LES OVNIS : leur mission spirituelle : MAITREYA, par Benjamin CREME

 

Conférence d'ouverture du séminaire de méditation de transmission 2009 (extrait)

Les ovnis : leur mission spirituelle

par Benjamin Creme

Cet article est la transcription d'une conférence donnée par Benjamin Creme à l'occasion de la rencontre des groupes de méditation de transmission américains qui s'est tenue près de San Francisco, Etats-Unis, en août 2009.

Les ovnis ont fait l'objet d'une énorme quantité de communications et de publications de toutes sortes dont certaines sont authentiques et parfaitement conformes à la réalité, mais dont l'immense majorité est totalement infondée et fantaisiste. Il s'agit d'un sujet gigantesque et capital. Je l'aborderai avec un article de mon Maître qui présente très clairement les enjeux [Voir l'article ci-dessous].

A la fin des années quarante et au début des années cinquante, les pilotes – parfois même les passagers – de toutes sortes d'appareils ont commencé à faire état d'objets en forme de soucoupe renversée munis de dômes et de hublots circulaires qui les accompagnaient quelque temps dans leur vol avant de disparaître à une vitesse vertigineuse.

Ces témoignages devinrent de plus en plus fréquents et finirent par faire la une de divers journaux. Lorsque j'en entendis parler pour la première fois, je supposai comme beaucoup que ces objets étaient de nouveaux engins fabriqués par les Etats-Unis, l'URSS ou l'Allemagne. Après la fin de la Seconde Guerre mondiale, les armées alliées s'étaient installées en Allemagne. Dans le sud du pays, on découvrit des preuves irréfutables que les Allemands avaient procédé à des expériences secrètes dans le domaine de l'anti-gravité pendant la guerre. Dans le même temps, les Américains et les Soviétiques menaient eux aussi des expériences secrètes sur le même sujet. Tout le monde était frénétiquement engagé dans la recherche d'applications de l'anti-gravité au transport aérien, ce qui était entièrement nouveau.

En 1953, un Anglais du nom de Desmond Leslie écrivit un livre, Les soucoupes volantes ont atterri 1 . Homme aux multiples talents, compositeur, auteur de pièces de théâtre et de romans, D. Leslie était le neveu de Winston Churchill. Après avoir écrit son livre, il entendit parler d'un personnage extraordinaire vivant aux Etats-Unis, George Adamski, qui avait publié un article dans lequel il affirmait être en contact avec des extraterrestres. Ce même Adamski disait disposer d'un groupe de témoins prêts à certifier qu'il avait rencontré un Vénusien.

Un certain jour de novembre 1952, Adamski s'était rendu dans le désert californien, près de Desert Centre. Un groupe d'observateurs postés à quelques centaines de mètres observaient la scène à la jumelle. Un appareil avait atterri, du type de ceux qui accompagnaient les avions de ligne pendant les années quarante et cinquante. D'après Adamski, un homme était sorti du vaisseau spatial revêtu d'une combinaison une pièce. Il s'était adressé à Adamski sans parler, du moins dans l'immédiat, mais lui avait fait comprendre ce qu'il avait à dire. En fait, les deux hommes étaient entrés en contact télépathique. L'homme, qui disait venir de Vénus, avait des chaussures dont la semelle était coupée de façon à laisser des marques nettes et profondes dans le sable du désert, marques qui furent photographiées plus tard par le groupe d'observateurs.

La nouvelle se répandit qu'un homme de Vénus avait atterri dans un vaisseau de l'espace. Leslie entendit parler de l'incident et écrivit à Adamski, lui proposant d'ajouter son récit de la scène dans le désert au livre qu'il avait lui-même déjà écrit sur l'histoire des soucoupes volantes à travers les âges. Le livre de Leslie soutenait que des soucoupes volantes provenant d'autres planètes visitaient la Terre depuis des milliers d'années, et qu'il existait de nombreuses descriptions de ces appareils ainsi que des artefacts pour appuyer cette thèse. Leslie et Adamski publièrent donc ensemble en 1957 Les soucoupes volantes ont atterri, qui devint un best-seller. Des milliers d'exemplaires se vendirent dans le monde entier. Le livre fut repris à grand bruit – particulièrement aux Etats-Unis – par le mouvement dit du « Nouvel Age », ce qui constitua parfois un avantage, parfois un inconvénient. Adamski devint célèbre dans de nombreux pays et effectua des tournées de conférences aux Etats-Unis, en Amérique du Sud, en Europe et ailleurs.

En 1955, Adamski publia un autre livre beaucoup plus long, A l'intérieur des vaisseaux de l'espace 2 . Il y décrivit son voyage dans une petite navette, sorte de soucoupe volante munie d'un dôme, jusqu'à un immense vaisseau-mère à l'intérieur duquel il fut mis en présence d'êtres extraordinaires et reçut de merveilleux enseignements de la part d'une personnalité éminente du vaisseau, un instructeur de Vénus. Enseignements si profonds qu'ils transformèrent la pensée de milliers de personnes qui lurent le livre à l'époque. Ce résultat était dû non seulement à la source de l'enseignement, mais aussi au fait que celui-ci était très proche des enseignements délivrés dans notre monde par de grands instructeurs tels que Krishna, le Bouddha, le Christ et Mahomet. Les enseignements de toutes les grandes religions semblent s'appuyer sur celui de ce Vénusien. Cet enseignement a une action profondément transformatrice.

Un enseignement universel

En termes peut-être un peu différents, cet enseignement ressemble à celui de Maitreya lorsqu'il parle de la nature de l'humanité en tant que règne, de l'unicité du monde, de la nécessité du partage, de la justice, de relations justes et, par-dessus tout, de l'abolition totale de la guerre, point qui revient comme un leitmotiv chez Maitreya comme chez l'instructeur vénusien. Adamski, qui était un homme honnête et affable, rapporta cet enseignement de son voyage et le fit connaître.

Il est en parfaite harmonie avec le cœur de l'enseignement du nouvel âge dispensé par Helena Petrovna Blavatsky, Helena Roerich et Alice A. Bailey, qui donna à l'humanité une vision totalement différente au sortir de la guerre, dont les effets se faisaient encore très fortement sentir en Europe, au Japon et en Russie. Les hommes, qui commençaient à peine à reprendre contact avec la civilisation, avaient besoin de but, de sens et d'inspiration pour reconstruire le monde.

Les Nations unies furent créées, et l'idéal des droits de l'homme et de la femme fut proclamé partout dans le monde (Déclaration universelle des droits de l'homme). Les nations durent petit à petit faire face aux problèmes consécutifs à la guerre – pauvreté de l'Allemagne, qui avait été absolument dévastée par les Alliés, extraordinaires destructions matérielles et humaines en URSS, qui ôtèrent au peuple russe toute envie de créer une nouvelle société après la terrible bataille contre le nazisme.

Après la guerre, les Etats-Unis mirent en œuvre le plan Marshall, leur plus grande réalisation pendant des décennies, qui transforma l'industrie européenne en fournissant aux pays du vieux continent, et spécialement à l'Allemagne de l'Ouest, les technologies les plus nouvelles et les plus brillantes que l'Amérique, malgré le conflit, avait pu produire pendant toutes les années de guerre.

L'aide des Frères de l'espace pendant la crise

Puis survinrent deux traumatismes majeurs. Berlin fut divisée en quatre zones, qui furent réparties entre l'URSS, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et la France. En 1961, les Soviétiques bloquèrent leur zone, rendant impossible la libre circulation entre les parties Est et Ouest de Berlin. Les Etats-Unis et l'URSS, qui avaient été alliés pendant la guerre contre le nazisme de 1939 à 1945, devinrent ennemis de la plus extraordinaire des façons. L'Amérique se cramponna à son idée, si inaboutie qu'elle fût, de démocratie, et la Russie à son idée, si inaccomplie qu'elle fût, de communisme. Chacun s'accrocha si fanatiquement à son idée que le monde frôla une troisième guerre mondiale.

Ces deux grandes puissances, qui venaient de sortir de la seconde partie des deux grandes guerres du XX e siècle, étaient à couteaux tirés en 1961. Ce que peu de gens savent, c'est que ce ne fut pas le président Kennedy qui amena la cessation des hostilités entre l'URSS et les Etats-Unis à l'époque, mais les Frères de l'espace de notre système solaire, essentiellement ceux de Mars et de Vénus. Avec leur maîtrise de l'énergie, qui leur permet de se déplacer à volonté dans l'espace et dont nous sommes incapables de nous faire la moindre idée, ils réussirent à dissiper la tension entre les Américains et les Soviétiques.

Un agent vénusien vivant sur Terre conseilla au président Kennedy de prendre contact avec les Russes d'une certaine manière. Kennedy le fit, dans une certaine mesure, en bon Américain qu'il était, mais il le fit. Dans le même temps, les Frères de l'espace dissipèrent toute l'énergie accumulée dans la situation et la crise cessa. Jamais depuis la fin de la guerre le monde n'était passé aussi près d'un troisième conflit mondial. Il ne fut évité que grâce à l'intervention des seuls Frères de l'espace, qui eurent besoin de toute leur maîtrise de l'énergie, jetèrent toutes leurs forces dans la bataille et durent même faire appel à tous les agents de Vénus, Mars, Jupiter et autres planètes, qui vivaient parmi nous en tant que citoyens ordinaires.

En octobre 1962, il y eut un autre point de tension pendant lequel le monde frôla une troisième guerre mondiale. En septembre 1962, le gouvernement soviétique avait livré en secret des missiles nucléaires à Cuba. Lorsque les services de renseignements américains s'aperçurent de leur présence, le gouvernement américain fit tout ce qui était en son pouvoir pour obtenir leur retrait. Mais, en octobre, les Russes décidèrent de mettre les Américains au pied du mur pour tester leur réaction, et envoyèrent de l'autre côté de l'Atlantique un navire chargé de missiles destinés à être installés à Cuba, c'est-à-dire à deux pas des Etats-Unis. Cette fois, les Soviétiques ne cherchèrent même pas à cacher quoi que ce soit, et tout le monde pouvait constater qu'il s'agissait de missiles.

C'était une réponse à l'Amérique, une réponse en forme de provocation de la part de l'URSS, signifiant : « Vous avez entouré la Russie de missiles de l'Alaska au Pakistan », ce qui était la vérité et l'est toujours. Le Pakistan est une base américaine depuis des années. De là-bas, de même que depuis la frontière Sud de l'URSS jusqu'à l'Alaska, la Russie est menacée de toutes parts par les missiles américains, et ce, depuis les années soixante.

Le président Kennedy fit alors une deuxième déclaration. Les Frères de l'espace, par l'intermédiaire d'un agent du service diplomatique américain, lui avaient communiqué ce qu'il devait déclarer. Il dit donc plus ou moins ce qu'on lui avait demandé de dire, mais, une fois de plus, à sa façon, et non de la manière qui lui avait été conseillée.

De la même façon qu'à l'époque de la Crise de Berlin, on demanda de nouveau au président Kennedy de s'adresser aux Soviétiques avec respect et compréhension, en disant qu'il comprenait très bien leurs préoccupations et ferait tous ses efforts pour apaiser leurs craintes.

Au lieu de cela, il ne mâcha pas ses mots et défia l'URSS. Je ne crois pas que les Russes avaient la moindre intention de mener à bien cette livraison de missiles à Cuba. Je ne crois pas qu'ils étaient à ce point insensés, manquaient à ce point de clairvoyance pour penser qu'ils pouvaient faire cela sans qu'on les arrête. Ce qui est certain, c'est que les Cubains n'avaient aucune envie de se faire rayer de la surface de la Terre. Le navire fit donc demi-tour, comme la Russie – j'en suis persuadé – avait prévu de le faire de toute façon.

Ce fut la deuxième fois que les Frères de l'espace durent intervenir puissamment pour mettre un terme à une animosité. Ils font cela par la manipulation des énergies, en dissolvant les forces négatives, en apaisant les craintes des gens et en amenant un semblant de trêve, une situation où les choses peuvent évoluer. C'est ainsi que les Frères de l'espace ont toujours travaillé.

Ils ne croient pas à la confrontation. Leur conseil aux peuples de la Terre est de résoudre tous les conflits par la coopération plutôt que par la confrontation, en comprenant le point de vue de l'autre et en empruntant le sentier spirituel plutôt que le sentier de la guerre. Telle est la nature des Frères de l'espace. Voilà pourquoi ils sont si évolués, disposent de cette extraordinaire technologie tellement en avance sur la nôtre et ne connaissent jamais la guerre. Ils sont bien au-dessus de ça et n'apportent que paix et bonne volonté à l'humanité.

L'humanité n'existe pas seulement dans ce système solaire, elle se trouve partout dans le cosmos. Il n'est aucun endroit du cosmos où l'on ne rencontre pas d'êtres humains.

Le système solaire et le plan

Toutes les planètes font partie d'un plan qui concerne aussi la Terre. La plupart des gens sur la Terre ne sont même pas au courant de l'existence de ce plan. Il s'agit d'un plan d'évolution pour notre système solaire, lequel fonctionne en tant qu'unité.

Nous pensons à la Terre, au soleil et à la lune, mais, en dehors des exploits de la Nasa et des Soviétiques, nous ne prêtons que très peu attention aux autres planètes de notre système solaire. Toutes les planètes ont leur plan. Elles font toutes partie de notre système solaire et évoluent en même temps que lui.

Toutes les planètes ne sont pas au même point d'évolution. Certaines sont très peu avancées.

D'autres, comme la Terre, sont environ au milieu du chemin. De même qu'il nous faut des centaines de milliers de vies pour passer de l'état d'homme animal primitif à celui de Maître, de même une planète connaît sept expressions ou rondes, dont chacune dure des millions d'années. Certaines planètes en ont terminé avec ce cycle et sont devenues invisibles – tout en étant toujours présentes en énergie éthérique.

D'autres, comme Vénus, en sont à leur dernière ronde. Vénus est l'alter ego, l'aspect supérieur, de la Terre.

La Terre se trouve environ à mi-chemin, au milieu de sa quatrième ronde. Arrivée à ce niveau, une planète commence à trouver sa voie, sa destinée. Ses habitants commencent à s'éveiller. C'est ce qui se passe aujourd'hui dans le monde. L'humanité s'éveille d'un long sommeil pendant lequel elle a perdu contact avec la réalité, avec le dessein et le sens de la vie sur Terre. Elle s'est enfoncée dans un profond matérialisme dont elle est encore prisonnière à ce jour.

La mission des Frères de l'espace

Maitreya est venu pour éveiller l'humanité. Les Frères de l'espace sont venus eux aussi pour aider et sauver l'humanité. Ils ont été décrits, particulièrement par le gouvernement américain, comme des êtres cruels qui tuent et abandonnent les cadavres dans les plaines et les déserts d'Amérique, qui enlèvent des gens dans leurs vaisseaux de l'espace, leur font subir des opérations, et leur implantent des puces électroniques qui leur permettent de prendre le pouvoir pour toujours sur leur conscience avant de les renvoyer sur Terre. Tout cela est complètement faux.

Si une chose apparaît clairement dans les enseignements qu'Adamski a reçus du Maître vénusien, dans ceux de mon Maître et, comme vous pourrez le constater, dans ceux de Maitreya, c'est que les Frères de l'espace ne menacent aucunement l'espèce humaine. En fait, s'ils sont ici, c'est parce qu'ils ont une mission spirituelle. Ils viennent sauver l'humanité de la souffrance qui, sans eux, aurait été la sienne depuis la découverte de la fission nucléaire.

Depuis cette époque, nous ne cessons de déverser dans notre atmosphère de l'énergie nucléaire que les scientifiques ne sont pas à même de mesurer. Ils ne disposent pas de la technologie nécessaire pour analyser les plans de la matière situés au-dessus des gaz, à savoir les plans éthériques, où s'accumulent les radiations nucléaires, qui constituent le réservoir d'énergie le plus meurtrier qui ait jamais existé sur Terre.

Ces énergies portent gravement atteinte à la santé de l'humanité et des règnes inférieurs en affaiblissant notre système immunitaire et, par conséquent, en nous exposant à toutes sortes de maladies qui autrement nous épargneraient. C'est pourquoi nous sommes soumis à des vagues successives de grippes et autres affections auxquelles nous sommes de moins en moins capables de faire face. Le développement de la maladie d'Alzheimer, qui fait des victimes de plus en plus jeunes dans le monde entier, est le résultat direct de la haute concentration sur les niveaux éthériques supérieurs d'énergie nucléaire non détectée par les instruments des scientifiques d'aujourd'hui. Cette énergie affecte le cerveau humain, causant de plus en plus d'Alzheimer, de perte de mémoire, de désorientation, et de détérioration progressive du système de défense du corps physique.

Les Frères de l'espace, essentiellement ceux de Mars et de Vénus, sont engagés dans une mission spirituelle de neutralisation de ces radiations nucléaires. Ils ne sont pas autorisés à neutraliser la totalité des radiations qui subsistent mais agissent dans les limites de la loi karmique en utilisant divers procédés d'implosion. Ils neutralisent les radiations que nous déversons dans l'atmosphère à partir de toutes les centrales et de toutes les explosions nucléaires sans exception. Nous ne cessons de fabriquer des bombes de plus en plus nombreuses et ingénieuses, qui sont à chaque fois plus meurtrières que les précédentes. Toutes ces expériences laissent dans notre atmosphère des nuages de radiations nucléaires à propos desquelles nous ne savons rien. Comme nous ne savons pas les mesurer, nous en nions l'existence.

Nos savants atomistes croient qu'ils ont le contrôle total de l'énergie nucléaire, alors que manifestement il n'en est rien. Ils n'ont pas conscience des quatre plans éthériques de la matière qui se situent au-dessus des plans solide, liquide et gazeux, et n'ont par conséquent qu'une connaissance limitée de ce qu'ils appellent énergie nucléaire. Il s'agit en fait de matière physique éthérique que nous ne devrions pas utiliser. L'énergie nucléaire, comme il est dit dans la Bible, est « installée là où elle ne doit pas être » . La fission nucléaire ne devrait pas être utilisée. Elle est mortelle et porte de plus en plus atteinte à la santé des habitants de cette planète.

Les habitants des autres planètes passent leur temps à nettoyer cette énergie et, dans le même temps, à créer sur le plan physique dense une réplique du champ magnétique de notre Terre. Celui-ci est constitué de lignes de force qui s'entrecroisent, formant des vortex aux points de croisement. Les Frères de l'espace ont fait sur le plan physique dense des répliques de ces vortex, qui feront partie d'une nouvelle grille électrique que Maitreya appelle la science de la lumière. Cette grille électrique, mise en relation avec l'énergie électrique provenant directement du soleil, nous donnera la nouvelle science de la lumière telle qu'elle a été prédite par Maitreya. Elle donnera à cette planète, comme elle l'a fait pour d'autres, une électricité sans danger dans toutes ses utilisations, en quantité illimitée, selon des procédures qui empêcheront qu'elle soit accaparée et achetée par qui que ce soit.

Pour des raisons qui tombent sous le sens, cette technologie ne sera pas donnée tant que nous n'aurons pas abandonné la guerre à jamais. Le point essentiel aujourd'hui est que nous abandonnions la guerre pour toujours, qu'intervienne entre les peuples un accord général de coopération qui relègue la guerre parmi les choses du passé. Ceci constituera le point fondamental des premiers enseignements de Maitreya, qui ne cessera de répéter que nous devons faire la paix. Qu'il n'y a que la paix qui vaille, parce que nous pouvons aujourd'hui détruire toute vie, humaine comme subhumaine, sur la planète Terre. Maitreya et les Maîtres viennent en partie pour faire en sorte que nous ne détruisions pas notre planète.

Car si nous détruisions cette planète, cela aurait des conséquences irrémédiables sur le reste du système solaire, et l'avenir de l'humanité serait épouvantable. Nous n'aurions plus de planète sur laquelle vivre, et aurions perpétré un crime terrible contre nous-mêmes et les autres planètes. Nous en serions réduits à nous incarner sur une planète éloignée, sombre, pas du tout évoluée. Nous serions obligés de tout recommencer depuis le début, là où nous en étions il y a des millions d'années, et de refaire notre long et lent chemin vers le haut. Ce serait infiniment pénible et notre évolution s'en trouverait limitée pendant des milliers, voire des millions d'années. Pourquoi choisir cette voie ? Oui, pourquoi choisir une telle fin ?

Une approche subtile

Les Frères de l'espace viennent pour servir. C'est leur nature d'aider. Ils font des sacrifices colossaux. Ils sont venus par milliers, et consacrent tout leur temps et toute leur énergie à nous aider autant qu'ils le peuvent. Ils créent des vortex qui sont visibles sous forme d'agroglyphes, c'est certain, mais d'autres qui sont invisibles dans le monde entier. Les agroglyphes ne sont qu'un signe extérieur secondaire de leur présence. Si vous avez des yeux pour voir, ce signe vous indique que quelqu'un d'une intelligence, d'un talent, d'un tact et d'une discrétion formidables a touché le bord de votre vêtement, et vous a dit : « Nous sommes là. »

Ils pourraient atterrir, faire grand bruit et nous dire qu'ils sont là, mais ne le font pas. Ils prennent contact tranquillement, sagement, de façon à ne pas déclencher la panique parmi nous. S'ils atterrissent, que les gens paniquent et sont terrifiés, les Frères de l'espace s'en vont. Si les gens ne sont pas terrifiés, s'ils ne paniquent pas, alors des choses peuvent se produire. Il peut arriver que les Frères de l'espace se présentent – ils l'ont déjà fait, ils se sont présentés à des milliers de gens sur cette Terre. Ces individus, à ce jour, n'ont jamais fait état de leur rencontre avec un vaisseau spatial ni avec les gens de l'espace qui en sont sortis, qui ont parlé avec eux sans sembler parler, mais leur ont fait comprendre qu'ils étaient des visiteurs de lointaines planètes venus en paix pour les aider. Les gens qui ont été contactés ont eu peur de parler, peur du ridicule.

Nous ridiculisons ceux qui parlent. Nous ridiculisons ceux qui disent la vérité, même quand nous admettons la vérité. Nous avons tendance à rejeter la vérité, parce que la vérité implique un changement en nous-mêmes, un changement dans notre façon de penser, de sentir, d'agir et de réagir. Cela implique un changement psychologique réel, c'est pourquoi c'est difficile. Il est donc plus facile de nier que d'affirmer.

Même quand les gens pourraient être affirmatifs parce qu'ils croient plus ou moins ce qu'ils ont lu sur les Frères de l'espace ou sur la Réapparition du Christ et des Maîtres de Sagesse, ils ont tendance à rejeter la vérité. Ils tendent à trouver des raisons pour la nier. Même quand ils ne la nient pas complètement, ils trouvent des raisons pour la diminuer ou exiger des preuves qui ne viendront que le Jour de Déclaration. Ils veulent des preuves qui ne viendront que quand les Frères de l'espace atterriront, ouvriront les portes de leurs vaisseaux, sortiront et diront : « Bonjour ! » Dans ces conditions, ils accepteraient de croire, parce que tout le monde les verrait et qu'il serait facile de croire. Mais quand les Frères de l'espace prennent des contacts de la manière tranquille, calme et douce qui est la leur, ceux qui sont contactés n'ont pas le courage de dire : « J'ai vu cela de mes yeux, et je ne peux pas dire le contraire. »

Nos Frères aînés

Les occupants des soucoupes sont d'une innocuité dont nous ne pouvons que souhaiter qu'elle devienne celle des humains. Nous ne cessons d'envahir la vie privée des autres. Nous ne faisons preuve d'aucune réserve. Quand nous avons besoin d'eux, ils sont là. Quand nous ne voulons pas d'eux, ils ne se mêlent de rien. Ils ne se mettent pas en avant. Ils sont réservés, calmes, polis, toutes choses dont nous sommes, pour la plupart, incapables.

Vivre en paix ensemble – voilà ce que Maitreya vient nous enseigner. C'est ainsi que vivent les Frères de l'espace – dans l'innocuité, le tact, le respect. Ils sont nos Frères Aînés, comme le sont Maitreya et la Hiérarchie des Maîtres. Nous appartenons au même système solaire. Nous sommes tous engagés ensemble dans le voyage vers la perfection. Nous nous situons à différents niveaux, certains arrivent au bout du chemin, d'autres, après des millions d'années, ont du mal à trouver un sentier menant à la juste voie.

Les Frères de l'espace sont ici pour aider. Grâce à leur aide, les forces du mal seront détruites, ces forces qui partout empêchent les gens de vivre ensemble dans la paix, la justice et les relations justes.
Les relations justes sont le prochain pas en avant dans la destinée de l'humanité, et, avec l'aide des Frères de l'espace et l'émergence de notre Hiérarchie de Maîtres, ce pas sera vite accompli.

Les Frères de l'espace nous apportent les bienfaits de leur connaissance de la science de la lumière, cette nouvelle science qui nous fournira une énergie illimitée pour satisfaire tous nos besoins. Ils détiennent cette science, et la mettront à notre disposition quand nous démontrerons que nous sommes capables de vivre ensemble dans la paix, le partage et les relations justes, dès que nous renoncerons à la guerre pour toujours. Alors, oui, nous saurons qu'ils sont vraiment nos frères.

Traduction française disponible en poche .

2. Michel Moutet éditeur, 1979. Version originale : Inside the Space Ships, Abelard-Schuman, Inc 1 La Colombe, 1954. Deuxième édition : J'ai lu, n° A 260, 1971. Version originale : Flying., 1955, USA.

(c) Copyright : Partage International

 

(c) ARCHE D'OR DE L'ANGE DE FEU D'OR - 2016