naissance en Algérie


Samedi 1er janvier 2011

Une éclipse solaire partielle, la première de l'année 2011, s'est produite dans la matinée du 4 janvier 2011 - elle a été visible en Algérie. Le premier contact de la pénombre lunaire avec la surface de la terre a eu lieu en Algérie à 06:40:11 (07:40:11 locale) UT où l’éclipse a été visible dès le levé du soleil. L’éclipse débuta à Alger à 07h43 mn et se termina à 10h10 mn. Elle a vu son maximum à 08h52 mn, avec un taux de 56,3%, précise le CRAAG, ajoutant que dans les autres régions du pays la grandeur de cette éclipse a été variable de 30% à Tamanrasset à 60% à El Kala.

 

Le phénomène, né de l’interposition de la lune entre la terre et le soleil, a également été partiel dans le monde et toucha ainsi les régions de l’Afrique centrale et de l’ouest et la Sibérie (Russie). Il a atteind son maximum au nord de la Suède avec un taux de 85,72%.

 

L’éclipse solaire, qui est un phénomène périodique dans le temps, s’est déjà produite en Algérie à plusieurs reprises, la dernière remontant au 29 mars 2006. La prochaine éclipse partielle, quant à elle, se produira le 3 novembre 2013, alors qu’une éclipse totale se produira le 2 août 2027. Le Centre de recherche en astronomie astrophysique et géophysique CRRAG rappelle à l’occasion que l’observation de l’éclipse présente des risques et recommande de se munir de lunettes spéciales éclipses et éviter l’utilisation de lunettes de soleil, de films radiographiques, de pellicules photographiques ou de verres fumés. Sans protection, le phénomène peut causer des dommages irréparables aux yeux, notamment une brûlure indolore entraînant

une cécité irréversible.


Informations

Le premier contact de la pénombre lunaire avec la surface de la terre (P1)

a eu lieu en Algérie à 06:40:11 (07:40:11 locale) UT oú l’éclipse a été visible dès le levé du soleil.

La première éclipse solaire de 2011 s'est produite au nœud ascendant de la Lune (Sagitaire)

L’éclipse partielle a été visible à partir de la majeure partie de l’Europe, de l’Afrique du Nord et d’Asie centrale.


La surface du disque solaire occultée par la Lune a été maximale (magnitude 0,858)

à 08:50:35 UT et a été visible dans le nord de la suède.

L’éclipse partielle a pris fin au Kazakhistan à 11:00:54 UT.

 

Eclipse solaire du 04 Janvier 2011

 

(c) Copyright : http://portail.cder.dz/spip.php?article851

 

Mesures Radiométriques et Eoliennes en temps réel - Site CDER Bouzareah, Alger

 

 Les articles les plus récents dans News

 

CARTE GÉNÉRALE DE L'ÉCLIPSE ANNULAIRE 
DU SOLEIL DU 20 & 21 MAI 2012

 
carte-general-2012-05.jpg
 

CARTE GÉNÉRALE DE L'ÉCLIPSE ANNULAIRE DU 20 & 21 MAI 2012


Cette éclipse est la NEUVIÈME ÉCLIPSE ANNULAIRE DU SOLEIL du XXIème siècle.

Elle sera visible sur deux continents:
-l'ASIE 
- et sur presque la totalité de l’AMÉRIQUE DU NORD.


Sa bande de centralité sera visible sous la forme d'une ÉCLIPSE ANNULAIRE 

au Sud de la CHINE dont à MACAO et à HONG-KONG 

sur le Nord de TAÏWAN dont à TAIPEI 

elle longe la totalité la côte Pacifique du JAPON 

dont sur la mégalopole de TOKYO 

puis elle traverse le PACIFIQUE NORD en passant par le Sud des ÎLES ALÉOUTIENNES 

elle termine ensuite par la Côte Ouest

et le Centre des ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE d'abord au Nord de la CALIFORNIE et de l’OREGON, puis le NEVADA, l'UTAH (Lac Powell), le Nord de l'ARIZONA et le Sud du COLORADO et pour finir au NOUVEAU MEXIQUEet au TEXAS.

Cette ÉCLIPSE ANNULAIRE DU SOLEIL sera visible sous une forme partielle sur une très grande partie du continent de l'ASIE dont la MONGOLIE, la RUSSIE, la THAÏLANDE, le LAOS, le VIETNAM, BRUNEI, les PHILIPPINES, la CORÉE DU SUD, la CORÉE DU NORD, les ÎLES MARIANNES DU NORD et du continent de l'AMÉRIQUE DU NORD dont le MEXIQUE et le CANADA.


La particularité et le grand intérêt de cette ÉCLIPSE ANNULAIRE DU SOLEIL est que sa bande de centralité maximale est d'une largeur exceptionnelle de 236 km selon les pays traversés.
Avec une durée maximum de sa phase annulaire de 5 Minutes et 41 Secondes, elle est l'une des ÉCLIPSES ANNULAIRE DU SOLEIL les plus longues du 21ème siècle. (Au dessus du Pacifique Nord)

Attention
, cette ÉCLIPSE ANNULAIRE DU SOLEIL traverse la ligne de changement de date.
En effet, elle commence au début de la journée du 21 MAI 2012 au Sud de la CHINE et se termine à la fin de la journée du 20 MAI 2012 aux ÉTATS-UNIS. Ceci est exceptionnel et unique.
.


(c) http://www.eclipseafrique.com/i


 
Les éclipses de Soleil de 2010 à 2020
Petit panorama des éclipses de soleil de la décennie en cours...

icone-annulaire.jpg
15 janvier 2010 - Eclipse Annulaire de Soleil
Eclipse annulaire importante (plus de 11 minutes de centralité à son maximum), qui prend source en Afrique centrale pour traverser ensuite le Kenya (7 min. 27 s. de phase annulaire à Nairobi, ville qui cependant se trouve décalée au sud de la ligne de centralité).

La pénombre de la lune atteint ensuite l'extrême sud de l'Inde et le nord du Sri Lanka, peu après le maximum. L'éclipse survole ensuite le Myanmar (ex-Birmanie), pour près de 8 min. 48 s. de phase annulaire. En Chine, la ville de Chongqing se trouve sur la ligne de centralité (7 min. 50 s.).

ase2010.jpg

ase2010-sri-lanka.jpg

© Google / F.Espenak



icone-totale.jpg
11 juillet 2010 - Eclipse Totale de Soleil
Dernière éclipse totale de la première décennie du XXIème siècle, qui se déroule quasi exclusivement dans l'Océan Pacifique.

Cependant de nombreuses îles sont traversées par l'ombre de la lune. Parmi elles, quelques atolls de Polynésie française... et la célèbre île de Pâques ! La durée de la totalité y sera de 4 min. 45 sec. avec un soleil à 40° de hauteur dans le ciel. Un événement rarissime, pour lequel les places seront chères... Les chances de ciel clair s'élèvent à 48 %.
L'ombre rate de peu Tahiti : à Papeete, l'éclipse sera partielle à 98,4 %. L'éclipse sera totale à seulement 20 km au sud-est de l'île ! Pour voir le soleil noir, il faudra donc se déplacer plus au sud, ou à l'est, afin de rejoindre l'île de Mehetia (1 min. 30 s. de totalité) ou les îles de Tuamotu, notamment les atolls de Reitoru, Hikueru, ou Tauere, où la durée de la totalité dépasse les 4 min. 20 s. C'est ici que les chances de ciel clair sont au maximum, avec 65 à 70 % de chances de ciel dégagé pour l'éclipse, et un soleil à 30° au-dessus de l'horizon.
L'éclipse finira en Patagonie, au coucher du soleil (environ 2 min. 55 sec. de totalité sur les côtes chiliennes). Mais les statistiques météo sont pessimistes : pas plus de 30 % de chances de ciel clair. A cela s'ajoute un soleil bas sur l'horizon (moins de 4° !).
Les places pour voir cette éclipse à l'île de Pâques étant limitées et les agences de voyage triées sur le volet par la compagne aérienne désservant l'île, les observateurs sont invités à réserver dès à présent, en sachant qu'il faudra y mettre le prix : entre 4000 et 8000 euros le voyage depuis Paris ! Infos sur chasseursdeclipses.com
Bientôt, plus d'information concernant les propositions de voyages pour la Polynésie française.

tse2010.jpg
© Google / F.Espenak

10cook-s-2.png
 
10tahiti-s.png
 
Tracé de l'éclipse du 11 juillet 2010 sur les îles Cook et la Polynésie française - © F.Espenak

2010easteris-small.png

2010soam-small.png

Tracé de l'éclipse du 11 juillet 2010 sur l'île de Pâques, puis sur le Chili et l'Argentine - © F.Espenak

 Carte de couverture nuageuse moyenne sur le trajet de l'éclipse (meilleure probabilité en vert) - © F.Espenak & J.Anderson


4 janvier 2011 - Eclipse Partielle de Soleil
Cette éclipse partielle sera visible en France au lever du soleil. A Paris elle atteindra 73 %. Son maximum se produit au nord de la Suède et de la Finlande (85 % de soleil éclipsé).


1er juin 2011 - Eclipse Partielle de Soleil
Visibilité réduite au pôle nord (Groënland), extrême est de l'Asie (Sibérie) et à l'extrême nord du Canada. Une infime portion du cap nord de la Norvège et le nord de la Finlande bénéficieront tout de même d'une éclipse partielle à 60 %.


1er juillet 2011 - Eclipse Partielle de Soleil
Minuscule éclipse partielle d'à peine 10 % de magnitude en pleine mer, au sud de l'Afrique.


25 novembre 2011 - Eclipse Partielle de Soleil
Quatrième et dernière éclipse partielle de 2011, qui se déroule essentiellement en Antarctique (maximum 90 %). Les habitants du Cap en Afrique du sud verront tout de même 10 % de soleil occulté peu après l'aube, tandis que ceux de Wellington en Nouvelle Zélande verront un coucher de soleil éclipsé à 25 %.
 
20 mai 2012 - Eclipse Annulaire de Soleil
Visible au lever du Soleil en Chine, à Canton, cette éclipse traversera ensuite le Japon, notamment Tokyo qui se trouve exactement au milieu de la ligne de centralité (5 minutes d'éclipse annulaire !).

 
 Après avoir traversé le Pacifique nord, l'éclipse termine sur les Etats-Unis : d'abord le nord de la Californie, puis le Nevada, l'Utah (lac Powell), le nord de l'Arizona, pour finir au Nouveau-Mexique, à Albuquerque (situé en pleine centralité), où la phase annulaire atteindra 4 min. 26 sec. La région du Grand Canyon est dans la bande de l'éclipse, mais un peu au sud, pas au centre.

Un voyage pour l'observation de cette éclipse dans l'ouest américain est organisé par chasseursdeclipses.com, avec la possibilité de prolonger le séjour à Hawaï pour observer 16 jours plus tard le passage de Vénus devant le soleil le 5 juin 2012 (phénomène rarissime qui a eu lieu en 2004 mais qui après 2012 ne se reproduira pas avant 2117 !! Cliquez ici pour accéder au site de l'organisateur et découvrir le programme détaillé de ce voyage.

ase2012.jpg
© Google / F.Espenak



 
13 novembre 2012 - Eclipse Totale de Soleil
Une éclipse qui se déroule essentiellement dans le Pacifique sud. La seule portion de terre traversée est l'extrême nord de l'Australie. Visible au lever du soleil, la totalité atteindra 2 minutes à Cairns. Etant donné qu'il s'agit des régions tropicales de l'Australie, il est difficile de prévoir quelle sera la météo mais il s'agira du début de l'été austral. L'Australie devrait donc être la destination de prédilection pour l'observation de cette éclipse !

L'ombre de la lune traversera ensuite la mer de Corail pour quitter la surface de la Terre à 800 km des côtes chiliennes. En Nouvelle Calédonie, l'éclipse sera seulement partielle (90 % à Nouméa), ainsi qu'en Nouvelle-Zélande (87 % à Auckland). La bande de totalité passe à 75 km au nord de l'île de Norfolk où l'éclipse sera partielle à 98 %.
Le chasseur d'éclipses américain Jay Anderson a établi des statistiques météo pour le nord de l'Australie. Il a publié le résultat de ses recherches sur son site web, à cette page. Dans l'ensemble, il apparaît que les chances de voir l'éclipse dans la région de Cairns sont d'environ 50 %. Plus loin dans les terres, vers Palmer (ou Palmerville), il semblerait que les statistiques donnent près de 65 % de chances de ciel clair. C'est le meilleur spot théorique. Mais comme toujours il faudra sans doute se renseigner sur place 2-3 jours avant l'éclipse afin de recueillir les prévisions météo de dernière minute et prévoir l'éventualité d'un déplacement sur le meilleur spot la veille de l'éclipse.

Un voyage pour l'observation de cette éclipse en Australie sera organisé par chasseursdeclipses.comCliquez ici pour accéder au site de l'organisateur.


tse2012.jpg

tse2012-australie.jpg

© Google / F.Espenak



10 mai 2013 - Eclipse Annulaire de Soleil
Rebelote en Australie, six mois après la totale, une annulaire ! La même région de Cairns est concernée, mais la ville est 200 km au sud de la bande de centralité.

Au mieux sur les côtes australiennes, la phase annulaire dure 4 min. 44 sec. L'éclipse traverse ensuite les îles Salomon, notamment l'île de Choiseul, où l'éclipse durera près de 5 min. 15 sec.

ase2013.jpg

ase2013-australie.jpg

© Google / F.Espenak




3 novembre 2013 - Eclipse Totale de Soleil
Une majorité du phénomène se déroule dans l'Atlantique, avant de rejoindre l'Afrique centrale (Gabon, Congo).

 
Au Gabon, la bande de totalité n'excèdera pas 50 km de large, entre Libreville et Port-Gentil, quasiment sur l'équateur. A cet endroit, la durée de la totalité avoisinera les 1 min. 8 sec. Il y a de bonnes chances de voir l'éclipse dans cette région car en novembre, c'est la saison sèche à l'équateur.

En fin de parcours, au sud de l'Ethiopie, la totalité sera quasi nulle (4 secondes !). En France, on pourra tenter de voir un soleil éclipsé à 1 % dans les Pyrénnées ! Eclipse partielle à 8 % à Madrid.


tse2013.jpg

tse2013-gabon.jpg

© Google / F.Espenak



29 avril 2014 - Eclipse Annulaire de Soleil
Minuscule phase annulaire en Antarctique (non centrale). L'éclipse sera partielle en Australie (58 % à Perth, coucher d'un soleil éclipséà 52 % à Sydney).


23 octobre 2014 - Eclipse Partielle de Soleil
Essentiellement visible sur l'Amérique du Nord, cette éclipse sera partielle à 64 % à Seattle, et à 45 % à Los Angeles, mais invisible sur la côte Est des Etats-Unis.


20 mars 2015 - Eclipse Totale de Soleil
Eclipse totale assez difficile d'accès car située essentiellement en plein océan arctique. Le Spitzberg est néanmoins sous l'ombre de la lune (2 min. 28 sec. de totalité dans la ville de Longyearbyen).


Plus proche de l'Europe, les îles Féroé, situées 400 km au nord des côtes de l'Ecosse, sont également concernées : dans la ville de Torshavn, la totalité atteint tout de même les 2 minutes. A 3h30 d'avion de Paris, voilà une destination à tenter !

tse2015.jpg

tse2015-feroe.jpg

© Google / F.Espenak


13 septembre 2015 - Eclipse Partielle de Soleil
Eclipse partielle se déroulant en grande partie au sud de l'Océan Indien, le maximum se situe en Antarctique (78 % de soleil éclipsé). A Johannesburg on pourra cependant voir une éclipse partielle à 26 % peu après le lever du soleil.


9 mars 2016 - Eclipse Totale de Soleil
Une totale quasi exclusivement réservée à l'Indonésie (le reste - et la majorité - de l'éclipse se déroulant en plein Pacifique). La ville de Palembang (à 500 km au sud de Singapour) bénéficie d'une totalité de près de 2 minutes.


Sont ensuite concernées les îles de Bornéo puis de Sulawesi. Sur l'île de Maluku Utara, la totalité avoisinera les 3 min 20 sec. Ce sera la dernière île traversée par l'éclipse, qui se termine à 1500 km au nord d'Hawaï.

tse2016.jpg

tse2016-indonesie.jpg

© Google / F.Espenak



1er septembre 2016 - Eclipse Annulaire de Soleil
Un événement réservé à l'Afrique centrale et à Madagascar. La bande de centralité traverse le Gabon (pour 2 min. 55 sec. de phase annulaire au mieux) puis le Congo et la Tanzanie, où se situe le maximum de l'éclipse (3 min. 05 sec.). A Madagascar, la phase annulaire atteindra environ 3 minutes. A Mayotte, l'éclipse sera partielle à 92 %.


ase2016.jpg

ase2016-afrique.jpg

ase2016-madagascar.jpg

© Google / F.Espenak



26 février 2017 - Eclipse Annulaire de Soleil
Une courte et probablement spectaculaire éclipse annulaire. Si le maximum se situe en milieu de l'Atlantique sud, on pourra cependant la voir en Patagonie (Chili, Argentine) au lever du soleil, ou en Angola et Zambie au coucher du soleil. En Argentine, près de la côte Atlantique, la phase annulaire durera environ 1 minute. En Angola, ce sera 1 min. 09 sec.


ase2017.jpg
© Google / F.Espenak



21 août 2017 - Eclipse Totale de Soleil
Très belle éclipse totale sur les Etats-Unis exclusivement ! C'est la réplique exacte de la totale du 11 août 1999 qui avait traversé la France dix-huit ans auparavant.

Après avoir parcouru une partie du Pacifique, l'éclipse atteint l'Oregon (1 min. 53 sec. de totalité à Salem), puis l'Idaho, le Wyoming, le Nebraska, le Missouri (2 min. 38 sec. à Columbia), le Kentucky (où se situe le maximum, 2 min. 40 sec.) pour quitter le continent par la Caroline du Sud (2 min. 34 sec. de totalité sur les côtes de l'Océan Atlantique). L'éclipse termine sa course en plein océan, à quelques 500 km au sud des îles du Cap Vert. A New York, l'éclipse sera partielle à 77 %.

tse2017.jpg

tse2017-usa1.jpg

tse2017-usa2.jpg

© Google / F.Espenak



15 février 2018 - Eclipse Partielle de Soleil
Eclipse partielle visible en Patagonie et en Antarctique. A Punta Arenas, le soleil sera éclipsé à 35 %. Au maximum, près du pôle sud, il le sera à presque 60 %.


13 juillet 2018 - Eclipse Partielle de Soleil
Nouvelle éclipse partielle localisée dans l'hémisphère sud, entre l'Australie et l'Antarctique (maximum 33 %). A Melbourne, on peinera à la distinguer (2 % de soleil occulté).


11 août 2018 - Eclipse Partielle de Soleil
Fait rare, une autre éclipse de soleil un mois après la précédente. Celle-ci concerne l'hémisphère nord, mais ne sera pas visible en France : seuls la Suède, la Finlande et la Norvège sont concernés (entre 0 et 25 % de soleil éclipsé), l'Islande (20 %) et la Russie. A Ulan Bator, en Mongolie, on pourra cependant voir une éclipse partielle à 40 %.


6 janvier 2019 - Eclipse Partielle de Soleil
Eclipse partielle qui concerne le nord-est de la Chine, la Corée et le Japon. A Séoul et à Tokyo l'éclipse sera éclipsé à plus de 40 %. A Pékin, d'environ 35 %.


2 juillet 2019 - Eclipse Totale de Soleil
Une fois n'est pas coutume, l'ombre de la lune survole essentiellement l'océan (ici, le Pacifique). Une île de Polynésie est cependant dans la bande de totalité en début de parcours, près de Pitcairn. Pas évident d'accès mais la totalité y est de 2 min. 57 sec.

Il sera plus probablement facile d'observer l'éclipse en Amérique du sud, où elle sera visible au coucher du soleil au Chili et en Argentine. La totalité sera de 2 min 36 sec. sur les côtes chiliennes et de 1 min 55 sec. dans la ville de Rio Cuarto en Argentine. A Buenos Aires, l'éclipse sera partielle à 99,6 % !!

tse2019.jpg

tse2019-argentine.jpg

© Google / F.Espenak



26 décembre 2019 - Eclipse Annulaire de Soleil
Le lendemain de Noël 2019, les saoudiens pourront voir un soleil éclipsé à l'aube, suivi plus tard des habitants de l'extrême sud de l'Inde. Au nord du Sri Lanka la phase annulaire sera visible pendant 3 min. 16 sec.


Puis l'éclipse traversera l'Indonésie (2 min. 14 sec. de phase annulaire à Singapour, qui n'est pourtant pas au centre de la bande). L'éclipse terminera sa course sur les îles Marianne (3 min. 10 sec. à Agana).
ase2019.jpg

ase2019-arabie.jpg

ase2019-inde.jpg

ase2019-singapour.jpg
© Google / F.Espenak


21 juin 2020 - Eclipse Annulaire de Soleil
Très fine éclipse annulaire cette année, qui prend sa source au Congo puis en Ethiopie, traverse le sud de l'Arabie Saoudite, le Pakistan puis le nord de l'Inde à proximité du Népal, où elle trouve son maximum (38 secondes seulement de phase annulaire !). L'ombre traverse ensuite le Tibet puis le sud-est de la Chine pour finir au-dessus de l'île de Taïwan, où la phase annulaire avoisinera les 59 secondes.


ase2020.jpg

ase2020-inde.jpg

ase2020-taiwan.jpg

© Google / F.Espenak

 
14 décembre 2020 - Eclipse Totale de Soleil
Un an et demi après la précédente éclipse totale, il s'agit de nouveau de la même région d'Amérique du sud qui est concernées par cette éclipse : le sud du Chili et la Patagonie. Cette fois-ci le maximum du phénomène a lieu sur la terre ferme, en Argentine, pour 2 min. 09 sec. de totalité.

tse2020.jpg

tse2020-argentine.jpg
© Google / F.Espenak

 
 
Suite des prévisions :
Eclipses de Soleil de 2021 à 2030


http://lepithec.chez.com/eclipse/eclipses_2011-2020.htm

 

 

La Terre sur la trajectoire d'une éjection de matière coronale

La Terre sur la trajectoire d'une éjection de matière coronale
(c) texte de Didier Jamet

publié le 13-05-2012

Les particules émises par le groupe de taches solaires AR 1476 dans la nuit du 11 au 12 mai 2012 devraient atteindre notre planète demain lundi 14 mai vers 16h30 heure de Paris (14h30 T.U.)

dictionnaire
Atmosphère

Atmosphère

Planète

Planète

Taches solaires

Taches solaires

Ce nuage de particules se déplace à une vitesse avoisinant les 1000 kilomètres par seconde. Bien que n'étant pas d'une intensité exceptionnelle, le phénomène pourrait engendrer des aurores boréales ou provoquer des perturbations dans les communications radio en ondes courtes, gênantes pour les vols intercontinentaux passant par les pôles.

La probabilité de tels évènements pour demain est estimée entre 20 et 30% par le NOAA, l'organisme gouvernemental américain chargé de l'étude de l'océan et de l'atmosphère.

Le groupe de taches AR 1476 responsable de cette éjection de matière coronale est celui que l'on voit très bien sur cette image prise vendredi soir au téléobjectif depuis le pont de la Concorde à Paris. Pour donner une idée de l'échelle, ce groupe de taches est à peu près grand comme 10 fois la Terre.

 

La lumière d'une super Terre analysée pour la première fois par un télescope spatial

La lumière d'une super Terre analysée pour la première fois par un télescope spatial

(c) texte de Didier Jamet

publié le 09-05-2012

Le télescope spatial Spitzer vient de réussir à détecter la lumière réfléchie par une super Terre, une grosse planète rocheuse située à 41 années-lumière de la Terre. Bien que cette planète ne soit pas habitable, le fait de pouvoir recueillir ce type de données sur des mondes comparables au nôtre par la taille ouvre des perspectives très prometteuses sur notre prochaine capacité à détecter la vie sur de lointaines planètes.

dictionnaire
Exoplanète

Exoplanète

Gravitation

Gravitation

Lumière

Lumière

Planète

Planète

Cette planète, 55 Cancri e, présente un diamètre environ deux fois supérieur à celui de la Terre, avec une masse 8 fois plus importante. Ne mettant que 18 heures à tourner autour de son étoile, elle est en verrouillage gravitationnel avec son Soleil, 55 Cancri, lui présentant toujours la même face. Les données deSpitzer indiquent que sur cette face constamment éclairée règne une température de plus de 2000°C, soit largement de quoi faire fondre la plupart des métaux.

Le successeur du télescope Hubble, le James Webb qui devrait être lancé en 2018 par une fusée européenne Ariane, aura la capacité d'analyser encore plus finement la lumière réfléchie par ce type d'exoplanète afin d'y détecter les signes d'une éventuelleactivité biologique extraterrestre.

 

APEX fait la poussière dans Orion

APEX fait la poussière dans Orion

(c) D'après un communiqué de presse de l'Observatoire Européen Austral

publié le 03-05-2012

Une nouvelle image des environs de la nébuleuse par réflexion Messier 78, juste au nord de la Ceinture d'Orion, révèle des nuages de poussière cosmique enfilés dans la nébuleuse comme un rang de perles.

dictionnaire
Lumière

Lumière

Nébuleuse

Nébuleuse

Nébuleuse par réflexion

Nébuleuse par réflexion

Les observations, réalisées avec le télescope APEX (Atacama Pathfinder Experiment) utilisent le rayonnement thermique des grains de poussière interstellaire pour montrer aux astronomes les endroits où de nouvelles étoiles sont en cours de formation.

Au centre de cette image, on voit Messier 78, aussi appelée NGC 2068. Lorsqu'on l'observe en lumière visible, cette région est une nébuleuse par réflexion, ce qui signifie que l'on voit un pâle rayonnement bleu provenant de la lumière des étoiles se réfléchissant sur les nuages de poussière.

Les observations d'APEX sont superposées à l'image en lumière visible et apparaissent ici en orange. Sensibles aux plus grandes longueurs d'onde, ces observations révèlent le léger rayonnement d'amas de poussière froids et denses dont certains peuvent atteindre une température aussi froide que -250 °C. En lumière visible cette poussière est sombre et obscure, c'est la raison pour laquelle les télescopes comme APEX sont si importants pour étudier les nuages poussiéreux où les étoiles sont nées.

Un filament observé par APEX apparaît, en lumière visible, comme une bande de poussière sombre traversant Messier 78. Ceci nous indique que de la poussière très dense se trouve devant la nébuleuse par réflexion, bloquant sa lumière bleuâtre. Une autre région proéminente de poussière brillante observée par APEX se superpose avec la lumière visible de Messier 78 sur son bord inférieur. L'absence d'une bande de poussière sombre correspondante sur l'image en lumière visible nous indique que cette région dense de poussière doit se trouver derrière la nébuleuse.

Les observations du gaz dans ces nuages révèlent du gaz s'écoulant à grande vitesse depuis quelques-uns des paquets de matière très dense. Ces écoulements sont éjectés par de jeunes étoiles encore en formation dans le nuage environnant. Leur présence indique donc clairement que ces paquets sont en train de former activement des étoiles.

NGC 2071, une autre nébuleuse par réflexion, se trouve en haut de l'image. Alors que les régions au bas de cette image n'hébergent que de jeunes étoiles de faible masse, NGC 2071 contient pour sa part une jeune étoile plus massive dont la masse a été estimée à cinq fois celle du Soleil et située sur le point le plus brillant que l'on voit sur les observations d'APEX.

 
Aurore boréale

question posée le 21-01-2012 par CASIMIR, de Carcassonne

J'entends parler d'une prévision d'aurore boréale visible en France suite à une éruption solaire. Qu'en est-il ? J'habite à Carcassonne, ai-je l'espoir d'assister un jour à un tel phénomène ?

réponse du 15-05-2012, par Didier Jamet

Bonjour et pardon pour cette réponse tardive. Cela dit, nous sommes toujours en période d'approche du maximum solaire, donc votre question reste d'actualité. En effet dans cette période, les éruptions solaires peuvent être si intenses qu'elles dilatent l'ovale auroral jusqu'à le faire descendre aussi bas que l'Espagne, comme ce fut le cas notamment en 2003. Donc il est tout à fait possible que lors d'une prochaine éruption intense, des aurores soient au passage visibles à Carcassonne. Mais cela reste quand même tout à fait exceptionnel. Donc si vous voulez être sûr d'en voir dans votre vie, il serait quand même plus sûr de monter vers la Finlande ou la Norvège au printemps ou en automne ! ;-)

influence de Saturne sur les séismes

influence de Saturne sur les séismes

question posée le 18-04-2012 par Dioex

Les sismologues sont actuellement très troublés et totalement incompétents pour expliquer l'activité sismique actuelle. Pourtant , le seisme de cette année à Sumatra est survenu 7,039 périodes synodiques de Saturne après celui de 2004 et le séisme du Chili de magnitude 8,8 et celui du Japon de 9 sont séparés d'une période synodique de Saturne. Pourquoi les sismologues ainsi que les climatologues n'intègrent pas la Terre dans un système dynamique appelé système solaire? Donc je prédis qu'en 2013, à partir du 4 avril environ, la Terre rentrera à nouveau dans une période de forte activité sismique, trop facile. Ce qui est intéressant cette année c'est que l'activité solaire a été très faible pendant cette période avec aucun flux de protons de haute énergie pour brouiller les pistes. Ma question est simple: La planète Saturne exerce t'elle des effets de marée sur la Terre? Les interactions sont elles gravitationnelles ou électromagnétiques étant donné le profil similaire d'émissions kilométriques de ces 2 corps célestes? Merci d'avance pour votre réponse.

dictionnaire
Gravitation

Gravitation

Magnitude

Magnitude

Planète

Planète

Proton

Proton

Saturne

Saturne

réponse du 15-05-2012, par Didier Jamet

C'est cela, oui... Ce qu'il y a d'intéressant avec votre théorie, c'est qu'elle vous permet de faire des prédictions très précisément datées, et que vous prenez donc le risque d'être désavoué, ce qui est le fondement même d'une démarche scientifique. Maintenant, et vu les développements de votre théorie (voir commentaire ci-dessous...), vous me permettrez de rester, en l'état actuel des choses, très sceptique... Tiens par hasard, ça n'est pas vous le "Elenin11" qui avait prédit des choses terribles à cause du passage de la comète Elenin sur le forum de Sceptic-ovni ? J'avais bien ri, et si des fois c'est vous, je vous en remercie... Quoi qu'il en soit, et étant donné que vous m'avez l'air bien branché sur le 220, vous en pensez quoi, vous, des comètes condensatrices ?...

étoile très brillante
 

question posée le 14-05-2012 par Otea, de Bora Bora

Bonsoir, habitante de l'île de bora bora (polynésie française) j'ai aperçu en allant au village principal de l'île, vaitape, une étoile très brillante voire plus proche que les autres. J'aimerais avoir des précisions sur celle-ci. merci d'avance.

dictionnaire
Planète

Planète

Transit

Transit

Vénus

Vénus

réponse du 14-05-2012, par Didier Jamet

Bonjour, ou plutôt bonsoir pour vous... À ce titre, j'en profite pour signaler qu'il est très émouvant de recevoir à 8h04 du matin un message d'une correspondante du bout du monde, pour laquelle c'est le début de la nuit, alors qu'ici la journée commence... Cette "étoile" que vous avez vu peu après le coucher du Soleil vers l'ouest n'est autre que la planète Vénus, encore très proche de son maximum d'éclat qu'elle a connu le 30 avril dernier. Et elle est en effet plus proche que les autres astres à l'exception de la Lune, puisque c'est la planète qui, au cours du périple commun qu'elle et la Terre effectuent autour du Soleil, s'approche le plus de notre planète comme c'est le cas actuellement. Mais soyez rassurée, elle est quand même à plus de 54 millions de kilomètres, sera au plus près de nous le 6 juin lors de son transit (Merci Robert, je suis nul des fois...) à 42 millions de km, et s'éloignera alors.

 
(c) Copyright : http://www.cidehom.com/recherche.php?_mots=éclipse+lunaire+2012&quoi_aff=7&_page=4105







(c) ARCHE D'OR DE L'ANGE DE FEU D'OR - 2016