LE RETOUR DE LA MAGIE, Should 4 / 2ème - ADAMAS par Geoffrey Hoppe, nov. 2010

partie 2 - should 4 - suite...

 

Il existe des modèles dans les relations, et ce sont quelques uns des plus noueux,

des plus collants. Le karma ancestral – un karma qui vient de loin, de très loin

- et le fait est que vous n’avez pas encore appris que vous êtes votre propre

meilleur amoureux, et vous êtes votre propre meilleur partenaire. Mais vous

voulez continuer à essayer de trouver un partenaire qui va vous déséquilibrer - pas

toujours, mais souvent Vous cherchez quelque chose dans un partenaire que vous

pensez ne pas pouvoir avoir en vous, alors vous vous retrouvez dans ces mauvaises

relations. Vous devenez un schéma en eux. Vous ne connaissez rien de mieux.

Il existe dans votre vie des modèles que vous n’êtes effectivement pas disposés ou

prêts à lâcher. Vraiment pas, car que se passerait-il si vous n’aviez pas ce problème

financier ? Et si ... voilà un gros schéma ici, vous n’aviez pas cette recherche de

Dieu, de la vérité ou de la réponse, quelle que soit le nom que vous donnez à

makyo, que vous n’aviez pas cette recherche. C’est un schéma important. Un

schéma énorme. Que faire si vous rentriez dans l’illumination à l’instant ? Que

va-t-il se passer ? Vous disparaitrez de la surface de la Terre ? Probablement.

Et une partie de vous dit : «Je ne peux pas, parce que je dois prendre soin de

mes enfants.» Errgghhhh. Vraiment ?! Vos enfants ?! Ils sont les vôtres ? Ils vous

appartiennent ? Vous les avez faits ? Eh bien, en quelque sorte oui. (Rires) Mais

ils ne sont pas les vôtres. Et croyez-le, ils n’ont vraiment pas besoin de vous. Je

n’aime pas du tout vous le dire, ils n’ont vraiment pas besoin de vous. Je veux

dire, besoin de vous aimer, oui. Besoin de vous comme vous le pensez, comme

vous voulez qu’ils aient besoin de vous, comme vous êtes parfois désespérés ?

Non, non, non, non. Ils n’en ont vraiment pas besoin.

Donc, vous utilisez des choses comme, vous le savez, «Mais si cette bonne chose

arrive dans ma vie, si soudain j’ai un livre qui a un énorme succès, que tout le

monde adore et qui aide vraiment les gens. » A quoi allez-vous devoir renoncer

? Devriez-vous voyager ? Aller devant des groupes ? Parlez de votre vérité pour

une fois ? Avoir à répondre à des questions ? Êtes mis sur sous la lumière des

projecteurs ? D’autres personnes viendront à vous par rapport à leur vie ? C’est

beaucoup de pression ! Ne le faisons pas et à la place, plaignons nous ! (Quelques

rires) Désolé. C’est un modèle, mon cher. Ne le voyez-vous pas ? C’est un schéma,

et chacun de vous a un livre métaphorique ou un projet ou quelque chose que vous

voulez faire ou devenir.

Canaliser. Faire de la grande musique ou - ça n’a pas besoin d’être grand - mais

qu’est-ce que vous abandonnez, quels sont les schémas qui doivent bouger et

changer si vous vous permettez de réaliser vos rêves ? C’est ce qui vous retient ?

ça m’est égal ce que vous avez ou n’avez pas, quel que soit votre problème, il

ya un vieux schéma en lui. Et ce que je vous demande de faire est de regarder le

schéma. Regardez le problème.

Qu’arriverait-il si vous n’aviez plus ça ? Qu’arriverait-il si vous deviez renoncer

à votre contrôle mental extraterrestre ? C’est un exemple extrême. Vraiment !

Oh, vous ne croiriez pas les appels que nous recevons chaque soir à ce sujet -

«comment puis-je me débarrasser des extraterrestres ? (quelques rires) Parlez-en

à Aandrah. (Adamus rit). Elle vous sortira tout ça. (Rires)

Mais, vous savez, je veux dire, ils croient que c’est vrai. Nous regardons et nous

disons: «Whew ! Wow, vraiment ? «Mais ils sont dans ce schéma pour une raison.

Il est à leur service, comme n’importe quel modèle, tout ce qui est inconfortable

avec vous, est à votre service. Sinon, il ne serait pas là. S’il est là, vous devez

l’aimer. Si vous êtes malheureux, vous devez l’aimer. Il ya des gens qui aiment

l’émotion et le drame. Oh, ils se plaignent à ce sujet, parce que c’est l’émotion et

le drame. Mais s’il est là, s’il vous plaît regardez pourquoi. S’il vous plaît regardez

pourquoi. Il n’y a personne qui vous l’inflige, et ce n’est pas parce que vous êtes

une mauvaise personne ou ce parce que vous n’êtes pas spirituellement illuminé.

Cela vous sert jusqu’à ce que vous le laissiez partir.

Vous devez regarder. Qu’allez-vous abandonner ? Une relation ? Les enfants ? La

réalité physique de la planète en ce moment ? Vous allez avoir à renoncer à votre

vie privée ? Vous allez avoir à abandonner peut-être, juste peut-être, les jeux, le

Makyo, ce qui nous conduit à notre prochain point.

 

Destinée

Celui-ci est digne d’un Shoud entier en lui-même - un Shoud entier - mais celui-ci

vient vraiment maintenant. En fait, il a surpris ceux d’entre nous de l’autre côté,

et il va venir suffisamment pour qu’il mérite plus de discussion que ce que nous

allons avoir aujourd’hui. La destinée.

La croyance entière dans le destin est un schéma difficile à lâcher parce qu’au

moment où vous le faites, vous devez prendre votre responsabilité. En fait, je

dirais que c’est plus facile pour un humain de croire et de se soumettre à une

autorité supérieure, et que vous appeliez cette autorité supérieure votre âme ...

c’est un tas de makyo parfois. Vous savez, comme si votre âme avait ce plan et

vous y fait passer d’une façon inconsciente douloureuse et pénible ? Vraiment ?

Ou vous pensez que le destin descend de Dieu. Vraiment ? Dieu n’a pas de destin.

L’Esprit, tout ce qui était, s’en soucie vraiment pas, il n’a pas besoin de prendre

soin, il n’a pas de plan pour vous.

Combien de fois dois-je entendre les religions sur Terre en ce moment concernant

le plan de Dieu ? Quoi ?! Dieu n’a pas de plan ! Si Dieu avait un plan, il l’aurait

déjà fait, et alors vous ne seriez pas passés par tout cela ! Le plan de Dieu aurait

une fin.

Il n’y a donc pas de destin. Il n’y a absolument pas de karma. Absolument pas.

Il n’y a pas de plan de l’âme. Oui, vous aviez des choses que vous vouliez faire

quand vous étiez ici, mais elles sont faites. Elles sont parties il y a des années, et

beaucoup d’entre vous fonctionnent dans le vide désormais, «Que dois-je faire» ?

Attendant (il regarde le plafond) ... attendant que quelqu’un se présente. Vous

me demandez tout le temps : « Adamus, que dois-je faire » ? (Il respire et serre les

dents) ça m’est égal ! (Beaucoup de rires) Je veux que vous arrêtiez de me poser

cette question. (Plus de rires) C’est ce que je veux vraiment ! - C’est la seule

chose dont je me soucie dans l’univers - arrêtez de me poser cette question ! Cela

n’a pas d’importance. Pouvez-vous gérer cela ? Cela n’a pas d’importance. Il n’y

a pas de plan. Il n’y a pas de ligue angélique. Il n’y a pas de conseil des 83 là-bas

qui dirigent ça.

L’Astrologie. J’adore l’astrologie, mais je déteste ce que les humains en ont fait.

Ils ont décidé que c’était la nouvelle influence qui guidait. Bien, nouvelle, je

dirai vieille de milliers d’années, mais ils sont rentrés dans ces vieux schémas

de l’astrologie. L’astrologie n’est ni plus ni moins. L’astrologie n’est pas une

directive. L’astrologie, si vous la regardez vraiment, est une couche après couche

après couche de potentiels. Mais l’homme regarde une couche et dit : « Oh, je

suis censé être comme ceci. Je suis censé être comme cela. Je suis censé ….. ».

Savez-vous combien d’humains lisent chaque jour l’astrologie bon marché, et la

croient ? Et cela arrive et ils disent : « Vous voyez ? C’est ce qui a été dit ». Oui,

bien sûr, c’est une prophétie auto satisfaisante et puis ça arrive. Ils entrent dans

ce schéma.

 

L’astrologie est une belle chose si vous la regardez comme un mécanisme pour

explorer les potentiels et sélectionner celui que vous voulez expérimenter. Si

vous allez au-delà des horoscopes typiques, si vous allez plus profondément dans

l’astrologie – l’astrologie multidimensionnelle - vous verriez tous les potentiels

que vous pouvez choisir. Et parce que vous avez créé ces potentiels, il existe

presque une infinité de potentiels à choisir.

Mais les humains achètent n’importe quel pack de destinée. J’ai créé ce mot.

J’aime ça. Vous achetez un pack comme vous achèteriez un pack Internet, un

pack pour le téléphone mobile ou un pack pour la télé, vous allez avoir un pack

d’opération, comme celui de : « Quel est mon destin ? » et vous l’acceptez. Et

dans vos mauvais jours, vous dites : «Je ne sais pas. Je n’arrive pas comprendre

cela. Quelque part mon âme doit savoir ». Vous êtes votre âme maintenant. Plus

de séparation, plus de division. Vous êtes votre âme.

Je vais avancer, parce que Linda dit que nous devons être brefs, mais j’ai tellement

de plaisir avec Shaumbra. Les autres groupes m’auraient jeté maintenant. (Rires)

Vous me permettez de rester. Je veux dire, quelle bénédiction.

Suivant. Prenez une profonde respiration, car celui-ci pourrait venir un peu

comme une surprise. Ce sont les dynamiques à l’oeuvre, je veux dire aujourd’hui.

Aujourd’hui, en ce moment. C’est pourquoi vous ressentez, pensez, réagissez,

avez mal, inspirez ce que vous êtes, parce qu’elles sont au travail maintenant.

LINDA: Vous n’êtes pas très gourmand, vous utilisez beaucoup de papier.

ADAMUS: J’adore utiliser du papier, parce que nous ferons pousser plus d’arbres.

 

But / objectif

Alors, suivant. Le but. Et cela nous ramène à la question précédente. Le but. Je

vais faire une grande déclaration ici, et vous allez vraiment avoir à le mâcher, et

vous pouvez jeter des choses à Cauldre après mon départ, si vous n’aimez pas ça.

(Quelques rires)

Vous n’avez pas besoin de but pour exister. Mais vous croyez que vous en avez

besoin. «Quel est mon but » ? C’est lié à la destinée, c’est lié aux schémas, et

c’est lié à la pression que vous avez en ce moment.

 

La grande, grande, grande majorité d’humains croient qu’ils doivent avoir un but.

Il ya des livres là dessus en ce moment et ça me donne des envies de vomissements

spirituels. (Rires) « Le But qui Conduit la Vie « Oh non ! Nous y voilà encore, nous

redescendons de nouveau dans le tube (allusion au tube de la naissance). Et le

but est makyo. Makyo absolu. Mais vous vous réveillez encore le matin en disant

: «Quel est mon but ? Dois-je guérir les autres ? Dois-je sauver la planète » ? Non

! Il n’y a pas de but. Vous l’avez ? Il n’y a pas de but. Respirez celui là. Ooh, ah,

c’est un grand vide, ou pas.

Il n’y a pas de mission. Nous allons au-delà de la passion ancienne énergie, en

d’autres termes, nous allons au-delà de devoir faire quelque chose, de devoir être

quelque chose, au-delà qu’il doit y avoir un but. Dieu a dû vous mettre ici pour

un but. Dieu s’en fout ! (Rires) Vraiment ! L’Esprit n’a pas de plan pour vous, et,

par conséquent, aucun but pour vous. Vous n’avez pas besoin d’un objectif pour

exister et, par conséquent, pouvez-vous exister ? Pouvez-vous passer au dessus de

cette énorme vieille chose ? Et c’est ce qui se passe dans votre vie en ce moment.

Cela se présente.

Vous avez un but sur un autre but, couches après couches après couches après

couches de buts. Le but a été une sorte d’intéressante fusée de carburant pour

vous pousser à travers toute une vie. Le but tend à vous retenir ici, mais c’est

faux, et tôt ou tard une partie de vous dit : «Hé, c’est un tas de Makyo, vous savez,

mon but est de ... » Remplissez les blancs. Et alors, disons que vous atteignez

votre but, et vous devenez vraiment, vraiment déprimés. C’est vraiment triste

quand vous atteignez le but, donc savez vous ce que vous faites ? Vous placez le

but devant vous comme une grande carotte spirituelle et vous êtes toujours en

train d’essayer d’atteindre votre but. Vous travaillez pour le but. Vous devenez

vertueux. Vous devenez ambitieux. Vous devenez névrosés et fous en essayant

d’atteindre ce but qui n’a jamais été là.

Coupons la corde maintenant. Il n’y a pas de but. Whoa. Mais alors vous dites :

«Ma vie n’a pas de sens.» Ouais, en quelque sorte. (Rires) « Il n’y a pas de but ? Il

n’y a pas de sens ? Il n’y a pas de passion ? »Oui ! Tout ça est vieux et c’est makyo

! Nous parlons d’ahmyo maintenant. Ces choses sont si vieilles et si infestées

d’asticots, de bestioles, de cochonneries et de déchets. C’est un cloaque!

Pouvez-vous imaginer, un instant, une vie sans but ? Pouvez-vous imaginer, ha,

écrire un livre «La vie sans but « (rires) entre parenthèses - en réponse à tous vos

trous du cul qui croit qu’il doit y avoir un but ! Je l’adorerais !

 

LINDA: Trous quoi ? Trous du cul ?

ADAMUS: Trous du cul ! Je fais de meilleurs titres de livres que Kuthumi, je pense.

(Rires)

Vous savez, le but est vraiment un mauvais partenaire de lit, vraiment mauvais. Il

vous dévalisera. Il vous volera. Il vous trompera et vous dupera, et il vous inspirera

mal. Et quand il vous inspire à tort, il vous écarte de votre véritable source

d’inspiration, qui est juste Être. Juste Être, sans objectif, sans sens. Comment se

libérer ! Comme cela est étonnant de simplement pouvoir exister pour le plaisir

de l’existence, car votre passion est simplement d’Être, que vous ... (quelqu’un

dit: «Yay!») Yay! Je vous remercie. Halle…... oh, nous n’irons pas là. Amen ?. Non,

non, nous ne le ferons pas. Donc, c’est tellement libérateur, mais c’est un tel défi.

Donc, vous avez eu des choses qui sont entrées dans votre vie ces derniers temps.

Vous ne saviez pas ce qu’elles étaient. «Qu’est-ce que cela signifie » ? «ça n’a pas

de sens.» « Que suis-je censé faire » ? «Rien.» Tout cela va et vient, et puis vous

vous êtes demandés, «Qu’est-ce qui ne va pas chez moi ?» Rien !

Donc, je veux que le mois prochain vous ressentiez vraiment, vraiment le « sans

but ». Aucun but. Laissez-vous aller absolument dans le « sans sens ». Laissez-vous

aller, « je n’ai pas de but ici. Aucune passion. «Vous allez sentir ça très étrange

et inconfortable au début, parce que vous avez été poussés pendant des vies. Le

but et la passion vous ont aspirés de nouveau ici avant que soyez prêts à revenir,

dans cette vie.

C’est makyo dans ce qu’il y a de meilleur, mais vous n’en avez plus besoin. Et vous

ressentez, vous expérimentez les énergies autour de vous que vous encouragent,

voire, vous poussent hors du but. Sortez de ce vieux ... c’est de la programmation.

Il y a un tas de vieilles auto-programmations, programmation de la conscience de

masse, programmation de la part des êtres des autres royaumes qui collent leurs

sondes psychiques quelque part en vous. Ils aiment les humains qui ont un but.

C’est la meilleure façon de frissonner avec vous, de danser avec vous, de vous

manipuler. Lâchez le but - je veux dire, le but ancienne énergie, la façon dont

vous y pensiez - lâchez la passion, et découvrez ce qui est vraiment là. C’est

incroyable. C’est un défi.

Et vous allez faire quelque chose - je vais vous le dire à l’avance, parce que je

vous connais. Vous allez me dire: « Okay, j’ai jeté ceci. J’ai jeté cela et j’ai jeté

toutes ces autres choses. Je suis clair, Adamus. J’ai jeté tous mes buts et mes

passions. » Et je vais dire : « Non, vérifiez vos poches. Vous en cachez encore »

« Oh, j’ai oublié, Adamus. J’ai oublié d’enlever celui là aussi. » Et je vais dire:«

Vérifiez de nouveau. Il y en a encore ». « Eh bien, mais euh » Vous allez dire : «

Adamus, ça j’en ai besoin. Je laisse aller toutes ces autres choses, et je serai très

clair. Je serai clair à 99% et donc, je serai en mesure d’avoir 99% de liberté. Non,

non. Tout doit partir.

Vous ne pouvez vous accrocher à aucun, et vous allez peut être passer par des

 

tourments et une certaine inquiétude, et vous vous poserez la question : «Eh bien,

qu’a t-il vraiment dit ?» Et puis vous allez être philosophes à ce sujet, et vous

allez parler à d’autres Shaumbra, puis vous allez essayer de décortiquer ce que

j’ai dit. J’ai dit : « Vous n’avez pas besoin d’un but dans votre vie. Vous n’avez

pas besoin d’un but pour exister » ! Un point c’est tout. Un point c’est tout. Donc

vous existerez d’une nouvelle manière. Vraiment, vraiment d’une merveilleuse

nouvelle façon libérée.

Ce sont donc les éléments qui influencent sur votre vie maintenant. Ils sont coriaces,

mais vous êtes mieux que cela. Vous vous permettez de faire l’expérience, parce

que vous vous expansez. Vous êtes les Standards. Vous êtes ... ah, c’est aussi un

vieux but. Vous êtes, tout simplement, et c’est une belle chose.

Prenons une respiration profonde et allons dans notre segment suivant, c’en est

un très important - ou pas.

 

Magie

Il ya bien longtemps ... Je sens que je vais vous bordez ici dans une minute ! Il

était une fois, il ya longtemps sur la Terre, il y avait cette chose appelée magie.

Maintenant, certains d’entre vous demanderont plus tard, bien, pourquoi ne l’aije

pas appelée fantasy2 (l’imagination non restreinte par la réalité) ? Eh bien,

la fantasy a une mauvaise connotation. Alors, je vais l’appeler magie. Et il ya

longtemps sur Terre, comme dans les autres royaumes, il y avait quelque chose

appelée magie.

La magie était cette expression créative et ces échanges créatifs dans les autres

royaumes. Il ya longtemps sur terre vous étiez capables d’expérimenter - de

sentir, de toucher, de voir - des choses comme les fées du vent. Les fées du vent.

Elles flottent dans l’air. Elles flottent dans l’air, elles se coulent avec vous, votre

mental dit : «Oh, c’était juste une brise.» Non, ça aurait pu être une fée du vent.

Il ya les anges des nuages (sous la forme de nuage), et vos yeux les voient à

l’occasion, mais votre mental intervient et dit : «Eh bien non, ce ne sont que les

mouvements d’air et des motifs dans le ciel dus à la température et à l’humidité

qui affectent la forme des gouttelettes d’eau qui sont suspendues dans les airs ».

Très bien. Très bien. C’est une façon de vivre intéressante, mais il ya effectivement

des anges des nuages.

Il y a eu une licorne dans le coin pendant toute la réunion.. Et certains d’entre

vous ont ressenti quelque chose d’étrange, mais votre mental arrête – « Oh c’est

absurde. Impossible On ne peut pas commencer à penser à ça, ils vont penser

que nous sommes fous ». Non, ils pensent déjà que vous êtes fous, donc c’est ok.

L’expérience de la licorne.

Il y a les gnomes. Il ya les fées elfes. Il y a les élémentaux de l’eau – légèrement

brillants, beaux, des êtres magiques, eux-mêmes dans l’eau. Il y a Merlin. Merlin,

très réel, qui est une très grande partie de la réalité maintenant. Mais les humains

ont exclu la magie de leur vie, parce que cela n’a pas de sens. Vrai Charlie ? ça n’a

pas de sens. Ce n’est pas dans les modèles où vous devriez être.

Donc elle a été évincée il y a longtemps. Arrêtée afin que tout puisse être dans

un bon ordre convenable, et nous n’avions pas d’humains fous qui voyaient les

petites énergies qui couraient partout, qui voyaient les petites énergies magiques

invisibles. Ils sont une partie essentielle de la terre. Ils ont travaillé avec Gaia

depuis le début de la terre pour soutenir la vie sur cette planète. Ils sont toujours

là. Ils changent aussi maintenant. Beaucoup d’élémentaux, d’êtres magiques

qui ont été ici, maintenant s’en vont. De nouveaux arrivent. Ils ne prennent pas

nécessairement les qualités physiques qui étaient dans les elfes et les lutins.

Ceux-ci sont réels, mes chers amis. Ceux-ci sont réels. Ils ne sont pas seulement

des contes pour enfants. Ils sont très, très réels. Et malheureusement, avec la

perte de la créativité, la perte de l’imagination sur terre, ils sont partis le long du

chemin aussi. On les a oubliés.

Alors que se passe-t-il lorsqu’ils sont ignorés ou lorsque les humains leur tournent

le dos ? Ils sont dans la compassion, alors ils tournent le dos et s’en vont, parce

qu’ils ne sont pas voulus. Mais ils attendent. Ils attendent le bon moment, et c’est

maintenant.

Il est temps que la magie revienne sur cette terre. La magie fait plusieurs choses.

Elle ouvre les couloirs entre les dimensions. Il s’agit d’êtres dimensionnels,

généralement des êtres non physiques, magiques. Ils viennent maintenant pour

travailler avec les humains sur terre juste pour la joie de le faire – juste pour la

joie – pour créer la nouvelle terre, simplement parce que vous le pouvez. Ils vont

être dans l’air, dans la terre, dans l’eau, tout autour de vous. Ils viendront dans

vos rêves – si vous leur permettez. Ils viendront dans votre imagination – si vous

l’utilisez. Ils ne sont pas là pour vous donner des réponses. Ils sont là pour jouer.

Ils sont là pour vous aider à passer dans les dimensions où vous n’avez jamais été

avant, pour vous aider à vous expanser hors de votre mental.

Ils sont ici pour aider à équilibrer les nouvelles énergies, pour garder les nouvelles

énergies en circulation, pour les garder claires. Et ils sont ici. Ils sont dans la salle

aujourd’hui. Ils sont apparus dans votre vie. Un petit bout de quelque chose que

vous voyez sur le côté; un petit air que vous entendez, mais dès le moment où

vous focalisez dessus, cela semble s’en aller, un petit ressenti la nuit lorsque vous

dormez comme quelque chose qui pourrait venir et vous frôler.

Encore une fois, nous sommes au temps du retour de la magie. Vous avez travaillé

avec elle avant, donc il n’y a vraiment rien à apprendre maintenant. C’est juste

le fait de lui permettre de revenir. Oui, il y en aura de nouveaux qui viendront que

vous n’avez pas expérimentés dans le passé, mais vous allez établir un lien avec

eux car les élémentaux, les êtres magiques, sont simplement les manifestations

de vos infusions passées.

 

Regardons-le de cette façon. Lorsque les êtres angéliques sont descendus pour

ensemencer la terre avec l’énergie de la vie, ils ont infusé cette magie dans la

terre. Lorsque vous est arrivés et avez pris un corps physique, une des premières

choses que vous avez faite était de commencer à infuser ou à respirer la vie dans

les choses autour de vous.

D’ailleurs, l’une des formations que nous avons faite dans certaines des anciennes

écoles de mystère, était de faire des statues en céramique ou des personnages en

céramique, et de vous assoir là pendant des années, respirant et infusant jusqu’à

que la statue vienne à la vie – elle a commencé à marcher, parler, à se déplacer. Et

alors vous avez compris l’infusion. Vous n’avez plus besoin de vous assoir pendant

des années. Vous avez juste besoin de le faire. C’est la nouvelle énergie. Ce n’est

pas si long.

Cela étant dit, ces êtres magiques sont la manifestation de vos infusions, de la

respiration de votre vie dans l’eau, dans l’air, dans le sol, dans les animaux, dans

les royaumes invisibles. Ils sont les vôtres. Ils ont été exclus depuis longtemps,

et ils sont prêts maintenant à revenir. Bien et laissez moi vous dire que vous êtes

prêts pour les laissez revenir.

Cela aidera à faire beaucoup, beaucoup de choses. Cela ouvrira votre imagination.

Ça le fera, si vous le permettez, cela vous donnera beaucoup de joie de jouer avec

eux. Oh, au début, ça va paraître un peu bizarre, parce qu’on vous a dit : « vous avez

quatre ans maintenant. Vous ne pouvez pas avoir ces amis imaginaires ». Je vais

vous dire que certains des plus grands êtres de notre temps – ils ne l’auraient pas

nécessairement dévoilé – mais Thomas Edison, un grand inventeur, certains d’entre

vous ont certains ressentis à son sujet, mais Edison jouait avec les élémentaux. Il

se permettait ce luxe. Il se permettait – vous diriez – ce passe-temps. Il aimait le

faire. Il n’en a parlé à personne parce qu’il savait qu’on penserait qu’il était fou.

Mais c’est aussi d’ici qu’il a reçu ses meilleures idées. Non pas parce qu’ils lui ont

données, mais parce qu’il était en mode de création et alors il avait les réponses.

Cela a été utilisé par Einstein, par certains des plus grands penseurs, musiciens,

Mozart. Ils se permettaient se jouer avec la magie de la vie. Bien sûr, ils ne

pouvaient pas en parler. Ils ne pouvaient pas l’exprimer, mais ils savaient que

c’était un élément important de leur joie de vivre dans leur travail. Maintenant,

certains d’entre eux ont dit : « Vous savez, je suis brillant, mais je dois être fou

parce que je fais ça. » Ils avaient peur de perdre leur mental. En fait, ils l’ont

perdu, mais c’était une bonne chose.

Donc, chers Shaumbra, je vais demander à John de jouer cette dernière chanson

de Anders, celle que nous avons jouée au début de cette session. Je vais vous

demander de vraiment respirer dedans et de le permettre – devenez fous. Il y a

beaucoup d’êtres dans cette salle maintenant depuis notre Licorne omniprésente

jusqu’aux petits elfes ; les petites choses de l’air et tout le reste, et certains, qui

n’ont pas pris de qualités physiques. Permettez-vous de les expérimenter.

Comment faites vous cela ? Bien, pas à partir d’ici (la tête). Vous le faites

simplement en vous ouvrant, en respirant et en jouant. Soyons ludiques un

moment. John.

[La Musique commence: « Sja Va Na, » piste 6 de OH-be-Ahn par Anders Holte]

Invitez votre Pakauwahs dès maintenant. Il fait partie de la magie. Vous avez créé

vos Pakauwahs. C’est une partie de vous. C’est l’expression de vous-même. Ce

sont des êtres magiques et ils jouent avec ces autres êtres.

Il y a tellement, tellement longtemps ces êtres ont été autorisés à apparaître,

jusqu’à ce que vous vous permettiez de les ressentir. Cela ramène beaucoup de

plaisir. Ça n’a pas à être un grand but autre que celui de ramener ce qui est

naturel dans votre vie, d’aller au-delà des schémas et des limites. Cela ajoute

tellement de couleur à la vie. Mais en même temps, cela ouvre les couloirs entre

les dimensions. Cela offre un moyen pour vraiment aider à équilibrer et à garder

les nouvelles énergies en circulation.

Il y a beaucoup d’Enfants Cristal comme vous les appelez, les nouveaux qui arrivent,

et ramener maintenant la magie et tous ces êtres magiques, c’est donner à ces

enfants des jouets, c’est ce qui les aide à rester dans l’imagination. En fait, si

vous pouviez imaginer un être qui n’est jamais venu sur terre avant de venir pour

leur première incarnation, qui se forme beaucoup dans les écoles de la nouvelle

terre, mais qui vient pour la première fois et qui sent la dure, très dure réalité de

la Terre – tout comme vous l’avez ressentie avant, en allant profondément dans

l’eau, cette pression extrême sur votre corps, cette sensation de confusion et

de désorientation – le fait de ramener ces êtres magiques dès maintenant, leur

rendra les choses beaucoup plus faciles, ce sera beaucoup plus confortable et

rassurant pour eux.

Faites le pour vous-même. Ramenez la magie pour vous, et vous le ferez aussi

pour les nouveaux. Avec cela, mes chers amis, je suis en partance pour une

réunion à Florence. Et rappelez-vous que tout est bien dans toute la création et

par conséquent, Je Suis Adamus à votre service.

 

Arrivederci.

[1] : Appariement n. m. Action d’apparier, d’unir par couple, d’assortir par

paire. - Accouplement, appareillement, assortiment; accord, alliance. État de ce

qui est apparié.

[2] : Wikipédia :

- La fantasy (issu de l’anglais fantasy : « imagination », à ne pas confondre

avec la fantaisie musicale, ou de l’allemand Phantasie) ou fantasie[1] est un

genre littéraire présentant un ou plusieurs éléments irrationnels qui relèvent

généralement d’un aspect mythique et qui sont souvent incarnés par l’irruption

ou l’utilisation de la magie.

- La fantasy fait partie des littératures de l’imaginaire. Dans la fantasy comme

dans le merveilleux, le surnaturel est généralement accepté, voire utilisé pour

définir les règles d’un monde imaginaire, et n’est pas nécessairement objet de

doute ou de peur. Cela distingue la fantasy du fantastique où le surnaturel fait

intrusion dans les règles du monde habituel, et de l’horreur où il suscite peur et

angoisse. Par extension à partir du genre littéraire, on parle aussi de fantasy à

propos d’illustrations, de bandes dessinées, de films, de jeux, etc.

 

Les matériaux du Cercle Cramoisi avec Tobias, Adamus Saint-Germain et

Kuthumi Singh lal sont offerts gratuitement depuis août 1999.

Le cercle cramoisi est un réseau global d’anges humains, appelés Shaumbra,

qui sont parmi les premiers dans le processus de la transition dans la

nouvelle énergie. Tandis qu’ils expérimentent les joies et les défis de

l’ascension, ils deviennent les standards pour les autres humains dans leur

voyage de découverte du Dieu intérieur.

Le cercle cramoisi se réunit mensuellement à Denver, dans le Colorado

où Adamus présente la dernière information à travers Geoffrey Hoppe.

Les réunions du Cercle Cramoisi sont ouvertes au public et tous sont les

bienvenus.

Si vous lisez ceci et ressentez un sens de la vérité et une connexion, vous

êtes en effet Shaumbra. Vous êtes un professeur et un guide pour les

humains et les anges. Permettez à la graine de la divinité de fleurir en vous

maintenant et durant les temps qui viennent. Vous n’êtes jamais seuls,

parce qu’il y la famille du monde entier et les anges dans les royaumes

autour de vous.

Vous pouvez distribuer librement ce texte sur une base non-commerciale

et gratuite. Veuillez inclure les informations en leur totalité, y compris

ces notes. Toutes autres utilisations doivent être approuvées par écrit par

Geoffrey Hoppe, Golden, Colorado. Voir la page de contacts sur le site Web :

www.crimsoncircle.com

© Copyright 2010 de Geoffrey Hoppe, Golden, CO 80403

 

 

 

 

 

 

 


(c) ARCHE D'OR DE L'ANGE DE FEU D'OR - 2016