ADAMUS à travers Geoffrey Hoppe - Shoulds - 5 sept. 09 / 3 oct. 09 /

 

LA SERIE DES MAITRES

Should 1 - "Je suis avec vous à chaque instant", par Adamus

Présenté au Crimson Circle le 5 septembre

 - première partie -

Je Suis ce que Je Suis, Adamus du Domaine de la Souveraineté. Je suis content de vous revoir, Shaumbra. Soyez les bienvenus dans cette belle énergie de la Terre, de la création, de vous.

Alors que je fais mon entrée maintenant, je peux sentir…une énergie comme s’il venait juste de pleuvoir. Vous savez ce que c’est quand vous faites une promenade dans les bois ou dans un pré quand il vient juste de pleuvoir. Ca sent la fraicheur et la clarté, c’est vibrant et en expansion, et c’est ce que sent votre énergie aujourd’hui.

Vous avez eu de nombreuses vies de défis. Vous venez de passer les dix dernières années à passer de l’école élémentaire, au sens spirituel, au lycée puis à l’université et maintenant vous êtes prêt pour l’école des maitres. Vous êtes prêt à reprendre les écoles de Mystères Nouvelle Energie. Les écoles de Mystères ont été ajournées depuis plus de 300 ans. Nous avions dit que nous allions faire une pause, car il y a avait à l’époque de nombreuses pressions sociales et politiques. Nous savions aussi que nous allions attendre que ce composant de la Nouvelle Energie arrive finalement, et nous ne pouvions pas reprendre avant qu’il ne le fasse. Et voilà nous y sommes.

C’est une telle joie d’être de retour avec vous d’une manière différente. Je suis accompagné aujourd’hui par tous les membres du Conseil Cramoisi qui sont là pour cet événement – vous êtres vraiment des diplômés, chacun d’entre vous, vous êtes des maitres de plein droit – se tenant prêt à embarquer pour la partie suivante de notre incroyable voyage. Cette prochaine partie de notre voyage sera différente. Elle le sera. Je parlerai de cela dans un instant.

Merci à Tobias

Maintenant j’aimerai offrir mes sincères remerciement et honorer l’énergie de To Bi Wah, celui que vous connaissez sous le nom de Tobias, ou de Muir, pour ses dix années de services – oh, ce fut bien plus que dix années, mais c’est celles dont vous êtes conscient le plus récemment– d’avoir attendu si longtemps pour revenir sur Terre ; pour avoir été de l’autre coté, vous guidant, pour avoir été votre compagnon, pour avoir essuyer vos larmes, pour avoir écouté vos histoires, pour avoir écouté vos histoires, pour avoir écouté vos histoires. (Rires) Oh, peut être que Tobias a un peu plus de patience que moi. Je n’écouterai qu’une seule fois. (Plus de rires)

Car Tobias a attendu si longtemps pour faire son retour pour être avec vous, comme un parent qui s’assure que ceux qu’il aime soient en sureté, que tout se passe bien, qu’ils puissent faire face aux événements de leur vie. Ainsi Tobias a attendu encore et encore pour revenir.

Et puis il n’y a pas si longtemps que ça, il laissa aller. Il dit : « Dissolvons l’énergie de Tobias. Vous reprenez votre partie, et je reprends la mienne. Je reviendrai sur Terre pour me joindre à vous et un de ces jours je pourrais simplement vous regarder dans les yeux. »

Ainsi par amour, par honneur et par respect pour Tobias, tous ceux du Conseil Cramoisi se joignent à vous aujourd’hui pour cet événement sans précédent, avec vous du Cercle Cramoisi ici sur Terre alors que vous êtes prêt à faire le prochain pas.

Le prochain pas

J’ai travaillé avec la plus part d’entre vous – pas tous, mais la plus part d’entre vous – dans les écoles de Mystère du passé. Vous étiez venu aux écoles de Mystères car vous en étiez à un point de votre vie où vous saviez qu’il était temps d’arrêter d’être simplement un humain ordinaire. Il était temps pour vous d’être humain, spirituel et tout ce que vous êtes. Vous saviez que vous n’alliez pas avoir une autre vie comme mère de famille, comme tailleur de pierres, comme quelqu’un qui nettoie les déchets des chevaux…j’essaie d’être poli. Vous n’alliez pas avoir une autre vie comme propriétaire terrien ou comme membre de la famille royale. Vous vouliez quelque chose de bien plus. Vous avez traversé de nombreuses vies comme simplement humain – tout au moins dans le déguisement d’un être humain – et vous avez trouvé votre chemin vers les écoles de Mystères, qui se tenait en de nombreux lieux de la planète, commençant votre chemin, votre déploiement comme un être spirituel.

Ainsi mon énergie vous est très familière. Je peux être parfois un chef exigeant. Je peux être parfois un ami merveilleux mais comme vous le savez, un ami vous dira exactement comment il voit la situation. Un ami vous dira quand il sent que vous vous trompez. Un ami ne vous dira pas ce que vous voulez entendre, mais ce qu’il sent qui est le mieux pour vous.

Ainsi, cher Shaumbra, nous sommes prêts pour le prochain pas. Je vous demande de me faire une faveur maintenant au tout début : laissez allez tout ce que vous savez sur moi, car je ne suis pas le passé qui vient à vous pour continuer le passé. Adamus est maintenant mon énergie. Laissez aller toutes les rumeurs que vous avez entendues – et les rumeurs dont vous êtes l’origine – me concernant. (Rires)

Cher Shaumbra, j’aime faire l’acteur, et une des choses dont j’encourage chacun d’entre vous à faire est de faire l’acteur. C’est la différence, la différence fondamentale, entre vous et moi. Je peux être acteur, et je n’en ai pas peur. Je n’ai pas peur d’endosser différentes personnalités, car je sais que chacune de ces dernières est une de mes parties et qu’elles reviendront à moi, de manière sure et facile. Ainsi je n’ai pas peur de créer une expression de mon identité pour le plaisir de l’instant, pour l’expérience, peu importe ce qui se présente.

Certain parmi vous considère le fait d’être acteur comme quelque chose de négatif en disant : « Eh bien, ce n’est pas vraiment moi. » Eh bien détrompez-vous c’est vous absolument. C’est une de vos expressions. Et alors que vous commencez à être acteur, à jouer, à prendre plaisir, vous vous rendrez compte que c’est un des plus grands cadeaux que vous pouvez vous offrir.

La différence entre vous et moi est que vous vous accrochez à une réalité unique, une réalité de vous comprimée et limitée, et vous avez peur de laisser aller. Pourquoi avez-vous peur de laisser aller ? Car vous sentez que ces autres expressions de vous-même pourraient prendre le dessus ? Et bien, peut être qu’elles le devraient. Vous sentez que vous allez perdre le contrôle, et vous devriez perdre absolument le contrôle. Vous sentez que vous allez être bouleversés par toutes ces énergies, ces ténèbres et toutes ces autres choses ? C’est une très, très vieille croyance. Il n’y a pas de ténèbres qui prendront le dessus sur vous, absolument pas, à moins que vous ne jouiez avec les ténèbres

Une des choses que je vous encouragerai à faire, alors que nous avancerons, est d’être acteur. Que cela ne vous embarrasse pas. Ne vous retenez pas. Soyez acteur. Soyez un peu fou. Cela vous fera du bien. Cela ouvrira vos frontières énergétiques. Jouez avec vos différents personnages. Voyez quels sont les personnages que vous aimez vraiment, qui vous font vraiment plaisir. Voyez quels sont les personnages qui ne vous vont pas bien. Arrêtez de vous préoccuper de ce que penseront les autres. En fait, ils seront plutôt divertis en voyant ces différentes expressions de vous-même à la place du même vous qui est parfois ennuyant et laborieux.

J’aime jouer le rôle du chef exigeant, ou comme vous êtes quelques uns à dire récemment, celui qui vient vous botter les fesses. Au fait, je n’ai pas besoin de vous botter les fesses, vous le faites assez vous-même. Parfois, je vous aiderai à trouver le bon endroit où mettre votre pied lorsque vous vous botterez les fesses, car souvent vous ne trouvez pas le bon endroit. Mais, cher Shaumbra, je ne viens pas à vous – ce groupe de Shaumbra – comme la flamme violette, comme le maitre que vous avez tous connu. Je suis Adamus. Je viens de Saint-Germain mais je suis maintenant Adamus, pour chacun d’entre vous. Nous allons explorer ensemble la Nouvelle Energie.

Découvrir la Nouvelle Energie

La Nouvelle Energie est ici. Nous en avons parlé longuement lors de nos Shouds passés. Elle est là, c’est une énergie qui a été créé en dehors de la Maison, elle a été créée par vous. Sa physique et ses caractéristiques sont clairement différentes de l’ancienne énergie vibratoire avec laquelle vous avez travaillé. Cela ne veut pas dire que nous allons totalement éliminer l’énergie vibratoire de votre vie – pas du tout. Nous allons commencer à intégrer cette chose que nous appelons la Nouvelle Energie.

Plutôt franchement, ni moi Adamus, ni Tobias, ni aucun des maitres ascensionnés ne comprenons vraiment comment elle fonctionne. Nous avons des idées, surtout ceux d’entre nous qui avons eu des vies récemment ici sur Terre. Nous avons des idées générales de la manière dont elle fonctionnera dans votre vie. Nous allons travailler avec vous pour comprendre comme l’amener à l’intérieur.

Parfois, peut être, cela pourrait présenter des défis, être déroutant, car une chose que nous savons à propos de la Nouvelle Energie est qu’elle ne crée pas des schémas d’elle-même comme l’ancienne énergie. L’ancienne énergie se met dans des types d’ornières. Elle a tendance à se répéter encore et encore et encore, jusqu’à ce qu’une grande force extérieur ou un stimulus la pousse hors de son ancien schéma. C’est ce que vous avez été nombreux à avoir traversé ces quelques dernières années, essayant de sortir de cet ancien schéma de l’ancienne énergie. Ainsi vous aviez du recevoir des infusions d’énergie, créés par vous, néanmoins une infusion d’énergie pour créer un incident dans votre vie, parfois traumatique – souvent traumatique – pour vous faire sortir de cet ancien schéma de l’ancienne énergie.

La Nouvelle Energie fonctionne plutôt différemment, et nous ne sommes pas sur de comment elle le fait. En fait, vous aviez été d’accord pour faire partie de cette découverte. Vous avez été d’accord pour être les pionniers de la prochaine étape sur Terre, pour comprendre comment l’amener en vous et son fonctionnement. Vous avez été d’accord d’être ici pour permettre cette Nouvelle Energie de…que vous avez, en fait, créé. Elle est votre. Ce n’est pas un cadeau de Dieu comme l’est l’ancienne énergie vibratoire. C’était le cadeau que Dieu vous a fait, cette Nouvelle Energie est le cadeau que vous vous êtes fait. Elle ne crée pas les mêmes schémas. Elle ne répond pas de la même manière chaque fois qu’elle est mise en pratique.

Elle est puissante. Tandis que parfois nous savons que l’ancienne énergie vous frustre énormément, elle vous semble parfois faible, et vous essayez d’en ramasser de plus en plus et de l’amener à l’intérieur. Vous deviez stocker l’ancienne énergie comme argent, pouvoir ou ce genre de choses. Vous aviez besoin de construire des entrepôts d’ancienne énergie, car parfois elle fonctionnait très lentement. C’était très laborieux. Une partie de votre impatience et de votre inquiétude récente était : « Il doit y avoir une meilleure manière de faire les choses. Il doit avoir une façon différente de faire cela. » Elle existe et c’est la raison de votre présence ici. C’est la raison pour laquelle je suis ici.

Nous allons explorer les manières de l’amener à l’intérieur, car actuellement elle existe dans et autour de vous dans une zone assez proche de votre champ énergétique humain, mais elle n’a pas vraiment entièrement pénétrée. Une partie de la raison à cela est que ce n’était pas encore le moment. Vous avez été si absorbé dans vos nombreux problèmes et leurs résolutions qu’il n’était pas approprié pour cette énergie d’entrer. Elle aurait fait sauter de nombreux circuits. Vous y avez un peu tâté. Oh, nous y avons tous tâté ensemble lors de nos incursions nocturnes dans les autres dimensions. Vous y avez mis le doigt, oh si légèrement et puis vous l’avez un peu gouté, mais maintenant nous allons l’amener dans nos vies.

Une des choses très importantes que ce groupe appelé Shaumbra fera est d’utiliser cette Nouvelle Energie dans votre expérience personnelle. Et je vous le dis maintenant, vous n’avez pas besoin d’en avoir peur. Vous n’avez pas besoin d’avoir peur de quoi que ce soit dans la Nouvelle Energie. Parfois il y aura de l’ancienne énergie vibratoire, qui contiendra des ténèbres, de la peur, votre histoire, vos défis. Ainsi parfois vous verrez une vague d’ancienne énergie qui viendra dans votre vie et vous serez un peu anxieux car elle contiendra de nombreuses anciennes choses : des souvenirs, des schémas énergétiques. Ainsi, évidemment, vous serez un peu inquiet quand elle viendra en vous.

La Nouvelle Energie est actuellement dans un état pur. Elle est dans un état d’être très simple. Elle est prête à venir. Là où se sera un peu délicat pour vous, et même pour nous, est que ses réponses et ses schémas sont totalement différents, et sa puissance est plutôt inconnue.

La Nouvelle Energie et le mental.

Une chose que je peux vous dire de mon expérience, et aussi d’avoir travailler avec certains parmi vous de manière intense, est que cette Nouvelle Energie, est très, très puissante. Elle est très, très pure. Elle a une manière de, je dirai, souffler votre mental. Elle ne fonctionne pas bien avec le mental. Nous avons vraiment remarqué cela. Et quand j’y pense, cela est parfaitement logique, ou comme je devrais le dire, naturel, qu’elle ne fonctionne pas bien avec votre mental. Votre mental est un instrument ancienne énergie. Nous avons longuement parlé du mental dans les Shouds, votre mental a pris cette énergie vibratoire et a travaillé très attentivement avec ses schémas. Votre mental a pris ces schémas en lui.

La Nouvelle Energie ne fonctionne pas bien du tout avec le mental. Un des défis sera de vous faire assez confiance pour aller en dehors du mental. C’est là que nous utiliserons ces principes divins dont nous parlons depuis des milliers d’années dans les écoles des Mystères et dans le travail que nous avons fait ensemble. Nous allons aller au delà du mental ; nous allons aller dans le mental divin. Il fonctionne différemment. Il ne se sert pas de jugements, il ne sert pas de l’analyse et il n’utilise pas la logique linéaire et séquentielle.

Le mental divin est compatissant, il honore les êtres, il est un système simple, alors que le mental humain a tendance à devenir très complexe. Il est fier de lui-même d’être complexe. Les personnes intelligentes aiment être des personnes complexes, mais un jour ou l’autre ils deviennent des personnes très ennuyeuses, très inefficaces.

Ainsi, cela sera un défi pour vous, puisque vous avez été d’accord, de commencer à travailler avec l’intelligence divine, avec le mental divin, peu importe la manière dont vous l’appelez. Mais elle est votre. Elle va au-delà de l’intelligence divine. Ce n’est pas une base de données, elle ne se sert pas du passé pour regarder le futur. Le Divin ne fait pas du tout cela. Le Divin comprend un principe très simple : que tout est bien à travers toute la création.

Ainsi le mental divin est un mental qui a énormément confiance. Il comprend – comme Tobias l’a dit - : « cela n’a aucune importance. » Il cherche à explorer, plutôt qu’à protéger, et cela sera un défi pour certain d’entre vous. Alors que votre condition humaine et son mental recherche, la sûreté et la sécurité, le Divin combiné avec la Nouvelle Energie s’en fout vraiment. Ainsi il y aura des moments où votre moi humain criera très fort : « Protège-moi, sauve-moi. »

Vous devez comprendre, maintenant, que le Divin s’en fout. Il n’a pas besoin de protéger quelque chose. C’est une croyance artificielle. Vous protéger de quoi? De l’amour qui est déjà en vous? Du statut d’ascensionné que vous avez vraiment ? Vous expérimentez seulement comment le faire. Du fait que tout est parfait? Il est temps de dépasser tout ce système de croyance, qui a été implanté et joué il y a longtemps, que les ténèbres ou une autre force peut vous dominer. Cela ne fonctionne pas. Il y a eu des essais – vous avez essayé cela avec d’autres, ils l’ont essayé avec vous – cela ne fonctionne pas.

Vous ne pouvez pas être consommé par quelqu’un d’autre. Vous ne pouvez pas être piégé dans une réalité. Vous êtes vraiment des êtres souverains. Donc il n’y a rien qui devrait vous inquiéter, et ce concept de protection, de se fortifier et de se préserver – il vous amène à plus de difficultés, de frustration et de défis que cela n’en vaut la peine.

Aller de l’avant

Nous allons explorer la nature libre de l’Esprit alors que nous sommes sur Terre. Maintenant, il y quelque chose qui sera très différent, alors que nous irons de l’avant, par rapport aux anciennes écoles des Mystères où nous cherchions à ouvrir des portes vers l’intérieur – des portes qui sont restés fermés depuis l’époque de l’Atlantide. Nous voulons jeter un coup d’œil à l’intérieur de nous même, de notre spiritualité et de notre mysticisme. Mais généralement nous le faisions dans un lieu reclus – et généralement, nous le faisions en transcendant ou en allant en dehors de la condition humaine.

Cela nous permettait d’ouvrir des portes, et alors que vous ouvriez certaines de ces portes vers l’intérieur, vous étiez accablés par certains des démons qui étaient là dedans. Vous avez été nombreux à avoir des expériences traumatisantes dans les anciennes écoles des Mystères, faisant face à vos démons, faisant face à vos ténèbres, faisant face à votre karma, les choses que vous aviez faites.

Et il eut quelques belles choses qui ont été faites. Vous avez finalement ouvert quelques portes. Vous avez en fait compris que votre coté mystique existait, que vous étiez bien, bien plus que seulement un être humain. Vous n’essayez pas de grimper quelques échelles, pour essayer de regagner la Grâce de Dieu. Vous aviez commencé à comprendre que la vie sur Terre était bien plus que simplement vivre les routines journalières.

Ainsi il y eut ce grand bénéfice du travail que nous avions fait ensemble dans les écoles des Mystères. Ce sera un peu différent maintenant car nous allons continuer à ouvrir certaines de ces portes intérieures. Nous allons le faire, non pas en ouvrant les chakras, en ouvrant des portails énergétiques en vous même, et, Mon Dieu, sans ouvrir des portails énergétiques à travers le monde. Laissez cela aux amateurs spirituels. (Rires) Nous allons être, en effet...j’aime vous faire marcher (Adamus glousse)

Au fait, j’ai eu, au préalable, plusieurs longues conversations avec Cauldre et Linda. Oui, je les pousserai au-delà de leurs niveaux de conforts. De manière évidente, je les pousserai au-delà de leurs niveaux de confort. Oh, j’ai quelques demandes dont je parlerai dans un instant qui le feront sans aucun doute – pour Cauldre, mais pas pour Linda.

Cher Shaumbra, c’est une nouvelle époque sur Terre et une des plus passionnantes qui n’ait jamais existée. Vous pouvez le voir dans le monde tout autour de vous. Nous allons explorer ce que c’est que d’amener la Nouvelle Energie, d’aller au-delà du mental, d’être Divin et mystique et néanmoins de rester dans la forme humaine. Ce ne sera pas un truc à la Jésus Crist où nous marcherons sur l’eau. Certains parmi vous ont bâtit en vous ce type d’énergie archétypale. Vous voulez être comme le Christ. Vous voulez impressionner vos amis, vos voisins, vos proches et vos disciples. (Rires) mais, voyez où cela a mené Yeshua ! (Plus de rires). Ce n’est pas une si bonne chose que ça.

Notre objectif ici, n’est pas d’aller impressionner les autres, mais d’une manière bizarre ça le sera, car ils verront quelque chose de très différent en vous. Ils le voient déjà, mais ils dépasseront le ridicule et le scepticisme qu’ils ont actuellement. (Rires) Eh bien, voyez-vous, en fait, ils comprennent que vous vous transformez. Vous êtes différent. Ils n’aiment pas ça. L’humanité n’aime pas ça. Les humains…les humains, individuellement, puis collectivement, aiment que tout bouge à la même vitesse et que tout suive le même schéma. Les humains sont amoureux des routines. Les humains sont amoureux des limitations. Les humains n’aiment pas voir quelqu’un qui prend trop d’avance – juste assez pour qu’il se fasse d’abord mangé, (Rires) mais pas trop en avance pour transcender tout le monde.

Le mental humain et la condition humaine sont très programmés, très, très programmés. La programmation, comme vous le savez, remonte à l’époque de l’Atlantide et continue jusqu’à présent. Nous irons au-delà de ça, et nous irons au-delà de ce qui est évident. Voyez-vous, actuellement sur Terre il y a un système de croyance qui nie le fait d’être un créateur. Les humains, les gouvernements, les entreprises n’aiment pas les créateurs. Peut être une fois de temps en temps ils utilisent ce mot, mais en fait ils ne les aiment pas. Ils aiment les disciples et les conformistes. Nous, cher Shaumbra, serons des rebelles.

Les pionniers de la Nouvelle Energie

Nous n’allons pas être debout à un carrefour de rue agitant des banderoles pour les médias d’informations. Nous ne serons pas à l’origine de révoltes, renversant et brûlant des voitures. Nous ne ferons pas ce genre de choses. C’est de la très, très ancienne énergie, de la dualité. C’est source de plus de conflits et de drames. Nous serons des rebelles dans le fait d’être des créateurs. Nous serons des expérimentateurs et des scientifiques de la Nouvelle Energie. Nous allons l’intégrer dans notre vie. Nous l’utiliserons. Nous ne ferons pas qu’en parler, nous l’utiliserons. Une des choses qui sera importante alors que nous irons de l’avant est que tous les Shaumbra partagent leurs expériences les uns avec les autres.

Votre équipe au Cercle Cramoisi, ceux qui vous servent de manière quotidienne, comprennent la technologie qui permettra cela. De la nouvelle technologie sera disponible pour vous y aider. Mais une des choses importante est de ne pas rester isolé, coupé des autres, vous ne voudrez pas l’être dans de nombreux cas.

Bien sûr, vous aurez besoin de passer du temps seul. Vous en aurez besoin. C’est un des critères pour aller de l’avant. N’avez-vous pas remarqué, particulièrement récemment, quand vous ne preniez pas de temps pour vous-même, quand intuitivement vous saviez qu’il fallait le faire, que les chosent commençaient à s’entasser ? Les choses commençaient à prendre une mauvaise tournure pour vous, vous commenciez à vous épuiser. Vous aurez besoin de temps seul, et je vous demanderai de le prendre. Mais il y aura aussi un temps pour partager vos expériences avec la Nouvelle Energie, avec d’autres Shaumbra.

Ils, pour la plupart - pour la plupart – comprennent ce que vous traversez. Ils le traversent aussi. Nous sommes vraiment des individus, mais néanmoins nous sommes très connectés en tant que groupe. Nous faisons un travail énorme la nuit, ensemble. Ces six dernières semaines en particulier, si vous ne l’aviez pas remarqué, nous faisions du re-câblage très intense, de la reprogrammation, de la réorientation dans les autres royaumes. Cela ne concerne pas votre schéma de sommeil, mais concerne ce que nous faisions pendant ce temps là. Nous nous sommes éloignés du Centre de Service Shaumbra, nous nous sommes éloignés de toutes ces autres choses, nous avons passé ce temps entre nous. Et, façon de parler, vous pourriez dire que nous avons re-câbler Cauldre, Linda et chacun d’entre vous.

Nous mettons en place une nouvelle manière de manier les potentiels, et dès que nous entamerons notre travail ensemble, je veux que vous partagiez – partagez sur le forum, partagez en utilisant les autres technologies, dont nous parlerons, que votre équipe au Cercle Cramoisi mettra en place – mais il sera important pour vous de voir ce que vivent les autres Shaumbra, d’être au courant de leurs expériences. Vous n’aurez pas toujours, comme vous le diriez de la « réussite » avec chaque incursion que vous ferez dans la Nouvelle Energie. Mais la « réussite » est un état d’esprit ancienne énergie. En résumé il n’y a pas de « réussite » ou d’échec, c’est le fait d’avoir une expérience et de la façon dont vous traversez cette expérience.

Communiquez les uns avec les autres à propos de vos expériences personnelles, particulièrement alors que nous ferons ces Shouds durant cette prochaine année environ. Nous ferons ensemble des devoirs très spécifiques, des discussions et des apprentissages. Comme je l’ai dit vous êtes vraiment les scientifiques, les pionniers, les développeurs et les intégrateurs de la Nouvelle Energie. Nous ferons tout cela ensemble.

Au cas où quelqu’un parmi vous aimerait savoir: “Cela changera t’il ma vie?” Absolument. Absolument. La plupart d’entre vous ont traversé des réorganisations majeures dans leur vie, certaines furent des choses difficiles comme vos emplois, votre famille ou votre santé. Cela faisait partie des dix dernières années. Lors de ces dix dernières années vous avez beaucoup fait de thérapie (Ndt : le mot anglais employé est processing dont la traduction littérale est traitement, le sens est d’avoir utilisé tout moyen pour transformer votre souffrance, votre inconfort ou vos blocages, j’ai choisi de traduire ce mot par « faire de la thérapie ». Chaque fois que vous rencontrerez la phrase « faire de la thérapie », cela correspondra au mot anglais processing). Je dois dire que vous avez été nombreux à avoir été centré sur vous même pendant ces dix dernières années. Ce fut merveilleux, car vous avez libéré beaucoup d’énergie bloquée en vous.

Vous ne serez plus centré sur vous même alors que nous irons de l’avant. Vous allez devenir vous même, vous allez embrasser votre moi Divin, vous allez embrasser le moi social: la partie de vous-même qui s’intègre avec les autres humains sur Terre; et vous allez devenir le moi universel: la partie de vous qui se connecte avec toutes les énergies dimensionnelles. Mais vous ne serez plus centré sur vous même. Vous êtes au delà de ça. Vous êtes au delà de faire de la thérapie.

Tobias a permis de faire de la thérapie. Peut être en a t’il senti le besoin. Peut être que vous en aviez besoin. Il vous a permis d’aller dans vos problèmes. Il a permis de nombreuses larmes. Il a permis beaucoup de paroles. Nous allons aller au delà de ça.

Ce n’est pas que moi, Adamus, ou les autres, ne se soucient pas de vous, mais à un certain point, cela peut en fait travailler contre vous. Vous verrez cela alors que vous irez au delà de vous préoccuper de vous même. Vous verrez comment au début c’est utile quand vous regardez à l’intérieur, quand vous travaillez à vous libérer de vos problèmes, mais c’est très rusé car cela en veut plus. Vous en voulez plus. Vous voulez plus travailler vos problèmes. Cela vous fait du bien. C’est du vampirisme énergétique. Vous en voulez plus car cela confirme l’énergie de victime. Vous en voulez plus car cela devient votre excuse, le matin, à midi et la nuit pour ne rien faire. C’est un peu comme du ciment, cela vous maintient en place, et c’est une merveilleuse excuse pour ne pas faire face à l’inévitable.

Vous êtes Dieu aussi. Vous êtes un créateur. Vous avez créé cet univers, cette Terre, vos vies. Vous vous éloignez de votre état de créateur. En partie parce que vous avez été programmé, ou devrais-je dire que vous aviez permis qu’on vous programme, et en partie parce que vous être entré dans les schémas de la vie banale, normale et routinière.

Alors ce qui se passe est que nous laissons aller. Nous libérons. Nous allons au delà. Cela peut être est plus difficile qu’en sortir en forçant, en utilisant la force brutale pour sortir de la normalité et devenir tout ce que vous êtes.

Ainsi Shaumbra, prenons une profonde respiration alors que nous entrons dans les écoles des Mystères de la Nouvelle Energie. (suite ci-dessous : deuxième partie)

(c) Copyright message : Crimson Circle

(c) peinture : Josephine Wall

 

 

LA SERIE DES MAITRES

Should 1 - "Je suis avec vous à chaque instant", par Adamus

Présenté au Crimson Circle le 5 septembre

 - deuxième partie - suite...

Aller au delà

Nous ferons des choses qui défient la logique et qui défient le mental. Nous allons aller au-delà des limbes –nous n’allons pas nous arrêter aux limites, nous allons aller au-delà des limbes. Nous irons dans des régions qui nécessiteront que vous ayez la plus grande confiance en vous même. Ne mettez pas votre confiance en moi, faites-vous confiance. Quand vous essayerez de mettre votre confiance en moi, je vous laisserai tomber, ainsi vous apprendrez à vous faire confiance.

Vous apprendrez à vous faire confiance, à vous aimer d’une manière que vous ne pouvez pas imaginer actuellement. Ce que nous ferons, en allant au delà du mental et de la vieille programmation humaine, c’est d’aller dans l’expérience. Dans l’expérience.

Vous avez été nombreux à avoir cherché, pendant longtemps, pour l’Esprit, pour Dieu, pour vous même ou Dieu sait quoi. Vous l’aviez fait en utilisant votre mental. Vous l’avez analysé. Vous l’avez étudié. Mon Dieu, mettez tous vos livres de coté. Expédiez-les quelque part ailleurs. Vous l’avez étudié. Vous ne comprendrez jamais vous même ou l’Esprit. Vous pouvez seulement expérimenter l’Esprit et c’est ce que vous ferez.

Vous irez au delà de cette rhétorique, de ces paroles. Vous savez, vous pouvez parler d’amour. Vous pouvez analyser l’amour. Vous pouvez écrire sur l’amour et même le chanter. Mais cela ne devient de l’amour que quand, en fait, vous l’expérimentez. Jusqu’à lors ce n’est que de la théorie.

Vous pouvez parler de Dieu toute la journée. J’ai entendu certains parmi vous qui, malheureusement, pontifiaient envers les autres à propos de Dieu, sans arrêt, encore et encore. Débarrassez-vous de tout ça maintenant. Nous allons expérimenter Dieu. Vous allez expérimenter l’Esprit dans votre vie. Aucun mot ne pourra jamais, jamais être capable de définir l’expérience de l’Esprit, l’expérience de la vie.

Vous parlez de la vie, vous parlez de la Nouvelle Energie – laissez aller tous vos discours sur la Nouvelle Energie. Je vois que certains essaient de dire ce qu’est la Nouvelle Energie et ce qu’est l’ancienne énergie, et critiquent certaines choses comme étant ancienne énergie. Laissez allez tout cela, car ce ne sont que des mots. Ce n’est que de la rhétorique. Il est temps que vous l’expérimentiez. Vous expérimenterez la Nouvelle Energie dans votre vie, et puis laissez même aller le mot Nouvelle Energie. Car cela n’aura aucun sens. Vous expérimenterez l’intégration, la réalisation, l’épanouissement, peu importe le mot, aucun d’eux n’est satisfaisant.

Dans la Nouvelle Energie, vous expérimenterez, une fois pour toutes, votre création, et puis vous comprendrez les mots: “Vous êtes Dieu aussi”. Les mots perdront de leur sens et ils deviendront l’expérience. Cette expérience irradiera à travers chacune de vos parties. Cette expérience est ce qui attirera les étudiants, elle vous permettra de devenir un Etendard (Standard). C’est cette expérience que vous aurez qui changera la dynamique de votre énergie plutôt que l’intellectualisation et l’analyse.

Durant ces six dernières semaines nous avons travaillé, non pas à une reprogrammation, mais essentiellement à une ouverture de vos systèmes énergétiques pour permettre à la Nouvelle Energie d’entrer, nous avons travaillé à libérer les nombreux problèmes que vous aviez, nous avons aussi libéré les anciens conditionnements, pour vous permettre d’avoir l’expérience de la Nouvelle Energie, de l’Esprit, de la totalité, du contentement. Que vous ne soyez plus en manque, en demande. Que vous n’ayez plus besoin...parfois de mettre des carottes devant vous pour avancer. Nous allons aller au delà de tout ça.

Je vais faire une déclaration très audacieuse ici, alors que Cauldre se cache en buvant de l’eau. (Rires alors que Cauldre boit une gorgée d’eau) Je vais garantir, ce que vous appelez dans votre langage humain, votre bonheur, votre épanouissement. Je sais que je peux le faire. Je sais que je peux vous dire cela si vous vous permettez de vous faire confiance, si vous travaillez ensemble avec Shaumbra, si vous devenez vraiment intégré et que vous vous permettez de participer aux écoles des Mystères, vous obtiendrez cette chose qui vous a échappé depuis longtemps : le bonheur, la paix, peu importe la manière dont vous voulez l’appeler, l’épanouissement, la maîtrise sur Terre, le statut d’ascensionné. Vous serez alors un être ascensionné, vous en aurez l’expérience et la réalisation, et vous marcherez ici sur Terre avec les quelques 1500 autres êtres ascensionnés qui s’incarneront.

Je ne veux pas que vous soyez pris dans des questionnements : serez vous capable de voir les auras ? C’est un jeu d’enfant. (Rire) Ferez-vous des guérisons instantanées sur les autres ? Heureusement que non. Laissez-les garder leur souffrance. (Rires et quelques applaudissements) C’est vrai. Il y a plus de vérité en cela que vous ne pourriez l’imaginer. Vous savez, c’est une chose si égoïste. J’ai observé certains parmi vous. Vous essayez de faire ces guérisons instantanées sur les autres. Honte à vous. Je le pense vraiment, parce que vous le faites pour vous. J’ai vu certains d’entre vous. Vous le faites car vous voulez prouver que vous êtes une sorte de Jésus qui est de retour sur Terre.

Nous prendrons une approche totalement différente. Je vous mettrai au défi avec certaines choses. Je jetterai de nombreuses choses. J’observe que certains d’entre vous se raccrochent fermement à certaines idées, mais vous vous dites: comment puis-je raisonnablement lâcher certaines de ces choses? Eh bien, vous le ferez tôt ou tard, en donnant des coups de pieds, en criant ou peut être en permettant totalement.

C’est la Nouvelle Energie. Elle ne fonctionne pas comme l’ancienne. Maintenant, cher Shaumbra, votre sens de l’intuition est en train de passer à un autre niveau. Vous ressentez une énergie différente, très différente à définir. Une partie de vous la repousse. Une partie de vous est intriguée. C’est la Nouvelle Energie, seulement un petit bout, qui vient actuellement. Nous commencerons à travailler avec elle.

Je ne sais pas combien de mois, d’années ou de décades nous serons ensemble, mais je travaillerai avec vous. Et je vous fais la promesse que, tout d’abord, vous trouverez votre bonheur – votre bonheur, votre épanouissement, peu importe comment vous voulez l’appeler. Juste avant que vous ne le trouviez vous allez jurer contre moi. (Rires) Juste avant que vous ne le trouviez vous serez dans une sorte de débâcle, de désarroi, mais ce sera pour un très, très bref instant.

Je sais que je peux affirmer cela, car je sais qui vous êtes. Je sais avec quoi nous travaillons, et je sais en regardant votre énergie que vous y êtes déjà vraiment. Il ne faut plus que prendre cette dernière gorgée pour permettre à l’expérience de venir, pour qu’elle s’actualise dans votre vie sur Terre.

Nous ne serons pas terriblement ésotériques avec les choses. Je ne ferai pas de philosophie avec vous. Il y aura des jours où nous serons ensemble et vous sentirez qu’il ne s’est rien passé, ce n’est que plus tard que vous découvrirez que quelque chose d’énorme s’est passé. C’est la façon dont fonctionne la Nouvelle Energie. Il y aura des moments où vous penserez ne faire aucun progrès, pour soudainement vous rendre compte que le progrès est une illusion, et que vous allez très bien.

Déverouiller le passé

Nous allons explorer quelque chose qui m’intéresse personnellement. Nous allons explorer les potentiels fermés ou cachés du passé. Le passé contient une énorme quantité d’amour. Le passé essaie de s’associer avec la Nouvelle Energie, mais une très grande partie du passé est verrouillée par des systèmes de croyances et l’histoire. Au fait, l’histoire est…vous pouvez aussi jeter toute l’histoire, car elle est écrite de manière très linéaire. Votre histoire personnelle aussi. Vous regardez le passé et vous dites : « De quoi parlez-vous Adamus, j’ai un passé très clairement défini, disons dans cette vie. » Pas du tout. Vous dites : « Mais Adamus, voici toutes mes photos. Je peux vous les montrer depuis ma naissance jusqu’à aujourd’hui. C’est très clairement défini. » Vous ne voyez qu’un petit morceau de votre histoire, de votre passé.

Ce qui est arrivé est que les potentiels du passé ont étés enfermés. Ils ont été cachés très, très intelligemment, pour que vous puissiez penser que vous êtes qui vous êtes, plutôt que qui vous avez vraiment été. Vous les avez enfermés, vous avez permis à d’autres de les enfermer et vous vous êtes définis dans un spectre très étroit. Mais ce n’est pas du tout qui vous êtes.

Aller dans le passé et ouvrir ses potentiels et ce que vous appelleriez ses réalités alternatives, - qui ne sont pas du tout alternatives, car elles ont en fait existé, vous avez simplement choisi de les ignorer, - mais aller dans le passé est une chose très dangereuse. Il y a des dragons et des démons qui gardent les portes du passé. Vous les avez mis là partiellement pour votre sauvegarde et en partie pour votre sens de l’illusion. Nous allons maintenant retourner dans le passé et ouvrir ces potentiels. Cela changera votre passé. Cela ne changera pas nécessairement le passé de quelqu’un d’autre, mais cela changera le vôtre. Etes-vous prêt pour cela ? (L’audience répond) Hum, ne dites pas oui, avant d’avoir lu les lignes écrites en petits caractères en bas de page ! (Rires)

Vous en viendrez à comprendre que la personne que vous voyez dans le miroir ou que la personne assise ici, n’est pas du tout une bonne représentation de qui vous êtes vraiment. Mais alors que nous irons dans le passé, vous verrez des choses que vous n’aurez pas envie de voir – à travers les yeux de l’humain que vous avez été jusqu’à présent. En d’autres mots, il y a une année ou deux vous n’étiez pas prêt pour cela, mais maintenant vous l’êtes.

Je serai avec vous chaque instant de chaque jour et de chaque nuit. C’est la promesse que je fais à chacun et chacune d’entre vous. Je serai toujours là.

Il y a un entourage qui travaille avec moi. Nous sommes connectés aux maîtres ascensionnés qui reviennent sur Terre. Nous nous connectons et communiquons continuellement avec certains de vos aspects. Je serai avec vous à chaque pas que vous ferez. Ne me demandez pas de le faire pour vous, ne me demandez pas la réponse, mais je serai avec vous, avec honneur.

Ne vous sauvez pas et ne vous cachez pas de moi, mais je sais que vous le ferez. Il y aura des moments où vous serez tellement embarrassés par vous-même et par vos actions, que vous aimeriez que je ne sois pas là. Vous ferez semblant que je ne suis pas là, et par conséquent pour vous je ne serai pas là. Mais pour moi, j’y serai. (Rires)

Cher Shaumbra, nous irons dans le passé pour vraiment découvrir notre futur. Nous irons dans le passé pour ouvrir une énergie très dynamique, pleine d’amour mais parfois effrayante, pour que vous ne soyez pas compressé par une définition ; vous n’êtes pas dans votre propre cristal. Vous avez ri quand j’avais dit que j’étais resté dans un cristal pendant 100 000 années. Savez-vous combien de temps vous avez été dans le vôtre ? Plus longtemps que 100 000 années. Votre cristal est votre passé, et vous y êtes prisonnier. Et en même temps vous en avez été isolé. Nous allons y retourner et l’ouvrir.

Je ne dirai pas maintenant comment nous allons le faire. Nous le ferons dans certains de nos cours. Mais vous comprendrez quelle libération ce sera, la quantité d’énergie qui a été ligotée, combien de poids vous aviez sur les épaules. C’est comme si vous aviez été enterré pendant tout ce temps. Quand vous allez dans le passé et ouvrez toutes ses parties, cela change le présent. Cela change le passé. Cela change le cours de votre histoire. Cela change tout. Vous découvrirez des choses à votre propos qui vous étonneront.

Le futur et le présent

Nous irons ensemble dans le futur et ses potentiels. Nous ne déterminerons pas le futur pour l’humanité, nous regarderons les potentiels. Nous serons des pronostiqueurs. Nous regarderons la direction que prend l’humanité. Nous regarderons à votre ensemble de créations qui résident dans le futur. Elles y sont actuellement. Je suis tourné vers l’avenir attendant de marcher là bas avec vous là où vous êtes conscients de ce que vous réserve votre futur.

Certains d’entre vous ont déjà un dépôt de ferraille qui vous y attend. Vous êtes quelques uns à avoir tellement de peurs dans votre futur que votre futur s’arrête tout simplement, et si un voyant regardait votre vie, il s’étranglerait. Il vous dirait : « Votre futur ne va pas très loin. » En fait, votre futur va loin, mais il y a dans votre futur tellement de peur.

Vous êtes certains à avoir pris le pire de votre passé et à l’avoir mis dans votre futur, pour répéter ce que vous avez déjà vécu. Pourquoi ? Eh bien vous pensez que si vous répétez encore et encore les choses, et comme une citation le dit dans votre livre, Cathy, que vous pourriez avoir un résultat différent (en référence au livre de Cathy Archer). Mais vous n’aurez pas de résultat différent. Vous aurez toujours les mêmes résultats si vous répétez les mêmes actions et les mêmes états d’esprit. Ainsi vous avez pris vos cimetières du passé et les avez mis dans votre futur. Vous êtes destiné à vous répéter.

Nous irons là dehors dans le futur. Nous dé-couvrirons certaines de ces choses. Nous allons d’abord être conscients de ce qu’il y a, puis nous allons les dé-couvrir. Vous êtes certains de ne rien avoir dans votre futur. Vous avez peur de planifier…vous avez peur de créer, je dirai, dans le futur. Vous avez peur que ce pourrait ne pas être la bonne chose, donc vous ne mettez rien dans votre futur. Que se passera-t-il pour vous? Eh bien, vous êtes sujet au destin et aux caprices des autres. Vous n’avez pas créé pour vous-même, ainsi ce sera créé pour vous par les autres. Vous êtes quelques uns à être plutôt contents de cela. Vous pouvez en rendre responsable les autres, plutôt qu’être un créateur à part entière.

Nous regarderons le passé, le futur, et amènerons tout cela dans l’Instant Présent – le moment présent où cela est actualisé et matérialisé, où cela est expérimenté. En fait, vous ne pouvez pas expérimenter au même degré que dans l’Instant Présent, vous ne pouvez pas expérimenter autant que ça, dans le passé ou le futur. Vous pouvez avoir des aperçus des expériences dans le passé ou le futur, mais vous ne pouvez pleinement expérimenter que Maintenant. C’est la raison pour laquelle le Maintenant fut créé, c’est la seule raison pour laquelle le Maintenant fut créé. Autrement, la réalité telle que vous la comprenez serait seulement constituée du passé et du futur. Il y a en fait derrière cela une belle théorie ou une formule et une physique merveilleuse. Le Maintenant est là pour ça.

Ce sera parfois intense. Certains parmis vous éteignent maintenant leurs ordinateurs et nous disent au revoir, et c’est parfait. Vous serez toujours le bienvenu. J’appellerai un chat un chat. Si je pense que vous êtes dans votre mental, accordez moi le droit de vous le dire. Si je pense que vous vous nourrissez de moi ou de quelqu’un d’autre, permettez-moi de vous le dire. Si je pense que vous êtes totalement plein de merde (Rires), permettez-moi de vous le dire, car je le ferai en vous honorant totalement.

Alors que nous avancerons dans notre travail ensemble, je vous demanderai plusieurs choses. Premièrement, comme je l‘ai déjà dit, prenez conscience que je serai avec vous à chaque pas. Quand vous demanderez d’être intime, je vous l’accorderai, mais je serai encore là. (Rires) Je ne serai pas intrusif. Je tournerai légèrement mon dos.

Notez et partagez vos expériences.

Je vous demanderai de garder une trace de vos expériences. Ce pourrait être un journal, ce pourrait être un blog, ce pourrait être des notes à vous même. Vous n’avez pas besoin de vous étendre et vous n’avez pas besoin de le faire quotidiennement. Nous allons nous aventurer dans de nouveaux territoires. Vous irez dans le Nouveau Monde, mais cette fois-ci le Nouveau Monde n’est pas un bout de terre de l’autre coté de l’Europe. Le Nouveau Monde est la nouvelle conscience, la Nouvelle Energie.

Gardez un journal. Vous en aurez besoin. Vous voudrez en avoir un. Il vous aidera à comprendre, les jours particulièrement difficiles, comment vous êtes allé d’un point à un autre. Quand je dis « difficile » je ne veux pas dire difficile de l’ancienne manière, je voulais dire difficile comme quelque chose qui échappe à votre mental, quelque chose que vous ne comprenez pas du tout.

Il y a un autre point que j’aimerais aborder, c’est quelque chose qui n’est pas du tout compréhensible. J’aimerais que vous soyez à l’aise avec cette partie de vous qui veut immédiatement entrer en action, analyser et comprendre la logique et tout ce genre de chose, et puis vous serez très mal à l’aise quand vous n’arriverez pas à trouver une logique, quand cela défiera la logique et la physique. Et puis vous vous sentirez vraiment bizarre. Vous vous sentirez sans plus aucun contrôle. Vous aurez envie de courir pour retourner à la sécurité de l’ancienne énergie.

Ce sera le moment de vous arrêter, de prendre une respiration profonde et d’expérimenter, d’expérimenter à quoi cela ressemble. Laissez aller tout cela. Il y en aura qui auront l’impression d’avoir un vertige, que vous perdrez plus votre tête que vous pensez que vous le faites maintenant, des étourdissements, des problèmes avec vos yeux, et toutes ces autres choses. Laissez aller cela. Cela fait partie de l’expérience d’intégrer la Nouvelle Energie, cela fait partie de notre voyage en tant que pionniers.

Gardez des notes. Cela vous aidera aussi à partager avec d’autres Shaumbra, c’est beau de partager, c’est beau quand vous partagez votre histoire, votre confusion avec quelqu’un d’autre. Maintenant je vous demande aussi lorsque vous partagez vos histoires, pour ceux qui les lisent ou ceux qui les écoutent, ne pontifiez pas. Ne commencez pas à offrir de nombreux conseils non sollicités, à moins qu’en bas du partage cela dise : « J’apprécierai votre conseil » ne commencez pas à dire à tout le monde ce qu’ils font de bien ou de mal.

Cette idée, dont Tobias a récemment parlé : vous n’avez rien fait de mauvais. Vous ne pouvez pas faire quelque chose de mauvais. Croyez-moi, vous ne pouvez pas le faire. Vous pouvez avoir de nombreuses expériences désagréables mais vous ne pouvez pas vous tromper.

Je ne veux pas que quelqu’un critique ou sur-analyse quelqu’un d’autre à propos de son expérience. Je veux que vous l’honoriez. C’est une des raisons de partager, pour qu’elle soit honorée, que les autres puissent en apprendre quelque chose. Je ne veux pas que quelqu’un soit condescendant concernant l’expérience de quelqu’un d’autre. Je ne veux pas que vous vous sentiez embarrassé en partageant votre histoire – à moins que ne veniez ici pour des questions et des réponses avec moi. (Rires) Ainsi, Shaumbra, partagez vos histoires.

Participez

Bon, autre chose alors que nous nous embarquons dans la prochaine partie de notre voyage. Je vous demanderai de participer pleinement. Personne ne restera sur la touche comme cela a été le cas durant les dix années passées. Je sais que certains d’entre vous avaient besoin de rester sur la touche avant de monter sur le terrain. Mais si vous voulez faire partie de ce rassemblement, vous devez monter sur le terrain.

Je veux dire que vous devez participer. Vous ne resterez pas sur la touche critiquant l’entraîneur et les joueurs. Vous êtes sur le terrain. Vous n’apprenez pas simplement d’eux, vous apprenez ensemble. Vous ne prenez pas simplement des notes pour une utilisation ultérieure, mais vous les utilisez immédiatement. Soyez actif, impliquez-vous. Faites partie de ces Shouds. Ce sont les vôtres, ce ne sont pas les miens. Participez y. Lisez-les, écoutez-les, touchez-les. Je m’en fiche de ce que vous faites, mais participez-y.

Il n’y a pas de place, alors que nous allons de l’avant, pour les spectateurs. Il n’y a de place, alors que nous allons de l’avant, pour les critiques, pour les juges. Nous y sommes tous ensemble, et c’est un travail sérieux et amusant. C’est un travail étonnant et puissant, mais ce n’est pas un lieu pour ceux qui ne mouillent que leurs orteils.

Pour ceux d’entre vous qui restent impliqués alors que nous avancerons dans l’exploration de la Nouvelle Energie sur Terre… (Un téléphone portable sonne) Une des choses que je ne tolère pas pendant mes discussions sont les téléphones portables. Je vous demande de l’éteindre immédiatement. Merci.

Alors que nous avançons dans notre travail, je veux que vous ajoutiez votre énergie au Cercle Cramoisi (Crimson Circle) et à Shaumbra. Ajouter votre énergie veut dire être volontaire, aider d’une manière ou une autre. Vous ne pouvez plus en aucune manière participer sans contribuer en rien. Nous allons tous donner de nous même – nous tous du Conseil Cramoisi (NdT : les êtres non physiques) – d’une manière sans précédent. Nous allons vous aider, vous encourager et travailler avec vous très, très intensément. Mais vous devez apporter une contribution. Vous devez montrer votre intention d’entrer dans la Nouvelle Energie. Autrement, la Nouvelle Energie aura tendance à travailler pour vous de manières incompréhensibles pour vous.

Ce que je veux dire c’est que si vous vous impliquez, vous participez, vous y mettez votre énergie, vous serez dans ce flot d’énergie avec nous tous, avec tout Shaumbra, alors que nous expérimenterons la Nouvelle Energie. Si vous pensez que vous pouvez participer sans contribuer, cela ne fonctionnera pas pour vous de la même manière. Portez-vous bénévole. Aidez. Faites quelque chose. Contribuez.

J’ai été plus que soucieux pour Linda, Cauldre et l’équipe du Cercle Cramoisi qui se préoccupent tellement de votre bien-être, pour votre bienfait, ils vous donnent tellement de chose gratuitement, Ils se font du souci à propos de l’argent pour diriger cette organisation qui vous sert. Ils passent une quantité de temps disproportionnée à se faire du souci qui doit maintenant être employé en exploration et à être un pionnier. Ainsi, soit vous contribuez en temps, soit vous contribuez en argent, ou soit vous contribuez chaque jour à leur envoyer une bénédiction – je ne parle pas d’une bénédiction une fois de longtemps en longtemps, mais une bénédiction qui va vers eux – car cela aide vraiment aussi, et cela les aide à vous servir.

Je dis ça bien que cela embarrasse et gêne Cauldre, et a un degré Linda aussi, car ils veulent servir. Aandrah ou Norma, Garret et l’équipe du Cercle Cramoisi qui travaillent très, très dur, veulent aussi servir. Maintenant ils ont besoin de votre soutien.

Ce n’est pas un appel pour ramasser de l’argent. Si j’entends quelqu’un dire que c’est un appel aux donations, je vous jetterai dehors. Nous n’avons pas besoin de cette énergie si c’est votre état d’esprit. Si vous ne comprenez pas le besoin de contribuer énergétiquement, avec la conscience, financièrement, à se porter bénévole ou de toute autre manière, vous n’avez pas besoin d’aller de l’avant. Nous n’amènerons pas avec nous les traînards et ceux qui ne participent pas. J’espère que je suis très clair concernant ce point.

J’ai eu quelques longues discussions avec l’équipe du Cercle Cramoisi récemment, et je les ai encouragé à faire des choses, par exemple à faire payer plus cher, ce qui amènera plus de revenus pour les services qu’ils offrent. Ils n’ont pas été enclins à le faire, et cela vient, pourriez vous dire de la bonté de leurs cœurs. Mais je vais vous encourager alors à aller de l’avant, sans eux et nous avions parlé avec eux de faire payer la transmission en direct du Shoud, mais ils ont rejeté cette solution. Ils ont dit non. Ils veulent que Shaumbra y participe sans restrictions financières, pour ceux qui ne peuvent pas se le permettre.

Mais je dirai, cher Shaumbra, si vous écoutez cela actuellement, soit vous vous portez bénévole, soit vous contribuez ou soit vous envoyez vos bénédictions venant du cœur. Toutes ces choses vont nous permettre de continuer notre travail tous ensemble. (le message continue en troisième partie...)

(c) Copyright message : Crimson Circle

(c) peinture : Jopephine Wall

 

LA SERIE DES MAITRES

Should 1 - "Je suis avec vous à chaque instant", par Adamus

Présenté au Crimson Circle le 5 septembre

 - troisième et dernière partie du Should 1 -

Assistance et soutien

Vous aurez de l’assistance et vous aurez de l’aide qui viendra à vous d’endroits très mystérieux alors que nous travaillerons ensemble. Je ne parle pas seulement des êtres angéliques, mais je parle d’êtres terrestres qui viendront à vous. Je parle de quelque chose que je décrirai plus tard dans une de nos futures discussions, je parle d’êtres Nouvelle Energie qui ont été littéralement créés et mis en forme pour venir et vous servir. Ce travail est extraordinaire et il y a un soutien extraordinaire, des ressources extraordinaires qui viendront pour chacun d’entre vous.

Comme vous l’avez probablement compris, ce travail ne fera pas de vous simplement un super humain. Ce travail ne résoudra pas vos quelques vieux problèmes. Ce sera la réalisation de ce que vous avez étudié et travaillé depuis des éons. Et c’est ici maintenant. C’est ici maintenant.

Je voudrais continuer à faire nos réunions mensuelles comme celle-ci. C’est très important car les choses vont s’accélérer. Vous aurez besoin de ce temps passé ensemble. Nous parlerons de la direction que prennent les énergies dans le monde. Nous parlerons de politique sans parler des favoris, nous parlerons des dynamiques énergétiques de choses comme la finance, la fiance mondiale, le temps (la météo), la politique, la conscience, de Gaïa elle même. Nous allons regarder la direction que prend la Terre, et c’est pourquoi je dis que nous serons des pronostiqueurs. Vous aurez un ressenti intuitif tellement fort pour connaitre ce qui va arriver, parce que vous avez aidé à le créer.

Prenons ensemble une respiration profonde.

Les changements

Je ne serai pas ici chaque mois. Parfois d’autres êtres viendront vous parler. Leurs propos seront plus appropriés que les miens. Kuthumi sera ici plus souvent. Il y aura des nouveaux qui viendront. Nous vous donnerons des nouvelles de Sam.

Il n’y aura pas toujours des questions et réponses. Par exemple aujourd’hui, il n’y aura pas de questions et réponses, sauf pour une exception dont je parlerai dans un instant.

Parfois, immédiatement après notre Shoud ensemble, après votre courte pause, vous aurez des discussions entre vous, avec peut être Norma, Garret, Linda, Cauldre et quelques autres qui guideront la discussion (Ndt : habituellement après le shoud, il y avait une petite pause et puis les questions et réponses). Une discussion concernant ce qui se passe dans votre vie, une discussion concernant le Shoud lui-même, car vous avez aidé à créer ce dernier, une discussion qui concerne ce qui viendra, une discussion à propos des expériences. Nous n’avons pas besoin de toutes les sessions de questions et réponses. Elles se ressemblent beaucoup, je peux classer les questions en quatre catégories, néanmoins parfois j’aimerai répondre à des questions. Alors que nous devenons un peu plus matures, j’aimerais prendre des questions concernant la Nouvelle Energie et vos expériences pour que les autres puissent les entendre. Ainsi il y aura des mois avec des questions et d’autres sans.

Ainsi…Nous ferons du travail plus intense et plus profond dans les écoles des Mystères où nous limiterons le nombre de personnes, où nous pourrons aller dans de très profondes énergies. Si vous voulez participer aux écoles des Mystères qui seront données le week end, comprenez qu’elles doivent être payantes. Certains parmi vous disent : « J’aimerais y participer mais je n’ai pas l’argent. » et vous vous plaignez qu’elles doivent être gratuites. Pourquoi ? Si vous voulez de l’argent, créez de l’argent. Il sera là.

Il n’y pas de place pour l’énergie de victime dans le travail que nous ferons. Il n’y aura aucune place pour cette énergie de victime. Ce travail consiste à être un créateur, être des expérimentateurs, dé-couvrir le passé, ouvrir le futur et expérimenter ici dans le Maintenant.

Honorer

J’aimerais aborder avec vous quatre points. Vous entendrez encore et encore venant de moi et des mes camarades, vous entendrez le mot honneur. Honneur. C’est très important. Nous honorons chacun d’entre vous, peu importe qui vous êtes. Nous honorons toutes les choses que vous faites, tout ce que vous êtes. Nous n’avons aucun jugement.

Je vous demanderai de faire la même chose alors que nous allons de l’avant. Honorez tous les autres. Honorez les personnes que vous n’aimez pas. Honorez les personnes qui vous énervent. Honorez vos collègues de travail. Honorez les personnes avec lesquelles vous communiquez sur ce forum, qui, j’espère deviendra plus « propre ». Il y a actuellement très peu d’honneur. Il y a beaucoup de drame et très peu d’honneur.

Honorez veut dire respecter les autres, que vous soyez d’accord ou non avec eux, mais respectez où ils en sont. C’est l’expérience qu’ils ont choisie.

Nous allons renforcer l’honneur. L’honneur est compassion. Tobias a beaucoup parlé d’amour, et c’était bien. Il fut un temps où vous aviez besoin d’amour, nous avons parlé d’amour, mais maintenant nous parlons d’honneur, nous parlons d’honorer tout le monde. Je sais que vous êtes nombreux à aimer critiquer les autres. Vous pouvez maintenant commencer à les honorer. Cela ne veut pas dire que vous êtes d’accord avec eux, mais honorez-les.

En les honorant vous en viendrez à comprendre comment ils sont arrivés où ils en sont. Vous en viendrez à comprendre comment vous êtes là où vous en êtes. Vous en viendrez à comprendre que le monde est absolument parfait. Vous voyez ses défauts, ou ce que vous pensez êtres ses défauts, quand ne l’honorez pas, car vous regardez avec les yeux du jugement. En fait, vous regardez par les yeux de la peur. Quand vous honorez les choses, vous comprenez qu’elles sont exactement où elles devraient en être.

Quand vous vous honorez vous n’avez plus besoin de faire de la thérapie. Je soulignerai cela sur mon tableau. Quand vous vous honorez, vous n’avez plus besoin de faire de la thérapie. Quand vous vous honorez vous n’êtes jamais une victime. Nous répèterons « honorez » encore et encore, jusqu’à que cela entre en vous.

Etre acteur

Une autre chose importante que j’ai mentionnée aujourd’hui au début du shoud. J’aime faire l’acteur. Il y aura des Shouds et des séminaires où vous ne ressentirez pas ma présence comme d’habitude, mais ce sera moi. Je viendrai à vous de manières différentes à différents moments.

Faire l’acteur est merveilleux. J’encourage chacun d’entre vous à commencer à le faire. Ce sont des aspects de vous-même, des aspects qui vous aiment, que vous aimez et ils reviennent. Vous commencez à créer ces personnages de votre être et vous vous rendez compte combien l’énergie de la création est vraiment fluide. Mais quand vous êtes bloqué dans ce personnage solidement défini et que vous avez peur de le laisser aller, vous répétez vos schémas encore et encore.

Créez

Une autre chose qui sera très importante, très, très importante est de créer quelque chose, n’importe quoi. Créer est la manière naturelle d’exprimer le Dieu intérieur. Les humains ont été conditionnés à être des non-créateurs, à suivre des routines. Les routines ont étés créées et mises en place et vous devez les suivre. Cela a été fait pour rendre votre énergie très ennuyeuse et très blasée.

Quand un humain ne crée pas, il devient déprimé. Il devient inquiet. Il devient triste. Il devient piégé comme un animal en cage. Je vous demanderai de commencer à créer quelque chose. N’importe quoi.

Vous avez vu ici aujourd’hui quelques livres qui ont étés créés. Vous avez entendu de la musique qui a été créée. Créez un mur de pierre si c’est ce que vous choisissez de faire. (Rires) Achetez un poisson d’aquarium et créez un aquarium chez vous. Créez quelque chose, Shaumbra. Je veux que vous deveniez conscient du pourcentage de votre journée pendant lequel vous n’êtes pas créatif, où vous suivez une routine.

Faire la cuisine, c’est une belle manière d’être créatif, votre estomac et votre corps aime ça. Etre créatif peut aussi simplement dire de sauter dans votre voiture en ne sachant pas où vous allez aller. Vous faites seulement un long trajet, plutôt que de suivre les anciennes routines.

Vous êtes plusieurs à écouter maintenant qui ont de merveilleuses idées de jeux – des jeux de société. Créez-les, arrêtez d’avoir des excuses pour ne pas le faire.

Une des choses requises pour avancer avec l’énergie de Shaumbra est de créer. Je vous en tiendrai responsable, si vous ne créez pas. Cela n’a pas besoin d’être grandiose. Cela n’a pas besoin de changer le monde. Cela peut être très simple. Faire du crochet par exemple. N’importe quoi. Peignez quelque chose. Chantez une chanson. Créez un poème. Peu importe. Cela n’a pas besoin d’être artistique, c’est seulement quelque chose que vous créez. N’importe quoi. Des bijoux. Un film. N’importe quoi.

Cela libérera certains des ces lourds conditionnements, ce que vous appelez dépression, qui ne l’est pas du tout. C’est la stagnation qui vous a affecté. Oh, et puis vous regardez les pubs à la télé qui disent : « Si vous vous sentez déprimé, comme si personne ne vous aime, comme si vous n’aviez pas d’énergie, vous êtes fatigué alors vous devriez prendre ces pilules. » Non, ne prenez pas ces pilules. Soyez créatif. Faites n’importe quoi.

Je parlerai de cela encore et encore et il y aura des moments où je me lèverai. J’ouvrirai mes yeux et marcherai dans l’audience et vous demanderai ce que vous avez créé. Ainsi s’il vous plait préparez-vous. (Rires)

Oh, c’est une autre chose que je veux dire maintenant. Cauldre n’aime pas rester les yeux ouverts. Mais je vais te dire maintenant Cauldre, oui, je marcherai dans l’audience. Si tu veux le faire les yeux fermés, cela te regarde. (Rires) Mais je te le dis maintenant, ce sera plus simple de le faire les yeux ouverts

L’Animal Totem

Autre chose, très importante, avec laquelle nous nous amuserons. Je veux que vous créiez, dans votre imagination, je veux que vous créiez un animal totem pour vous-même. Commencez aujourd’hui. Il y a une très bonne raison à cela. Laissez-moi l’expliquer un peu. Certains parmi vous sont très familiers avec les animaux totems. Il existe un ancien nom pour cela. C’est une ancienne pratique, mais nous le ferons d’une manière Nouvelle Energie.

Créez un animal qui est à vous. Pour certains d’entre vous ce sera un ours, ce pourrait être une chouette, ce pourrait être un beau faucon, ce pourrait être un merveilleux lapin. Ce pourrait être tout ce que vous voulez, n’importe quel animal, un animal qui existe sur Terre actuellement. Un animal qui existe, une espèce qui existe, sur Terre et je veux que vous commenciez à l’imaginer.

Disons que vous choisissez un chevreuil comme animal totem. Je veux que vous commenciez à l’imaginer jusqu’à qu’il commence à devenir réel. Cela veut dire que ce n’est pas seulement une image floue, mais que vous pouvez commencer presque à le sentir, à sentir sa fourrure, sa peau, à tel point que vous pouvez en fait le sentir, il n’a pas besoin de sentir le fauve nécessairement, mais au point où vous pouvez le sentir, au point où vous pouvez le regardez dans les yeux.

Nous allons utiliser cet outil, ce totem, pour de nombreuses choses que nous allons faire pendant un long temps à venir.

Nous travaillerons avec ce totem, cet animal que vous avez aidé à imaginer, qui vient de vous. Cela fait partie de ce rôle de faire l’acteur. C’est un être qui sera votre cher ami, votre serviteur, votre animal de compagnie. Il vous comprendra. Vous serez capable de l’envoyer. Quand vous serez occupé avec les choses humaines normales, vous serez capable d’envoyer cette partie de vous faire d’autres choses dans votre passé, dans votre futur et dans les autres dimensions.

Ce totem va aussi vous aider - protéger n’est pas le mot correct, Cauldre – il vous aidera à rester conscient des énergies tout autour de vous. Oui, il existe des énergies très sombres, des énergies très manipulatrices là sur Terre actuellement, et en fait, elles s’intensifient. En fait, elles aimeraient entrer et mettre de la peur en vous, car c’est la manière dont elles se nourrissent. En fait elles aiment amener votre énergie dans un état où elles peuvent vous manipuler. Ce sont des énergies non physiques pour la plus grande partie, mais il y a aussi des êtres physiques qui pratiquent encore la magie noire. Ils n’ont pas encore appris que cela fonctionne tout simplement contre eux.

Votre totem vous aidera aussi à être conscient des énergies autour de vous, dans les dimensions immédiatement autour de vous et des dimensions qui s’étendent très loin. Il sera votre meilleur ami durant les prochaines années que nous serons ensemble. Ne lui donnez pas un nom tout de suite, nous ferons cela plus tard. Entre maintenant et notre prochaine réunion, je vous demande de commencer à développer cela.

Bon, vous pourriez avoir une réaction immédiate à cela, votre totem pourrait être un ours, par exemple, car vous avez toujours aimé les ours. Ou bien ce pourrait être une tortue, à cause de votre affinité avec les tortues. Mais laissez allez cela un moment. Il commencera à se développer. Vous commencez à développer. Ne soyez pas surpris si c’est quelque chose de totalement différent. Puis commencez à l’inspirer. Respirez votre vie dans l’animal totem. C’est vous.

Commencez à imaginer exactement à quoi il ressemble, mais comprenez qu’il pourrait changer. Il pourrait se développer. Commencez à ressentir ses attributs et comment il pourrait s’élancer ou ramper dans les autres dimensions, comment il pourrait explorer pour vous, comment il pourrait exercer un service de vigilance pour vous.

Ainsi ce totem est votre devoir. Dans notre prochaine réunion du mois prochain nous parlerons plus des origines anciennes du totem, mais aussi de la manière dont nous allons l’utiliser alors que nous progresserons. Durant ce prochain mois, devenez familier avec cette nouvelle partie de vous.

Il sera vos yeux dans les autres royaumes, peu importe ce que vous choisissez comme totem. Et cela n’a aucune importance. Ne commencez pas à chercher quel est l’animal le plus fort ou le plus rusé ou le plus rapide ou quoi que ce soit d’autre. Cela n’aura aucune importance. Cela n’aura vraiment aucune importance. Ce qui importera sera plus la relation que vous aurez avec cette partie de vous, votre capacité à l’envoyer dehors pour vous, votre capacité à l’avoir là, vous rendant conscient et alerte.

Ainsi…J’ai dit qu’il n’y aurait pas de questions et réponses aujourd’hui, ce qui sera le cas, mais je permettrai – car je sais que Linda en a quelques unes – j’en permettrai quelques unes venant de Linda concernant les orientations que nous allons prendre. Ma chère, c’est à vous si vous en avez maintenant.

LINDA : (soupire) Je pensais que j’en avais, mais… Je pensais que j’en avais, mais vraiment je pense…je ne sais pas quoi demander car vous avez proposé des choses.

ADAMUS : Ce que Cauldre devrait porter quand il est assis sur scène, plutôt que je ce que j’appellerai, hum, des vêtements de piétons Vous pouvez poser cette question (Rires)

LINDA : Bien, j’ai été une coordinatrice de mode. Si vous avez des conseils, je trouverai cela certainement intéressant.

ADAMUS : En effet, je lui ai dit il y a plusieurs jours, que je préfèrerais beaucoup plus un costume. Il n’a pas besoin de mettre une cravate, mais je suis vraiment habitué à un peu plus d’élégance que ce que… (Rires alors qu’il tire la chemise de Cauldre) Non pas que cela n’est pas beau, mais c’est juste que quelque chose cloche.

LINDA : Ainsi vous préférez une présentation plus formelle.

ADAMUS : je ne l’appellerai pas formelle. Je dirai plus élégant. (Rires)

LINDA : Elégant.

ADAMUS : Oui.

LINDA : Pouvez vous nous aider à comprendre comment contrôler la chaleur s’il mettait des habits plus élégants.

ADAMUS : en effet, vous pouvez absolument réguler la température de votre corps, si vous le choisissez. J’aimerais qu’il mette une chemise audacieuse, pas seulement une chemise rudimentaire.

LINDA : vous savez, Geoff n’est pas vraiment doué pour choisir des couleurs audacieuses.

ADAMUS : Je le sais. (De nombreux rires et applaudissements) Comme ça Shaumbra saura réellement que c’est moi. (Rires)

LINDA : Je ne suis pas complètement choquée, mais comment pourrions-nous aider Geoff pendant cette période d’ajustement ?

ADAMUS : Parle-le lui…Il parle de Nordstrom. (Ndt : C’est une chaine de magasins américains haut de gamme) (Rires). Il s’en sortira.

LINDA : Il trouvera une manière de s’en sortir. Y a-t-il des couleurs, que peut être, nous devrons le pousser à choisir ?

ADAMUS : J’aiderai à faire le choix final une fois que nous serons là bas.

LINDA : Y a-t-il des couleurs que vous détestez ?

ADAMUS : je ne déteste rien. Non.

LINDA : Ainsi, il n’y a pas de problème avec une quelconque couleur ?

ADAMUS : Non, je crois que Cauldre sera un peu offensé avec le rose, mais cela ne me dérange en rien. (Plus de rires) c’est juste un ton du violet.

LINDA : et y a-t-il encore des problèmes avec les bijoux et les métaux ?

ADAMUS : En fait, il s’est habitué à enlever ses bijoux, je préfère en fait mettre des bijoux. Mais une des choses que nous allons en fait étudier sont les propriétés énergétiques de choses comme l’or, en particulier l’or, nous aurons de nombreuses discussions concernant l’or, il est très…je ne veux pas que vous donniez votre pouvoir à l’or, mais l’or est un métal alchimique et vous allez découvrir qu’il a une manière d’améliorer les travaux avec la Nouvelle Energie. De même que le diamant et quelques unes des pierres précieuses, mais…

LINDA : oh, c’est le saint-germain que j’attendais !!! (Rires) Soyez béni, mec ! Soyez béni (Linda rit) oh, soyez béni !

ADAMUS : je vous le dis maintenant qu’une des…bon, nous avons tous appris que ces cailloux ou ces pierres précieuses ne contiennent pas de pouvoir. Mais vous avez tendance à le penser, car à un moment, sur Terre, les cristaux originaux de la Terre, les minéraux actuels, contenaient du pouvoir. C’est la manière dont la Terre fut originellement…que la vie arriva. Mais ce pouvoir dans les cristaux est parti il y longtemps, après l’Atlantide, en effet. Certains parmi vous sont encore connectés à cela et vous essayez encore de tirer littéralement de l’énergie des cristaux, et elle n’y est plus.

Néanmoins, certaines pierres précieuses, peuvent être accordées, particulièrement alors que nous voyagerons dans vos potentiels passés qui ont été emprisonnés. Ils seront précieux en aidant à déverrouiller le passé, mais ne pensez pas qu’un diamant, qu’un rubis ou une émeraude détiennent un pouvoir plus grand que le vôtre.

LINDA : Non, mais quand vous ressemblez à un million de dollars, vous vous sentez comme un million de dollars

ADAMUS : (gloussant) en effet.

LINDA : Ok. Un autre…je crois personnellement que nous avons tous traversé un processus incroyable pour en être à ce point de notre voyage, et je pense que nous tous dans les six derniers mois, non, les six dernières semaines qui ont semblé faire six mois, pendant les dernières semaines nous avons vraiment expérimenté cela. Ainsi je ne sais pas vraiment quoi vous poser comme question, car d’une certaine manière je pense que nous n’en avons pas besoin, car nous le ressentons.

ADAMUS : En effet, et je pense que ceux qui restent, que ceux qui iront de l’avant comprendront intuitivement ce que nous allons faire, nous nous y sommes préparés depuis longtemps. Nous avons été re-câblés pour cela, pour ainsi dire, depuis longtemps. Et avec ce totem, qui est aussi appelé Pakauwah, est le…

LINDA : un quoi ?

ADAMUS : Pakauwah est l’ancien nom pour l’animal totem. Nous aurons des expériences étonnantes avec votre animal esprit. Alors que nous l’utiliserons, nous allons comprendre, vraiment, que c’est le moment de…c’est la raison pour laquelle vous êtes venus sur Terre. Pas pour en finir avec les vies, mais pour en fait travailler avec la Nouvelle Energie. Et quand nous commencerons à travailler, d’abord indirectement, avec les autres maîtres ascensionnés qui commencent maintenant à s’incarner, et puis en fin de compte physiquement avec eux et aussi avec leurs Pakauwahs, c’est une des manières que nous apprendrons à…ils seront comme vos systèmes de livraison énergétique.

Vous savez, vous avez Internet, qui délivre des paquets d’information. Les Pakauwahs vous aident à livrer des expériences, des ressentis, des émotions, quelque chose au-delà des zéros et des uns, mais dans le…C’est – je fais une autre déclaration audacieuse – ce que nous ferons avec les totems ou les Pakauwahs est essentiellement le commencement de l’Internet de la conscience, Nouvelle Energie en contre partie de votre Internet électronique. Nous allons commencer doucement, mais vous allez découvrir comment vous pouvez envoyer des ressentis entiers à d’autres personnes. Pas simplement de petits messages écrits ou des images, mais maintenant des ressentis. Ainsi c’est le commencement de cela.

LINDA : Je pense que nous pourrions le ressentir, alors que vous commenciez à ouvrir ce potentiel – comme si nous commençions à ouvrir ce potentiel. J’ai un, une sorte de question spéciale. Nous sommes quelques uns, et c’est quelque chose que je ne veux pas admettre nécessairement, mais nous sommes quelques uns qui ont été humains peu de fois, et …

ADAMUS : dépassez cela. Vous l’êtes maintenant.

LINDA : (Riant)..Alors je suppose que ma question était, parfois je…

ADAMUS : Ma question est pour Linda, - j’espère que je ne mets pas le projecteur sur vous – est…

LINDA : Vous le faites

ADAMUS : …pourquoi diable êtes-vous venue ici ?

LINDA : je ne le sais pas. (Rires)

ADAMUS : (gloussant) Je sais que vous n’avez eu que peu de vies, mais il doit y avoir une bonne raison. J’aimerais avoir un rapport sur cela lors de notre prochaine réunion.

LINDA : (murmurant) Merde ! (Plus de rires)

ADAMUS : Oh, nous serons plus interactif que nous l’avons été pendant les dix années passées, alors…

Je vais répondre à autre chose qui demande réponse. Permettez-moi d’être très clair. Je viens de l’énergie de Saint-Germain, Saint-Germain (prononcé à la française) Je viens de cette énergie. J’ai passé de nombreuses vies sur Terre, juste comme vous. Toutes sortes d’histoires ont étés écrites sur moi – certaines sont vraies et d’autres pas si vraies que ça. J’ai travaillé avec vous à un moment ou à un autre dans les écoles des Mystères ou en Atlantide ou entre vos vies dans les autres royaumes. Je suis réputé pour le travail que je fis avec vous dans les écoles des Mystères en tant que Saint-Germain.

Je viens à Shaumbra maintenant et seulement à Shaumbra, je viens à Shaumbra maintenant comme Adamus, ou Adamus du Domaine de la Souveraineté et je viens à vous pour faire un travail très spécifique et très intense. Un travail qui sera une joie pour nous tous à faire ensemble, qui pourrait être parfois dangereux, je ne dis pas ça pour vous faire peur, mais nous irons dans des régions très nouvelles.

C’est la raison pour laquelle je dis qu’il n’y a pas de place pour les traînards, pour les parasites, et il n’y a pas de place pour ceux qui veulent seulement critiquer les autres. Il n’y a absolument aucune place pour les vampires (ceux qui se nourrissent énergétiquement des autres). Je ne tolèrerai pas cela, ni les téléphones portables. Absolument (Rires)…nous allons dépasser les téléphones portables, très chers. C’est une des raisons pour lesquelles ils m’irritent.

Il y a aussi, et je l’ai dit à d’autres groupes, il a des équipements électroniques qui ont des énergies très irritantes, un des ces derniers sont les téléphones portables que vous transportez si proche de votre corps humain. Ils ne vont pas nécessairement vous donner le cancer. Ils vont seulement vous déséquilibrer énergétiquement. Les moteurs électriques de ces ventilateurs, il m’est très dur d’être énergétiquement présent avec vous quand ces moteurs soufflent. Et parfois, à un certain degré, les lumières. Vous n’avez pas besoin d’avoir peur de ces choses, mais vous devez être conscient comment cela dérange votre énergie.

Je reviens à ce que je disais. Je viens comme Adamus, pour Shaumbra seulement, pour que nous puissions voyager ensemble dans la Nouvelle Energie. Quelqu’un ou quelques uns doivent être les pionniers, autrement cette Nouvelle Energie restera dans les limbes. Vous étiez d’accord que ce serait vous qui l’amèneriez.

J’amènerai mon message à travers Cauldre, celui que vous connaissez comme Geoffrey. Je n’ai pas le désir et je ne ferai pas de consultations privées avec d’autres personnes. Nous irons au-delà de toute cette thérapie, alors pourquoi ferais-je des consultations privées ? Je choisis Cauldre – aussi longtemps qu’il le veut bien et qu’il reste clair avec mon message – je le choisis lui car je ne veux pas avoir en ce moment dix, quinze, vingt messagers. A un certain moment d’autres messagers seront prêts, que ce soit dans un an ou dans cinq ans, je vous le ferai savoir. Je validerai et approuverai les autres messagers. Ils ne se valideront pas et ne s’approuveront pas eux mêmes.

Pour l’instant il n’y a qu’un seul message, car, particulièrement durant la prochaine année, nous allons mettre nos pieds sur un sol intéressant mais que vous ressentirez comme pas très équilibré, mais il l’est. C’est seulement déconcertant pour votre moi humain. Ainsi, je ne veux pas que dix, vingt ou trente autres déclarent canaliser Adamus. Mon message sera clair et aussi longtemps que Cauldre et Linda restent clairs, loin de leur égo et ne se nourrissent énergétiquement en aucun des autres, je passerai par eux pour vous donner mon message.

Ainsi, s’il vous plait, je ne veux entendre personne là dehors, comme certains le font déjà, clamer qu’ils canalisent Adamus. Vous pouvez continuer à amener les messages de Saint-Germain. Vous pouvez continuer à amener cette énergie. Je continuerai à être disponible, mais d’une certaine manière ce que vous faites est de canaliser les échos du passé. Non pas que cela soit mauvais, c’est en réalité très approprié. Certains ont encore besoin, ou aimeraient entendre, Saint-Germain. Mais avec Shaumbra, cela viendra d’une seule voix.

Bon, cela rend Cauldre inconfortable, ainsi je vous le dis maintenant, c’est ma demande personnelle. Ce n’est pas la sienne. Il n’a pas eu cette demande de Tobias et cela n’avait pas trop d’importance. Il était un messager ou un communicateur d’énergies assez accompli et cela ne posait pas de problème. Mais je vois déjà de nombreux autres qui sont déjà sur les rangs pour entrer sur cette nouvelle chose. Mais cette nouvelle chose sera très spécifique. Ainsi, pour maintenant, je passerai seulement à travers la voix de Cauldre. Cette demande est la mienne et pas la sienne. J’espère que cela est clair.

D’autres parmi vous sont très contrariés maintenant et c’est très bien. Vous vous demandez, bien, pourquoi est-ce que je sens de l’énergie arriver ? Eh bien, c’est ce que vous faites : vous sentez mon énergie. Comme toutes les personnes assises ici à Cold Creek, vous me ressentez. Est-ce que cela veut dire que je vous ai choisi comme messager ? J’espère que vous ne le pensez pas (Adamus glousse) Il y a une énorme responsabilité énergétique d’être mon messager.

Ainsi c’est une des questions qui était supposé venir. D’autres questions ?

LINDA : Non, je n’ai personnellement pas d’autres questions. Je pense que vous nous avez donné une incroyable quantité d’informations aujourd’hui, beaucoup de devoirs et plein de choses à réfléchir.

ADAMUS : En effet et je vous rappellerai une chose ou deux. Faites l’acteur. Faites l’acteur, s’il vous plait soyez joueur. Faites l’acteur. Soyez le méchant. Soyez le gentil. Jouez à l’homme. Jouez à la femme. Permettez-vous de le faire car cela vous apportera de la fluidité, de la fluidité énergétique, alors que nous nous aventurerons dehors. L’énergie rigide ne fonctionnera pas si bien dans certains lieux où nous irons.

Honorez. Honorez-vous et les autres de façon absolue. Cela ne veut pas dire être d’accord avec eux, cela veut dire honorez qu’ils soient là où ils en sont. C’est là où ils en sont. Il y a une raison à cela. Ils voulaient être le plus bas du bas. Ce pourrait être quelqu’un qui vous dégoûte, néanmoins honorez le. Cela changera votre perception du monde.

Actuellement, vous êtes si nombreux à penser que le monde est un lieu mauvais, où l’énergie est frustre, et vous n’êtes pas sûrs si la Terre s’en tirera – car vous ne l’honorez pas. Alors que nous allons vers ce scénario de la Nouvelle Terre, je parlerai de ce qui viendra, je parlerai de l’ancienne et de la nouvelle Terre. Savez-vous ce qui les fera se réunir ? Ce n’est pas l’amour. (Rires) Vous savez le mot amour – possède une conscience. Il peut être mesuré par un appareil qui mesure l’énergie. L’amour et l’honneur n’ont pas du tout des énergies cohérentes. L’amour a été utilisé comme une excuse pour se nourrir énergétiquement. « Je t’aime » slurp (Adamus fait le bruit d’avaler bruyamment) Ainsi parlons d’honorer : « Je t’honore de manière absolu pour qui tu es et ce que tu es. » Alors nous parlerons de l’amour plus tard. Ainsi, honorez.

La chose suivante – créez quelque chose. S’il vous plait, s’il vous plait. Vous êtes encore nombreux à entrer dans l’énergie de victime. Vous êtes encore nombreux à rendre votre passé responsable. Vous ne pourrez plus faire cela si vous créez, si vous créez vraiment quelque chose pour vous-même. Si vous sentez que vous entrez dans cette sorte d’énergie de victime, allez créer quelque chose. N’importe quoi. Coupez du bois. Créez un tas de bois. C’est de la création. C’est absolument de la création. Nettoyez le sol. C’est créer un sol propre. N’importe quoi. Mais soyez créatif.

Et, très chers, travaillez avec l’énergie du totem. Nous jouerons avec. Il deviendra, je dirai, un des éléments les plus importants qui surviendra dans votre vie alors que nous apprendrons comment notre imagination crée et comment il peut nous servir de toutes les manières possible. Ce sera étonnant.

Ainsi, avec cela, nous avons fini cette journée. Pas de questions et réponses aujourd’hui. Vous êtes libres d’aller expérimenter la vie et souvenez vous, cher Shaumbra, que toutes les choses sont comme elles doivent être.

Toutes les choses dans l’univers sont en ordre, et par conséquent, c’est la raison pour laquelle Je Suis Ce Que Je Suis, Adamus.

(c) Copyright message : Crimson Circle

(c) photographie : Joséphine Wall

Should 2 - Adamus - "Les potentiels du passé" (en trois parties)

 

LA SERIE DES MAÎTRES

Shoud 2 - « Les potentiels du passé » par Adamus

Présenté au Crimson Circle le 3 octobre 2009

- première partie du Should 2 - 

Je Suis Ce Que Je Suis, Adamus du Domaine de la Souveraineté. Bienvenu dans notre monde.

Oh oui, Shaumbra, vous entrez dans un nouveau monde, dans une nouvelle conscience. Oui, vous êtes encore parfois dans votre corps physique usé, vous définitivement encore ici dans votre mental – mais nous allons changer cela – mais vous êtes ici dans une toute nouvelle conscience. Nous sommes au tout début de ce voyage incroyable dans la nouvelle conscience, dans la Nouvelle Energie, peu importe le nom que vous voulez lui donner.

Et avant que nous commencions notre discussion d’aujourd’hui, je voudrais saluer et remercier toutes les personnes qui sont restées, qui ont donné leur vie, leur amour et leur cœur, qui ont aussi répondu à l’appel de leur âme pour être ici.

Nous explorerons de toutes nouvelles frontières, et ce ne sera pas facile. Le mot facile est en fait une illusion, un peu comme le dit le film « Leap ! »: tout est une illusion. Nous explorerons une partie de ces illusions aujourd’hui. Il vous poussera au-delà de votre confort car votre confort n’est rien que des habitudes. Les habitudes sont confortables, même si vous les détestez, même si vous ne les aimez pas. Ce sont des jeux qu’une partie de vous aime jouer, car vous savez que vous ne serez blessé qu’à un certain point ; mais d’un autre côté vous n’aurez qu’un certain degré d’accomplissement, de satisfaction et d’expansion de votre propre énergie.

Il est si facile de se faire prendre dans ces ornières, dans ces pièges. Quelque chose en vous dit: « cela suffit. C’est assez. Je vais me joindre à ce groupe d’être humains. Je m’en fous s’il ne sont que dix ou dix millions, mais je serai là à cette époque de la Nouvelle Energie.”

Oui, en effet, les autres pourraient rire de vous. Ils pourraient vous mépriser. Ils pourraient vous envoyer des lettres ou des emails haineux. Ils pourraient dire que vous êtes le diable incarné, comme certains d’entre vous l’ont entendu. Mais vous répondez à un appel profond qui comprend ce qui se passe. Je vous passe cela. Vous jouez un jeu – vous ce jouez avec moi si souvent – que vous ne savez pas ce qui se passe. Vous pensez que vous ne savez pas ce qui se passe. Mais profondément en vous, vous savez ce qui se passe. Vous savez ce qui se passe.

Quelque chose en vous est effrayée. Certains parmi vous ont exprimé une peur de moi. Oh, je ne vous ferai rien. Je pourrais vous laisser vous le faire à vous (Rires) mais je ne vous FERAI rien.

Mais vous sentez cela – cette peur – car nous nous aventurons dans de nouvelles choses. Quelles sont les choses que vous devriez abandonner ? Y aura-t-il de la douleur? Serez-vous seul? Votre vie changera t’elle tellement que vous ne saurez pas comment faire? Allez-vous devenir fou ? Qui sait ? Qui sait? Mais quelque chose en vous sait que cela n’a aucune importance.

Savez-vous que vous ne vivez pas, dans le vrai sens du mot – vous existez mais vous ne vivez pas – et vous le saviez car quand vous regardiez les couleurs vous saviez qu’il avait quelque chose de plus que cette couleur que vous voyiez.

Maintenant, je dois... (Une sonnerie se déclenche) ah, ah nous devons nous arrêter ici. Tous ces téléphones portables - je n’ai aucune tolérance pour les téléphones portables, vos interphones, vos vibromasseurs, toutes ces autres choses que vous avez amené ici avec vous. (Rires) Je vais vous donner un frisson. Vous n’avez pas besoin de tous ces appareils! (Plus de rires)

Je vais ...nous sommes à un petit point de séparation. Ainsi aujourd’hui, est-ce que Cauldre canalisera les yeux ouverts ou les yeux fermés ? Ouvert ou fermé? (Certains dans l’audience disent « Ouvert ») Oh, je pose la question à Cauldre pas à vous. (Rires) Ainsi...Nous l’avons déjà fait auparavant, ce n’est pas un si grand problème. Donc…

LINDA: Pouvons-nous voir la bataille? Vous retournerez vous ?

ADAMUS:...Prenons une profonde respiration avec Cauldre...et laissons ces... (Les yeux de Cauldre s’ouvrent) oh… (Et se referment de nouveau)…laissons ces yeux ouverts. Nous resterons dans votre corps. (Applaudissements alors que Cauldre ouvre ses yeux)

Ah, je dois dire que ce bâtiment et vous tous avez meilleure allure avec mes yeux fermés, ainsi. (Plus de rires alors que Cauldre ferme les yeux pour un instant) Et je pense ça sérieusement ! Rires) Je pense ça sérieusement, car…Oh, Cauldre égaye-toi un peu !

Maintenant voyez-vous, je regarde maintenant à travers les yeux de Cauldre et en fait quand je vous regarde je vois une réalité tellement rude. Je regarde ce lieu de réunion – ce n’est vraiment pas ce à quoi j’étais habitué, c’est la première fois que je suis ici les yeux ouverts – j’avais déjà vu ce lieu énergétiquement, mais je ne l’avais jamais vu à travers des yeux humains. Il possède une plus belle énergie que son apparence physique. Oh il y a énormément d’énergie dans chaque partie de cet immeuble. Quand j’ouvre mes yeux, cela semble disparaître. (Rires) Ainsi je les fermerai seulement pour un instant, mais…

J’ai vu certains parmi vous avec les yeux ouverts, mais pas tant que ça. Je vous ai tous vu énergiquement, mais je dois dire, vos corps sont intéressants et le look que vous avez choisi aussi. Ce n’est pas bien ou mal, c’est simplement. Mais…ainsi nous allons faire cela…Bonjour ! (Rires)...Nous allons rester les yeux ouverts aujourd’hui.

Les maitres

Ainsi vous avez choisi d’être ici. Vous avez choisi…d’écouter. Quand vous avez commencé à voir des couleurs ces quelque dernières années, quelque chose à l’intérieur de vous s’est déclanché et a dit : « Je sais qu’il y a quelque chose de plus aux couleurs que ce que je vois. Je sais qu’il y a plus à la vie que ce que je sens dans mon corps. Et je sais qu’il y a quelque chose de plus que ce que mon mental comprend. Qu’est ce que c’est? Où est-ce que c’est ? » Quelque chose à l’intérieur de vous dit que vous devriez expérimenter cela. C’est la raison de votre présence ici.

Certains sont partis récemment. Certains ont pensé que le départ de Tobias était la fin d’une époque et en effet ça l’était. Mais ils savaient que cela serait – comment le dire – assez plein de défis d’aller de l’avant. Comme si cela ne l’avait pas été jusqu’à présent, mais ils étaient à l’aise pour jouer les anciens jeux et ils étaient très à l’aise à y revenir. Je les honore et je vous demande de les honorer aussi. Vous êtes, vous ici présents, une espèce particulière. C’est vraiment un groupe de maîtres.

En fait, vous ne vous en rendez pas compte de la même manière dont je m’en rends compte. Et vous en êtes encore à être pris à jouer les anciens jeux, à vous auto limiter, mais nous allons aller au-delà de ça. Vous en viendrez à comprendre, quand je vous appelle un maître, ce que cela veut dire, et ce n’est pas seulement un mot. Ce n’est pas seulement parce que vous avez étudié depuis longtemps. En effet, vous êtes autant un maître que je le suis, que l’est Kuthumi ou Sam – cher Sam. Vous allez vous rendre compte qu’il y a des couleurs au delà des couleurs et des sons au-delà des sons. Vous allez vous rendre compte quel jeux c’était de jouer avec le destin plutôt qu’avec la création.

Ainsi si cela ne fait rien, faites moi plaisir, je vais prendre un petit bain de foule. (Cauldre se lève) et je dois dire que… (Linda bouge pour l’aider) Non, tout va bien aller.

LINDA: Faites seulement attention aux petits ventilateurs.

ADAMUS: En effet. J’aimerais faire ces bains de foule pendant les nombreux rassemblements que nous aurons. Je ferai appel à vous de temps en temps pour le micro, mais…

LINDA : Bien, je suis prête.

ADAMUS : Alors, si vous prenez une profonde respiration, et que vous me permettez, d’entrer pas seulement dans le corps, le mental et l’esprit de Cauldre, mais dans le vôtre – sans que vous ne ressentiez de la résistance, sans être inquiet qu’une autre entité puisse se joindre à vous, sans vous retenir concernant quelque chose que je ne saurais pas déjà, quelque chose dont vous avez peur.

Pendant ce bain de foule j’aimerais m’adresser à certains d’entre vous. J’aimerais sentir votre énergie. J’aimerais créer une conscience très, très dynamique ici dans cette pièce.

Les devoirs

Bien, lors de notre dernière rencontre ici, je vous ai donné des devoirs et je suis sûr que vous les avez tous fait –non. Je sais qu’une des questions que j’avais posées lors de notre dernière réunion concernait Linda d’Issa, Linda qui n’a pas eu de nombreuses vies ici sur Terre. Linda sais-tu ce que veut dire Issa ?

LINDA: non.

ADAMUS : Vous devriez le découvrir et nous le dire la prochaine fois. (Rires) Bien, vous avez un ordinateur, il y à Google et vous y êtes plutôt bonne, ainsi…Je vous avais posé une question la dernière fois. Je vous avais demandé ce qui vous avait amené ici sur Terre ? Pourquoi avez-vous choisi de venir en ce lieu ?

LINDA: Voulez-vous la réponse?

ADAMUS : Je crois, c’est la raison pour laquelle la question a été posée, n’est-ce pas ? En fait, je vous l’ai demandé, non pas pour vous embarrasser, mais parce que vos aperçus ont de la valeur.

(Pause)

LINDA: pour faire partie de cela, pour faire partie de cette découverte. Pour faire partie de tout ce que cela est, pas seulement cette pièce, mais tout ce que cela est, d’être ici. Et… (Pause) avoir assez confiance en moi-même pour vraiment expérimenter cette aventure, cette extraordinaire expérience qu’est la Terre. De trouver une résolution et une complétude à certaines des choses qui ont étés laissées là dehors.

ADAMUS : En effet, merci. Merci. Vous dites que la Terre est une expérimentation, ce qu’elle n’est pas. C’est une expérience. Vous dites que vous êtes venue ici pour apprendre à vous faire confiance. Vous avez été ouvertement honnête, car quand vous venez sur Terre, votre niveau de confiance vous est enlevé. Comme vous le savez, vous venez sous cette chose appelée le voile et vous perdez la confiance en vous. Particulièrement pour vous tous, vous venez ici avec le désir d’apprendre, avec le désir de faire bouger l’énergie, vous venez ici car quelque chose est arrivé pendant le chemin. Votre propre énergie a été retenue. Alors, dire que vous êtes venue ici pour vous faire confiance est une merveilleuse intuition. Très honnête, merci. Merci.

(Cauldre commence à marcher dans le public)

Ainsi, Nausheen, avez-vous fait vos devoirs?

NAUSHEEN: d’une certaine manière oui.

ADAMUS : d’une certaine manière. Soit vous les avez fait, soit vous ne les avez pas fait.

NAUSHEEN : Je les ai fait.

ADAMUS : Vous avez fait lequel ?

NAUSHEEN : J’ai trouvé mon totem.

ADAMUS : Et quel est votre totem ?

NAUSHEEN : L’éléphant.

ADAMUS : L’éléphant ! C’est un excellent totem, très sacré.

NAUSHEEN : oui.

ADAMUS : très sacré.

NAUSHEEN : oui.

ADAMUS : est-ce que votre éléphant est avec vous en ce moment ?

NAUSHEEN : oui.

ADAMUS : l’avez-vous laissé dehors ?

NAUSHEEN : non.

ADAMUS : Non ?

NAUSHEEN : il est ici dedans.

ADAMUS : ici dedans, je pensais avoir senti quelque chose. (Rire) Excellent. C’est bien. Merci.

NAUSHEEN : Merci.

ADAMUS : Je suis content de vous revoir et j’aimerais dire, si je peux me permettre de vous faire un commentaire, vous devriez arrêter de chercher.

NAUSHEEN : oui, merci.

ADAMUS : Des vies à chercher.

Il est très intéressant de voir qui se sont assis sur les ailes, qui en fait se cachent, qui gardent leurs énergies si basses...oh, Kathleen, Kathleen. Comment allez-vous ?

KATHLEEN: je vais bien. Je vais bien.

ADAMUS : Excellent. Vous mentez. Vous mentez. (Rires) Kathleen, je vais vous mettre en avant. Bon, vous rappelez vous quoi que ce soit de nos conversations que nous avons eu ces quelques mois passés ? Vous rappelez vous que nous avons eu des conversations ? Non.

KATHLEEN : Non.

ADAMUS : Ainsi je vais attendre jusqu’à ce que vous sentiez que...nous avons beaucoup parlé. Nous avons beaucoup parlé. Et dans nos conversations, je vous appelle « My fair Lady » (NdT : en référence au film du même nom) pour une raison. Dans nos conversations…J’attendrai que vous vous rappeliez. Nous reviendrons le mois prochain. Mais, très chère, nous allons avec votre permission, vous utiliser comme un exemple de quelqu’un qui se retrouve-t-elle même. Vous avez tant à offrir, et vous vivez petit et vous le savez. Nous en avons parlé et maintenant vous prétendez que nous n’en avons pas parlé. C’est OK. (Rires)

(Cauldre se déplace vers une autre femme dans l’audience)

Oh, ma chère avez-vous fait vos devoirs?

SHAUMBRA: C’est en fait la première fois que je viens.

ADAMUS : Je sais. (Rires)

SHAUMBRA : Ainsi, je ne sais pas ce que sont les devoirs ? Mais je suis probablement en train de les faire.

ADAMUS: le Pakauwah …

SHAUMBRA : La Pakau…

ADAMUS: L’animal totem. Que choisiriez-vous comme totem?

SHAUMBRA : J’ai dit à quelqu’un plus tôt que ce serait quelque chose avec des ailes.

ADAMUS : quelque chose avec des ailes. C’est intéressant. J’étais plus tôt…

SHAUMBRA : Je ne sais pas…

ADAMUS : …aujourd’hui à Paris – je ne veux pas interrompre votre histoire, mais la mienne est brillante. (Rires) J’étais aujourd’hui à Paris, c’était beau. 17 degrés Celsius, partiellement nuageux, partiellement ensoleillé et j’étais un oiseau. J’ai volé sur tout Paris en un jour d’automne tellement beau. Ainsi, oui, revenons à vous.

SHAUMBRA : oui, je n’ai pas pu…je veux dire quand j’ai entendu le mot totem, j’ai juste pensé à des ailes, mais je ne sais pas quel animal. Le reste n’est pas venu…

ADAMUS : Inspirez-le en vous. Il viendra à vous.

SHAUMBRA : oui.

ADAMUS : Je reviendrai vers vous.

SHAUMBRA : Merci.

ADAMUS : Excellent. Excellent.

Oh, Dave...Dave. Comment est le monde avec vous?

DAVE: très bien.

ADAMUS : Bien. Dave, avez-vous fait vos devoirs avec les totems ?

DAVE: Oui.

ADAMUS : Et qu’avez-vous expérimenté ?

DAVE: un vol.

ADAMUS : Oui.

DAVE: Un aigle.

ADAMUS : Comment le totem vous sert-il actuellement ? Que vous permet-il de faire ?

DAVE: La vision étendue.

ADAMUS : C’est excellent. Ressentez vous le totem, votre Pakauwah, autour de vous tout le temps ? Parfois ?

DAVE: Parfois.

ADAMUS : Parfois. Sentez vous qu’il travaille pour vous tout le temps ?

DAVE: Non.

ADAMUS : Ok. Continuez à respirer et à travailler avec lui, car, Shaumbra, ces Pakauwahs sont vous. Ils sont une partie de vous. Ce n’est pas quelque chose d’autre ; c’est absolument vous.

C’est une extension de vous et j’ai précisément choisi cela comme un animal totem. Vous êtes habitués à vos aspects, vous savez ce que sont vos aspects, mais ils sont tellement humains. Puis vous êtes pris dans tous ces problèmes humains. Si je vous avais demandé de créer un aspect humain, un Pakauwah humain, il aurait pris tant de caractéristiques humaines. Ainsi avec cet animal que vous avez créé, nous l’utiliserons encore et encore. Mais il est brillant car il va dehors et fait tellement de choses pour vous. Nous travaillerons avec lui aujourd’hui, ainsi tout le monde, si vous n’avez pas ressenti votre propre totem, votre propre Pakauwah, c’est maintenant le moment de le faire. Maintenant est le moment de l’amener à l’intérieur.

Larry, avez vous fait vos devoirs?

LARRY: Oui.

ADAMUS : qu’avez-vous fait ?

LARRY: J’ai un peu créé.

ADAMUS : Qu’avez-vous créé ?

LARRY : J’ai connecté mon compresseur à ma maison.

ADAMUS : Merveilleux.

LARRY : Je me suis bougé les fesses et je l’ai fait.

ADAMUS : Merveilleux. Vous bouger les fesses, c’était un tel problème avec vous, et…vos vacances sont maintenant finies.

LARRY : Oui. Deux années.

ADAMUS : Vous savez cela. Il y avait une raison à cela, mais vous ne pouvez plus vous cacher. Vous ne pouvez plus vous détendre. Vous le savez, je le sais, il est temps d’avancer. Vous avez découvert avec votre petit projet que cela vous a amené un merveilleux soulagement.

LARRY : Oui.

ADAMUS : Vous vous êtes débarrassé de la culpabilité, vous vous êtes débarrassé du fait d’être dominé, et cela vous a permis de sentir un petit peu ce que c’est que de créer. Bon, nous irons vers de plus grandes créations, nous ne câblerons pas seulement des compresseurs. C’est très rudimentaire.

LARRY : Allez envoyez la sauce.

ADAMUS : Oui, c’est…C’est vous qui allez le faire.

LARRY : D’accord, c’est moi qui vais envoyer la sauce.

ADAMUS : C’est vous qui allez le faire, en effet. Je suis avec vous à chaque pas que vous faits.

LARRY : Pourquoi est-ce que je n’arrive pas à me rappeler de cela ?

ADAMUS : Je suis ici maintenant. Je suis avec vous à chaque pas que vous faites, Larry. C’était moi qui vous tourmentais; vous pensiez que je parlais de votre femme. (Nombreux rires) Alors, honte à vous pour cela.

LARRY : Vous m’avez pris.

ADAMUS : Votre énergie contenait tellement de culpabilité (Rires) quand vous faisiez cela. Tant de culpabilité.

Alors...Vince, comment allez vous?

VINCE: je me sens mieux que jamais.

ADAMUS : Mieux que jamais. Vous mentez. Ainsi, cher Shaumbra, je vous poserai la question trois fois. Vince comment allez vous ?

VINCE : Je vais plutôt bien !

ADAMUS : Plutôt bien. C’est allé de « mieux que jamais » à « plutôt bien ». Vince, comment allez vous vraiment ?

VINCE : Je vais mieux que plutôt bien.

ADAMUS : (Gloussant) Bien. Je ne veux pas vous mettre en avant, mais vous avez appris...vous êtes en train d’apprendre que la force ne vient pas du mental, que la force n’est pas dans le muscle. Vous avez été confronté à cela pour comprendre que la force est et a toujours été dans l’âme.

Vous avez eu de petits accidents en chemin. Ce n’était pas un accident, ce n’était pas du tout un accident. Il se trouve seulement que j’ai eu une petite discussion avec Vince récemment, et que peu de temps après notre discussion, sa voiture a été démolie. Sa voiture a été démolie. Maintenant qu’est ce que cela veut dire? Qu’il a fait quelque chose de mauvais ? De la mauvaise énergie? Non ! Cela veut dire qu’un des problèmes que nous avons abordé devait changer, devait bouger, car il était bloqué. Vince, où était-il bloqué ?

VINCE : Il était bloqué dans mes yeux.

ADAMUS : Il était bloqué dans votre tête et il sortait par vos yeux.

VINCE : Ah !

ADAMUS : Ah. Des problèmes bloqués dans votre tête. Ainsi vous aviez besoin d‘une petite secousse – que je n’ai pas donnée, vous l’avez fait pour vous-même. Cette secousse, j’en suis désolé à démoli votre voiture, mais cela a fait bouger de l’énergie. Maintenant, nous revenons à : vous pouvez le faire de la manière facile ou vous pouvez le faire de la manière dure. Vous pouvez le faire avec la respiration ou en faisant du stock car. (Rires) c’est à vous de choisir. C’est vous qui choisissez, une manière ou l’autre. Ainsi…Ainsi merci. Merci.

VINCE : Merci.

ADAMUS : Je vous recommande vraiment de faire de très profondes respirations. Travaillez avec Andrah (Dr. Norma Delaney), travaillez avec vous-même, mais faites des respirations profondes. Ces problèmes que vous avez, commencent à passer à travers votre corps. Cela n’a pas besoin de se passer de cette manière. Vous n’avez pas besoin d’accidents de voiture. Vous n’avez pas besoin de tout ça.

Ce pourrait être aussi simple que de faire un choix. Et c’est là où nous irons. C’est là où nous irons. Plus de ces affections physiques exténuantes. Les affections physiques veulent seulement dire que vous avez de l’énergie bloquée quelque part. Quelque part, de quelque chose. Peut être c’est parce que vous êtes bloqué dans le cerveau. Peut être c’est parce que vous étiez assis sur votre cul quelques années en ne faisant rien. C’est seulement, désolé Larry, c’est seulement de l’énergie bloquée ! L’énergie sortira d’une manière ou d’une autre, quelque part. Elle bougera d’une manière ou d’une autre. Vous n’avez pas besoin d’avoir un accident de voiture. Faisons-le seulement à travers une respiration maintenant.

Prenez une profonde respiration et faisons bouger cette énergie…faisons bouger cette énergie…

(pause)

Ainsi, Ralph. Comment allez-vous Ralph?

RALPH: Géant.

ADAMUS : Oh Ralph (rires) Ralph, Je ne dis pas que vous mentez. Je dis que vous êtes follement...

RALPH: Délirant.

ADAMUS : …trompeur. Trompeur. Car nous avons eu de nombreuses longues conversations. Oh, cher Shaumbra, c’est un nouveau jeu que nous jouons. Un jeu merveilleux, néanmoins un nouveau jeu où, si vous êtes assis ici, cela veut dire que vous vous exposez. (Rires)

Ainsi, Ralph... Ralph. Bon, nous avons eu de nombreuses longues conversations et vous êtes étonnant, en fait. D’un coté vous m’enseignez. Vous m’enseignez tant ce que c’est d’être en fait dans une forme humaine et ce que c’est de traverser les choses. D’un autre coté vous prétendez que vous ne savez pas ce que vous m’enseignez. Ainsi vous êtes pris dans ce merveilleux conflit – en fait, c’est un conflit brillant – où vous jouez à prétendre ne pas savoir. Et vous jouez au Ralph perdu. Vous jouez, en fait au pauvre Ralph. Et vous jouez au Ralph qui n’a pas eu les bonnes occasions et qui ne les a pas encore. Alors vous vous cachez.

Vous possédez cette brillante partie en vous, que ce soit votre musique, que ce soit vos écrits, que ce soit votre expression orale, que ce soit votre travail vocal, que ce soit votre philosophie – probablement votre plus grand atout – mais vous jouez ce jeu. Alors quand allez-vous exprimer tout cela ? Qu’attendez-vous ?

(Pause alors que Ralph cherche ses mots)

Ouis, moi aussi (Ralph et Adamus rient)

RALPH: Je ne sais pas. Je dirais que le moment est maintenant. Je suis prêt à y aller et j’aimerais avoir un petit, vous savez, seulement…peut être que je ne connais pas la chanson, peut être pourriez vous me chanter quelques mesures ? (Rires d’Adamus et de l’audience) Donnez moi un peu d’air s’il vous plait ! (Plus de rires)

ADAMUS : Ainsi je pense que vous venez d’écrire le premier verset ! (Plus de rires) mais quand il s’agit de cela – merci, merci d’être indulgents avec lui. Au fait, vous deux, Ralph et Gabriella, vous avez une telle composition d’énergie l’un avec l’autre, mais vous n’y jouez pas de la bonne manière, en fait. Vous n’y jouez pas de la bonne manière, car chacun d’entre vous entre dans le drame de l’autre, dans l’état de victime et dans le pourquoi ça ne peut pas être fait. Je suis désolé d’être si direct avec vous, mais vous êtes assis au premier rang.

RALPH : C’est la raison pour laquelle nous sommes ici.

ADAMUS : le premier rang et les ailes, Shaumbra. Le premier rang et les ailes.

Ainsi vous avez cette brillante composition entre vous, mais vous n’y jouez pas car vous êtes immobiles ; vous attendez quelque chose. Vous reportez les choses à plus tard. Par exemple vous dites : « Nous ne pouvons pas faire ceci jusqu’à ce que cela sera accompli. » C’est un jeu en lui-même que vous jouez tous. « Nous ne pouvons pas faire ceci jusqu’à que nous trouvions un emploi ici dans ce pays. » Bien, cela n’est pas vrai du tout. Il y a des nombreuses choses que vous pourriez faire.

Cette distance que vous maintenez entre vous-même est symbolique du fait d’être effrayés de mettre vraiment cette composition commune entre vous deux. Vous savez que c’est là, mais vous avez peur que cela arrive. Ainsi vous mettez ces barrières. Vous créez ce problème de travail.

Vous créez ces obstacles, que ce soit, pour certains des problèmes avec l’immigration, pour d’autres des problèmes d’emploi, peu importe quoi. Vous créez toutes ces barrières car vous arrivez à un point où il est préférable que les rêves restent des rêves dans votre pensée ancienne énergie. Il est préférable que les rêves restent des rêves. Parfois, ce n’est pas très beau quand vous ouvrez vos yeux. C’est parfois difficile d’être dans ce corps physique. C’est difficile de dire que si vous vous engagez dans un nouveau défi, dans un nouveau projet, peut être que vous allez échouer. Ainsi il est préférable de rêver ce qui pourrait être plutôt que, en fait, de le faire, de le concrétiser, de l’embrasser (Adamus parle avec grande passion) et de le vivre ! De l’être! De l’exprimer! Et de le partager! Ainsi...

Ainsi cher Shaumbra, Ralph et Gabriella, parfois c’est beaucoup plus facile de le garder à distance, mais il deviendra mûr, puis il sentira comme du poisson pourri un jour chaud. Puis votre énergie deviendra toute bouchonnée, et vous rendrez responsables de vos problèmes, d’abord moi, en deuxième l’un l’autre, troisièmement la vie, quatrièmement vos parents et ainsi de suite.

Puis votre énergie, à ce point, sera vraiment nouée. Et que se passera-t-il après cela ? Nous le savons tous - vous ne voulez pas le dire, j’en parlerai – vous serez malade. Un déséquilibre physique. Cette énergie doit sortir quelque part. Elle s’en fiche. L’énergie s’en fiche. Elle a besoin de sortir. Elle a besoin de jouer. Vous ne pouvez pas la garder confinée à jamais. Même si vous mettez de l’eau dans une jarre de métal, tôt ou tard elle sortira. Cela pourrait prendre des milliers et des milliers d’années avant qu’elle ne rouille et ne corrode la jarre, mais cette énergie bougera.

Vous êtes des pionniers de l’énergie. Vous êtes des utilisateurs de l’énergie. Vous êtes les créateurs de la Nouvelle Energie. Comment la Nouvelle Energie jouera dans votre vie ?

Beau costume, Sart. (Rires) Est-ce votre symbole de la culpabilité? (Plus de rires)

SART: Non, j’essaie d’avoir des points

ADAMUS : J’ai entendu dire par un des autres Shaumbra, qui – ils parlent vous savez, ils vous dénoncent – que vous n’avez pas fait vos devoirs.

SART : Euh, non, je ne les ai pas fait.

ADAMUS : Ouis. Vous croyez que le costume va compenser cela ?

SART : Je l’espérais.

ADAMUS : Cela compense ! Cela compense en fait. (De nombreux rires et quelques applaudissements) Dans le monde d’Adamus, cela fait tout. Car, je dois dire – nous plaisantons, mais c’est tellement vrai – regardez le respect que vous avez pour vous-même !

(c) Copyright message : Crimson Circle

(c) peinture : Bruce Harman "Healing Presence"

 

LA SERIE DES MAÎTRES

Shoud 2 - « Les potentiels du passé » par Adamus

Présenté au Crimson Circle le 3 octobre 2009

- deuxième partie du Should 2 - 

SART : Oh oui. C’est une sensation merveilleuse. C’est merveilleux.

ADAMUS : et vous avez l’air merveilleux.

SART : Merci.

ADAMUS : Oui.

SART : Je me sens bien. Merci, Shaumbra. (Applaudissements)

ADAMUS : Bon, ce n’est pas pour impressionner quelqu’un d’autre, car Dieu sait que Sart n’en a pas besoin. C’est vous respecter et vous honorer. Et cela ne veut pas dire de mettre des costumes italiens tous les jours – Cauldre une fois de temps en temps ce serait bien ! (Rires) Cela veut dire que vous vous honorez et que vous vous respectez. Vous vous faites ce cadeau. Vous dites : « je le vaux. » Cela ne concerne pas l’argent. L’argent est totalement insignifiant. C’est exprimer le Moi et le Moi à l’air magnifique aujourd’hui.

SART : Merci. Je me sens merveilleusement bien. C’est une grande journée pour moi.

ADAMUS : En effet et vous êtes un exemple pour Shaumbra.

SART : Merci.

ADAMUS : Merci.

SART : Merci. (L’audience applaudit)

ADAMUS : Ainsi, mon défi pour vous, Ralph et Gabriella, quand est-ce que vous allez vous débarrasser de ces barrières illusoires, des barrières dans vos vies individuelles ? Quand je vois un tel talent brute qui n’est pas utilisé de la manière dont il pourrait l’être, dont je sais qu’il pourrait l’être, nous en parlons tout le temps ; quand je vois : « Bien, j’attends seulement quelque chose. J’attends seulement. J’attends… » Quoi, un accident de voiture ?

RALPH: J’ai eu un accident de moto...

ADAMUS : Il a eu un accident de moto.

RALPH : …c’était assez proche.

ADAMUS : « …j’attends que quelque chose me bouge. » cela se fera un jour ou l’autre, mais vous n’avez pas besoin de traverser cela dans la Nouvelle Energie. Vous n’avez pas besoin de cette secousse ou de cette blessure, vous n’avez pas besoin d’avoir ces discussions amères entre vous. Vous n’avez pas besoin de mettre de la distance entre vous – une distance physique dans votre vie. Vous pouvez le faire maintenant. De la manière facile ou de la manière difficile, cela n’a pas d’importance. Cela arrivera de toute façon.

Quand nous combinons notre conscience dans un groupe comme celui-ci, nous pouvons faire bouger d’énormes masses d’énergie. En ce moment, si vous êtes conscient – ressentez seulement là (il pointe le plexus solaire) – cette pièce est vivante. Internet est vivant d’énergie. Cela bouge. Vous savez quand parfois vous êtes seul avec vous-même et vous sentez que tout est plat et sans vie ? Vous pouvez prendre ce que nous faisons ici maintenant, dans cette pièce, et vous pouvez l’amener dans votre vie – des choses étonnantes dans votre vie.

La manière dont les choses se présentent est difficile, n’est-ce pas? Perdre votre emploi ? La situation est insoutenable car vous dites : « quoi d’autre ? Qu’est qui viendra et le remplacera ? » Dans cette Nouvelle Energie vous ne le savez pas habituellement. Cela arrive plus tard. Mais vous avez tant de potentiels dans votre vie, Jane, qui n’attendent que vous ; qui attentent que vous arrêtiez de jouer. Que vous arrêtiez d’avoir des excuses. Que vous arrêtiez les « que se passerait t’il si ». Que vous arrêtiez toutes les excuses et permettiez que cela arrive. C’est la chose intéressante à propos de ce que nous ferons ensemble, où nous allons aller ensemble.

Des choses étonnantes, sans limites; des choses étranges arriveront. (Adamus glousse et l’audience rie) Des choses étranges, inattendues, c’est la beauté de cette Nouvelle Energie, des choses totalement inattendues.

Vous savez l’ancienne énergie fonctionne en schémas très prévisibles. C’est la raison pour laquelle cela peut être mis en équations mathématiques, scientifiques et physiques. Elle est très, très prévisible. Elle a très peu de nouvelles courbes en elle, et les courbes qui viennent sont très lentes. Cela prend des milliers et des milliers d’années pour que les vrais changements de conscience aient lieu.

La combinaison de la Nouvelle Energie avec l’Ancienne Energie, comme vous l’appelleriez, est phénoménale. Inattendue – c’est un de mes messages aujourd’hui qui sera sur les transparents que vous ferez le mois prochain (NdT : chaque mois avant le shoud, des transparents projetés par Cauldre, reprennent les points importants du shoud du mois passé) – des changements inattendus. Et la question que j’ai aujourd’hui pour vous est : êtes vous prêt pour le vraiment inattendu ? Croyez-vous en vous et que vous allez créer la chose la plus belle ?

Avant que vous ne répondiez “oui” – car je sais que votre réponse ne vaut rien. (Rires) Vous ne vous faites pas confiance, vous avez peur des changements, vous vous demandez quelle est la prochaine chose qui arrivera. Allez-vous crever de faim ? Allez-vous vous retrouver dans la rue ? Cela n’a pas d’importance. Cela n’a aucune importance. Vous ne mourrez jamais. Vous quittez votre corps physique, mais vous ne mourrez pas vraiment, n’est ce pas Richard?

RICHARD: Non.

ADAMUS : Et la vie devient meilleure, n’est ce pas Richard ?

RICHARD: Oui, en effet.

ADAMUS : Et les changements sont très inattendus.

RICHARD: très.

ADAMUS : Et ce que vous aviez pensé, il y a cinq ans, il y a sept ans, ce que vous auriez pu imaginer ou désiré dans votre vie, peut être bien plus grand.

RICHARD: Cela peut l’être, oui.

ADAMUS : Et comment l’avez vous fait Richard ?

RICHARD : Je l’ai permis.

ADAMUS : Ah ! Ah ! Excellent. Bon, tout le monde dans cette pièce est en train de dire: « Mais je l’ai aussi permis. » (Cela a été dit d’une voix geignarde) Quand vous dites « permettre » Richard que voulez-vous vraiment dire ? Expliquez votre manière de permettre.

RICHARD : Ah…C’est de ressentir dans mon cœur que c’est à moi. Que c’est déjà fait.

ADAMUS : C’et une réponse tellement édulcorée. Edulcorée. (Rires) Richard, cela ne les aide pas ici, car je sais. Et de nouveau, vous ne me parlez pas tant que ça. Vous parliez à Tobias. C’était plus facile. Mais quand vous dites que vous aviez permis, vous en étiez arrivé à un point dans votre vie où il ne restait rien.

RICHARD : Oui, en effet…

ADAMUS : C’est une étrange forme de permission, n’est ce pas ? Vous n’aviez plus de raison de vivre. Quand vous n’avez plus de raison de vivre, vous n’avez plus peur de grand-chose d’autre que de savoir si vous allez au paradis ou en enfer. D’autre chose que ça, vous avez peu de raison d’avoir peur. Votre permission a été une permission totale. Vous avez touché le fond, pourriez vous dire. Vous vous êtes vidé, vous avez lutté, agonisé et prié – pas moi, mais Tobias – demandé, plaidé, souffert et finalement vous avez laissé aller, totalement.

Et quand vous avez laissé aller, vous avez aussi relâché ces barrières qui étaient entre vous et qui vous êtes vraiment ; entre tous les potentiels qui étaient prêts à venir dans votre vie. Ainsi quand vous en êtes arrivé à ce point, cela pouvait venir. Et c’est venu. Et au fait il y a plus à venir. Ce n’était pas tout, c’était seulement un tour parmi de très nombreux autres.

Shaumbra, ce ne sont pas du tout des paroles d’encouragement. Je n’essaie pas de peindre pour vous une grande et glorieuse image qui fera que vous serez un peu plus en meilleure santé ou un humain plus heureux. Nous irons au-delà de l’état d’humain. L’état d’humain est une illusion – une merveilleuse illusion, une illusion qui a de la valeur, car vous avez vraiment appris des choses au niveau de l’âme que vous n’auriez pu apprendre nulle part ailleurs – et c’est pourquoi Linda d’Issa…Issa au fait, signifie dans vos termes : Yeshua, Jésus. D’une façon plus symbolique cela signifie la Maison de Sananda. La Maison de Sananda qui est un ordre angélique qui travaille avec la lumière.

Linda tu es venue ici pour apprendre ce qu’est la lumière, mais pour apprendre ce qu’est la lumière tu dois aussi apprendre ce que sont les ténèbres. Humm. Alors que tu intègres tout cela, ce que tu as appris sur cette merveilleuse planète et en d’autres lieux…bien, je ne vais pas entrer dans les détails ici, mais je vais faire une petite prophétie ou une promesse, comme il se doit. Quand nous serons en France – ah, je serais bientôt de retour – quand nous y serons, nous apprendrons ce que sont vraiment la lumière et les ténèbres. Ce qu’ils sont vraiment.

Oh, vous êtes plusieurs à penser que nous allons pleurer les Cathares. Je ne le pense pas. Il y a assez de gens qui y sont déjà allés pour les pleurer. Nous allons là bas pour apprendre ce que sont vraiment la lumière et les ténèbres. Nous apprendrons comment comprendre cela au niveau le plus intime. Il y a…Oh, je réserve cette discussion pour notre voyage.

Ainsi, Sananda s’occupe de lumière et le monde à besoin de lumière. C’est la raison pour laquelle vous êtes tous là. La conscience des anges avait besoin de comprendre la lumière dans la densité, dans cette réalité, donc vous êtes venus ici. Sananda amène la lumière, ainsi vous êtes venus de cela. Vous êtes nombreux à être venus d’autres familles spirituelles – cela n’a plus aucune importance car elles vous ont renvoyés. (Rires) Elles l’ont fait. Elles l’ont fait, car savez vous pourquoi Pete ? Vous le leur avez demandé, Pete. Il y a longtemps quand vous avez quitté l’Ordre de Michael (Saint Michel) vous avez dit: « Quand j’en serai à un certain point, que je vous renverrai un signal, virez-moi. Libérez-moi de ma famille spirituelle. »

C’est une des connections les plus anciennes et un des karmas les plus anciens que vous n’aurez jamais, ainsi ils vous ont virés et cela fait mal. Quand vous ressentez la déconnection énergétique avec votre famille spirituelle, votre famille angélique remonte presque au commencement, c’est un sentiment d’abandon. Vous le ressentez à un certain niveau et puis vous dites : « Pourquoi devrais-je encore vivre. Je n’ai plus rien. J’ai ma famille biologique… » En effet, nous ne parlons pas de cela. Vous êtes certains à les avoir choisis si rapidement, sans trop réfléchir. Vous êtes venus, prêts à prendre n’importe quoi. Qu’en est-il de votre famille spirituelle ? Vous en avez été viré. Cela fait mal.

Mais, vous savez, c’est un pas vers la souveraineté. Quand votre famille spirituelle vous libère, cela fait vraiment mal. Vous en rendez responsable votre famille biologique. Vous pensez que cela vient de votre famille biologique. « Pourquoi me traitez-vous comme ça? Pourquoi m’avez-vous quitté ou pourquoi m’avez-vous abandonné? Pourquoi se moquent-ils de moi de la manière dont ils le font? » C’est en fait une répercussion de votre propre famille spirituelle.

Ainsi, Shaumbra, je fais une digression, mais je m’amuse.

De retour aux devoirs

Ainsi, les devoirs dont nous avons parlé lors de notre dernier rassemblement sont si importants. Honorer. Combien d’opportunités avez-vous eu ce mois passé d’honorer les autres ? Vous aviez le choix d’honorer ou de juger ; d’honorer ou de critiquer ; d’honorer ou de vous demander ce qui ne va pas avec eux. Honorer les autres…Vous allez vous honorer, mais vous aurez aussi besoin d’honorer, car quand la Nouvelle Energie fera vraiment partie de votre vie, elle fonctionne très, très, très vite, très rapidement. Le fait d’honorer les autres et vous-même équivaudra à l’aisance…à l’aisance avec laquelle vous travaillerez avec la Nouvelle Energie dans vos manifestations, dans votre vie. Honorer est très, très important.

Nous avons parlé de créer quelque chose. J’ai souligné cela lors de notre rencontre récente au Wisconsin. Créez n’importe quoi, quelque chose. Shaumbra vous êtes nombreux à aimer ces très longues discussions. Vous aimez parler à partir de là (il pointe la tête) et c’est exactement ce qui se passe. Vous commencez à devenir un peu fou. Vous aimez discuter des raisons pour lesquelles les choses ne fonctionnent pas bien dans votre vie. Et quand je vous donne une réponse – nous parlons ici dans les rêves, n’est ce pas – et que je dis : « Faites seulement quelque chose. Permettez. » Comme l’a fait Richard, mais n’allez pas dans les profondeurs comme Richard l’a fait. « Permettre. » Puis vous revenez une semaine plus tard et vous voulez avoir une autre discussion et avoir une réponse différente. Vous êtes presque en état de dépendance de ces longues discussions, pour quelques raisons. Je pense que cela satisfait une partie de vous. En effet, ce sont des histoires. Ce sont de longues histoires qui vous donnent un sursis temporaire. Cela vous donne – vous pensez – un peu le droit de ne rien faire et de ne pas pratiquer sur cette Terre ce que vous avez appris.

Puis il y a le travail avec votre Pakauwah, votre animal totem. Bon, certains parmi vous ont dit : « J’ai déjà fait ça auparavant. » Pas comme cela. Certains disent : « Bien, on dirait qu’on retourne en arrière. » d’une certaine façon, oui, car cela vous est familier. Mais, nous allons l’utiliser car ce Pakauwah, Robert, va aller dehors et travailler pour vous. Quand vous êtes assis ici, il peut être là dehors à faire du travail pour vous. Il peut aider à énergétiser des potentiels qui vous attendent. Il peut également être en surveillance. Il peut observer les autres énergies dans cette pièce actuellement.

Vous avez probablement remarqué aujourd’hui que c’est plutôt clair ici. A l’occasion, nous avons beaucoup d’énergies sombres et des entités qui essaient de perturber. Aujourd’hui, il n’y a presque pas de perturbations. Oh, ils rôdent autour. Même ces rideaux sombres n’arrivent pas à les garder dehors, mais ils restent à distance car il y a ces éléphants, ces panthères, ces faucons, ces tigres, quelques serpents, une tortue (Rires) et tous ces autres Pakauwahs.

Vos Pakauwahs, particulièrement vous qui avez des panthères, ils ne sont pas fait pour attaquer. Vous ne les avez pas programmés pour faire du mal à quelqu’un. Mais vous savez quand une de ces entités sombres qui sont là dehors, qui traînent ici de temps en temps, quand ils sentent votre Pakauwah, ils émettent un message clair : « ne faites pas le malin avec cette personne. » Ils font…c’est similaire à vos systèmes d’alarme dans votre maison. Le voleur ira plutôt visiter la maison de votre voisin. C’est plus facile. C’est rapide.

Quand votre Pakauwah est là, comme les vôtres qui sont nombreux à être ici actuellement, cela crée un beau...une sorte de belle énergie. Ce n’est pas une barrière ou un mur. Vous n’avez pas créé un mur. Mais c’est seulement cette partie de vous qui dit: « C’est un être souverain, allez quelque part ailleurs. Faites le malin avec quelqu’un d’autre. Un être souverain. »

Ces entités, ces sombres entités, elles ne sont pas si intelligentes, au fait. Vous leur donnez, beaucoup, beaucoup trop de votre énergie, de vous-même, simplement parce qu’elles vous font peur ou vous influencent ou vous font vomir ou quelque chose d’approchant. Elles ne sont vraiment pas si intelligentes. Quand elles voient votre totem, alors elles savent qu’elles ont affaire à un humain conscient.

Travaillez avec vos totems. Dormez avec eux. Faites une promenade avec eux. Nous allons les emmener en promenade ici dans seulement un instant. Emmenez les faire un tour dans votre voiture, et vous vous rendrez compte qu’ils se transforment. Ils peuvent changer de forme, au fait, et ils le font. Vous êtes plusieurs à être perturbés par le fait que vous choisissez un faucon et puis la minute suivante il se transforme en dauphin. Que se passe-t-il ? C’est seulement de l’énergie – de l’énergie libre de ses mouvements et de ses formes. Une minute vous utilisez les énergies du faucon et la beauté du faucon et le moment suivant vous utilisez votre affinité naturelle et votre connexion avec un dauphin.

Les Pakauwahs ont tendance à revenir à leur forme. Si c’est un faucon qui s’est transformé en dauphin, il aura tendance à revenir à la forme du faucon. Mais il peut être n’importe quoi. Il peut travailler pour vous de toutes les manières que vous choisirez. Il est là pour aller dans les autres royaumes. C’est cet aspect de vous qui ira pour vous dans les autres royaumes. Pendant que vous faites vos autres travaux ici dans cette réalité, l’autre partie de vous travaille. Alors que vous vous y connectez, alors que…Au fait, elle est créative. Elle est très, très créative. Cette expression de vous que vous envoyez dehors, n’est pas plus grande que vous ou plus intelligente que vous. Elle ne vous dit pas quoi faire. Elle est là pour vous servir. Travaillez avec elle. Vous n’êtes pas singulier. Vous n’êtes pas singulier. Andrah sait cela mieux que toute autre personne. Mais elle sait aussi que les humains ont cette étrange habitude de vouloir être…vous voulez vous sur-définir.

Bon, l’autre coté de cela dont Andrah pourrait vous parler, ce sont ceux qui se sont trop brisés – les personnalités multiples. Vous avez peur de vous briser en morceaux. Et si je vous disais que vous vous êtes déjà brisés en morceaux et que vous avez appris à vous ré-assembler de nouveau ? Vous savez comment vous ré-assembler de nouveau, car chacun d’entre vous ici, comme Andrah le sait, s’est brisé en morceaux à un moment ou à un autre, dans cette vie ou dans une autre, ainsi vous savez comment vous ré-assembler de nouveau

Maintenant que vous avez la connaissance ou la sagesse en vous, permettez-vous de vous ouvrir, de vous étendre – le Pakauwah, le jeu de rôle dont nous avions parlé. Vous avez tendance à vouloir vous définir – David, et en définissant David vous devenez trop mental, mais vous représentez tout le monde – vous voulez définir David et en voulant définir David vous devenez très mental, vous devenez très structuré, vous devenez très bloqué. La Nouvelle Energie, notre travail ensemble concerne la nouvelle définition, qui n’est pas seulement un corps, une personnalité mentale. Savez-vous que vous n’êtes pas du tout votre histoire. Vous n’êtes pas, aucun d’entre vous, votre histoire, Kathleen Barry. Vous ne vous souvenez pas de nos discussions. Je pensais que je comptais pour vous plus que ça. (Plus de rires)

Vous pensez que vous êtes votre histoire et vous ne l’êtes pas du tout. C’est une illusion. Vous n’êtes pas d’où vous venez, Larry. Oh, une partie de vous, oui; mais seulement une très, très petite partie.

La redéfinition du Moi

Ainsi ce sera une redéfinition, plutôt que d’essayer de vous définir comme David ou peu importe le nom. Connaissez-vous la quantité d’énergie qui sert à vous définir ? Presque toute votre énergie. Vous essayez de vous trouver alors que vous devriez vraiment essayer de perdre ce moi. Vous passez tant de temps à dire : « Qui suis-je ? » au lieu de dire : « Je suis ce que Je suis. » Je suis ce que Je suis. Cela n’a pas d’importance. Cela n’a pas d’importance si vous êtes David, Donald ou Marie.

Nous irons au delà de cette définition humaine. Etes-vous d’accord ? (L’audience répond « oui ») Oh, vous dites ça maintenant. (Rires) cela sera parfois inconfortable. Et il y aura d’autres personnes qui diront: “ Qu’est ce qui ne va pas avec toi? Je connais ce groupe...je connais ce groupe avec lequel tu es. » Car, savez vous, quand vous revenez d’un rassemblement comme celui là ou d’un de nos ateliers, vous revenez avec un éclat. Vous revenez un peu plus léger dans vos pas. Vous revenez en étant un peu plus intuitif, un peu plus libre. Ils n’aiment pas nécessairement cela : « Qu’est ce que ce groupe te fait ? » Hummm. En effet.

Ainsi il y aura ceux qui critiqueront et qui ne comprendront pas. Cela n’a pas d’importance. Cela n’a pas d’importance. La seule chose qui a de l’importance est la relation entre votre âme et vous, la relation avec vous même. C’est tout. Rien d’autre n’a de l’importance.

Ne soyez pas pris dans ce que les autres pensent, car – vous avez déjà entendu cela de Tobias – En fait, ils veulent désespérément que vous soyez différent. Et je dis cela de manière positive mais ils veulent savoir que quelqu’un est le pionnier. Quelqu’un doit aller au-delà.

Vous savez, dans le travail que nous ferons ensemble, nous allons comprendre ce qu’est vraiment la maladie mentale, et comment ces pauvres êtres chers qui sont dans les hôpitaux. Bon, je ne suis pas désolé pour eux à cause de leur état mental, ils sont mentalement malades ou fous. Cela est bien. C’est merveilleux, c’est une merveilleuse expérience. Vous l’avez tous fait, n’est-ce pas?

C’est merveilleux. Mais les enfermer et leur donner des médicaments, c’est un péché. C’est méprisable. Car vous prenez un être qui traverse une expérience intéressante de dépression mentale, de maladie mentale, peu importe ce que c’est et vous dites: “Il ne cadre pas avec notre mignonne petite définition de l’être humain. » C’est une sorte d’énergie atlantéenne, vous savez. « Alors que faisons nous ? Nous leur donnons des médicaments pour les rendre comme nous tous. » Pas vous Edith. Pas vous. Vous n’avez pas besoin de médicaments. (Rires) Vous les rendez calme, vous les maintenez calme et vous les enfermez dans une petite chambre.

Très chers, c’est de là que viennent beaucoup d’énergie sombre sur Terre actuellement, car les gens sont des êtres étonnants. Oh, vous dites qu’ils sont fous. Non, ils traversent seulement une expérience. Ils ont d’énormes quantités d’énergie. Ils n’ont pas la sorte de limitation et d’inhibition que certains d’entre vous ont. Ainsi ils laissent leur énergie devenir sauvage.

Elle est là dehors comme de l’énergie psychique qui vous hante la nuit. Elle vous hante car, eh bien, ils sentent une attraction pour vous. Ils sentent une connexion avec vous, car ils peuvent sentir quelque chose dans votre énergie qui dit que vous avez eu une dépression à un moment. Et que vous en êtes sorti. Je ne parle pas de cette vie, mais à un certain moment. Vous avez eu leur réponse et c’est la raison pour laquelle leur énergie psychique vient si proche de vous si souvent.

Je prends vraiment trop de temps, mais nous ferons simplement moins de questions et réponses. Allons à ce dont je voulais réellement discuter aujourd’hui.

LINDA: Vous avez déjà fait une sorte de questions et réponses ici.

ADAMUS: en effet. Alors de quoi allons-nous parler aujourd’hui? Nous allons...Prenez une respiration profonde.

LINDA : Nous allons juste commencer ?

ADAMUS: Oui, c’était mon introduction. (Rires) C’était le monologue. (Plus de rires) Pour les questions et réponses, je peux probablement y répondre sans savoir ce qu’elles sont : La vie craint, surmontez cela. (Plus de rires) je vais répondre à de nombreuses questions maintenant pour ceux qui feront la queue ici.

Vous dites...Je vous donnerai la réponse puis la question. La réponse est que vous jouez un jeu – trouvez ce que vous aimez tellement dans votre jeu.

La question est: “Adamus, pourquoi les choses sont si difficiles ? Pourquoi cela ne fonctionne pas? Pourquoi ai-je une vie nulle ? Pourquoi ne puis-je pas - humm, hummm – remplissez les blancs. Ceci est la question. Elle se répète encore et encore et encore.

La réponse est que vous choisissez un jeu. Personne ne l’a choisi pour vous. Il y a quelque chose que vous devez aimer à propos de votre jeu. Quand vous découvrirez ce que vous aimez…le fait de dire que c’est une relation nulle, vous pouvez en rendre responsable quelqu’un d’autre. Vous n’avez pas besoin d’en prendre la responsabilité. Ceci est la réponse. C’est ce qui se passe. Vous restez dans la relation pas parce que vous n’avez pas d’argent ; vous restez dans cette relation nulle car vous êtes une victime, et vous aimez ça. J’ai aussi aimé ça à un moment donné. Peut être vous en fatiguerez vous à un certain point.

Vous jouez un jeu avec l’énergie n’est-ce pas Andrah ? Vous jouez un jeu avec cette énergie et vous pouvez arrêter à n’importe quel moment.

Vous dites: “Mais, Adamus, je n’ai pas d’argent. Que ferai-je ? »

Je ne sais pas! Cela n’aucune importance. Peut être que vous prendrez de nouveau plaisir à la vie. Peut être que cette maladie que vous avez commencera à disparaître. Peut être que vous verrez les couleurs de la vie, ou comme l’a dit Tobias, la vie en haute définition. Peut être que vous devrez vous faire face. Peut être. C’est la chose la plus dure à faire, mais aussi la plus belle, c’est la chose la plus belle que de vous faire face.

Oh, votre moi est plein de ce que vous appelleriez des déchets et ce que nous avons appelé plus tôt les démons, les dragons et toutes ces choses. Mais ils ne sont pas ça réellement. Ils ne sont pas ça réellement. C’est seulement de l’énergie bloquée qui veut désespérément se débloquer.

Ainsi, parlons du sujet du jour. (Rires) Maintenant que nous avons fait notre session des questions et réponses, (Rires) y en a-t-il d’autres…Et au fait, votre grand-mère ? Je ne sais où elle est de l’autre côté. Je suis occupé à être un oiseau à Paris ou à travailler avec vous. Je ne sais pas. Appelez-la vous-même. Utilisez vos propres capacités psychiques. Votre grand-mère est probablement...elle va bien. Elle va bien.

Quelles autres questions avez-vous ?

LINDA : (qui répond rapidement) Aucune ! (Plus de rires)

ADAMUS: Oui, vous en avez quelques unes. Débarrassons-nous en afin que nous puissions faire le vrai travail.

LINDA : Vous avez réellement répondu à la plupart d’entre elles. Il y avait une question…

(c) Copyright message : Crimson Circle

(c) Copyright photographie : Bruce Harman "Healing Presence"

 

LA SERIE DES MAÎTRES

Shoud 2 - « Les potentiels du passé » par Adamus

Présenté au Crimson Circle le 3 octobre 2009

- troisième et dernière partie du Should 2 - 

ADAMUS : Savez-vous combien de fois nous avons donné cette réponse et…

LINDA : Je sais. Je sais. Mais seulement pour confirmation, il y avait...

ADAMUS : Y a-t-il des questions Nouvelle Energie aujourd’hui ?

LINDA : Non.

ADAMUS : Oh, d’accord. Question courageuse, audacieuse. Attendez le micro. Linda d’Issa va vous l’apporter.

QUESTION DE SHAUMBRA 1 (une femme au micro): Que sont ces picotements, les énergies nouvelles que je sens dans mon corps ? Des …

ADAMUS : Oui, c’est appelé...bien, c’est...c’est comme un – Cauldre ne veut pas que je le dise, mais je vais fermer ses yeux et le dire – c’est comme un orgasme spirituel qui a lieu. C’en est vraiment un.

SHAUMBRA 1 : Oh, c’est bien !

ADAMUS : Vous amenez en vous les énergies de votre propre divinité qui ont étés séparées depuis très longtemps, et ces dernières se rapprochent et vous avez cette sorte de connexion nouvelle et belle avec elles. Cela crée – comment les avez-vous appelées ?

SHAUMBRA 1 : Oh, des cornes ?

ADAMUS : l’énergie nettoie votre corps. Elles sont particulièrement profondes au sommet de votre tête, vous autres qui les ressentez ou qui allez les ressentir, parfois là (il montre la zone du troisième œil) Parfois elles peuvent se manifester dans cette zone (Il montre la zone du plexus solaire) mais vous ne les ressentirez pas toujours comme des picotements ; vous pourriez les ressentir comme des papillons. C’est votre connexion avec votre Soi, votre divinité. Inspirez-la à l’intérieur. Et ne dites pas que c’est un ange ou que c’est...N’en attribuez pas les mérites à quelqu’un d’autre que vous-même. C’est ce que c’est. C’est aussi un peu de Nouvelle Energie qui arrive, dont nous parlerons dans un instant.

SHAUMBRA 1 : Merci. Désolé de vous avoir interrompu.

ADAMUS : Pas de problème. Ces picotements comme vous les appelez – nous utilisons un autre nom mais picotements est un bon nom – ont un énorme effet alchimique sur votre corps et sur votre mental – si vous ne les repoussez pas, si vous les inspirez à l’intérieur. Ils ont l’énorme capacité de rééquilibrer les choses dans votre corps. Quand cela vous arrive, c’est le moment de prendre seulement quelques instants, peu importe ce que vous faites, pour simplement les laisser s’absorber. Le Divin vient à l’intérieur. Il n’arrive pas en un claquement; il arrive petit à petit. Il est absorbé au rythme le plus approprié. Merci.

QUESTION FROM SHAUMBRA 2 (une femme au micro) Nous avons parlé la semaine passée de commander l’énergie.

ADAMUS : Oui.

SHAUMBRA 2 : Quand je pense à faire un choix conscient, je sens que quand je fais un choix conscient, c’est d’une manière commander l’énergie. Et je me demandais si…Je voudrais avoir votre perspective sur cette question.

ADAMUS : En effet. Vous parlez de la discussion à l’école des mystères et c’est un peu hors contexte ici à moins que vous ayez fait cette école. Mais j’y répondrai du mieux que je le peux. C’est une chose de faire un choix conscient, et la plupart d’entre vous ont travaillé avec cela et malgré cela vous ne vous sentez pas particulièrement à l’ais avec ça. Mais au moins vous êtes au point où vous pouvez faire certains choix plutôt que d’attendre que les ailes de la destinée vous emportent. Mais vous n’êtes pas sûre si vos choix, si vous les formulez correctement, si vous manifestez correctement. Ainsi vous…il y a encore beaucoup de …um…

(Pause puis de nombreux rires alors qu’Adamus est distrait par la nourriture au fond de la salle et prend un brownie) Il y a encore beaucoup de discussion à propos (beaucoup de rires alors qu’il parle la bouche pleine) de savoir si vous le faites correctement. Hummm, ça a du gout.

Commander les énergies est quelque chose avec laquelle nous travaillons dans les écoles des mystères. C’est la prochaine évolution du choix conscient. Mais vous devez être à l’aise avec le fait que le choix conscient fait réellement une différence avant de commander aux énergies. Comme vous le savez il y a eu des moments étranges pendant le séminaire – des moments très inconfortables – t pour certains qui commencent seulement à travailler avec cela…

(Plus de rires alors qu’Adamus continue de manger)...d’être humain…d’être humain…

LINDA: ne nous laissez pas vous arrêtez.

ADAMUS : Pour quelqu’un qui débute à ce niveau sans avoir pratiqué le choix conscient et la préparation que nous avons fait dans l’école des mystères, ça peut en fait avoir l’effet inverse que prévu d’une manière intéressante. Alors…

SHAUMBRA 2: Le choix conscient est réellement le premier…

ADAMUS : Le choix conscient est l’étape de base, absolument. Absolument.

Ainsi entrons dans notre…

LINDA : vous commencez seulement maintenant ?

ADAMUS : Hummm. Pas besoin de questions et réponses aujourd’hui.

LINDA : D’accord.

ADAMUS : D’accord, alors maintenant.

L’illusion de l’histoire

Nous venons juste de parler de l’histoire. L’histoire est une illusion absolue, une illusion absolue. L’histoire est ce qui a été écrit. C’est une perspective. Ce n’est pas ce qui s’est vraiment passé. Vous pensez qu’il y a eu cette progression : la Lémurie, l’Atlantide, la première guerre mondiale suivi par la seconde guerre mondiale – pas du tout. Ce n’est pas du tout vrai.

Comme ceux qui ont fait le beau film (en référence au film the Leap! Présenté plus tôt) l’ont compris – et ils ont essayé de montrer dans leur film, qui ouvre les consciences – que tout est une illusion. L’histoire en elle-même est une grande illusion que les gens croient parce que c’est écrit. Ecrit sur une feuille de papier : « C’est la manière dont ça s’est passé. »

Une des plus grandes illusions de tous les temps, à cause de quelques feuillets dans un livre, est la Bible et l’histoire de Jeshua. C’est une grande illusion et les gens y croient : « Bien, c’est l’histoire. C’est écrit dans le livre et Dieu dit que vous ne pouvez pas la changer. » Combien de fois a-t-elle été changée ? Quelle illusion. Les histoires sur Jeshua sont suffisantes pour que Jeshua revienne ici et botte quelques fesses, car ce n’est pas vrai. Ce n’est pas vrai.

Une partie est arrivée. Une partie. La plus grande partie a été altérée. (Il regarde Linda) Ne vous en faites pas, ils n’écoutent pas maintenant. (Plus de rires) Ils écouteront plus tard, mais vous ne serez plus là, alors… (Plus de rires)

Votre propre histoire…Je ne suis pas un fan des vies passées car –vous souvenez vous du temps où vous étiez pris dans vos vies passées, dans ce que vous étiez et toutes ces choses – c’est fascinant et intéressant, mais ce n’est qu’une partie de vous.

L’histoire est une grande illusion, et aujourd’hui nous irons dans le passé et nous ouvrirons certaines portes. Et avant que nous le fassions, je veux être très clair maintenant – si vous n’êtes pas à l’aise avec cet exercice, ne le faites pas. Vous pouvez l’écouter plus tard. Vous pouvez le lire plus tard ou le faire plus tard. Si vous sentez que ce n’est pas juste pour vous, c’est bien. Et il n’y a aucun jugement, car ce que nous ferons est dangereux. Est-ce que ça vous va si c’est dangereux ?

(L’audience répond oui) Vous mentez (Rires) Etes vous défavorable au risque maintenant ?

(L’audience répond non) Sur cela vous dites la vérité. Non, en fait ce n’est pas vrai.

Ainsi, nous irons dans le passé, et le but d’aller dans le passé, comme nous en avons parlé dans notre dernière réunion, était de comprendre que ce qui vous était arrivé dans le passé, n’est pas toute l’histoire. C’est une partie de l’histoire.

La famille que vous avez dans cette vie est une illusion. Une illusion veut dire que c’est une réalité parmi de nombreuses. Une illusion ne veut pas dire que ce n’est pas réel ; cela veut simplement dire que c’est un parmi de nombreux autres. Un parmi de nombreux autres.

Ainsi la famille que vous avez dans cette vie, vous dites: “ bien c’était ma famille. J’ai un bout de papier qui dit que je suis né. Peut être que ce n’est pas vrai. Peut être que ce n’est pas vrai. Peut être que vous n’avez pas eu la famille que vous pensiez.

C’est une illusion merveilleuse, très séduisante, très réelle, mais peut être que ce n’est pas la seule famille que vous ayez eue. Peut être avez-vous choisi une bonne famille à la place. Peut être avez-vous choisi une famille qui vous a aimé et qui vous a encouragé, et une famille riche qui vous a acheté de belles choses, qui vous a dit de belles choses. Peut être.

Peut être avez vous une famille qui était dans une culture totalement différente. N’avez-vous jamais eu le sentiment que vous existez vraiment dans une culture différente ? Des fois où vous vous dites : « Que fais-je ici dans cette culture ? » peut être auriez vous du être dans une autre, car l’histoire est une merveilleuse illusion.

Nous irons dans le passé aujourd’hui et en utilisant le choix conscient clair nous allons ouvrir des portes.

Revisiter le passé

Maintenant, nous allons faire une répétition générale de cela, et vous le saurez si vous vous souvenez, chaque fois que durant l’année passé ou presque, vous avez eu des rêves à propos de long corridors, de très long couloirs avec de nombreuses portes ; où vous vous êtes perdu dans des immeubles ou des maisons avec tellement de portes que vous ne pouviez pas trouver la sortie, des rêves où vous avez eu le choix entre de nombreuses portes et que vous ne saviez pas laquelle prendre. Des rêves comme ceux là sont une indication que vous avez d’une certaine manière participé à cette répétition générale.

Il existe une école de pensée qui dit – c’est pour les humains communs et vous êtes définitivement peu communs – une école de pensée qui dit : « Ne revenez jamais au passé. Ne revenez jamais au passé pour déterrer des choses. » Bien, nous ne revenons pas au passé pour déterrer des choses. Nous ne revenons pas au passé pour traiter des choses, nous revenons au passé pour ouvrir des portes car, que ce soit dans cette vie-ci ou dans n’importe laquelle que vous ayez eue, il existe des potentiels qui sont aussi réels que ceux que vous avez réalisé – réalisé – en étant qu’humain. Ils existent. Ils sont réels. Ils ne sont pas moins que ce que vous aviez choisi d’expérimenter physiquement.

Ces énergies vous sont maintenant disponibles. Ces énergies désirent vous rencontrer dans ce Présent Moment. Il y aura une variété d’énergies qui viendront – des ressentis et des réactions – alors que nous ouvrirons certaines de ces portes, et ce n’est pas à vous d’essayer de les juger ou de les combattre. C’est la raison pour laquelle je vous ai demandé lors de notre dernière réunion de tout honorer, en incluant d’honorer ces énergies venant des portes que nous ouvrirons.

Si vous avez eu des rêves où vous étiez poursuivi récemment, c’est probablement parce que dans notre répétition générale vous avez ouvert quelques portes et des énergies plutôt en colère en sont sorties car elles ont étés longtemps refoulées à leur manière. D’autres énergies sortiront si aimantes et si gentilles et elles circuleront dans votre vie. Et si vous n’en êtes pas conscient, elles vous donneront un coup de pied dans la jambe pour avoir votre attention. C’est de l’énergie qui revient vers vous.

Alors que nous ouvrirons certaines de ces portes…et je ne parle pas seulement des souvenirs réprimés ; je parle des potentiels des choses qui n’ont jamais étés manifestées – une vie, par exemple, où vous auriez pu être une sorte de grand guérisseur et à la place vous avez choisi une vie d’imbécile. Mais ce potentiel du grand guérisseur est toujours là. Il est encore actif. Il circule encore. Il n’est pas perdu. Il n’est pas sorti de l’existence.

Vous auriez pu avoir une vie où vous auriez été un dirigeant de très nombreuses personnes, responsables pour elles, mais vous n’avez pas choisi cela. Vous avez choisi une vie de femme au foyer ou d’être l’assistant de quelqu’un d’autre. Vous n’avez pas permis cette expression. Vous n’avez pas choisi cette expression, mais elle est toujours là.

Dans chacun de ces potentiels…et au fait, vous pourriez vous rendre fou, si vous pensez à ces potentiels, car vous dites: “Bien, je choisi une chose comme réalité, combien y a-t-il de potentiels ? » Presque un nombre infini. Presque un nombre infini. Si j’avais un tableau sur lequel écrire, j’y dessinerais un grand cercle. Mais je n’en ai pas besoin car vous pouvez voir.

Il y a un cercle de potentiels probables les plus hauts – les potentiels probables les plus hauts sont ceux qui sont le plus complémentaires à votre voyage, ceux qui permettraient la plus grande évolution de votre âme et ceux vers lesquels vous êtes attirés. Ainsi ce sont ceux qui sont dans le grand cercle. (Adamus dessine dans l’air) et la réalité que vous avez choisie est un point en plaine milieu du cercle.

Juste derrière cela il y a un cercle un peu plus petit – ce sont les potentiels de remplacement de second niveau, ils n’ont pas la quantité d’énergie ou le dynamisme de certains de ces potentiels du premier niveau, mais ils sont quand même là. Vous pouvez allez comme ça presque à l’infini…vous avez le potentiel de mourir quand vous étiez un enfant, mais vous ne l’avez pas fait. Vous aviez le potentiel d’être schizophrène dans cette vie. Vos avez des potentiels et des potentiels, ainsi c’est une série de cercles avec différents niveaux de radiance, dans cette vie et cela peut apparaitre aller à l’infini.

Et vous dites: “Bien, où est-ce que cela fini? Combien de potentiels y a- t’il pour cette vie ? Des milliards ? » D’une certaine manière cela n’a pas d’importance, car les potentiels ne vont pas jusqu’à l’infini. Ce qui arrive est que vous en arrivez à un certain point et, d’une certaine manière, vous fermez le cercle. Cela ne va pas jusqu’à l’infini. En fait, rien ne le fait. Même pas votre univers physique, ni le temps, ni l’espace. Ils ne vont pas à l’infini, ils finissent en fait une grande boucle et reviennent.

Il est important de se souvenir de ça plus tard quand nous parlerons de la physique de la Nouvelle Energie, mais je me rends compte qu’il se fait tard et j’ai un rendez vous plus tard. Ainsi arrivons-nous vers notre exercice.

Nous reviendrons au passé, et si vous avez des soucis avec cela, vous n’avez pas besoin de le faire maintenant. Une chose simple à se souvenir dans cette Nouvelle Energie est que les choses sont faites par choix. Bon, j’aurais pu amener du soufre, de l’encens, des bijoux, un attirail, un groupe de musique de danse et des danseurs pour créer une sorte de cérémonie autour de cela. Mais nous n’en avons pas besoin. C’est un choix. C’est un choix.

Ainsi vous êtes invité à garder vos yeux ouverts ou fermés. Peu importe ce que vous choisissez. Nous rendrons cela aussi simple que possible.

Nous retournons au passé maintenant avec toutes les énergies qui ont été préparées pour nous tous – pour tous ceux qui écoutent, qui lirons cela plus tard, pour ceux qui sont assis ici maintenant. Nous avons préparé une énergie qui nous permettra d’aller dans le passé, et le passé lui-même est seulement une illusion et seulement un potentiel. Et si vous voulez, seulement pour un moment, faire le choix conscient de savoir si vous allez aller dans votre passé, dans vos potentiels passés. C’est un oui ou un non. Vous n’avez pas besoin de le formuler d’une certaine manière.

(Pause)

Et maintenant imaginez vous simplement avec votre Pakauwah à vos coté, à vos coté, peu importe si il vole, marche, nage ou vole.

(Pause)

Marchons vers le passé. Comment faisons-nous cela? Imaginons un long couloir, un beau couloir, un couloir très large, très bien entretenu. Et cela est le couloir, le chemin, vers votre passé.

Alors que nous marcherons dans ce très long couloir – qui a l’air de ne jamais finir, car en vérité il revient sur lui-même pour former un cercle – mais alors que nous marchons dans ce couloir maintenant, ressentez tout d’abord VOTRE énergie. Ressentez vous vous-même.

C’est de l’imagination, mais l’imagination est aussi réelle qu’être assis ici maintenant.

Marchez lentement. Nous ne sommes pas pressés.

C’est un beau couloir. Vous avez déjà marché dans de beau couloir auparavant, pensez à cela. Cela n’a pas d’importance s’il y a un tapis ou du beau carrelage italien.

(Pause)

Le long de ce couloir il y des portes. Des portes et il y a peut être des illustrations, mais ne nous concentrons pas sur cela. Il y a des portes et il apparait que toutes ces portes sont fermées, car chaque porte représente un potentiel de votre passé.

(Pause)

Peu importe de quelle vie, ce potentiel vient. Derrière chaque porte il y a des potentiels non exprimés…

(Pause)

Des décisions qui n’ont jamais étés prises…

(Pause)

Des rôles qui n’ont jamais étés joués…

Des directions qui n’ont jamais étés prises.

C’est tout vous. C’est tout vous. C’est à vous, car au niveau de votre âme divine vous vous êtes donné le potentiel, le cadeau de très nombreux potentiels.

Il n’y a jamais eu de destinée. Vous vous êtes donné des choix et des options. Et bien que vous en ayez exprimé un, les autres sont encore là. Leurs énergies sont encore là pour vous.

Dans le Nouvelle Energie, nous amenons de nouveau tout ensemble.

(Pause)

Ce ne sont pas des aspects dans le sens traditionnel du terme. Ce sont des potentiels. Et alors que nous marchons le long de ce couloir, en reconnaissant toutes les énergies, tous les potentiels du passé, s’il y a eu une vie où vous avez été tué, littéralement, avant votre heure – que ce soit dans une guerre, que ce soit par maladie, que ce soit par les mains d’un autre être humain – cela a créé un traumatisme que vous avez amené avec vous, vous l’avez trainé avec vous dans cette vie, à travers l’espace et le temps. Vous rendez vous compte qu’il y a des potentiels derrière ces portes où vous n’avez jamais été tué ?

Des potentiels où vous êtes en paix avec vous-même et le monde ?

Des potentiels où vous amenez l’amour et la joie dans votre propre vie et dans le monde ?

Derrière ces portes, votre passé, il y a des énergies qui n’ont jamais étés exprimées, des énergies qui n’ont jamais étés choisies, des énergies qui n’ont jamais étés amenées dans la réalité physique. Mais elles sont encore là.

Alors que nous marchons le long de ce couloir, avec votre Pakauwah à vos cotés, vous pouvez permettre aux portes de commencer à s’ouvrir. Vous n’avez pas besoin de les ouvrir vous-même ; elles semblent presque s’ouvrir alors que vous passez devant elles. Pourquoi ? Car vous choisissez maintenant de libérer cette énergie. Vous choisissez maintenant de l’amener dans l’Instant Présent, dans cette réalité. Vous choisissez de vous rendre compte, que par dessus tout, que votre histoire en elle-même est une illusion. Votre histoire elle-même n’est rien de plus que des potentiels.

Vous n’êtes pas…vous n’êtes pas votre histoire. Vous n’êtes pas le passé que vous pensez être. Cela est le principe « Je Suis ».

Alors que vous avancez dans le couloir et que les portes s’ouvrent, des potentiels sont libérés. Peut être pas maintenant, peut être plus tard vous rendrez vous compte combien de potentiels vous avez créé. Vous vous rendrez compte que certaines des choses qui vous sont arrivées dans le passé, ce que vous pensiez être réel, était juste une expression de la réalité. Vous allez vous rendre compte que ce moment que vous vivez maintenant est remplis de très nombreux potentiels.

Continuez à marcher le long du couloir, lentement, amoureusement, en laissant ces portes s’ouvrir. Cette énergie ne vous trahira d’aucune façon. Même le potentiel où – comme vous le diriez – vous auriez choisi le coté sombre, qui aurait pu être, très, très réel dans chaque vie, même si vous ne l’avez pas choisi. Quand se potentiel est libéré, il n’est plus caché dans une énergie sombre. Il n’est plus dans cette illusion. Ainsi vous n’avez pas besoin de vous soucier – comme vous diriez – que cette énergie sombre vienne et infiltre votre vie maintenant. C’est seulement de l’énergie. C’était seulement un potentiel.

Vous libérez tant de vous-même en comprenant que vous êtes beaucoup plus que ce que vous pensez être. Vous êtes chaque potentiel. Vous êtes chaque expression, qu’il ait été exprimé dans cette réalité ou pas.

Cher Shaumbra, cela est libérateur. C’est libérateur.

Ramener les potentiels

Prenez une profonde respiration…et permettez vous de revenir du couloir vers ce point de présence du Maintenant dans lequel nous sommes. Vous pouvez retourner au couloir et répéter ce que nous venons de faire quand vous le voulez. Quand vous commencez à vous sentir coincé dans cette vie, en répétant ce que nous venons de faire de temps en temps, vous vous rappellerez que vous êtes tellement entier. Vous êtes tellement multiple. Vous n’êtes pas du tout singulier. Je ris quand j’entends ces supposés maîtres spirituels qui parlent de la linéarité des vies passés. Cela ne l’a jamais été.

Ainsi revenez. Revenez dans ce Point de Présence, et ne faites rien avec ces énergies. Ne les manipulez pas et ne les forcez pas. Elles viendront à vous. Elles se joindront à vous. Elles se joindront à vous et elles n’auront pas d’intentions cachées, elles ne seront pas manipulatrices. C’est maintenant de l’énergie libre. Elle reviendra à vous.

Quand vous faites cela, quand vous ouvrez les portes de votre passé, ah, vous aurez des ondes de choc venant de cela. Vous aurez quelques énergies qui arriveront et vous fracasseront un petit peu. Qu’allez-vous faire alors ? Rien. Rien. Rien. Vous ne les affrontez pas, vous ne vous en sauvez pas, vous les respirez à l’intérieur. C’est seulement de l’énergie.

Vous aurez quelques cauchemars. Je suis désolé de le dire. J’aurais du vous le dire avant. (Rires) Vous aurez quelques déséquilibres dans votre vie et des choses changeront avec les personnes autour de vous. Vous traverserez quelques périodes émotionnellement difficiles.

Que faites vous avec cela? Rien. Rien. Oh, en fait, vous le respirez à l’intérieur. Cela n’est pas là pour vous blesser. Oh, certaines de ces énergies ont leur propre coloration, leur dynamique propre. Mais en fait, elles reviennent seulement vers vous. C’est tout ce qu’elles font. Ne vous souciez pas de quels sont les démons que vous avez déchainé. Nous n’aurions pas fait cela, si nous ne pouvions pas le gérer.

Ne faites pas cela avec quelqu’un d’autre qui n’est pas aligné. Ne courez pas à votre église de quartier pour essayer de faire cela. (Rires) C’est en fait dangereux, c’est définitivement psychologiquement dangereux et spirituellement dangereux, de faire quelque chose comme cela si la personne n’est pas prête, si elle ne sait pas ce qu’est un aspect et qu’elle ne comprenne pas comment l’énergie fonctionne. Si elle ne comprend pas l’énergie, si vous lui parlez d’énergie et qu’elle pense que vous parlez des lumières et de la chaleur dans sa maison, ne faites pas cela pour elle.

Vous êtes prêt. Vous êtes prêt. Dix années de préparations avec Tobias et des vies de préparation par vous-même. Vous allez vous rendre compte qu’il y a…qu’il y a des vagues d’énergie qui arrivent, et vous le saurez à travers vos rêves, à travers des changements d’énergies dans le corps, et c’est tout bon. Tout cela est bon. Absolument. C’est vous. C’est vous. Ce sont vos potentiels. C’est ce que vous avez planté dans votre jardin, qui est maintenant prêt pour la récolte.

Parfois cela se présentera à vous avec une façade qui voudra jouer des jeux avec vous. N’y accordez aucune attention. Respirez cela à l’intérieur. Honorez. Honorez. Honorez.

Alors que nous ouvrons les portes des potentiels du passé, vous comprendrez que votre histoire n’est pas du tout ce que vous pensez qu’elle était, vous n’êtes pas qui vous pensez être, et vous serez un peu déséquilibré, car vous êtes habitué à vous définir comme vous-même. Vous avez passé votre vie à essayez de vous définir absolument, à définir absolument cette illusion, ce potentiel. Ainsi cela vous déséquilibrera pour un certain temps.

C’est là où ce groupe appelé Shaumbra sert, vous aidant les uns les autres, en partageant, en disant : « oui, j’ai traversé une de ces sortes de jours où ‘que diable se passe-t-il ? ‘. » les autres Shaumbra pourront s’y reconnaitre et dire : « J’ai déjà eu un de ces jours, mais vous savez quoi, le jour suivant a été étonnant. Le jour suivant a été comme un énorme saut de la conscience. » Cette énergie est en train d’affluer maintenant.

Je vous l’ai dit lors de notre dernière réunion, je suis avec vous à chaque pas que vous faites et c’est vrai. C‘est vrai que je suis avec vous à chaque pas que vous faites et il y aura des moments un peu rudes et des moments qui seront magnifiques, où vous regarderez en arrière et direz : « Quelle vie sans couleur. Quelle vie ennuyeuse. »

Alors que Cauldre pense actuellement en lui-même, il est si étonné de la manière dont je travaille avec son corps, son mental et son esprit, et avec les vôtres aussi, combien en fait il est à l’aise. Ce qui m’effraie en fait, est comment quelqu’un peut passer dix années assis dans une chaise les yeux fermés et ne pas bouger ? C’est tellement terne ! (Rires) Tellement terne.

N’est ce pas qu’être humain est une bénédiction? C’est une expérience. Ce n’est pas un test et ce n’est pas une épreuve. C’est une expérience et c’est la découverte de votre nature souveraine.

Je parlerai de la lumière et des ténèbres lors de notre prochaine discussion. Nous aurons quelques expériences en France avec la lumière et les ténèbres. Mais maintenant…vous ne vous souvenez toujours pas Kathleen ? (Kathleen dit non avec sa tête) Puis je revenir le mois prochain et vous le demander de nouveau ?

KATHLEEN : oui.

ADAMUS: bien, nous parlerons. Nous parlerons. Vous…

KATHLEEN : vous me parlez dans mes rêves, mais je n’ai même pas de rêves. Je n’ai pas eu de rêves depuis des années.

ADAMUS: Ah ! Ah ! Demain vous allez me maudire. Si ce n’est pas demain, ce sera le jour suivant. Elle dit qu’elle n’a pas eu de rêves depuis des années. Bien, en effet, nous savons tous qu’elle a des rêves. Si vous n’aviez pas de rêves, vous n’existeriez pas. Vous n’existeriez pas.

KATHLEEN : Mais je ne m’en rappelle pas, nous en avons parlé et vous aviez dit que je faisais ce que je devais faire, que j’allais si loin là dehors que je ne m’en rappelais pas quand je revenais.

ADAMUS : c’est vrai et maintenant il est temps de vous en souvenir.

KATHLEEN : D’accord.

ADAMUS : Il est temps de vous en rappeler.

KATHLEEN : d’accord.

ADAMUS : Il n’y a pas de raison…oui, vous êtes nombreux à aller si loin dehors que vous ne vous souvenez pas de vos rêves. Vous les avez et maintenant vous allez commencer à vous les rappeler.

Au fait, les rêves dans le Nouvelle Energie sont différents; l’interprétation des rêves est différente de celle de l’ancienne énergie. Dans l’Ancienne Energie les rêves étaient une série de symboles, souvent très, très durs à comprendre, cela semblait parfois fou. Alors que faisiez-vous ? Vous les écartiez.

Les rêves dans la conscience actuelle sont en fait beaucoup plus littéraux. Parfois ils seront un peu confus, mais ils seront plus littéraux. Si vous avez un rêve que la nuit vous êtes dans un voyage lointain et projetez de travailler avec d’autres personnes, c’est probablement en train de se passer. Vous êtes en train d’ouvrir les portes, mais vous aurez de nouveaux des rêves.

KATHLEEN : Ok.

ADAMUS : est-ce que cela vous convient ?

KATHLEEN : Oui.

ADAMUS : vous souvenir des rêves.

KATHLEEN : m’en souvenir.

ADAMUS : Ok. Vous ne serez pas en colère quand vous serez si perturbée par un rêve que vous aurez, peut être cette nuit, peut être demain, et que vous vous demanderez pourquoi vous n’arrivez plus à dormir ?

KATHLEEN : Oh, je sais que je n’arrive plus à dormir. Je suis réveillé toute la nuit.

ADAMUS : les rêves peuvent être parfois obsédants.

KATHLEEN : d’accord.

ADAMUS : alors, c’est facile.

Ainsi, Shaumbra, nous avons beaucoup parlé et un peu expérimenté aujourd’hui en ouvrant les potentiels de votre passé. C’est aussi réel que toutes les autres choses. Comprenant que votre histoire que vous connaissez maintenant n’est qu’une tranche de ce qui pourrait être. Quand vous faites cela, et que vous ramenez tout cela dans l’Instant Présent, ici, cela changera absolument ce que vous pensez que sera votre chemin dans le futur. Et c’est la raison pour laquelle je dis « Attendez vous à l’inattendu. »

Si vous êtes lié à toutes les choses qui ont eues lieu par le passé, une version de cela vous arrivera dans le futur, peut être une version plus facile ou où vous êtes plus riche. Maintenant vous n’êtes plus sur ce chemin. Cela change alors des choses inattendues arrivent. Ne laissez pas cela vous déséquilibrer.

Ecoutez mes mots: Ne laissez pas cela vous déséquilibrer. Ne laissez pas cela faire que vous ayez envie de vous sauver et de vous cacher. C’est la dernière chose que chacun d’entre vous avez besoin maintenant, de retourner vous cacher. Amenez cela à l’intérieur de vous comme énergie. Amenez cela à l’intérieur de vous comme quelque chose que vous avez absolument créé et manifesté.

Répétez cet exercice par vous-même ou avec un petit groupe de Shaumbra. Quand vous faites cela, cela invite aussi cette chose appelée la Nouvelle Energie dans votre vie. Je ne veux pas définir la Nouvelle Energie, nous n’entrerons pas dans cette discussion aujourd’hui. Nous le ferons plus tard. Mais maintenant, avec les potentiels du passé qui se sont ouvert et qui ont étés amenés ici, maintenant la Nouvelle Energie est libre ou est invitée à entrer.

Avec la Nouvelle Energie…Je vais devoir écrire un livre à ce propos. Dans la Nouvelle Energie, il n’y a pas de potentiels. La Nouvelle Energie ne contient pas de potentiels, et je sais que c’est contraire à ce dont nous avons discuté, mais il n’y a plus de potentiels en elle, et nous parlerons de cela lors de notre prochaine discussion. Qu’y a-t-il dans la Nouvelle Energie ? S’il n’y a pas des potentiels, qu’y a-t-il ?

Ainsi, je vous laisse dans un suspense dramatique (Rires) jusqu’à notre prochaine réunion, et jusqu’à ce que je vois certains d’entre vous en France.

Et avec cela, cher Shaumbra, je vais demander à Andrah de passer – même si votre biologie vous appelle ; nous avons fini nos questions et réponses, nous en avons fini pour aujourd’hui – Andrah vous fera respirer pendant cinq minutes. Respirez dans cette énergie des potentiels.

Je vais m’excuser et avant que je ne le fasse, je veux vous rappeler que tout – tout dans la création – va bien. Tout va bien dans toute la création. Rappelez-vous cela. Il n’y a pas de parties brisées dans la création, il n’y a pas de parties incomplètes, de parties non réalisées ou ce que vous appelleriez des parties sombres.

Tout va bien dans toute la création et donc, Je Suis Adamus.

Et c’était ainsi.

(c) Copyright message : Crimson Circle

(c) Copyright peinture : Bruce Harman "Healing Presence"

La Série des Maîtres, Should 3 "Les Potentiels du Futur" Adamus par Hoppe - partie 1

 

La Série des Maîtres

Shoud 3 - « Les potentiels du futur » par Adamus

Présenté au Crimson Circle le 7 novembre 2009

Première partie

Je suis ce que je suis Adamus du Domaine de la Souveraineté. Bienvenue dans ce laboratoire et salle de classe de la nouvelle énergie spirituelle en ce beau dimanche du 8 novembre 2009. Cher Shaumbra, bienvenue.

Bon, je vais un peu commencer avec les yeux ouverts, mais ce n’est pas seulement pour Cauldre, chacun d’entre vous est concerné. Je ne parle pas seulement de vos yeux physiques, mais plutôt de vos yeux spirituels.

Ainsi prenez une respiration profonde, ouvrez-vous. Depuis combien de temps êtes vous complètement fermé. Depuis combien de temps jouez-vous au jeu humain ? Oh, un temps très long. C’est un jeu merveilleux, un jeu incroyable. J’y ai joué, j’y ai même joué parfois avec vous, mais vous en arrivez à un point où le jeu devient usé. Vous appelez l’esprit. Vous suppliez l’esprit. Vous vous mettez en colère avec moi. Et vous dites : « Il doit y avoir quelque chose d’autre. Il doit y avoir plus. » C’est là où nous en sommes en ce moment.

Nous sommes ce groupe appelé Shaumbra – pas de barrières, pas d’adhésion, pas d’initiation, rien à faire d’autre que parfois un peu de respiration – mais nous voici ici.

Qu’est ce Shaumbra ?

Je dois dire que c’est intéressant avec mes pairs et mes acolytes de l’autre coté. Ils savent que je suis très impliqué maintenant dans le Conseil Cramoisi. Ils savent que j’en suis venu à reprendre là où Tobias s’était arrêté.

Tobias, oh…prenons un instant pour juste respirer pour Tobias, car il est de retour dans la condition humaine et cela nécessite de faire de la respiration ! (Rires) Oh, il traverse des expériences. Pas ce Shoud, mais peut être comme chant de noël nous parlerons un peu de Sam – comment il va et où il est.

Ainsi je suis dans la position de devoir expliquer à mes homologues, amis et associés angéliques quand ils viennent me voir et disent : « C’est quoi cette chose… » Quelqu’un à oublier son Pakauwah dehors. (Rires alors qu’Adamus remarque un grand chien blanc qui veut entrer dans la salle où se déroule le channeling)

LINDA: Il veut tellement nous rendre visite.

ADAMUS: Faites-le entrer s’il promet de ne pas me mordre. (Rires)

LINDA: Faites-le entrer une minute. Nous pouvons toujours le chasser.

ADAMUS: En effet, faites-le entrer.

LINDA: Juste pour une minute…Comme il est beau. (Des rires et des commentaires alors que le chien est autorisé à entrer et marche parmi l’audience) Oh, tu es beau. Par ici. Par ici.

ADAMUS: Je suis désolé, il est occupé à renifler les entrejambes et la mienne (de nombreux rires) n’est pas disponible pour l’instant. Il y a certaines choses que nous ne voulons pas imposer à un channel (Ndt : Cauldre). (Plus de rires)

Alors j’explique à mes amis. Ils me demandent : « Qu’est ce Shaumbra ? » Les anges, au fait, ne savent pas tout. Vous croyez cette idée fausse que juste parce que vous êtes décédé, vous savez tout ce qui se passe. Vous rendez-vous compte comment les humains sont experts à se bloquer eux-mêmes par rapport aux êtres spirituels ? Même Dieu ne peut pas vous voir, ne peut pas vous entendre, ne peux pas jeter un coup d’œil à vos petites pensées quand vous vous bloquez. Et la plupart des humains se bloquent 82 pourcent du temps. 82. J’aime les nombres.

Ainsi, j’essaie d’expliquer ce qu’est Shaumbra, quand ils me le demandent. Qu’est ce Shaumbra ? Il n’y a pas beaucoup de définition. Ce n’est évidemment pas une religion – je sais qui vous êtes ! (Adamus glousse et l’audience rit) Sûrement pas une secte, car en général vous n’aimez pas les groupes. Vous n’aimez vraiment pas les groupes. Vous ne voulez adhérer à rien.

Ils demandent : « Alors qu’est ce Shaumbra ? » ce n’est même pas spirituel, car le mot spirituel a une connotation tellement vieille. Pour tant d’êtres de l’autre coté, le mot spirituel veut dire – comment pourrais-je le dire sans prendre de gants. Je ne le ferais pas – cela veut dire bidon, trompeur. Trompeur. La spiritualité est une des plus grandes plateformes pour nourrir l’égo et le mental. Le mental aime que les gens deviennent spirituels, car c’est une excuse pour devenir vertueux, odieux, à l’esprit étroit et toujours en recherche.

Ainsi je ne peux pas dire que Shaumbra soit spirituel. Alors qu’êtes-vous ? Vous n’êtes pas des intellectuels (Rires) et je dis cela avec honneur (plus de rires) et avec respect. En fait, vous ne voulez pas être des intellectuels. Les intellectuels sont tellement vieux jeu, tellement absorbés par eux-mêmes et si condescendants. Vous pouvez sûrement dire que j’ai été un intellectuel à un certain point. (Rires) Je ne le suis plus. Je ne le suis plus.

Vous n’êtes pas farfelus, ainsi je peux à peine dire que vous faites partie du mouvement new age. Vous en avez fait partie à un certain moment, mais le new age possède cette connotation d’être quelque part ailleurs. En travaillant avec Tobias pendant des années, vous êtes sortis de votre période new age. Vous avez traversé la période où vous planiez complètement et où vous aviez cette vie qui était essentiellement très, très déséquilibrée.

Vous avez appris à respirer. Vous avez appris à être dans votre corps, à aimer votre corps, à aimer le corps de votre partenaire, à vous aimer l’un l’autre. Vous vous êtes permis de commencer à prendre plaisir à ce que la vie a à offrir – qui est tellement de choses. Tellement de choses.

Nous traversons encore des luttes car nous sommes encore en train d’aller au-delà des schémas mentaux. Les schémas mentaux – les faits et les chiffres. Nous sommes encore en train d’aller au delà des programmations qui ont eu lieu à travers les âges – L’Atlantide, les églises, les écoles, vos parents, même vous-même. Voyez-vous, vous n’êtes pas la personne que vous étiez il y a cinq ans, n’est-ce pas ? Non, vous ne l’êtes pas. Vous n’êtes pas la personne que vous étiez il y a un an. Alors qui êtes vous ? Qui êtes vous ? Je dois essayer d’expliquer cela aux autres êtres angéliques.

En fait, cela me remplit d’une grande joie, car je peux simplement dire : « Ils sont ce qu’ils sont. Ils sont ce qu’ils sont. En effet, ils traversent un processus de transformation, et le processus de transformation est quelque chose qui aurait typiquement pris trois, quatre ou cinq vies. » Et vous le traversez entièrement en quelques courtes années. Ce n’est pas un hasard si c’est difficile pour votre corps et votre mental. Ce n’est pas étonnant s’il présente tant de défis, mais nous avons les uns les autres. Vous vous avez les uns les autres. Vous avez d’énormes ressources avec les êtres angéliques qui travaillent avec vous chaque nuit. Chaque nuit. Oh, nous avons d’incroyables discussions et nous invitons des invités d’autres royaumes. Nous en parlerons plus tard.

Mais pour l’instant, j’essaie d’expliquer ce qu’est Shaumbra – car vous ne devez adhérer à rien, vous n’avez pas de hiérarchie, vous n’avez pas de dirigeants en tant que tel qui vous disent les choses que vous êtes supposées faire ou croire. C’est très ouvert, très ouvert. Ce n’est pas une communauté – Dieu merci ! (Rires) Vous ne vous en tireriez pas bien dans une communauté. Vous n’êtes pas supposé le faire. Vous êtes trop indépendant et c’est une bénédiction. Vous êtes bien trop indépendant.

Ainsi vous n’êtes pas un groupe organisé, et cela m’amène à penser que c’est la Nouvelle Energie. Vous êtes tous très, très indépendants. Réellement, vraiment. Vous êtes quelques uns à ne pas le penser. Vous êtes quelques uns à ne pas vouloir le penser, en fait, c’est le problème. Mais vous êtes très, très indépendants. Vous avez une forte volonté. Un des problèmes pour travailler avec vous (Quelques rires), et je dis cela avec respect et amour, mais vous avez une très, très forte volonté… (Adamus touche quelqu’un en passant à coté) je ne désigne personne en particulier, mais j’ai mal à la main rien qu’en touchant votre épaule ! (Rires) Très, très indépendants, mais vous pouvez être ensemble dans un cadre comme ici, sans règles, sans que vous n’ayez rien à faire – tout est fait par volontariat – et vous réunir ensemble.

Parfois vous dites que vous le faites pour rendre le monde meilleur. En fait, cela n’a pas vraiment d’importance, n’est-ce pas ? Cela n’a pas d’importance. Le monde est ce qu’il est. L’amour véritable – un amour, la sorte d’amour que l’Esprit a pour vous – est l’acceptation absolue. L’honneur absolu. Ainsi, le but n’est pas de changer le monde, bien que ce soit profondément satisfaisant d’y apporter vos bénédictions, vos dons, vos potentiels pour l’humanité, sachant que les autres, s’ils choisissent de les embrasser, n’auront pas à traverser les tourments et l’enfer que vous avez traversé. Cela rend le cœur joyeux de savoir que le travail que vous avez fait a un impact si profond, pas nécessairement sur Terre, vous le verrez sur Terre, mais il n’est pas encore manifeste de la manière dont il le sera. Il a un effet dans les autres royaumes.

Les autres royaumes – oh, nous pouvons en parler indéfiniment, mais vous savez ce que c’est. Vous avez déjà été mort, alors… (Rires) si vous vous permettez de vous rappeler, c’est une expérience. C’est étonnant. Il y a tellement de facettes. Cela fait que la Terre à l’air très, très simple, très facile. Car dans les autres royaumes il y a tout ce que vous voulez, tout ce que vous imaginez, les jeux que vous choisissez de jouer, toutes les réalités.

Oui, Vous pouvez aller au paradis de l’autre coté, mais ce serait un parmi les millions de paradis. Les églises créent leur version du paradis et leur membres dévots y vont quand ils décèdent, jusqu’à ce ils se rendent compte que d’une certaine manière cela « craint », car c’est fondé sur des paramètres humains. Soixante douze vierges ? Je ne le pense pas ! (Rires). Cela devient ennuyeux car ils ne vous disent pas que les vierges restent vierges. (De nombreux rires) Pour moi ce serait l’enfer ! (Plus de rires)

Alors qu’est ce Shaumbra ? Je dis à mes amis de l’autre coté que c’est un groupe d’humains qui peuvent rire, qui peuvent expérimenter, qui sont en train de s’éxpanser, qui sont en train de sortir d’une des qualités ou attributs les plus importants et structurés que l’humanité n’ait jamais eu avec une grâce et une aisance relative : le mental. Le mental.

De nouveau, je ne veux pas médire du mental ; c’était une brillante création faite par vous quand vous êtes venus sur Terre. Vous deviez avoir un mental pour gérer la 3D ou peu importe le nom que vous donnez à cette réalité – pour gérer cette réalité sur Terre. Le mental a été développé pour rester ici sur Terre dans un corps physique et pour tirer le meilleur de cette réalité. Mais nous dépassons cela maintenant. Nous nous étendons dans quelque chose de très, très beau.

Ainsi Shaumbra – ce groupe de pionniers de la Nouvelle Energie, ce groupe d’êtres qui ont eu tant d’expériences ici sur Terre et dans les autres royaumes, un groupe de personnes qui ont été les dirigeants au sein de leurs familles spirituelles, les dirigeants au sein de leurs familles spirituelles. Ceux – vous – qui avez quitté votre famille spirituelle pour le faire seul, mais sachant tout ce temps que cela aura un impact profond sur ceux que vous avez laissé derrière vous. Un groupe qui ces dernières années, un groupe – vous – qui, en fait, s’est déconnecté de la famille spirituelle d’où vous venez, que ce soit l’Ordre de Sananda, que ce soit la Maison de Michael, Gabriel, où toutes les autres maisons où vous étiez des dirigeants. Finalement, vous vous êtes déconnectés de ces familles ces dernières années, pour certaines raisons. Vous deviez découvrir ce que c’est que d’être seul sans avoir la responsabilité d’essayer de libérer les énergies dans les autres royaumes. Vous deviez d’abord vous libérer. Vous deviez le faire pour vous-même, pas pour tous les autres. Vous deviez d’abord apprendre à vous aimer.

C’est en fait plus facile d’aimer quelqu’un d’autre, de faire des choses, de structurer votre vie en fonction des autres – c’est beaucoup plus facile. Mais en ce qui concerne vous-même, quand vous en arrivez à tous les doutes, à toutes les critiques extérieures, à toutes vos interrogations pour savoir si vous êtes digne d’estime, c’est là que vous avez à faire avec les énergies profondes, que vous avez à faire à votre vrai moi.

Ainsi je dis aux êtres de l’autre coté, C’est un groupe d’anges qui a du cœur, qui est honnête, qui a du cran et de l’amour. Ils sont les pionniers de la Nouvelle Energie tout en ne sachant pas ce qu’elle est. Ce serait différent si nous avions pu vous donner un livre et dire : « Kathleen, voilà ce qu’est la Nouvelle Energie. Maintenant veux-tu en faire partie ? » Cela aurait été beaucoup plus simple. Mais vous êtes ici à dire : « J’y vais. Je m’en fous, je vais dans cette Nouvelle Energie. »

Ainsi, je suis si fier d’avoir passé ces deux mois avec vous depuis que Tobias est parti, je suis si fier d’être avec vous à chaque pas que vous faites. J’ai mes manières de faire et mon style, et je le fais afin que l’énergie continue à bouger. Je le fais pour vous mettre parfois un peu en colère, pour vous choquer un peu, je le fais avec de l’humour quand je le peux. Mais je le fais car je vous aime et parce que je prends probablement plus de plaisir que vous au voyage. (Rires) Probablement plus.

Ainsi prenons une profonde respiration aujourd’hui…alors que nous entrons dans notre discussion.

Les Pakauwahs

Parlons d’abord des Pakauwahs. Je sais que nous avons déjà eu cette discussion auparavant, mais les Pakauwahs sont une extension de vous-même. Ils sont votre création. Ils sont un de vos aspects. Comme Cauldre l’a dit plus tôt, oui c’était brillant de ma part de créer un aspect non-humain, un animal. Pourquoi ? Car vous aimez plus les animaux que les humains. C’est vraiment simple. Les animaux n’ont pas tous les programmes, ni les problèmes qu’ont les humains. Les animaux sont aimants. Les animaux ne vous parlent pas avec des mots. Avec toutes les conversations qu’ont les humains, c’est suffisant pour rendre fou n’importe qui un jour. Les animaux communiquent à partir de leur cœur – peu importe la manière dont vous voulez appeler cela – à partir de leur âme, de leur être intérieur.

Ainsi vous avez l’opportunité de prendre ce Pakauwah, l’énergie de ce totem – votre énergie qui a été projetée dans ce bel être – et vous commencez à travailler avec. Quel est le premier problème que vous avez rencontré ? Mary.

MARY: Je ne suis pas sûre de sentir mon Pakauwah proche de moi.

ADAMUS: Ah, exactement. Le premier problème est votre connexion. Votre connexion. Ainsi vous avez eu l’expérience de choisir un Pakauwah. Quelques uns ne l’ont pas encore fait, et si vous ne l’avez pas fait, au fait, vous devez regarder votre problème concernant la prise de décision. (Rire) Faire un choix. Ce n’est pas si difficile ! Ce n’est pas sensé être rigolo. (Plus de rires, Adamus glousse)

Ce n’est que de l’imagination, c’est tout. Ainsi regardez ce qu’il se passe. Si vous n’avez pas encore choisi un Pakauwah – peu importe quoi, une araignée, n’importe quoi – vous avez probablement des problèmes avec la prise de décision et c’est probablement fondé sur le fait que vous avez peur de prendre la mauvaise décision. Vous ne pouvez pas prendre une mauvaise décision. Essayez. Essayez. Ne vous faites pas trop mal pour commencer. (Adamus glousse)

En fait ce qui se passe, je ne veux pas entrer profondément dans le fonctionnement de cela, mais à cause de la manière dont vous avez changé votre énergie, et parce que vous allez au-delà de la réalité vibratoire dans la réalité expansionnelle, vous ne pouvez pas prendre une mauvaise décision. Vous pouvez penser que vous avez pris une mauvaise décision, ce qui peut parfois paraître très réel, mais en fin de compte ce qui arrive est que vos propres énergies, votre conscience, vont auto corriger. Vous pouvez résister à cela, vous pouvez prétendre que ce n’est pas là, mais cela fonctionne réellement comme ça. Cela fonctionne réellement comme ça. Faites-moi confiance. Non, en fait, ne me faites pas confiance. (Rires) Faites-vous confiance. Faites-vous absolument confiance.

Ainsi tout se rééquilibre de lui-même. La chose importante dont nous avons parlé plus tôt, c’est au moins d’avoir une impulsion. Le pendule qui se remet à se balancer. Depuis combien de temps pend-il en ne faisant rien ? Pendant. Et maintenant il se remet à se balancer, mais contrairement à votre pendule normal, il ne se balance pas que d’avant en arrière. Maintenant il se balance de haut en bas, de manière circulaire, et se balance de ces deux manières à la fois. C’est la Nouvelle Energie. Vous êtes perplexe ? Seulement si vous êtes coincé dans votre vieux mental.

Ainsi votre Pakauwah est une extension de vous-même et c’est votre énergie. Il n’appartient pas à quelqu’un d’autre. C’est vous. Vous êtes en train d’apprendre une chose très importante dans la Nouvelle Energie – gérer l’énergie. Vous n’êtes pas habitué à gérer votre propre énergie. Vous êtes habitué à vous en faire, à la planifier, à la cacher, à jouer avec elle, mais pas à la gérer. Alors vous créez un Pakauwah, un totem, vous vous y connectez. Et c’est ce que nous avons fait jusqu’à maintenant – nous y connecter et le ressentir.

Il est là maintenant. Prenez une respiration. Votre Pakauwah est ici. Vous êtes là, il est une partie de vous. Il est là.

La plupart du temps il est dans une sorte d’état neutre, en attente. Il attend que vous le dirigiez ou que vous le guidiez dans ce qu’il doit faire. Certains parmi vous lui ont donné des souhaits, des instructions très précises et lui ont dit : « Surveille tout le temps. Marche avec moi dans mes rêves. » Vous êtes nombreux à avoir fait cela. C’est très, très impressionnant. « Sois avec moi dans mes rêves. »

Pour quelques uns d’entre vous, vous utilisez trop votre Pakauwah, vous demandez à votre Pakauwah de faire des choses pour vous comme créer beaucoup d’argent ou de vous trouver un partenaire. Votre Pakauwah ne trouvera pas votre partenaire. Il trouvera un autre Pakauwah pour être son partenaire, mais… (Rires) et alors vous aurez un tout autre problème ! (Plus de rires)

Par contre le Pakauwah est là pour vous aider à comprendre comment vous pouvez aller dans les autres dimensions, comment gérer votre énergie, comment vous connecter à vos aspects. C’est une expérience très précieuse. Ce n’est pas quelque chose que vous devez faire une fois de temps en temps ou une fois par mois quand nous sommes ici ensemble. Travaillez avec chaque jour. C’est étonnant. Vous découvrirez combien le Pakauwah est génial.

Et si vous avez choisi, par exemple, un écureuil comme Pakauwah, vous remarquerez quelque chose d’autre. Qu’arrive-t-il à l’écureuil ? Kathleen, pas que je vous choisisse, mais…

KATHLEEN: Il peut se transformer en quelque chose d’autre ?

ADAMUS: Absolument. Voyez-vous comme vous êtes géniale ? Il peut se transformer en quelque chose d’autre, et il le fera. C’est une observation intéressante à propos de la Nouvelle Energie. Simplement parce que vous avez dit faisons que le Pakauwah soit un écureuil, vous allez découvrir qu’il se transforme en un chien ou qu’il se transforme en un ours ou en un dauphin. Il commence à s’ajuster à vos énergies et aux énergies autour de vous, ainsi il commencera à changer de forme. Vous pourriez même découvrir qu’il se transforme en un humain ; qu’il se transforme en un type de créature extra-terrestre. Il ira dans votre passé et dans votre futur et il prendra des attributs énergétiques, il sera comme un caméléon. Il changera de forme. Il prendra de nouveaux attributs pour vous servir absolument.

C’est la beauté du Pakauwah. Généralement il revient à la forme qu’il avait quand vous l’aviez initialement créé. Si c’était un écureuil, il redevient un écureuil, jusqu’à un certain point. Et à un certain point il dira : « Je ne suis plus un écureuil. J’évolue vers quelque chose d’autre. » Et peut être qu’il sera plus que juste un autre animal. Peut être qu’il évoluera vers quelque chose de tellement différent que vous ne le reconnaitrez plus dans votre vieux mental. Ce sera intéressant quand vous en serez à ce point. N’essayez pas de forcer pour le redéfinir. Permettez-lui de prendre ces nouvelles formes. Et vous pourriez le voir avoir une tête animale et le corps d’un esprit – un corps non physique. Il pourra faire toutes sortes de choses étranges.

Tout cela est une manière de dire de vous attendre à l’inattendu, car vous êtes dans la Nouvelle Energie, et la Nouvelle Energie, nom de nom, est différente de l’ancienne énergie et vous voulez que ce soit ainsi. Qu’en serait-il si ce voyage était seulement le fait de continuer dans l’ancienne énergie, essayant seulement d’être un peu plus riche, un peu plus intelligent, un peu plus beau, un peu plus sexy ? Je crois que vous seriez frustré. N’est-ce pas ?

LINDA: Oui.

ADAMUS: Oui, oui. S’il vous plait dites moi oui. (Adamus glousse)

Ainsi, prenons un instant et ressentez l’énergie de votre Pakauwah, connectez vous à lui. Il était à l’extérieur. Il était dans les autres royaumes. Il était là tout le temps, il était avec vous à chaque pas que vous faisiez. Il ne s’est pas dissout, il ne flotte pas au loin ; il vous attend.

Amenez le Pakauwah à l’intérieur.

Aujourd’hui prenons une direction différente avec le Pakauwah. Allons à l’intérieur, dans votre corps. Vous dites : « Bien, comment pourrais-je mettre ce gros éléphant dans mon corps ? » Ah ha !

a) il pourrait changer et prendre une forme différente.

b) Qui a dit qu’un éléphant est plus grand que vous ? Qui a dit…quelqu’un a dit. Quelqu’un a dit que les éléphants sont énormes. Ainsi vous pensez : « Oh je ne peux pas mettre cet éléphant, mon Pakauwah, dans mon corps. J’exploserais. » Peut être pas. Peut être que vous pouvez vous transformer ou il pourrait le faire ou vous deux, pourriez le faire.

Vous allez demander à votre Pakauwah d’aller dans votre corps physique. Pourquoi ? Car vous n’y avez pas été depuis longtemps. Vous n’y avez pas été. Vous laissez les médecins y allez. Vous laissez ces sondes aller dans les différentes parties de votre corps ou vous les laisser vous ouvrir. Mais vous n’avez pas été dans votre corps physique. Vous n’aimez pas nécessairement y aller.

Mais le Pakauwah, une de vos parties, peut y aller. Et que va-t-il faire ? Rien. Pas aujourd’hui. Mais, alors que vous apprenez avec lui, il ira dans votre corps et aidera à détecter les déséquilibres que vos autres parties connaissent, mais dont l’information n’arrive pas jusqu’à vous ; les déséquilibres qui ont un potentiel d’arriver mais qui ne sont pas encore manifestés. Le Pakauwah sera capable de comprendre comment votre physique, votre être mental, peut attirer ce que vous appelleriez des potentiels déséquilibrés ou des problèmes de santé, des déséquilibres mentaux.

Ainsi prenons une respiration profonde. Laissez votre Pakauwah aller à l’intérieur de vous. Inspirez-le.

(pause)

Voyage à l’intérieur de vous-même.

Maintenant, arrêtez-vous un instant avant que les choses n’aillent trop loin. Laissez allez les notions mentales de ce qu’est l’intérieur de vous car vous commencez à penser : « Est-ce qu’il doit aller le long de la veine L42 ? » vous savez : « Et devrait-il voyager ? » vous savez : « est-ce que mon Pakauwah veut aller dans mes intestins ? Dois-je l’empêcher d’aller dans mes oreilles, d’aller dans mes yeux ? » Laissez aller la partie factuelle maintenant. Vous êtes un être énergétique. Vous êtes un être énergétique qui a créé un corps physique. Laissez-le aller dans votre énergie, pas nécessairement dans votre être physique. Laissez-le aller dans votre être énergétique.

Donnez lui la permission, c’est tout ce que cette partie de vous a besoin, et laissez le flâner. Laissez le flâner aux alentours.

Vous êtes un royaume à l’intérieur. Votre partie physique est un royaume magnifique, il possède tellement d’attributs si vous pensez en termes d’énergie plutôt qu’en termes purement biologiques. Un des problèmes avec la science moderne actuellement – « si vous ne le voyez pas dans un microscope alors cela n’existe pas. ». Quoique ce soit en train de changer. Cela change rapidement actuellement, à cause du travail que vous et d’autres sont en train de faire. Il y a une reconnaissance des attributs énergétiques. Cela va continuer. Il existe des groupes, ils ne sont pas nombreux, mais il y a des groupes de médecins/métaphysicien qui commencent vraiment à comprendre le flux énergétique associé au corps physique.

Laissez votre Pakauwah aller profondément à l’intérieur maintenant. Laissez-le errer à l’intérieur de votre corps. Ne lui dites pas d’aller quelque part. Ne lui demandez pas de guérir quelque chose maintenant. Redevenez simplement familier avec votre corps. Ne vous attendez pas à entendre une voix. Ne vous attendez pas à avoir un rapport écrit. C’est juste une expérience élémentaire avec votre Pakauwah.

Au fait, oui, nous développerons d’autres de vos types d’aspects énergétiques. Pas nécessairement des Pakauwah, mais nous sommes au premier niveau. Nous développerons d’autres créations qui vous servirons, mais faisons déjà celle-ci. Faisons vraiment cette connexion avec le Pakauwah et comprenez qu’il travaille inter-dimensionnellement. Il est toujours là. Il peut aller dans votre corps. Il peut aller au niveau fondamental en vous – le système de communication de votre corps.

Le système de communication de votre corps est un réseau, élaboré mais simple, magnétique, électrique, de mouvements d’énergies, contenant de nombreuses sortes de physiques, de nombreuses impulsions allant vers l’extérieur. Votre corps possède ce merveilleux système de communication. C’est ce qui vous permet de faire plusieurs choses à la fois : manger, marcher, penser. Le corps émet constamment de petits signaux, de petites impulsions. Des millions et des millions par secondes partout sur le corps. N’est-ce pas incroyable que vous n’ayez pas à contrôler cela ou suivre tout cela ? Cela se fait tout seul. C’est un miracle de la réalité physique.

Le système de communication dans votre corps fonctionne plutôt bien tout seul. Mais parfois une partie cesse de communiquer avec une autre. Le cœur est célèbre. Il perd le contact avec les autres parties du système de communication, et en effet vous avez des sortes de maladie du cœur ou des attaques. Le cœur, le cœur physique, est aussi associé à l’énergie du cœur. Ce n’est pas votre âme, mais c’est une partie intégrante de vos ressentis et de vos sentiments. Parfois il perd la communication.

Sans aucun doute, il y a un grand fossé dans la communication entre le réseau de votre corps et vous - ne l’appelons pas votre mental, mais appelons le votre conscience. Vous savez, par exemple, dans le système de communication entre votre conscience et votre corps si je (Adamus frappe quelqu’un) vous frappe fortement… (Adamus glousse) Désolé, chérie. Si je vous frappe fort, vous vous en rendez compte. Le système de communication se met en place d’un coup sec.

La conscience dit : « J’ai été attaqué par cet Adamus. » - avec amour, avec amour – et il vous dit d’être alerte. Mais généralement votre conscience est tellement coupée du système de communication de votre corps. Le système fonctionne actuellement, mais il fonctionne avec peu d’énergie et de la très, très ancienne énergie. Et elle fonctionne avec le doute et la peur en tant que base.

En général, très généralement, les humains ont peur de leur corps, car le corps est source de douleur et le corps meurt. J’aurais aussi peur, si j’étais vous. Mais vous en arrivez à un point où vous vous rendez compte, tout d’abord, que la douleur est essentiellement une illusion, et que le corps pourrait mourir, mais en fait, la réalité est que vous avez eu cette série de morts physiques où vous mourriez – parfois dans de grandes douleurs, parfois vous partiez immédiatement – mais vous avez laissé votre corps derrière vous.

Dans la Nouvelle Energie ce n’est pas nécessaire. Vous emportez votre corps avec vous, pas que vous ayez besoin d’un corps de l’autre coté, mais vous emportez tous ses composants énergétiques, toute la sagesse du corps contenu dans la chair, qui n’est que de l’énergie, vous l’amenez avec vous. Pourquoi ? Il a quelques raisons. Vous êtes plus beau de l’autre coté. (Rires) Non, en fait c’est vrai. Les êtres qui n’ont jamais eu une vie physique sur Terre, sont comme éthéré, duveteux. En fait, ils ne sont pas très définis. Vous voyez des couleurs dans leur énergie, mais ils ne sont pas si définis que ça.

="MsoNormal">Si vous avez été sur Terre, et particulièrement si vous avez appris à prendre votre corps avec vous, vous êtes très défini. Et c’est vraiment bien de l’autre coté. Ce n’est pas quelque chose qu’ils peuvent acheter de l’autre coté, (Rires) Je m’en fous des règles de la mode qui ont cours. Et ils, vous savez, ils veulent cela. Et puis vous riez car vous dites : « C’est facile. C’est juste là sur la planète Terre. » (De nombreux rires) « Faites un voyage joyeux ! À dans 10 000 vies ! » (Plus de rires)

Ainsi, c’est important de vous reconnecter à votre corps. Si vous choisissez l’ascension, vous allez amener votre corps avec vous. C’est une bien meilleur chose à faire. Il n’y a rien de pire que de laisser vos os, vos vieux os, enterrés dans le sol. C’est une manière sûre et magnétique de vous ramener sur Terre. Si vous avez vos os dans le sol et qu’il y a encore de l’énergie dans ces os, cela cause une autre incarnation. En fait, c’est certainement une des plus grandes causes de réincarnation, même si l’être ne veut pas se réincarner. Leur corps les aspire – ça et les amoureux rejetés. (Rires) Ils sont attirés sur Terre.

Ainsi, votre Pakauwah, quand vous l’invitez à l’intérieur de vous, il va à l’intérieur et vous aide à vous reconnecter avec le système de communication de votre corps. Le système de communication ne parle pas un langage humain. Malheureusement, il ne parle pas français. Il ne parle pas anglais. Mais il créé une dynamique, un schéma et une familiarité, et je veux que vous y retourniez. Je veux que vous redeveniez familier avec l’énergie de votre corps.

De nouveau, ne commencez pas à étudier des livres de biologie. Vous n’avez pas besoin de suivre des études de médecine. Cela concerne les énergies de votre corps, et cela concerne la capacité de vous reconnecter avec cette partie de votre corps qui a toujours eu et qui sait encore comment se rééquilibrer elle-même. Faire repousser des membres – c’est une capacité que votre corps possède et il en existe une preuve scientifique. Mais plus que tout autre chose, énergétiquement c’est absolument là. Cela a été mis de coté, enfermé et c’est considéré comme un des grands mystères. Pour activer cette possibilité il suffit de se donner la permission et de se reconnecter à soi même. Votre corps se guérit lui-même.

Si vous le faites seulement pour perdre quelques kilos ou avoir l’air plus jeune, vous devriez y réfléchir. Mais si vous le faites pour réparer ou régénérer votre système biologique pour pouvoir passer plus de belles années sur Terre, prenant plaisir à ce que vous avez oublié de prendre plaisir avant ça – les centaines de vies avant celle-ci – alors votre corps dira: « Oui ! Oui ! » Et vous prendrez une profonde respiration et direz : « Je suis ici pour jouer. Je suis ici pour avoir du plaisir. Je suis ici pour m’amuser et être abondant – abondant de toutes les manières possibles, pas seulement avec l’argent mais abondant de toutes les manières possibles.

C’est la voie naturelle. Cette autre voie – la souffrance, le manque, la maladie – n’est pas naturelle. Ce n’est pas naturel. C’est en fait une déformation, un mensonge et il y a besoin de beaucoup plus d’énergie pour vivre de cette façon que de vivre comme un être souverain.

Ainsi prenez une profonde respiration et bénissez votre Pakauwah pour qu’il aille à l’intérieur, dans l’énergie de votre corps et fasse la connexion avec le système de communication de votre corps. Maintenant votre Pakauwah peut commencer à reconnecter cela à votre moi conscient dans cet Instant Présent. Ne vous attendez pas à ce que votre santé change soudainement. Sachez qu’elle changera. Sachez qu’elle changera.

 

(c) Copyright message : Geoffrey Hoppe, Crimson Circle

(c) Copyright peinture : Ripstein

 

La Série des Maîtres, Should 3 "Les Potentiels du Futur" Adamus par Hoppe - partie 2

 

La Série des Maîtres

Shoud 3 - « Les potentiels du futur » par Adamus

Présenté au Crimson Circle le 7 novembre 2009

Deuxième partie

Il y a quelqu’un ici, si cela ne vous dérange pas – s‘il vous plait levez vous – il y a quelqu’un juste ici qui peut vous dire que ce que je dis est vrai. (L’audience applaudit alors que Garret Annofsky se lève)

Bon, On, Garret, pourrait le formuler d’une manière différente de la mienne, mais il sait qu’il devait revenir à lui-même. Oui, il a bénéficié de l’assistance de médecins et de l’amour d’Andrah, qui n’a pas encore changé son nom. (NdT : Adamus avait suggéré à Andrah qui s’appelle en fait Norma Delaney, de changer son prénom.) Il avait l’amour de Shaumbra. Mais il a du revenir à lui-même, sachant que tout est là. Tout est là. Il n’a pas pris de médicaments exotiques ou étranges. Il n’a pas bu des eaux bizarres. Il n’a pas récité des mantras ni chanté, et il n’a pas beaucoup pleuré non plus. Il n’a fait appel à moi que pour jouer aux échecs Nouvelle Energie. C’est une chose merveilleuse. Il est allé à l’intérieur. Il a fait les choses d’une manière simple. « Je Suis Ce Que Je Suis et le serai toujours. » Cela a envoyé un message au réseau de son corps et à son système de communication. Il n’a pas travaillé avec un Pakauwah comme vous allez le faire, mais il est allé à l’intérieur et a dit : « Je Suis Ce Que Je Suis. » et son corps a entendu cela. Merci.

GARRET: J’ai eu la même note que vous ! (Comparant la couleur de leurs vestes)

ADAMUS: Oui, oui. (Adamus glousse) Mais ma note disait : « Portez un costume coûteux. » Je ne sais pas, (Adamus parle de la veste de Cauldre) elle ressemble à celle d’un cadre supérieur qui va camper ! (De nombreux rires, Adamus glousse)

Ainsi prenons une profonde respiration et ressentez vraiment l’essence de votre Pakauwah. C’est vous. C’est un aspect. C’est votre brillance. C’est vous.

Bon, alors qu’il va à l’intérieur et travaille pour vous, et alors qu’il travaille pour vous dans l’état de rêve et tout le temps, permettez-lui de changer de forme. De nouveau, n’espérez pas qu’il vous parle, mais cela ne veut pas dire qu’il ne communique pas. Il y a une grande différence. Parler est une forme de communication très, très grossière. Extrêmement grossière. Ce serait comme la différence entre une personne qui chante un air par opposition à une symphonie immense avec des centaines de musiciens talentueux et des chanteurs jouant ensemble. Vous voyez, le langage est plat. A une époque le langage était beaucoup plus riche – à l’époque Atlante, Lémurienne, le langage était chantant – et maintenant le langage est plat. Nous allons bientôt faire chanter Cauldre. (Rires) Nous chanterons un Shoud entier ensemble ! Cela te sera inconfortable – pour Cauldre – absolument.

Ainsi, maintenant, prenez une respiration profonde et laissez simplement votre Pakauwah faire ce qu’il doit faire. Faites ce que vous devez faire. Faites ce que vous devez faire.

La gestion de l’énergie.

Bon, si vous étiez le capitaine d’un bateau, auriez-vous en fait un contrôle sur votre équipage ? Leur diriez-vous ce qu’ils doivent faire, quand le faire et ce qu’ils seront payés pour le faire ? Roger.

ROGER: Oui.

ADAMUS: Oui. Bonne réponse. Excellente réponse, car il y a ici un élément important. Vous êtes le capitaine du bateau et il y a tous ces autres humains, et si vous ne définissez pas vos attentes aux autres humains, ils ont tendances à se mutiner, à prendre le pouvoir. Ainsi vous devez être très clair concernant le commandement, votre équilibre et vos attentes. Malheureusement vous devez planifier pour eux.

En fait, Shaumbra est un peu différent. Je ne rentrerai pas dans cette discussion maintenant, mais vous n’avez pas besoin de tout planifier, vous devez seulement les laissez aller pour qu’ils découvrent la Nouvelle Energie par eux même. Des conflits sont parfois créés, oh, c’est une dynamique intéressante, mais en fait c’est une bonne chose. C’est une bonne chose. Vous savez, vous mettez ensemble un Shaumbra avec un autre et vous obtenez un peu de colère, des désaccords, parfois. Oh, beaucoup d’amour, mais il y a aussi beaucoup de désaccords. Pourquoi ? Car vous traversez tous une période très stressante. Actuellement, vous traversez de nombreux changements, et d’une certaine manière vous testez l’autre personne. Vous avez parfois des problèmes venant de vies passées avec eux. Tout ça sous le déguisement du commandement (leadership) et toutes ces autres choses, mais ce n’est pas la vraie raison. La raison est le stress extraordinaire qui a lieu.

Mais ça c’est au delà de notre discussion. Capitaine du bateau, oui. Ce devrait être clair pour toutes les personnes qui travaillent pour vous que vous êtes le capitaine du bateau. Vous êtes au sommet. C’est vous qui prenez les décisions.

Maintenant, la question est, étant le capitaine de votre propre bateau – votre corps, mental, âme, vos aspects passés, toutes vos parties – exercez-vous le contrôle ? Timothy.

TIMOTHY: Oui ?

ADAMUS: Non, vous ne l’exercez pas. Mais merci d’avoir répondu. Non, vous ne l’exercez pas, mais – et j’utilise cela comme exemple ; je n’essaie pas de viser quelqu’un – mais, non vous ne l’exercez pas, car toutes ces parties sont vous. Vous n’avez pas d’autres humains à l’intérieur de vous. Il n’y a pas leurs intentions cachées, leur désir de se nourrir, de voler votre pouvoir et toutes ces autres choses que font les humains. C’est vous. Vous êtes le capitaine de votre propre bateau. Chacune de vos parties – chaque partie de votre corps, de votre mental et votre esprit – vous aime absolument. Les autres personnes ne vous aiment pas nécessairement, mais chacune de vos parties vous aime.

Vous n’êtes plus en communications avec les autres parties de vous-même. Elles ne vous respectent plus à cause de la manière dont les choses ont été faites. Vos autres parties ne vous respectent plus de la manière dont elles l’ont fait ou de la manière dont elles aimeraient le faire. Mais elles veulent le faire.

Et pour rendre tout ça plus compliqué, vous ne vous faites plus confiance, ainsi vous n’êtes plus en état de grâce avec vous-même, avec ces parties de vous et c’est pourquoi les nombreuses communications dans votre mental, dans votre corps et certainement avec votre esprit ont été coupées. Certainement avec votre esprit. Vous avez perdu confiance avec vous-même et ainsi vous vous êtes isolé dans ce petit être. Petit être. Vous ne faites pas confiance à qui vous êtes vraiment.

La première personne blessée, en effet, de manière évidente c’est votre esprit, votre âme. Ce n’est pas que vous…J’entends parfois dire : « C’est voulu que nous oubliions. » Bon, allez ! S’il vous plait ! Vraiment ! Vous avez délibérément oublié ? Vous avez voulu oublier qui vous êtes ? Qui vous a dit ça ? Pourquoi le croyez-vous ? C’est en fait la vraie question. Non, non, non.

Vous avez perdu confiance et n’êtes plus en communication avec vous-même. Ainsi vous avez perdu toutes les connexions avec votre esprit. Il est toujours là. Il est toujours là, il a toujours été là, mais vous vous êtes arrêté de communiquer avec lui, avec toutes les parties de vous-même. Vous ne faites pas confiance à votre corps. Vous ne faites pas confiance à votre mental. Vous n’avez pas la moindre idée concernant votre esprit. Vous l’avez longtemps recherché et ce fut d’une certaine manière un jeu intéressant – « Cherchons l’esprit. » Chercher où ? C’est vous. Vous dites : « Moi ? L’esprit?” Absolument. L’esprit qui n’est plus en communication avec lui-même, à cause du manque de confiance.

Ainsi vous voilà, capitaine de votre bateau et vous avez tous…et je ne parle pas seulement de vous. Je parle…disons que je parle seulement aux autres qui liront ceci plus tard. (Rires, Adamus glousse) Vous êtes le capitaine de votre propre bateau, vous ne communiquez plus avec vous-même, et vous avez ces idées bizarres à propos de Dieu et de la spiritualité. Ces idées sont une des choses les plus difficiles auxquelles nous avons à faire, en travaillant avec vous, à dépasser – dépasser ces anciens concepts de Dieu, venant de vies passées.

Aujourd’hui, j’ai entendu une discussion à propos de Rome, c’est un lieu étonnant. J’aime y aller. Mais il y a tant d’anciens conditionnements à cause de l’église, concernant ce qu’est Dieu. Ce n’est pas du tout, ce n’est même pas du tout ce que de nombreux humains se rendent compte . Ainsi vous n’êtes plus connecté avec cette partie de vous.

Vous savez, ma définition de Dieu, en fait…elle n’est pas unique. Ce n’est pas ce grand homme blanc en colère avec une barbe qui est au ciel. C’est le Dieu de quelqu’un, mais heureusement ce n’est pas votre Dieu.

Et si Dieu était les potentiels accumulés du passé – tout ce qui fut et aurait pu être – tous les potentiels du passé et tous les potentiels du futur, tout ce qui pourrait être ? Et si Dieu était toute chose sauf ce moment ?

(Pause)

Les potentiels – chaque potentiel, incluant les choses que vous avez expérimentées et celles que vous n’avez pas expérimentées et celles que vous allez expérimenter et celles que vous n’allez pas expérimenter – et si Dieu était cela ? Et vous qui êtes Dieu aussi êtes ici dans le moment présent amenant ces énergies, les amenant dans la réalité à ce moment, les amenant dans vous ? C’est seulement une idée, quelque chose à laquelle vous pourriez penser pendant quelques nuits quand vous essaierez de dormir.

Ainsi de toute façon, Shaumbra, vous en êtes au point où vous allez, de nouveau, avoir confiance en vous. Chacune de vos parties – votre corps, votre mental, votre esprit, vos aspects, le Dieu intérieur, votre divinité, chacun des potentiels expérimentés ou pas, chaque potentiel à venir – veulent vraiment vous servir. C’est vous. C’est vous.

Ainsi vous arrivez au point d’être ici maintenant et de dire : « je dois me faire confiance. Je dois vraiment laisser aller. » Laisser aller vraiment. Non pas laisser aller à un autre être ou à votre Pakauwah ou à votre partenaire ou à quelque Dieu dont vous n’avez aucune idée de ce qu’il est – Comment pourriez vous laisser aller ? Alors vous laissez aller. Que se passera-t-il ? Que se passera-t-il quand vous laissez aller ?

SHAUMBRA (une femme): Vous avez peur.

ADAMUS: Pardon ?

SHAUMBRA (une femme): Au début cela fait peur.

ADAMUS: c’est plutôt effrayant – vraiment effrayant ; en fait c’est la chose la plus effrayante que vous n’ayez jamais traversée - plutôt effrayant. Vous serez mis sans dessous dessus. Toute votre conscience sera secouée, ébranlée. C’est comme quand vous n’êtes plus aligné, vous êtes secoué, ébranlé. Parfois quand votre voiture a un problème de parallélisme, à une certaine vitesse votre voiture est secouée, alors que faites vous ? Vous ralentissez. Et vous que faites vous ?

SHAUMBRA: Vous respirez et accélérez.

ADAMUS: vous respirez. Vous accélérez et respirez. J’adore ce groupe ! (Rires) J’adore ce groupe ! Oui ! Vous prenez une profonde respiration et laissez aller, laisser aller veut dire accélérer. Appuyer sur les freins veut dire ralentir, se restreindre, arrêter le flot. Non, vous laissez aller.

Est-ce que votre vie va changer ? Est-ce que votre vie va changer ? Absolument. Elle changera absolument. Êtes-vous d’accord avec cela ? Ou essayez vous de définir ce que seront les changements ?

SHAUMBRA: Je ne le pense pas.

ADAMUS: Oui, vous le ferez. (Rires) Il n’y a aucun doute que vous essayerez de définir le changement. Mais ce n’est pas un problème. Mais ce n’est pas un problème tant que vous savez que ça ne se passera pas de la manière dont votre partie humaine s’y attend ou le veut. Lors d’une de notre prochaine session, nous parlerons de la différence entre votre moi humain créatif et votre moi de l’âme et pourquoi il existe une apparente contradiction au moins sur le court terme.

Ainsi laissez aller. C’est le cours de base sur l’énergie. Nous en avons déjà parlé, et vous y avez pensé. Mais le problème est que vous y avez pensé. Vous pouvez bien en parler mais vous ne l’avez pas vécu pleinement. Je sais que vous êtes plusieurs à avoir fait de grands pas, mais maintenant nous allons le vivre – vivre dans ce lieu où vous avez totalement confiance en vous-même.

J’évoquerai chacun de vos problèmes. Chaque erreur que vous n’ayez jamais faite. Chaque fois que votre corps a été déséquilibré, chaque fois que vous vous êtes rendu ridicule, aviez eu de mauvaises vies et faites des choses répréhensibles – j’évoquerai ces problèmes. Comment pouvez-vous vous faire confiance alors que vous avez fait toutes ces erreurs ? Ah ! Veuillez définir ce qu’est une erreur. Définissez ce qu’est une erreur.

Ainsi je vous encouragerai constamment à retrouver votre confiance. Pas de contrôle. Le capitaine d’un bateau contrôle son bateau ; par contre vous comme capitaine de votre propre destin, vous n’avez pas besoin de le contrôler. Il se trouvera que vous serez le rêveur, le créateur, l’être qui imagine, et laissez toutes les autres parties faire ce qu’elles doivent faire pour soutenir cela. Il y a besoin que de peu de structure. C’est de cœur dont cela a besoin. C’est de ressentis dont cela a besoin. Il n’y a pas besoin que le cerveau regarde comment créer des schémas pour amener quelques dollars de plus dans votre vie. C’est vivre avec passion et manifester d’une manière bien plus simple – d’une manière bien, bien, bien, bien plus simple.

Prenons une respiration profonde ensemble.

(pause)

Les faits

Alors que nous avons parlé de mode plus tôt David, de quelle couleur est la chemise que je porte ?

DAVID: Bleue.

LINDA: Allez-vous faire cela, dois-je apporter le micro ?

ADAMUS: En effet. En effet. Linda courra avec le micro.

DAVID: Bleue.

ADAMUS: Bleue, en effet. Oui c’est ça. Gabriella où es-tu ?

GABRIELLA: ici.

ADAMUS: ici. Où est-ce ici ?

GABRIELLA: Ici dans mon Maintenant.

ADAMUS: Comment appellent t-ils cela ?

GABRIELLA: Ah, Cold Creek Canyon.

ADAMUS: Cold Creek Canyon, absolument. Et Elizabeth… (À Linda) Cours, cours, cours (plus de rires)

LINDA: Soyez gentil. Il y a plus qu’une Elizabeth.

ADAMUS: Quel type de voiture conduisez-vous ?

ELIZABETH: une BMW.

ADAMUS: B-M-…c’est bien !

ELIZABETH: Merci.

ADAMUS: BMW. Ainsi, voilà trois faits qui ne sont pas vrais du tout – qui ne sont pas vrais du tout.

Bon, une partie est vraie, mais la plus grande partie n’est pas vraie. C’est le prochain pas que nous allons faire. Et vous aurez besoin de confiance, c’est la raison pour laquelle j’ai parlé de confiance. Et vous aurez besoin d’une connexion avec votre Pakauwah pour être multidimensionnel et pour commencer à comprendre que rien n’est plus un fait. Rien.

L’humanité aime se concentrer sur les faits, aime s’ancrer dans les faits. Elle dit : « C’est comme c’est. » le mental adore cela. En fait, vous et vos autres parties aimez cela d’une certaine manière.

Les faits. Les faits vous donnent ce que vous croyez être de la clarté, mais en fait ils vous limitent. Vous dites : « Fait : le soleil se lèvera demain. » Peut être pas. Vous êtes quelques uns, en fait, à avoir brillamment pensé quand je suis arrivé et fait l’introduction, vous avez dit : « Hum, Adamus a dit que c’était dimanche le 8 novembre », peu importe l’année que j’avais dit. C’est en fait un fait, quelque part. Quelque part, pour certains Shaumbra qui écoutent. Et ce n’est pas un fait, car c’est incomplet. Incomplet.

Une des plus grandes transitions de l’ancienne énergie vers la nouvelle est que ce qui était un fait ne l’est plus. Ce sera une chose qui sera difficile à gérer à moins que vous ne vous fassiez confiance, à moins que vous ne travailliez à la gestion de votre propre énergie – comment se connecter à quelque chose d’aussi simple qu’un Pakauwah. Eh bien, c’est seulement un aspect animal imaginaire ou réel de vous-même.

Ainsi les faits s’en vont, et cela se représentera à vous encore, encore et encore, et ce sera un défi pour votre mental, et vous direz : « mais ceci est un fait. » que le sol est en bois. Est-il vraiment en bois ? C’est vrai en partie. Une partie de toute chose est vrai, même si c’est entièrement un mensonge. Et votre mental commence à dire : « Mais, mais… » C’est le moment de prendre une profonde respiration.

Votre mental a été programmé avec des schémas, des structures et certains systèmes de croyances. Si vous pouvez prendre ce modèle de développement du mental, l’intensité, la croyance cachée derrière cela et l’appliquer à vous-même et à votre âme, ce serait extraordinaire – aussi longtemps que vous auriez implanté quelque chose dans le système qui dise : « A un certain point je me permettrais d’aller au-delà de cet intense système de croyance. » Le mental est un système de croyance – très intense, très réel. Vous avez fait un travail brillant. Le mental est si intelligent qu’il a créé un aspect de lui-même qui croit en lui-même, qui compte sur lui-même et qui peut, en fait, éteindre toute autre chose pour ne voir que lui-même.

Mais ne croyez-vous pas, qu’en créant brillamment le mental, vous avez aussi créé ce petit mécanisme, ce petit appareil qui le libère de lui-même ? Ne pensez-vous pas que vous ayez fait cela ?

Vous avez bien fait cela. Vous avez bien fait cela. Il y a un petit mécanisme là dedans. Il y a un mécanisme, pour ainsi dire, dans les propres schémas du mental – c’est juste un petit bouton, disons – et c’est le petit bouton qui libère le mental de lui-même. Mais devinez quoi ? Vous étiez suffisamment brillant pour créer ce mécanisme qui vous permettra d’exploser au-delà du mental – je dis exploser car se sera ce qui se passera. Il y a tellement d’énergie liée à l’intellect, au mental. Elle explosera quand vous l’ouvrirez.

Mais aussi intelligent que vous étiez en créant ce mécanisme, ce mécanisme de libération – le mental est vraiment intelligent car vous l’avez créé et le mental dit : « Ne touche jamais ce bouton ! » (Rires)

Ainsi, c’est un cercle vicieux. Vous savez que c’est là. Vous le sentez. Vous savez que la libération des systèmes de croyances, des structures est là mais vous avez mis un garde à la porte qui ne doit pas croire le baratin que vous lui raconterez, peu importe quoi. Ainsi si vous vous montrez à la porte devant le garde – les gardes, il y en a une pleine armée – vous vous présentez et dites : « hey, c’est moi. Il est temps de partir. » Ils ne vont pas vous croire.

C’est un jeu brillant, mais qui est le Dieu ? Les gardes ? Non… non, pas les gardes. Vous l’êtes. Vous êtes le Dieu. Vous êtes le créateur. Vous êtes celui qui peut choisir sa propre réalité. Vous pouvez choisir tout ce que vous voulez. Vous pouvez annuler n’importe quelle programmation, n’importe quelles cassettes, n’importe quels systèmes de pensées, n’importe quel conditionnement, simplement en prenant une respiration et en vous faisant confiance. Prendre la respiration est facile, vous faire confiance est très, très difficile – très, très difficile – ou pas. Ou pas.

Alors que vous continuez à vous aventurer dans la Nouvelle Energie, vous tous êtes énormément aidé, mais alors que vous continuer à vous aventurer, vous allez trouver que les faits ne sont plus des faits. Tout ce que l’on vous a dit concernant la physique, les sciences, la médecine, l’architecture, vos écrans de télévision, n’importe quoi, n’est plus vrai, car vous ne voyez qu’un aspect ou un potentiel de ce que c’est et il y a tellement plus. Tellement plus.

Cette chemise peut vous sembler bleue, mais réellement dans les autres royaumes – les yeux qui la regardent dans les autres royaumes – la voient comme quelque chose de totalement différent. Soit ils ne voient pas les couleurs, comme défini par la nature physique humaine, ils verront ce bleu plus dans les tons jaunes et probablement vert, selon où ils sont et ce qu’ils font. Ils ne voient pas de couleurs dans les autres royaumes – ils ne les voient pas comme vous – ainsi est elle bleue ? Demandez à un ange. Il vous répondrait : « Bien sur que non. » Ce serait probablement orange. Qui sait ? En plus de ça, pour eux il est difficile de voir car ils regardent les schémas énergétiques. Ils ne voient pas la réalité physique.

Je suis aussi près que peut l’être un ange pour être et voir dans la nature physique, car Cauldre a permit à ses yeux d’être ouverts. Ainsi maintenant je peux encore voir vos énergies, mais je vois aussi vos beaux visages.

Ainsi, tous les faits vont commencer à se dissiper. L’intellect va commencer à se dissoudre, et vous allez vous sentir désespéré et stupide parfois. Vous allez rater des rendez-vous (rires). Vous allez oublier des noms. Et quelqu’un va vous dire – et vous allez le croire pour un temps – quelqu’un va vous dire que vous devenez vieux, ou que vous passez trop de temps dans ce truc de culte dont vous faites partie, ou quoi que ce soit d’autre. Et, pour un petit moment, vous allez le croire, et particulièrement cette partie concernant le fait de devenir vieux. Mais vous ne l’êtes pas. Et ne vous précipitez pas pour aller acheter des médicaments, des vitamines et toutes ces choses pour neutraliser le vieillissement car votre corps sait déjà comment faire cela si vous le laissez faire. Si seulement vous le laissez faire.

Ainsi, tous les faits vont commencer à changer et cela vous désorientera beaucoup. Toutes les choses vont commencer à s’éclipser. Oui, vous saurez toujours conduire votre voiture, il y a aura une de vos parties qui aura la sagesse de savoir quand ne pas laisser partir la mémoire concernant la conduite automobile. (Rires) Vous laisserez aller d’abord les autres choses.

Les faits vont commencer à changer et vous vous rendrez compte que le monde autour de vous est bâti sur des faits qui ne sont pas nécessairement vrais. Bien que cela semble être exotique et séduisant, ce sera parfois effrayant, car le monde tel que vous le connaissez se dissoudra.

Par quoi sera-t-il remplacé, nous en discuterons plus tard, mais comprenez que vous êtes assez brillant pour ne pas simplement aller dans le néant.

Les faits s’en vont. Les faits s’en vont. Les lois de Newton, tellement acceptées par tout le monde, s’en vont, et peut être légitimement. Newton l’a lui-même dit que c’était un état temporaire, tout ce truc de cause et d’effet, de gravité et toutes ses autres théories. Il a dit : « C’est seulement un potentiel, un qu’en fait, nous avons choisi et que nous avons actualisé ensemble, mais ce n’en est qu’un. » Mais cela commence à partir.

Vous vous êtes senti avoir le vertige récemment ? Vous êtes vous senti un peu déconnecté récemment, pas nécessairement de vous-même, mais des autres choses ? C’est parce que les faits sont en train de changer.

Vos journaux parlent de faits. Ce ne sont pas des faits, ce sont des systèmes de croyances limités. Vraiment. Vraiment. Vous lisez des faits dans des livres et vous les absorbez d’une manière hypnotique en croyant qu’ils sont la voie : « C’est un fait. C’est là dans le livre. » J’ai écrit des livres qui ne contiennent aucun fait, mais ça ne rend pas ce livre faux. C’est seulement une perspective différente, et les perspectives vont commencer à changer maintenant.

Ainsi, prenons une profonde respiration. Votre Pakauwah et votre confiance en vous-même vont vous aider à vous ajuster au fait que les faits ne sont plus des faits. (Rires)

(c) Copyright message : Geoffrey Hope, Crimson Circle

(c) Copyright peinture "Garden" : Ripstein

La Série des Maîtres, Should 3 "Les Potentiels du Futur" Adamus par Hoppe - partie 3

 

La Série des Maîtres

Shoud 3 - « Les potentiels du futur » par Adamus

Présenté au Crimson Circle le 7 novembre 2009

Troisième partie

La confiance

Suivant…nous surveillons ici le temps que nous passons avec vous, bien que le temps soit un non-fait. Il vous sert jusqu’à un certain point… jusqu’à un certain point. Il aide à maintenir d’une certaine manière les choses stables, mais vous êtes vraiment des voyageurs temporels. Vous êtes en train de le faire maintenant, en fait. Vous êtes en train de le faire maintenant. Ce système de communication a été coupé ainsi vous pensez que vous n’êtes qu’ici. Vous faites des allers retours. Le Pakauwah qui est allé dans votre corps, il est aussi, alors que vous êtes ici, allé dehors et il voyage dans le temps. C’est une chose étonnante. Voyager dans le temps est parfois plus amusant que toute expérience humaine, à part quelques unes auxquelles je pense. Mais le voyage dans le temps…oh, nous l’aborderons dans un de nos cours. Je désire continuer avec notre discussion du jour.

Ainsi, prenons une profonde respiration et comprenez que vous pouvez vous faire confiance de toutes les manières possibles – de toutes les manières possibles. Vous répétez les mots : « Je suis Dieu aussi. » quand allez vous le vivre ? « Je suis Dieu aussi. » veut dire avoir confiance en tout. L’aspect humain a certaines attentes et les choses ne se passent pas toujours de la manière dont monsieur ou madame Humain aimerait que les choses se passent. Mais cela fonctionne. Cela fonctionne. C’est la confiance. C’est la confiance.

C’est intéressant, si vous n’avez pas confiance en vous, que reste-t-il ? Des vies en faisant confiance aux autres ? Des vies doutant de vous ? Si vous ne vous faites pas confiance, je soutiens que vous n’existez pas. Vous n’existez vraiment pas. Vous mettez votre énergie partout ailleurs ainsi vous n’existez pas. Cela ne veut pas dire que vous êtes mort. Vous n’existez tout simplement pas.

Le futur et le destin

Ainsi, aujourd’hui faisons un voyage ensemble. Lors de notre dernière session, nous sommes allés dans le passé et vous avions ouvert des portes. Nous avons ouvert des portes du passé, et parfois vous vous attendiez à cette grande charge d’énergie, vous vous attendiez à des éclairs et toutes ces choses. Parfois les changements se passent à des niveaux tellement beaux, à des niveaux qui apparaissent subtils et à des niveaux qui ne sont pas perceptibles par votre système de communication actuel, de manière que vous ne vous rendez pas compte de ce qu’il se passe réellement. Mais les changements ont lieu.

Ainsi quand le mois dernier, vous aviez ouvert les portes et permis aux potentiels du passé de venir vous rendre visite dans le Maintenant, je soutiens que vous aviez permis à la moitié de votre moi divin de venir en vous en permettant ces potentiels. Par le passé vous avez eu certaines expériences – vous avez été renvoyé d’un emploi, par exemple. C’est une bonne chose. Tobias en a parlé et j’appuierai cela. Tôt ou tard, chers amis, vous devriez sortir de cette grille de conscience de masse d’esclavage – oui, j’en parle de cette manière. C’est l’esclavage des temps modernes. S’il vous plait. S’il vous plait, ils vous disent que vous êtes libre, mais vous ne l’êtes pas. Vous le savez. Ils disent : « Oh, vous pouvez faire tout ce que vous voulez. » Essayez de le faire rien qu’une seule fois. Vous n’êtes pas libre. C’est de l’esclavage et nous jouerons aussi avec cela. Nous irons au-delà de ça.

Vous finirez par travailler pour vous-même ou au moins faire quelque chose que vous aimez absolument. Mais si vous êtes dans cet emploi et ce cycle…Je n’arrive pas à croire que cela existe encore sur Terre aujourd’hui, et en fait cette situation empirera. Le système horaire d’esclave, travailler pour quelqu’un d’autre, travailler pour « nourrir son homme », la paie, et être assis… grand Dieu, si vous êtes assis dans un box, allez y le lundi avec une masse, et abattez votre box. (Rires) et puis trouvez un bon avocat, allez en justice et dites : « C’est inhumain de mettre quelqu’un dans un box. » et puis attaquez en justice pour beaucoup d’argent et vous allez probablement gagner. Soit ça, soit vous aurez eu du bon temps en le faisant. Mais c’est tout faux. C’est tout faux.

Ainsi nous sommes allés dans le passé. Nous avons ouvert les potentiels – ceux qui n’ont jamais été actualisés ou réalisés, mais qui étaient encore là. Leur énergie est là, leur amour est là. C’est un aspect avec lequel vous n’avez jamais communiqué, ainsi nous l’avons amené.

Aujourd’hui, allons dans le futur…dans le futur. Cela soulève une question intéressante avant que nous allions à l’extérieur. Est-ce que le futur est prédéterminé ? Non. En faisant un sondage des humains sur Terre, pour environ 99,7 pourcent le futur est absolument prédéterminé. Ils le permettent. Ils le choisissent. Ainsi si vous regardez de notre perspective ils suivent un schéma de destin.

Bon, le destin est auto-destin d’une certaine manière, car à un certain point, ils le choisissent. Ils ont laissé d’autres personnes gérer leurs vies. Ils ont permis à leurs aspects de gérer leurs vies. Ils ont abandonnés. Ils n’ont pas seulement laissé aller le contrôle d’eux-mêmes - ils sont aussi des êtres qui contrôlent énormément – à tous les autres, ils ont abandonnés. Ils ont capitulés. Ainsi ils sont liés au destin. Ils suivent leur chemin karmique, ils permettent que cela ait lieu. Ils disent : « C’est mon karma. » même s’ils n’utilisent pas le mot karma.

Ils croient en la progression linéaire de l’âme et ils la suivent. Stupidité, se marier, comme s’ils devaient le faire, comme si Dieu le leur avait fait faire, comme s’ils n’avaient pas le choix. Ils croient aussi dans le destin de la conscience de masse, qui est très, très épais, très, très lourd, il est dur de sortir de cette matrice, de cette grille – ou pas. Ce pourrait être aussi facile que de faire un choix, mais alors votre vie changera. La plupart des humais ne veulent pas cela. Je ne suis pas critique, je suis un observateur. N’aimez vous pas cela ? Je ne critique pas, j’observe seulement. (Rires, Adamus glousse)

Ainsi ils vivent aussi une vie prédéterminée, s’ils ont des systèmes de croyance très puissants, particulièrement les systèmes de croyances religieux et spirituels, cela crée la réalité. Ils croient qu’ici est le chemin du paradis et de l’enfer et que ce sont deux directions. C’est le destin. C’est le destin avec deux choix, mais ce sont les seuls choix qu’ils se donnent.

Ainsi la plupart des humains vivent une vie prédéterminée et en fait, la plupart des humains croient au destin. Ils croient en un Dieu nul qui choisit pour eux leur destin et leur dit ce qui arrivera. Et ils ne se tracassent pas…vous savez, aussi limité qu’est le mental, même un mental pas très fort pourrait s’arrêter et penser : « Bien, pourquoi l’Esprit s’en fait de toute façon. Pourquoi l’Esprit voudrait que je fasse toutes ces choses ? Quoi, pour me prouver à qui ? Pour quelle raison ? » Peu importe la logique, ce n’est pas logique. Cela n’a aucun sens. Mais la programmation, l’hypnose, les couches sont si fortes, cela rend des hommes et des femmes qui seraient autrement brillants, cela les rend très stupides.

Ainsi…la plupart des humains vivent dans les filets du destin, mais ils ne le doivent pas. Ils ne le doivent pas. Ils sont comme un poisson hors de l’eau. Oh, vous savez ce que c’est que de vivre hors du destin. Vous avez déjà eu cette expérience par le passé quand on vous a dit : « Vos guides sont partis. Il n’y a plus de règles. Vos contrats sont terminés. » N’est ce pas le destin ? N’était-ce pas amusant pendant une courte période, puis c’est devenu vieux ? C’est un destin auto imposé. Mais ultimement, il n’en existe aucun. Mais si vous avez vécu sous le toit du destin, cela devient en fait un peu confortable après un certain temps. Cela devient plus confortable après un moment, et quand il n’y a plus de destin, vous vous sentez nu, exposé et vulnérable, très vulnérable. Mais il n’y en a pas. Il n’y en a vraiment pas.

Ainsi que vous réserve le futur, où nous voyagerons dans un instant. Et en fait, nous allons réellement voyager là dehors. Et nous ne le ferons pas ! (Rires) Rien n’est plus un fait. Très fluide – très, très fluide – et c’est une bonne chose.

Les potentiels

Ainsi qu’est ce qu’il y a là dehors ? (L’audience répond : « L’énergie…les potentiels. ») Les potentiels. Les potentiels. Absolument. Absolument.

Devant chacun d’entre vous se trouve un champ de potentiels qui est plutôt limité, en fait. Ce champ de potentiel vient ou a été créé par ce qui est arrivé avant. Chaque fois qu’une action est faite ici, un potentiel est créé là. Chaque chose que vous expérimentez aujourd’hui créera une nouvelle bulle de potentiel dans votre futur. Et c’est la manière dont cela doit être.

Les potentiels vous permettent une série de choix que vous pourriez faire, et puis vous traversez la vie en choisissant chaque potentiel. Et généralement vous choisirez celui qui a le plus fort effet énergétique sur vous – ce n’est pas nécessairement le meilleur choix pour vous, mais celui qui vous séduit le plus. Ce sont les potentiels les plus séduisants que vous allez choisir. Ils maquent souvent de logique. Ils travaillent souvent dans d’autres de vos royaumes. Ils sont très, très séduisants, et puis vous vous arrangez pour penser qu’ils sont un bon choix. C’est seulement de la séduction.

Ainsi vous ne choisissez pas toujours ce que vous voulez. Je sais que cela parait contradictoire, mais vous ne choisissez pas toujours ce que vous voulez, vous choisissez ce qui vous séduit. Et vous dites : « N’est ce pas ce que je veux ? » Bien, oui c’est ce que vous voulez d’une petite manière humaine pervertie et déformée. Mais nous sommes maintenant de grands anges. (Rires) Nous avons dépassé cela. (Linda fait une drôle de tête et Adamus s’adresse à elle en gloussant) Tu as aidé à créer ce contenu, ne me regarde pas comme ça. (Plus de rires) Nous y avons travaillé toute la semaine, alors…Je consulte toujours Cauldre et Linda avant, à ma manière propre, pour être sûr de ne pas les mener au-delà de leur zone de confort.

LINDA: A la limite.

ADAMUS: Je pousse jusqu’à la limite mais jamais au-delà. (Rires)

Ainsi, là dehors dans le futur, où nous allons aller dans un instant, nous allons rendre visite aux potentiels. Nous allons les ressentir. Nous n’allons pas y penser. Nous n’allons pas les mettre dans un tableur Excel, comme certains sont enclins à le faire. Nous allons ressentir leurs énergies.

Mais jusqu’à maintenant les potentiels que vous aviez ressentis, les potentiels, là dehors, dont vous étiez conscient, sont ceux qui ont étés créés par le passé, pour la plupart, ils ont été créés par l’expérience passée. Ces potentiels impliquent une large variété de choix. Dit autrement, vous n’êtes pas limité dans le choix de ces potentiels, mais ils ont une dynamique ancienne énergie et ils sont fondés sur le passé. Et par conséquent, parfois vous sentez que vous êtes bloqués. Vous sentez que vous êtes sous le sort du destin de quelqu’un d’autre, que ce soit le vôtre ou celui de votre âme ou celui de quelqu’un d’autre, et vous vous sentez frustré, car tout cela est fondé sur le passé.

Ainsi à cet instant nous pouvons regarder au-delà de ces potentiels, car il en existe d’autres ; vous ne les avez tout simplement pas vus. Le réseau de communication ne les a pas ramenés. Ce sont des potentiels qui se trouvent au-delà des effets du passé.

Prenez une profonde respiration et n’y pensez pas, mais réfléchissez y. ressentez les. Vos potentiels – ceux dont vous étiez conscient – ont été fondés sur votre passé ou le passé de vos aspects.

Ceux que nous allons ouvrir n’ont rien à voir avec votre passé, avec votre karma, n’ont rien avoir avec qui vous étiez il y a dix minutes. Ils sont neufs. Vous ne les ressentirez pas comme les vôtres tout d’abord car ils ne contiennent pas l’essence de votre humanité, de qui vous étiez, d’avec qui vous êtes identifié. Ils sont si nouveaux que vous pourriez ressentir que vous vous trompez. Vous dites : « Bien, que suis-je supposé ressentir ? » vous êtes habitué à ressentir la séduction. Vous êtes habitué à ressentir le pouvoir. Vous êtes habitué à ressentir des énergies qui s’opposent. Ces nouveaux potentiels ne contiennent rien de cela. Ils contiennent votre essence la plus profonde, non restreinte et non limitée, qui n’est pas fondée sur le passé.

Cher Shaumbra, c’est la Nouvelle Energie. Vous dites : « N’ont-ils pas toujours été là ? » Absolument. Ils étaient dans un état dormant. Ils dormaient. Même avant aujourd’hui, si vous étiez partis à leur recherche, vous ne les auriez jamais trouvés, car vous cherchiez quelque chose d’autre. Vous cherchiez quelque chose qui avait d’autres attributs, et vous étiez toujours maintenu éloigné par la séduction, votre propre séduction.

Rendre visite au futur

Ainsi aujourd’hui, que vous choisissiez de garder les yeux ouverts ou fermés, prenons une respiration profonde…

(Pause)

Voyageons ensemble dans le futur. Le futur n’a pas encore eu lieu. Ces potentiels sont là. Le futur n’a pas encore été écrit. C’est la raison pour laquelle les médiums, les voyants et les prophètes se trompent la plupart du temps. Pourquoi ? Pourquoi ? Pourquoi ? Car ils sont séduits bien avant qu’ils n’arrivent à la vérité. Bien, la séduction est une forme de vérité, mais ils se fourvoient.

Ainsi allons y maintenant. Faisons ce voyage. Marchons le long d’un couloir comme nous l’avions fait lors de notre dernière réunion. Marchons le long de ce beau couloir vers le futur. Mais alors que nous marchons dans ce couloir, laissons se dissoudre le fait de ce couloir. Le sol se dissous, les murs se dissolvent, les portes se dissolvent.

Marchons le long de ce dernier, où nous ne marchons simplement pas dans la lumière, ni dans les ténèbres ; marchons dans nous même. Marchez dans vous. Marchons dans tous les potentiels qui ont été là – les potentiels créés par le passé. Ils sont encore là, marchons à travers ces derniers.

Nous marchons à travers un hologramme multidimensionnel. Il contient tout, il ne contient rien. Il contient tout ce qui peut être, aussi bien que le rien.

Marchez et maintenant libérez vous vous-même de la marche. Vous n’avez plus besoin de marcher. Le « Je Suis Ce Que Je Suis » est juste là.

(Pause)

Et allons au-delà des potentiels évidents qui ont étés créés par les évènements d’hier, et allons dans les potentiels qui représentent plus de votre moi total, plus de votre vrai moi, plus de votre moi divin…

Les potentiels qui, jusqu’à présent, n’étaient pas vus, ni connus, ni ressentis, mais qui sont ici…

Les potentiels du futur qui peuvent être nettement différents ou si simples…

Les potentiels qui dissolvent toutes les croyances, toute la logique, tous les faits…

Qui libèrent la structure de l’énergie en une énergie qui sert votre nouvelle conscience, peu importe ce qu’elle est, mais pas en une conscience fondée sur hier.

Alors que nous marchons dans ce potentiel – ces potentiels qui sont au-delà de l’ancienne grille et des anciens systèmes de croyance – il n’y a pas de séduction. Il n’y a pas d’assise pour la séduction dans les potentiels Nouvelle Energie.

La mort n’existe pas. Devoir vivre n’existe pas. C’est, simplement.

Ces potentiels n’ont besoin de ne résoudre aucuns problèmes, ni de ne régler aucuns problèmes ou de changer quelque chose, car ces nouveaux potentiels n’ont pas de déséquilibres. Ils sont tout neufs. Ils sont les nouveaux fruits de votre joie et de votre passion et ils sont ici.

Ce que nous faisons maintenant est de ne pas choisir, de ne pas essayer de le ramener. Nous établissons une connexion, une communication.

Nous expansons notre conscience maintenant. Ce n’est pas le moment d’avoir une activité mentale, ce n’est pas le moment de dire : « Voilà comment j’aimerais que ma vie soit structurée. » C’est le moment de ressentir en vous, de ressentir les potentiels purs illimités et sans équilibres – en d’autres mots, les potentiels qui n’ont jamais eu d’équilibre ou de forme, mais qui sont purs.

Et il n’y a rien d’autre que vous devez faire, autre que les ressentir.

Vous pouvez les ressentir à travers votre odorat. Vous pouvez les ressentir à travers vos sentiments, et même en les écoutant ou en les goûtant. Mais plus que tout autre chose, simplement être là, vous faisant confiance.

(Pause)

Nous travaillons parfois avec le Pakauwah, et d’autres fois nous travaillerons comme ça, nous irons dehors vers vos potentiels. Ce n’est pas la grille ou le champ de l’humanité ou toute la création, ce sont les vôtres. Vos potentiels. Ils sont là dehors.

Maintenant en élargissant votre conscience, nous débloquons, activons et ouvrons ces potentiels dans votre vie.

(Pause)

De la manière la plus belle et la plus fluide, ils commencent à revenir dans le présent, dans cette réalité, à votre Lieu de Présence, votre Lieu de Choix, votre Lieu d’Actualisation.

Prenez une respiration profonde. Sentez-vous dans la pièce.

A la fin de la discussion du jour je demanderai à Andrah de faire un peu plus de respiration et je demanderai un peu de musique rythmée pour vraiment vous ancrer de nouveau. Quand nous nous expansons comme ça, nous ouvrons des systèmes, des réseaux et des parties de vous-même qui en ont besoin.

Avant que je ne parte aujourd’hui, je vais vous demander de travailler avec votre Pakauwah. C’est la manière de comprendre comment gérer votre énergie. Souvenez-vous qu’il n’a pas besoin de se comporter en suivant des schémas comme votre mental le penserait. Il change, il se transforme, vous en avez un ressenti qui change. La manière dont vous avez ressenti votre Pakauwah hier pourrait ne pas être celle d’aujourd’hui. Il change.

Quand vous faites face au problème des faits, et que les faits semblent changer, c’est le moment de vous faire confiance. Une de vos parties – et de nombreuses autres personnes –essaieront de vous ramener à une structure ou à un schéma. Mais ce sera le moment de vous faire confiance, car les faits ne sont plus la seule réalité. Ils deviennent très multidimensionnels.

Ainsi ce sera très facile de vouloir retourner au confort du fait établi – de la vie définie. Mais faites-vous confiance. Faites-vous confiance pour vous aventurer dans ces nouveaux territoires. Nous sommes ici pour cela. C’est ce dont je suis très fier quand je parle à mes homologues et à mes associés dans les autres royaumes. Vous êtes un groupe qui veut bien faire un essai, qui veut bien aller dans de nouveaux territoires.

Une expérience de groupe.

Une autre chose avant que je ne parte. J’aimerais travailler avec vous tous. Nous avons travaillé dans nos rêves intensément dans des petits groupes, parfois des groupes plus grands. L’état onirique est un état réel. Vous avez expérimenté cela récemment, pour certains d’entre vous. Vous vous réveillez et constatez que le rêve a été plus réel que votre chambre. Le rêve était plus vivant que votre chambre. C’est un peu déprimant parfois, car vous dites : « J’aimerais retourner dans l’état de rêve. » Mais nous sommes en train de rassembler tout cela. (ndt : faire de l’état de rêve et l’état de veille une seule réalité)

Ainsi nous avons travaillé ensemble dans de petits groupes, des groupes de tailles moyennes, mais maintenant j’aimerais travailler avec tous les Shaumbra durant un événement unique, un événement onirique. Et je souhaiterais que ce soit le premier de très nombreux autres événements – de nombreux autres événements que vous pourriez organiser ou faire vous même.

La nuit du – et souvenez-vous que les faits ne sont plus des faits, mais vous pouvez toujours choisir d’en expérimenter une facette – la nuit du, disons, du 11 novembre, car vous pensez que c’est une grande date mystérieuse. 11-11…11-11-11. Il n’y a rien…il y a…oui il y a…Je dois m’arrêtez. Il y a des choses importantes et intéressantes à propos de cette date, à cause de l’alignement des nombres. La signification est que l’énergie circule à travers les nombres et les mathématiques d’une manière différente que si les nombres n’étaient pas alignés. Mais en fin de compte, les nombres ne sont plus un fait.

Savez-vous que pour chaque nombre il y a de nombreuses contreparties de ce même nombre ? Deux, n’est pas seulement deux. Le nombre deux a des dimensions au-delà et au dessous de lui même, et certains des mystiques et des anciens comprenaient cela et ils rient, jusqu’à ce jour, quand ils voient les humains définir deux comme deux. C’est une partie de deux, mais deux possède un deux négatif, un deux positif, un deux latéral, un deux infini, un deux limité et cela continue indéfiniment avec tous les potentiels. Vous voyez, rien n’est ce que vous pensez que c’est. C’est plus. C’est beaucoup plus.

Ainsi le 11 novembre (11-11), car cette date semble être significative pour tout le monde – tous vos amis métaphysiques disent : « Nous ferons une expérience le 11 novembre. » Whaou, Whaou... (L’audience répond avec des oh, des ah et des rires) Et puis vous écrirez un livre intitulé « L’expérience du 11-11. » Au fait il se vendra très, très bien !

Ainsi, voilà ce que nous allons faire, si vous voulez bien participer – et tout ce que vous avez à faire est un choix interne, nous l’entendrons. Nous nous rassemblerons cette nuit, peu importe votre fuseau horaire, peu importe l’heure qu’il est. Mais quand vous dormirez, nous réunirons un groupe pour rêver ensemble.

Je ne voudrais pas beaucoup en parler, mais nous nous réunirons tous ensemble. Nous aurons la même expérience et nous aurons de nombreuses expériences différentes. Il y aura un thème sous-jacent. Il y aura un début, un milieu et une fin. Notre rêve aura une histoire et des histoires dans l’histoire. Vous serez un participant et vous aurez votre propre expérience, mais néanmoins vous aurez aussi simultanément une expérience de groupe. Ainsi vous aurez deux rêves à l’intérieur de ce qui semble n’être qu’un rêve et en fait ce sera beaucoup plus que deux, mais ne parlons pas de ça pour l’instant. Vous aurez votre partie de ce rêve de groupe et votre partie personnelle.

S’il vous plait, mettez un feuille de papier, un crayon ou un stylo, ou un appareil électronique ou peu importe quoi – votre petit truc avec un clavier – près de votre lit. Et faites-le cette nuit ou la nuit prochaine. N’attendez pas la dernière minute, car vous allez vous endormir et vous allez oublier de le faire. Mettez-le proche de votre lit, et quand vous vous réveillerez au milieu de la nuit ou la première chose le matin, arrêtez-vous, prenez une respiration profonde ; avant de faire quelque chose d’autre, commencez à écrire. Même si vous devez vraiment aller aux toilettes, résistez à cette envie. (Rires) Résistez ou faites ce que vous devez faire pour improviser, mais écrivez. Ecrivez, écrivez votre rêve.

Bon, nous ne voulons pas que vous écriviez des centaines de pages. Ecrivez les ressentis importants, les images importantes, et plus que tout autre chose, la – je dirais – la réponse que vous donnez à la question qui sera posée.

LINDA: hum, il y aura une question.

ADAMUS: Je n’ai pas dit qu’il aura une question qui sera posée. (Rires) J’ai dit écrivez la réponse à la question. Elle sera ou ne sera pas posée, mais vous aurez une réponse. Rien n’est plus ce que c’était.

Puis, nous allons demander à l’équipe brillante, aimante et qui travaille dure, du Cercle Cramoisi de créer un lieu commun où vous pourriez mettre vos écrits. Cela n’a pas besoin d’être compliqué. Ce n’est pas un concours d’écrivain. Nous montrerons des choses spéciales dans cet événement. Contribuez. Ce pourrait être un forum qui serait mis en place spécialement pour cet événement. Ce pourrait être fait par d’autres moyens, mais ce serait une manière de rassembler ces informations.

Et puis nous en parlerons de temps en temps. Sans aucun doute lors de notre prochaine réunion, nous allons vous donner des aperçus et des informations. Cela vous aidera à comprendre ce qui se passe. Cela vous aidera à comprendre un peu plus les rêves dans la Nouvelle Energie. Je ne parle pas du symbolisme des rêves, car cela est parti, au fait. Pour vous les rêves sont tellement différents, maintenant.

Ainsi vous allez remarquer des choses courantes et des choses peu courantes. Il y aura la compréhension de la partie du rêve de groupe et la partie individuelle. Le 11-11. La grande expérience du Rêve Shaumbra du 11-11 est en cours. Ainsi s’il vous plait participez. Cela nous aidera tous à vraiment comprendre ce qui se passe ici et maintenant.

Prenons une respiration profonde. Ce fut un honneur et une grande joie d’être ici avec vous. Nous allons faire un peu de respiration dans un instant. J’apprécie votre énergie, votre indulgence, votre participation à cette expérience phénoménale alors que nous nous aventurons dans le Nouvelle Energie.

Soyez prudent, en fait, en disant : « Oh cher Adamus », ou pas si cher Adamus. Soyez prudent en disant : « Allons vraiment, vraiment, vraiment, vraiment vite. » (Rires) Car vous devez comprendre, que vous allez vraiment, vraiment, vraiment, vraiment vite. Mais nous n’avons pas besoin de collisions. Nous n’avons pas besoin que les choses tombent en pièces. Nous allons vraiment vite.

Je sais que parfois certains d’entre vous veulent aller très rapidement, de manière dure et explosive. Vous n’avez plus besoin de ça.

Avec cela très chers, un rappel - un rappel à tous

Tout va bien dans tout votre univers, et par conséquent, je peux être Adamus.

Prenez plaisir.

(c) Copyright message : Geoffrey Hoppe, Crimson Circle

(c) Copyright peinture "Garden" : Ripstein

(c) ARCHE D'OR DE L'ANGE DE FEU D'OR - 2016