EXPERIMENTER LE JE SUIS *new*, ADAMUS, Should 6, reçu par Geoffrey Hoppe

La Série des Maîtres

Shoud 6 - « Expérimenter le Je Suis » par Adamus

Présenté au Crimson Circle le 5 Février 2010

Partie une sur trois

 Je suis ce que Je Suis Adamus du domaine souverain, à vos côtés à chaque étape. 

(Adamus prend une respiration profonde) Ainsi nous prenons quelques minutes ici et nous sentons votre énergie, ressentez la mienne. Et t’ai-je dit récemment… (rires de l’assistance car Adamus se réfère à la chanson qui vient d’être jouée) que je t'aime, David ? 

Ainsi, nous commençons par de la belle musique en ce jour – à vos côtés à chaque étape (en référence à une chanson). Nous devrions créer une chanson ensemble (s'adressant à Ralph, le musicien) - « à vos côtés à chaque étape. » Oui ? d’accord ? 

RALPH : allons y. 

ADAMUS : OK, allons y. (rires ; Ralph fait des gestes au clavier) oui, en effet ! (rires et applaudissements alors qu’Adamus fredonne) 

RALPH : (Ralph commence à jouer et chanter) A chaque étape du chemin je suis avec vous ; (Adamus toussote pour arrêter Ralph.) A vos côtés à chaque étape. 

ADAMUS : Je vais chanter. (beaucoup de rires) 

Tu as pu être avec The Lettermen (un groupe des années 60). J’étais avec la Grande Confrérie Blanche. C’est le top! (plus de rires) 

RALPH : Est-ce que tu peux nous en fredonner quelques mesures ? 

ADAMUS : J’ai été dans quelques bars (bar pour boire des bières = même mot que mesure musicale en anglais) mais je ne fredonne jamais ! Et Ralph, où est ton rimshot ? Ba-doom (même mot en français, c’est un effet à la batterie, d’où le ba-doom, bruit que fait le rimshot).

Non, en effet. Continue. « A vos côtés à chaque étape ». 

RALPH : J'ai l’ai déjà fait ! 

ADAMUS : Non, non, non. Svp, svp, un petit accompagnement ? 

RALPH :Okay 

LINDA : Désolé, Ralph. (Ralph commence à jouer) 

ADAMUS : Maintenant, mmm… temps mort. Je t’ai entendu parler à Cauldre avant qu’on commence, et tu as dit, « j'espère qu'Adamus n’a pas une de ses surprises en réserve aujourd'hui. » (beaucoup de rires) Je n’ai rien en réserve, mais………… 

RALPH : Oh non… 

ADAMUS : Oh cher Ralph, tu l’as demandé. Ainsi… (Adamus commence à chanter) 

A vos côtés à chaque étape, tous les jours… oh Cauldre, tu peux le faire… (il commence à chanter plus fort) A vos côtés à chaque étape ! (beaucoup d'applaudissements et d’encouragements)
Tous les jours, Je suis amoureux de moi (rires et applaudissements). 

RALPH : (chante) il est amoureux de lui même. (beaucoup de rires d'Adamus et de l'assistance) à vos côtés à chaque étape… 

LINDA : Maintenant je sais pourquoi, sérieusement, avant que Geoff ne sorte, il était très déconcerté et il ne savait pas vraiment pourquoi. Et après ces deux dernières minutes je sais très clairement pourquoi il était si déconcerté ! (plus de rires) 

ADAMUS : (en riant) oh, je dois retourner de nouveau dans Cauldre. Il est un peu choqué par tout ceci. Alors je vais boire un verre d'eau et prendre une petite respiration. En fait, nous devrions collaborer. Ce serait merveilleux (Adamus commence à fredonner la chanson.) 

Ah, ainsi, chers Shaumbra, nous voilà, en effet à vos côtés à chaque étape. Et je vous ai probablement dit tout au long de ces étapes qu’en effet je vous aime. Nous avons eu du temps ensemble les uns avec les autres. … Un peu, Oh, c’est un petit défi entre chacun d’entre vous. Et je sais qu'en ce moment c'est la période la plus intéressante de votre vie. Cela ne veut pas dire que c’est bien, cela ne veut pas dire que c’est mauvais ; c'est plus que jamais la période la plus intéressante de votre vie. 

Parce que maintenant vous avez traversé les bases de votre transformation. Toutes ces vieilles blessures et toutes ces vieilles questions - Tobias, dix ans de transformation – on peut laisser ça partir. C’est toujours de l’énergie résiduelle. Il y a toujours des blessures qui font mal, et vous avez toujours des questions sur vous-même, des trucs qui viennent, mais on peut dire qu’on a passé ça. 

Parfois cette séduction vous ramène vers ces vieilles questions. Elle est séduisante. C'est parfois amusement d’aller de nouveau dans l'énergie de victime, parfois c’est vraiment amusement d’aller de nouveau dans cette énergie de « Je ne sais vraiment pas ce que je suis supposé faire maintenant. Je n'en ai aucune idée, Adamus. » Voilà ce que j’entends de votre part si souvent. « Je ne sais pas comment manier les choses. » Vraiment. Je veux dire, vraiment. Vous ne savez pas ? Ou est-ce juste cette partie qui vous ramène en arrière, parce que parfois c’est vraiment plus facile qu’en prendre la responsabilité. C’est parfois plus facile qu'accepter qui vous êtes. Une partie de vous la veut (la veut vraiment) cette illumination. Une partie de vous veut vraiment expérimenter le Je Suis. Mais… mais vous ne devez pas vraiment le vouloir assez, sinon vous l'auriez. Vrai ? Vrai ! 

Parfois, chers Shaumbra… oh, s’il vous plait, ne prenez pas ceci comme une offense, mais parfois vous êtes comme des alcooliques spirituels. Parfois vous devez juste revenir en arrière pour un verre supplémentaire, et vous savez ce qu'il va vous arriver. Vous retournez chercher un verre de plus auprès de ces vieilles retraites spirituelles, les recherches que vous avez eues. Et vous savez que vous êtes vraiment au delà de tout ça maintenant, mais il y a juste une partie de vous qui dit « juste un verre de plus… un verre de plus de cette vieille énergie, ce : je suis blessé ; Je suis simplement humain ; Je ne connais vraiment pas la réponse et je ne suis pas sûr de ce que je suis censé faire maintenant ainsi je dois compter sur des gourous et de vieux, vieux livres et des cours - et tout sauf expérimenter le Je Suis. » Tout sauf …. 

Mais pourtant il y a cette partie de vous qui sait qu'il est vraiment temps maintenant. Il est vraiment vraiment temps. Et c'est pourquoi nous nous asseyons ici comme ceci. Je n'ai réellement pas beaucoup de choses à dire aujourd'hui (rires), mais je le ferai. 

LINDA : Okay. 

ADAMUS : Mais je le ferai. (rires) 

LINDA : Pourriez vous complimenter Geoffrey sur son …. 

ADAMUS (lui coupant la parole) : Dans un moment. (rires) mais je te dirai que ce que je vais dire, et alors je parlerai pendant un moment et nous nous amuserons ensemble, et alors je vous dirai encore ce que j'ai dit, ce dont il est question maintenant, en ce moment. Cette session que nous avons ensemble en ce mois d’'amour, cet espace que nous avons créé ensemble, pour nous permettre d’expérimenter le Je Suis d'une manière nouvelle énergie passionnée. 

 

Expérience 

Je peux faire des dessins. Nous pouvons avoir de longs entretiens, des lectures, des discussions, mais il est question dans cette session de vous donner maintenant l'expérience du Je Suis passionné, d'une manière nouvelle énergie. Et cela se produira, peut-être pour vous aujourd'hui, peut-être dans le mois qui vient, mais cela se produira. 

En ce moment (avec le soutien de Kuthumi et plein d’autres du Conseil Cramoisi et vous, et vous tous qui regardez en ligne) nous créons l'expérience du Je Suis. 

Parfois je n'aime pas même avoir à employer des mots pour dire que vous allez avoir une expérience, de quoi ? Nouvelle énergie, Je Suis, conscience, amour de soi-même (je n'aime pas même employer le mot parfois, mais vous aurez cette expérience). C'est pourquoi nous nous sommes réunis ensemble ici. 

Donc je parlerai pendant un moment. Au-dessus et en-dessous de la discussion entreront les énergies qui permettront cette expérience ou ces expériences, maintenant ou dans les jours qui viennent. Et l'expérience sera profonde, personnelle et très nouvelle énergie. Et cela vous donnera un avant goût de ce que vous avez cherché si longtemps. Cela vous donnera une idée de ce que nous faisons ici. Cela vous donnera cette petite essence, cette base pour tout ce que nous allons faire à partir de maintenant. 

Nous avons parlé avec vous les derniers mois au sujet de la nouvelle énergie. J'avais donné quelques principes sur ce tableau au sujet de ce qu'est l'énergie, et maintenant nous allons réellement rentrer dans l'expérience. Et les choses peuvent être un peu, ce que vous appelleriez, folles. Les choses dans votre vie vont prendre des tours et des torsions. (bruits de marmonnements dans l'assistance). 

Ah, vous voyez, tout de suite c’est, « oh non ! Non ! Plus d’angles ni de torsions. » Mais et si … et si ces tours et torsions ne ressemblaient à rien de ce que vous avez connu avant. Et s'ils n'étaient pas traumatisants ? (l'assistance répond avec des hourras et applaudit) et s'ils n'impliquaient pas de collisions avec les autres personnes dans votre vie, ni de leçons au sujet de l'abondance et ne vous testant pas au sujet de votre propre valeur, ni ne comportaient de défis ? Et si ce que vous allez expérimenter ne devait pas nécessairement avoir ces attributs ? 

Vous savez, quand je dis : « changement » et quand je dis : « ajustements dans votre vie », que voulez vous faire ? Retourner dans le confort, qui est également une vieille énergie, et dont vous avez essayé d’en sortir ? Vous avez essayé si fort de sortir de là. Peut-être parce que vous avez vécu avec l'illusion que les changements que vous avez eus dans votre vie jusqu'ici étaient négatifs, mauvais, comportaient un défi ou, comme vous diriez, « ils vous pompent. » (rires) mais vous savez, ce n’est que de l’énergie, comme nous l’enseignons dans certains cours maintenant. Ce n’est que de l’énergie. C’était comme vous l'interprétiez. Vous pouvez prendre n'importe quoi (ce que vous appelleriez des forces mauvaises ou négatives) et les transmuter en énergie pure pour vous servir. Cela n’a pas à être mauvais plus longtemps, cela ne doit plus être un défi plus longtemps, ne doit certainement pas être une leçon. 

Alors, vous allez expérimenter. Cela changera des choses dans votre vie (pour certains d’entre vous, très, très profondément, très profondément) et cela ne doit pas faire mal. Cela ne doit pas être une corvée pour votre humanité. Cela n’a pas à être émotionnellement douloureux. 

Donc, si vous êtes prêts, nous allons y aller. Nous allons aller là. Vous inclinez la tête, vous dites « oui »… vous avez remarqué que je n’ai pas pris de questions non plus, c’est fait exprès (rires), parce que très souvent vous avez ces réponses en vous et les questions et réponses deviendraient mornes. Nous y reviendrons tôt ou tard, mais il y a presque une tendance d'insister sur ce qui était erroné au lieu de jeter un coup d'oeil à ce qui va vraiment bien. Alors quelque soit la manière de le dire, c’est que nous sommes prêts pour l'expérience de la nouvelle énergie maintenant. 

Prenez une respiration profonde et commençons. Et ça ne ressemble en rien à ce que vous pourriez penser. 

Alors oui, et en effet, Linda d'Esa, en réponse à ton commentaire, quel beau groupe ici aujourd'hui. Kuthumi serait - est - si fier de vous tous, vous êtes très, très beaux. 

 

Un Special Shaumbra 

Et je vais te demander de nous faire une faveur ici, Kay (s'adressant à une femme dans l'assistance). Pourrais-tu venir avec moi s’il te plait ? Prends toutes tes affaires ici (Adamus prend ses affaires), et je vais prendre une de vos bouteilles d’eau pour elle - je vais prendre les deux pour elle - et si tu veux bien, viens. (Adamus mène Kay à la première ligne où il y a deux sièges libres). 

Voilà. Tu peux choisir entre Ralph ou David. (Elle s'assied à côté de David) David. Ok. Voilà. Je vous demande encore un instant… 

Ainsi, nous allons avoir Hildegard dans ce siège, qui se joint à nous. (Adamus place une photo de Hildegard dans la chaise laissée libre par Kay). C'était la chaise où Hildegard s’asseyait habituellement à chaque Shoud, mais elle a fait sa transition il y a environ 14 heures après une brève maladie. 

LINDA : Oh, merci infiniment. (l'assistance applaudit). 

ADAMUS : Et elle a très intentionnellement choisi de partir juste avant notre rassemblement. Elle voulait être ici et elle n'aurait pas pu être ici dans son corps physique. Elle voulait être ici ainsi elle s'est permise de faire sa transition, permettant à son énergie d'être avec nous aujourd'hui. Et merci, Kay. 

Vous savez, c’est une chose étonnante quand un Shaumbra traverse maintenant et va vers l’autre côté. Vous remarquerez ceci dans le bel exemple d’Hildegard. Elle n'a pas attendu. Elle n'a pas fait obstacle. Elle n'a pas eu une maladie longue et morne. C’est arrivé rapidement. Elle était si à l’aise (elle est toujours à l’aise) avec elle-même qu'elle a pu juste laisser aller. Elle n'a pas eu à combattre le processus de la mort. Elle ne s’est même pas demandée comment les détails de sa vie allaient se résoudre, parce qu'elle sait qu'ils vont se résoudre d’eux mêmes. Ils le font toujours. Ne serait ce pas étonnant d’être dans un corps physique, de savoir cela et de faire confiance ? 

Alors Hildegard a traversé très facilement. Et le message qu'elle m'a demandée de partager avec chacun d’entre vous est que la mort est un magnifique processus. Vous avez si peur de la mort, car c’est laisser qui vous pensiez que vous étiez, relâchant votre identité, mais dans un sens vous ne le faites pas vraiment. La transition vers l'autre côté peut être, comme Hildegard le sait, absolument magnifique. Il n’a pas à être triste. Il n’a pas à être affreux. Il n’a pas à être douloureux. Elle a fait exactement ce dont nous parlons dans l’atelier sur la mort « DreamWalker death – faire son choix, libérer et laisser faire. 

Et Hildegard est assise énergétiquement ici avec nous aujourd'hui, toujours très reliée au corps physique et aux manières humaines parce que c’est seulement qu’une question d’heures depuis son départ, elle a constaté que le processus de la mort est réellement très beau, une transformation étonnante, une étonnante alchimie énergétique. Et comme je l’ai déjà dit plusieurs fois, la naissance est beaucoup plus difficile. C'est pourquoi les bébés pleurent. La naissance signifie oublier, dans tant de cas - oubliant pourquoi vous êtes venu ici. La naissance signifie une longue vie devant vous. La naissance veut dire avoir à répéter des tas de choses que vous avez déjà traversées. La naissance veut dire accepter la famille biologique que vous avez choisie dans la hâte, si souvent. (rires). La naissance veut dire se mettre au même niveau que la société. Aussi la mort est réellement beaucoup plus facile. En fait, la mort est beaucoup plus facile, et quand vous réalisez cela, le reste de votre vie peut être tellement plus dynamique. 

Réalisez-vous combien de temps les humains passent à s'inquiéter à propos de la mort et à l’éviter ? Cela va se produire, d'une manière ou d'une autre. Réalisez-vous la quantité d'énergie qui est consommée et le nombre de décisions que vous prenez en raison de la crainte de la mort - quand en réalité, la mort est un beau processus. 

La compréhension de la mort vous aidera à vivre tellement mieux sur terre pendant que vous êtes encore ici, alors que vous choisissez d'être ici. La compréhension de la mort libérera certaines de ces peurs et vous permettra de vivre, vous permettant de créer votre réalité. 

Alors Hildegard vient ici aujourd'hui pour dire à tout le monde que c'était une belle transition. Immédiatement après avoir quitté le corps physique elle s'est trouvée de l'autre côté, car elle savait que ce serait, beau, joyeux, qu’elle rencontrerait Tobias, Kuthumi, moi-même. Aucun remord, aucun besoin ou désir qu’elle n’a pas voulu, parce que quand elle est partie, elle a tout libéré. Alors maintenant, c’est intéressant, Hildegard et d’autres Shaumbra qui sont dans leur transition en ce moment sont ici pour travailler avec vous. Bon nombre d'entre vous l'ont connue. Bon nombre d'entre vous ici l’ont connue personnellement, et elle est ici pour travailler avec vous - pas comme guide, pas en tant que gourou, mais pour travailler ici avec vous comme nous autres – à vos côtés à chaque étape. 

C'est un temps étonnant pour vous et pour nous, parce qu'en ce moment c’est la première réalisation de la nouvelle énergie sur terre. Juste ici. J'entrerai dans le sujet dans un moment, mais avant quelques commentaires alors que nous continuons. 

 

Être conscient 

Je vous ai demandé de vous habiller. Je vous ai demandé de vous assurer que vous ne seriez pas habillés comme pour aller au farmer’s market (c’est une chaine de magasin) ou au marché aux puces un dimanche, et vous avez l’avez très bien fait. J’apprécie. Alors pourquoi vous ai-je demandé de faire cela ? 

Et d'ailleurs, juste un rapide commentaire pour vous tous. D’accord, vous vous êtes habillés, mais maintenant, au lieu d’avoir l’air d’aller au marché aux puces le dimanche, vous avez l’air d’aller à l'église. (rires et rires étouffés d'Adamus) et, chers Shaumbra, j’aime ça, et j'expliquerai dans un moment le but de cette expérience, mais une des choses que je vous engagerais à faire est d’être conscient. 

Vous voyez, si souvent, lorsque vous mangez quelque chose et vous … vous mangez inconsciemment. Vous vous asseyez et vous avalez la nourriture. Nous allons changer cela maintenant. C’est en rapport avec le fait d’être consciemment conscient. 

Je vous ai demandé de vous habiller pour aujourd'hui, pour être consciemment conscient. Vous avez si souvent mis l'uniforme (ce que tout le monde porte). Vous le portez, vous n’en êtes même pas conscients, et dans un bon jour, vous ne le voyez que parce que c’est votre vêtement gros ou votre vêtement maigre, (quelques rires) mais être conscient de votre corps quelque soit la manière dont vous vous habillez va être important. 

Conscience. Réalisez-vous combien de pensées, d'actions et de choix vous faites en un jour où vous n’êtes pas vraiment conscients, vous êtes pratiquement sans conscience (pas toi, Tom -Tom dit « merci "- mais j'avais besoin de me reposer sur quelqu'un Adamus se penche vers Tom) - où vous n’êtes pas vraiment conscients de ce que vous mangez, de ce que vous dites, de ce que vous pensez, à la façon dont vous réagissez ? Afin de vraiment commencer ces expériences de nouvelle énergie, il sera question d’être conscient. Alors je vais vous harceler à ce sujet, Hildegard est consciente, Kuthumi est conscient. Etre conscient. 

Que mangez-vous ? Il n’est pas question de bonne ou mauvaise nourriture. Êtes-vous conscients de ce que vous mangez ? Parfois vous ne l'êtes pas ! Parfois lors de votre temps imparti vous vous asseyez, vous mangez. Ceci va être très difficile à la nouvelle énergie de s’intégrer dans votre corps de cette façon là. 

Soyez conscients de la façon dont vous vous habillez, à quoi vous ressemblez, comment vous vous aimez, comment vous prenez soin de vous-même. Soyez conscients de votre respiration. Désolé de le dire, mais beaucoup d’entre vous maintenant respirez sans conscience. Aandrah, est-ce correct ? 

AANDRAH : Oui. 

ADAMUS : Oui. Oui. Vous avez fait la respiration, mais vous l'avez transformée en nouvelle méditation. Vous ne savez même pas que vous ne la faites plus. Quelqu'un vous a dit de la faire alors vous respirez maintenant , en disant, « okay, je dois respirer pendant encore dix minutes. » Si vous prenez une respiration - une respiration - et si elle est faite avec conscience (Adamus prend une longue et profonde respiration), c’est tout ce dont vous avez besoin. Tout ce dont vous avez besoin. Vous pouvez respirer pendant une heure de façon non consciente, en faisant les choses de façon machinale et ça ne fait pas beaucoup de bien. 

Soyez conscients des choses, comment vous communiquez avec les autres. Vous remarquez, parfois votre bouche va..… il y a une drôle de connexion entre votre cerveau, votre mental et votre bouche, et ça sort. Arrêtez-vous un instant. Comment communiquez-vous avec les autres ? Cela devrait partir du coeur en premier. Cela devrait partir de votre essence en premier, et alors les mots coulent pour s’harmoniser. Mais, vous savez, si souvent cela vient de la tête, sort par la bouche et voilà. 

Soyez conscients de la façon dont vous conduisez une voiture. Maintenant, je ne dis pas pensez à tout. Il y a une différence entre penser et être conscient - différence subtile, mais il y a une différence. Je ne le dis pas en vous jugeant ou en vous critiquant- pas du tout - mais soyez conscients. 

Comment m’écoutez-vous en ce moment ? Vous dites, « bien, je ne sais pas, de la façon dont je le fais tout le temps. Assis ici en écoutant. » Ah, soyez conscients un instant. D'où écoutez-vous ? Comment écoutez-vous ? Ecoutez-vous avec juste ce petit niveau, cela rentre t-il juste dans vos oreilles, espérant que quelque chose reste dans votre mémoire, espérant que vous en retirerez quelque chose? Ou écoutez-vous avec votre coeur, avec votre être entier, avec passion ? 

Commencez à être conscients. C'est pourquoi je vous ai demandé de vous habiller. Maintenant, habillez vous - je n'ai pas dit de porter une cravate ou une veste, mais je suppose que c’est la façon dont l’a compris Cauldre. D'ailleurs, je voudrais que vous vous habilliez dorénavant, d'une manière ou d'une autre - si vous le choisissez. Bien sur, c'est Shaumbra ; vous allez casser les règles de toute façon. (rires) habillez-vous. Certains d’entre vous, vous vous habilllez comme si vous alliez à l'église, ce que vous n'êtes certainement pas. 

Habillez-vous. Qu’est-ce que ça veut dire ? Oh, vous vous habillez à Halloween. Vous mettez vos costumes. 

LINDA : Faites attention à ce que vous demandez. (rires) 

ADAMUS : Que diriez-vous de vous habiller avec des vêtements d’autres époques. Ouais ! 

LINDA : Attention. 

ADAMUS : Habillez-vous comme un futur être. Habillez-vous comme une prostituée. (l'assistance glousse) et pour les dames - ceci était pour les hommes (beaucoup de rires) - pour les dames, tout ce que vous voulez. Mais vous savez, nous en avons parlé avant, sortir des vieilles ornières. Sortir des vieilles ornières et jouer un peu la comédie. Jouer la comédie. Je joue quand je suis avec vous. Bon dieu, pensez-vous que ceci est vraiment moi ? (Adamus rit) 

SHAUMBRA : Oui. 

ADAMUS : Oui, oui, en partie. Mais je me permets d'être flexible dans mes rôles. Quand je m’adresse à Shaumbra c’est très différent que lorsque je m'adresse aux autres. Quand je m'adresse à vous personnellement c’est différent de maintenant, vous savez. Alors, s'habiller une fois de temps en temps, sortir des vieux uniformes, des vieux rôles, cela va envoyer un message incroyable au reste de vous même. Vous pouvez être tout ce que vous voulez. Tout ce que vous voulez. Amusez vous avec ça. 

LINDA : Vraiment ? 

ADAMUS : Absolument. Absolument, et cela risque d’être un peu maladroit au début, parce que vous pensez que d’une certaine manière vous devez vous habiller. Vous dites, « je vais aller au cercle cramoisi aujourd'hui, je mettrai des jeans et un sweatshirt. C'est la manière dont je devrais m'habiller. » Habillez-vous de la manière que vous voulez. 

LINDA : Vraiment. 

ADAMUS: Jouez (dans le sens de la comédie). Absolument. 

EDITH (de l'assistance) : Pouvez-vous être nu ? 

ADAMUS : Uh, je peux être nu. Je ne sais pas si Cauldre veut l’être, mais… (des rires étouffés d'Adamus) et, chère Edith, ce serait délicieux si vous vous habilliez – non pas vous déshabiller, mais vous habiller. 

Ainsi, cher Shaumbra, où allons-nous avec ceci ? Comme je l’ai dit, nous marquons juste un temps ici. Apportons ainsi cette énergie de l’expérience. 

LINDA : John, ceci a-t-il été enregistré ? 

ADAMUS : Alors, la conscience. La conscience au sujet de… comment est-ce vous vous aimez ? Bien, vous ne vous aimez probablement pas. Vous prenez un peu soin de vous-même. Comme une sorte de gardien, mais comment vous aimez-vous ? Soyez conscients. Que faites-vous pour vous ? Que faites-vous pour vous entretenir et pour vous aimer ? 

Est-ce que vous vous êtes déjà levés le matin en allant devant le miroir pour dire : « je t'aime, inconditionnellement » ? Non. Vous vous sentiriez… bien, oui. Mais la plupart d'entre vous vont se sentir un peu étrange en faisant ça. Heureux que vous soyez revenue (à Deb). La plupart d'entre vous vont se sentir un peu bizarre en faisant cela. On vous a dit que c’était narcissique. Maintenant ce qui est étrange, c’est de ne pas pouvoir se regarder dans le miroir et dire « je t'aime, inconditionnellement. » 

Commencez à être conscients du monde autour de vous. Vous l'avez évité jusqu'à présent, probablement pour le meilleur. Vous avez eu besoin de passer par cette libération de beaucoup de choses, mais vous avez laissé le monde dehors. Vous allez être… bien, en fait, vous commencez à être et continuerez à être une part importante du monde et de ce qu’il s’y passe. 

Commencez à être conscients de ne pas lire que les gros titres dramatiques, mais vraiment ce qui est en train de se passer. Que se passe-t-il à Haïti ? Vous dites la dévastation, mais qu’est-ce qu’il se passe vraiment ? 

SHAUMBRA : des changements énergétiques. 

ADAMUS : Des changements énergétiques, absolument, et la vieille énergie qui a été longtemps enterrée refait surface, et cela va avoir lieu tout autour du monde. 

A Haïti en ce moment - cela a focalisé l'attention du monde à cet endroit. Il y avait beaucoup de Vieille Energie – énergie sombre - des problèmes, et cela vient à la surface. Ça a attiré l'attention du monde. Cela a attiré la conscience de l'humanité d'une manière très belle. Mais permettez vraiment à votre conscience d’y entrer et soyez conscients de ce qu’il se passe d’autre. 

Libération de la vieille énergie, oui. Les schémas climatiques qui changent dont Tobias a parlé l'année dernière se produisent. Les schémas climatiques ont commencé l'année dernière leurs vrais changements, un changement à partir des grilles magnétiques, des grilles magnétiques physiques et non physiques, changeant les effets de la gravité, changeant les pôles et maintenant vous voyez la manifestation d’un climat vraiment intéressant, et cela continuera. Ça ne veut pas dire « mauvais, » ça ne veut pas dire que les choses doivent être dévastées. 

Le temps à Washington ce week-end a peut-être été un record de chute de neige. Quelle belle chose sur Washington. Pourquoi ? Parce que cela a tout arrêté pendant un moment. Ça stoppe. Ça a arrêté toutes les choses, et s'il y a un endroit dans le monde qui a besoin d’être arrêté, c'est bien Washington. ( l'assistance acquiesce et applaudit ) et ce n'est pas un rapport politique. C'est un rapport énergétique. 

Il se passe que les humains entrent dans un cycle, une frénésie. Vous savez ceci de votre vie personnelle. Vous ne pouvez pas vous arrêter. Vous ne savez pas comment vous arrêter. Combien de fois, juste dans les deux dernières années, vous avez invité un événement dans votre vie qui vous a arrêté - un accident de voiture, une maladie, un certain traumatisme, la perte de votre travail - parce que vous vous ne saviez pas comment vous arrêter ? Vous étiez pris dans un scénario. Vous avez essayé de vous arrêter, mais vous n’avez pas pu. Alors parfois vous appelez un événement extérieur. Parfois un monde ou un pays appellera un événement comme une tempête de neige. Tout s'arrête. 

Une tempête de neige est belle, si pure. Elle met juste une couverture sur toutes les choses pendant un moment. Elle fait ralentir les gens, pour réfléchir, pour sortir de la frénésie. Il y a en fait des choses énergétiques très intéressantes qui se produisent dans toute la Côte Est en ce moment. 

Regardez comment ce secteur invite à un changement, mais cela n’a pas à être un tremblement de terre ou un ouragan. Le changement peut venir de belles façons et il peut venir de cette manière dans votre vie aussi. Vous pouvez avoir une petite tempête de neige ou vous pouvez avoir un tremblement de terre. C’est comme vous voulez. 

Soyez maintenant conscients de ce qui se produit dans le monde. Maintenant, je ne parle pas d'entrer dans la politique des gros titres et des débats, mais de regarder les changements et les modifications. La raison en est parce que vous aidez littéralement à apporter les tous premiers attributs de la nouvelle énergie. Vous aidez à créer les changements dans la conscience, ce qui place les potentiels pour tout le monde. Alors il est temps maintenant de commencer à se rendre compte de ce qui se passe dans le monde. 

La technologie est un secteur qui pour certains est inconfortable. Vous n’avez pas à connaitre la science ou la programmation par ordinateur ou les mathématiques de la technologie, mais simplement comprendre l'énergie. 

voir suite...

(c) Copyright message : Crimson Circle

(c) Copyright peinture : Gilbert Williams

 

 

La Série des Maîtres

Shoud 6 - « Expérimenter le Je Suis » par Adamus

Présenté au Crimson Circle le 5 Février 2010

Partie deux sur trois

 

Les changements de la conscience 

Il y a eu plusieurs grands changements de conscience, un après la deuxième guerre mondiale (un grand changement de conscience) suivi de changements dans la technologie. Il y a eu un autre changement au début des années 60 (un énorme changement dans la conscience) qui a ouvert de nouveau la porte pour un avancement technologique. 

Regardez ce qu’il s'est produit vers la fin des années 60 et le début des années 70 en termes d'explosion de nouvelles technologies. Parfois cela a pris un moment pour arriver jusqu’à vous, mais la conscience vient d'abord et puis les choses comme la technologie, la science, les affaires et le gouvernement viennent ensuite. 

Il y a eu d'autres changements mineurs, changements dans la conscience au cours des années, un peu par ici, un peu par là. Il y a eu un grand changement en 2001, comme vous le savez. Il n'a pas tellement affecté la technologie alors qu’il l’a fait auprès des valeurs et de la morale, et je dis maintenant que le changement de conscience en 2001 conduit maintenant vers un changement concret dans les finances, dans le gouvernement, et à un certain degré dans la religion. Ainsi cet événement, ce changement de conscience se manifeste maintenant, et vous l'avez vu dans des choses comme les marchés financiers dans le monde, et vous allez le voir encore plus dans des modifications de gouvernement dans le monde. 

Il y a eu un autre changement en 2007. Cela est passé inaperçu pour la plupart des gens dans le monde, mais cela s'est produit et c’était vraiment grand. Et ça n'avait pas à venir comme une tempête. C’est venu comme une invitation bienvenue. Cela s'est appelé le saut quantique, et la plupart d'entre vous y avez participé. Cela a ouvert la porte pour permettre à d’étonnantes nouvelles technologies d’entrer. Beaucoup d'entre elles sont encore dans les micro ordinateurs. Elles n'ont toujours pas été mises en application. 

Mais les changements de la conscience qui se sont produits en 2007 vont mener finalement à des solutions nouvelle énergie, solutions médicales incroyables, si nous pouvons passer au-delà de certaines morales religieuses - comme par exemple la cellule souche – il y aura des ouvertures incroyables notamment au sujet d’un des plus grands problèmes auquel se confronte les humains, le pétrole, l’énergie. N'est-il pas étonnant que vous soyez des travailleurs d'énergie apportant la nouvelle énergie et que le monde soit confronté à une énorme crise énergétique ? Énorme. On en a pas tant parlé. Je ne dis pas que c’est une conspiration, mais les humains ne veulent pas accepter le fait que le monde consomme de plus en plus de pétrole et épuise les ressources. 

Maintenant, oui, il en reste encore beaucoup. Mais votre conscience vous indiquera que : « Bien, même s'il y restait encore 10.000 années d’énergie fossile, de combustible dérivé du pétrole, ne serions nous pas en train de polluer notre environnement ? Ne sommes nous pas en train d’abimer ce cadeau appelé Terre que Gaia nous a remis? » Ainsi même s'il y avait encore plus de ressources, le bon sens indiquerait, « mais si nous continuons à consommer à la vitesse à laquelle nous le faisons, nous allons continuer à créer des problèmes avec le climat et l'environnement. » 

Donc il y a quelques brillantes percées concernant le carburant, percées technologiques, juste au prochain détour - cette année, l'année prochaine - des choses brillantes comme… et pas, chers amis, pas d’énergie solaire ni d’énergie venant du vent. Celles ci sont, à mon avis, des distractions. Des distractions. Très, très brut. 

C’est de l’énergie pure, une énergie étonnante qui est très disponible. La fusion froide. Il y a eu une tentative, c’était une expérience de fusion froide en laboratoire. Elle était très réussie, mais ils n’ont pas pu la reproduire. Hmmmm. Hmmmm ! 

Maintenant, il y a ceux qui disent, « Donc, par conséquent, cela ne s'est jamais vraiment produit et ce n’était que de la publicité. » Absolument pas. L'expérience de fusion froide qui a eu lieu il y a un certain nombre d'années a réellement fonctionnée. Elle a produit de l'énergie sans sous-produits négatifs réels, à la différence du nucléaire. Sans aucun sous-produit négatif. 

Elle ne pouvait pas être reproduite. Elle n'a pouvait pas être répétée parce que… ? - maintenant vous connaissez la réponse à ceci. 

SHAUMBRA: C'est nouvelle énergie. 

ADAMUS : C'est la nouvelle énergie ! (Adamus embrasse ce Shaumbra. Rires de l'assistance) oui. 

Ils (ils ne le savent pas, alors ils parlent entre eux) mais les chercheurs étaient vraiment capables de l’apporter comme un enchainement avancé de nouvelle énergie. En d'autres termes, ce n’était pas complet, mais c’était comme une ombre de nouvelle énergie. En fait, ils l’ont captée à travers le temps et l'espace, et ils ont créé la fusion froide. C'est une des nombreuses sources de nouvelle énergie venant à votre rencontre.

Soyez conscients de la technologie. Il y a (je fais une remarque ici) des solutions technologiques et médicales qui sont justes sur le point de sortir. Ils y travaillent dans les laboratoires, mais il leur manque un petit composant. Ils sont sur le bon chemin, mais pas tout à fait encore. Ils ne vont pas trouver ce composant manquant ou cet autre petit élément frustrant tant que la conscience n’augmentera pas un peu plus. La technologie, la science, suivent toujours la conscience. 

Alors qu’est ce qu’il se produit, chers Shaumbra, alors que vous êtes assis ici, alors que nous travaillons ensemble maintenant sur votre réalité personnelle dans la nouvelle énergie expansant votre conscience ? Bien, cela fait rejaillir les potentiels sur les autres, sur ceux qui travaillent à résoudre certaines de ces questions - les questions de maladie, les questions d’énergie de combustion, les questions du problème environnemental global. Je ne dis pas qu'il fait chaud ou qu’il fait froid, mais il y a besoin de nouvelles solutions. Le travail que vous effectuez avec vous-même, avec ce groupe de Shaumbra, a un impact et fait une différence. Et c'est pourquoi je suis enchanté de travailler avec vous comme ça. 

 

Être conscient 

Soyez conscients en ce moment de ce qui se produit avec la situation financière globale. Ne paniquez pas à ce sujet. N’entrez pas dans la conspiration à ce sujet. Ne commencez pas à garder de l'argent. Ne construisez pas d’abris souterrains – et je n’ai rien à faire de ce que Ramtha vous dit. (rires) Il vous dit cela pour une raison très différente, cher Shaumbra, et Cauldre me demande de ne pas entrer dans le sujet. Donc je ne le ferai pas. 

Ainsi la situation économique globale est en ce moment très intéressante. C'est un rééquilibrage ou une redistribution de la richesse. Mais il y a toujours un attribut très vieille énergie à l’intérieur ( « il y en a qu’une quantité limitée ». C'est une grande illusion à acheter. C’est une grande illusion à vendre -« il y a en a seulement une certaine quantité ici») Ce n’est pas ça. 

Il y a une toute l’abondance que l’on veut dans le monde, mais si tout le monde le sentait de cette façon là, il ne pourrait y avoir aucun contrôle. Alors soyez conscients de la redistribution. 

Ne vous inquiétez au sujet de l’effondrement du marché. Cela est du drame. C'est de la peur. Ne courez pas acheter une barre d’or, parce que vous allez voir que le marché de l'or est manipulé en ce moment et il peut être très attirant d’acheter de l'or. SHAUMBRA : Ne me regarde pas me. ADAMUS: Non, tu vends de l’or. 

SHAUMBRA : J’en vends ! (rires) 

ADAMUS : Il peut être très attirant de vouloir mettre de l'or sous le matelas ou de convertir vos capitaux en or. Non, c'est… il est manipulé. C'est une grande source de manipulation. 

Soyez conscients de ce qui se produit avec les religions. Vous voyez en ce moment cet incroyable, ce qu'ils appellent, une polémique ou défis entre les mondes chrétien et musulman. Soyez conscients que c'est là, et que le pourquoi commence à être compris. Le pourquoi de ce qui se produit vraiment. Qu’est-ce qui se passe vraiment ? Je ne vais pas rentrer là dedans maintenant, mais nous y reviendrons plus tard. 

Et soyez conscients de la provenance de vos choix. Soyez conscients de la provenance de vos choix. La plupart des choix viennent de l'émotion. Maintenant, vous aimeriez penser que vos choix sont intellectuels. Ils ne sont pas. Ils sont justifiés sur une base intellectuelle, mais ils sont émotionnels. J'irais jusqu’à dire que 99,9 % de chaque choix que vous faites est émotionnel. Même lorsque vous allez acheter une voiture et dites, « mais je l'achète parce qu'elle est économique. Je vous l’accorde. » Vous achetez la voiture parce qu'elle est rapide. Mais, non, non, non, non. Vous êtes en train de le justifier. Vous le justifiez à un niveau émotionnel. Vous êtes tombé amoureux de la voiture. Vous l'aimez pour certaines raisons. 

Quand vous essayez même de choisir ce que vous aimez manger, c’est basé sur l'émotion, vous le justifiez avec la logique. Commencez à être vraiment conscients de vos choix. 

Avant que vous ne fassiez un choix, arrêtez-vous un moment. Sortez de votre mental, arrêtez-vous un moment. D'où vient ce choix ? Des choix sont faits en fonction de la peur, des choix sont faits par séduction, et des choix sont faits, parfois, à partir d'un endroit de joie, de vraie joie. Ils ne sont pas vraiment faits à partir d’en haut ici, qu’importe ce que vous pensez. Ils sont faits à partir de ces facteurs. 

Je dirais environ la moitié d’entre eux sont fait à partir de la peur. En d'autres termes, vous faites un choix dans votre vie parce que vous avez peur d'autre chose. Vous vous éloignez de quelque chose, choisissant autre chose ainsi vous ne faites pas face à la peur. Ce n'est pas une très bonne manière de vivre. 

Beaucoup de vos choix sont faits en fonction de la séduction. Vous êtes séduits par des choses comme être une victime. En fait, séduits dans le fait d’avoir une bonne journée mais vous sentez que vous n’en êtes pas dignes et vous créez une mauvaise journée. Vous êtes séduits par le drame des autres personnes très, très facilement. Vous rentrez dedans très facilement. Vous êtes séduits dans des choses comme vos propres aspects, les parties de vous qui vous manipulent. Ce sont ces voix que vous entendez, ces recommandations parfois étranges, et ceux-ci entrent et vous aident vraiment à faire des choix, ou influencent vos choix. 

Certains de vos choix sont basés réellement sur de la joie ou du bonheur, mais pas suffisamment. Commencez ainsi à jeter un coup d'oeil et ressentez d'où viennent vos choix. 

Les choix devraient venir d'un endroit souverain, un endroit de conscience, et parce que vous le voulez. Vous le choisissez. Alors que nous apportons cette expérience nouvelle énergie dans votre vie, la conscience va être un facteur clé. Conscience. Je peux vous rendre cinglés en vous demandant d’être conscients. 

Vous êtes un être de conscience, et un être de conscience est censé être conscient, mais cette ouverture et cette conscience ont été enfermées dans une boîte et verrouillées. Je vais les ramener ici maintenant pour être dans la conscience. 

 

Que voulez-vous ? 

Le mois dernier quand nous nous sommes réunis, je vous ai demandé : « que voulez-vous » ? « Que voulez-vous »? Continuons avec ça maintenant. 

Alors, David, que veux-tu ? 

DAVID : Sentir profondément mon Moi et l’expérimenter. 

ADAMUS : vrai. OK. Je ne vais pas faire de commentaires, d'une manière ou d'une autre. Oui. Et, Edith, qu’est-ce que tu veux ? 

EDITH : Je veux savoir créer exactement ce que je veux. 

ADAMUS : Merveilleux. Merci. Il se déplace vers Pete. 

PETE : Chaque personne qui me rencontre se sentirait aimée et acceptée. 

ADAMUS : Aimée et acceptée. Merveilleux. 

PETE : Et pour ceux qui ne le sentent pas, je le leur souhaite. 

ADAMUS : (il rit) 

LAURA : Je veux m’amuser. Je veux jouer tout le temps. 

ADAMUS : Bon. Et Jane. 

JANE : Je veux être dans ma passion et faire ce que je suis venue faire ici. 

ADAMUS : Excellent, merci. Leslie. 

LESLIE : De l’amusement. 

ADAMUS : De l’amusement ? 

LESLIE : Je veux juste m’amuser. 

ADAMUS : Merveilleux. Mary ? 

MARY : Je veux ouvrir ma créativité davantage qu'elle n’est maintenant. Suzy ? 

LINDA : Suzy Schemel ! ? 

SUZY : Je voudrais rencontrer de nouvelles expériences – pour continuer. 

ADAMUS : Excellent. 

SUZY : Merci. 

ADAMUS: Et puis à Dave, naturellement. 

LINDA : Dave Schemel. 

DAVE : Expérimenter et m’expanser sans jugement. 

ADAMUS : Excellent. Katherine ? 

KATHERINE : Je veux être qui je suis dans la joie et créer et aimer et danser et être. 

ADAMUS : Excellent. Alane ? 

ALANE : Je veux expérimenter plein de choses amusantes et voyager et l’expérimenter avec plein de personnes différentes aussi. 

ADAMUS : Holly ? Holly : Je pense que je veux, plus que tout autre chose, expérimenter l'unité de l’unité. 

ADAMUS : Kathleen, je t'ai demandé le mois dernier et tu as dit, « l'expression joyeuse de la vie. Expansion et expression, » fondamentalement.

KATHLEEN : Oui. 

ADAMUS : En effet. Et j’ai été si impressionné que j’ai dit, « WTF. » 

KATHLEEN : Qu’est ce que c’est. 

ADAMUS : D’où est-ce que ça vient ? (rires) (initiales de « d’où est-ce que ça vient » en anglais.) 

KATHLEEN : D’où est-ce que ça vient ? 

ADAMUS : Oui. D’où ça vient, parce que c’était si près. Tu y arrives, si près. Et que choisis-tu ce mois ci ? 

KATHLEEN : La même chose. 

ADAMUS : La même chose, excellent. 

KATHLEEN : Je veux juste aimer ce que je suis, où que je sois. 

ADAMUS : Excellent. Ok. Super, merci. 

KATHLEEN : Avec plaisir 

ADAMUS : J’ai posé les questions, maintenant, que voulez-vous ? Deux mois dans une file. Réponses intéressantes. Pas forcément de vraies réponses, mais des réponses intéressantes, parce que, chers Shaumbra, tout d'abord, si vous le vouliez vraiment, vous l’auriez, comme je l’ai dit. Si vraiment vous le vouliez. Beaucoup de ces manques et désirs viennent du mental. Beaucoup de vos manques sont des besoins humains qui veulent être assouvis. 

Ce que vous voulez vraiment en ce moment est pour que je prenne une pierre et la transforme en or. Vous aimeriez vraiment cela. (L’assistance dit, « oui !") et ça c’est de la séduction. Elle vous distrairait. Elle vous distrairait absolument, et vous passeriez le reste de votre vie à essayer de comprendre comment j'ai fait. 

LINDA : Mais les gens veulent savoir si c’est vraiment mauvais ? 

ADAMUS : Ce n’est pas mauvais – c’est une distraction, et ce n'est pas pour cela que vous avez choisi d'être ici. 

Revenons sur vos manques. Et les prémisses de notre discussion ici sont qu’aujourd'hui vous ne savez pas ce que vous voulez. Vous ne le savez vraiment pas. Vous dites quelques mots et ça sonne bien, mais même pour ceux qui ont partagé, même vous, vous ne savez pas vraiment ce que cela signifie. La plus grande question que nous avons – j’ai travaillé avec vous en tête à tête, à chaque étape du chemin comme nous le faisons - est que vous ne savez pas ce que vous voulez. Vous ne savez pas. Vous n’en avez aucune idée, et ça change tous les jours ! 

Vous passez votre vie à essayer de vous représenter ce que vous voulez. Un jour c’est ça, un autre jour c’est ça. Alors vous devenez déprimés et en colère et vous êtes frustrés parce que vous ne savez pas ce que vous voulez. 

Vous êtes déroutés par ce que vous pensez vouloir. Vous êtes… (Adamus soupire) vous vous mettez vous même dans des ornières et des pièges, parce que vous voulez « ça » un jour, et vous voulez « ça » le jour suivant. Un jour vous pensez que vos besoins humains sont votre priorité - vous voulez des choses dans votre vie - et le jour suivant ce sont les besoins spirituels. Vous ne savez pas ce que vous voulez. 

Et les bonnes nouvelles sont que vous êtes exactement là où vous devriez être. Exactement là où vous devriez être ! (L’assistance approuve et applaudit). Qu’est ce que cela est supposé dire ? Excellente question. Tout d'abord, prenons un moment pour prendre une très, très profonde respiration et dire, « Merci mon Dieu. » (L'assistance dit, « merci mon Dieu.") Remerciez-vous. Vous êtes exactement là où vous devriez être (ne sachant pas ce que vous voulez). 

Cela peut paraître un dilemme et peut vraiment gâcher une bonne journée (rires), mais c’est absolument approprié. Pourquoi ? Parce que vous êtes passés par une métamorphose, un changement d'être juste un humain, juste votre perception de vous-même en tant qu’humain. Vous êtes passés d'une base ou d’une plate-forme de vieux besoins humains ( le besoin d'être aimé et accepté par les autres, le besoin d'avoir des choses comme de l'argent dans votre poche, de la nourriture sur la table, un travail qui vous donne un certain respect, vous aviez besoin des choses comme la santé physique). Vous aviez besoin au moins d’un certain confort avec vous-même. Ce n’était pas beaucoup, mais juste un degré. Le niveau général de confort pour vous-même est d’à peu près ça (Adamus tient ses doigts écartés d’environ 2,5 cm). Vous devriez avoir un confort total avec vous-même, être totalement à l'aise avec vous-même. 

Vous voici passés par cette énorme transition, plus seulement un humain avec juste des besoins humains, mais maintenant vous permettez au divin, au Dieu intérieur, de sortir. Il ne vient pas de l’extérieur. Il vient de l’intérieur. 

Vous permettez cette intégration de l’humain et du divin en ce moment ( ce n’est plus juste une philosophie, ça n’est plus juste quelques mots, ce n’est plus un groupe de travail où vous alliez une fois par mois et que vous oubliez de retour dans votre monde) mais vraiment permettez-la réellement. Faites-la vraiment. 

Par conséquent, dans ce processus de transition, cette intégration, tout que vous pensiez vouloir va devenir brouillé et confus. Vous ne saurez plus rien de tout que vous avez jugé important. Aucun but soudainement n’aura de signification. Ce que vous pensiez être votre passion n’aura soudainement plus d’excitation pour vous. Vous ne saurez même pas si vous voulez encore ce que vous avez pensé vouloir. Vous pouvez dire les mots. Vous pourriez sortir avec quelque chose de beau, mais cela changera le lendemain. Cela changera absolument le lendemain - et c'est une bonne chose. C’en est vraiment une. Il n'y a rien de mal avec vous. Il n'y a rien mal si ce désir - ce que vous voulez – change tous les jours. Et il le devrait. Il le devrait. 

Dans le cycle que vous traversez maintenant, il le devrait absolument. Alors s’il vous plait, aimez-vous. C’est juste une énorme quantité d'énergie, une énorme quantité de créativité venant maintenant, et vous allez avoir des inspirations sur une variété de niveaux différents, et vous allez continuer à avoir des manques et des besoins de votre niveau humain venant tous ensembles dans un grand désordre. Dans un grand chaos. Mais vous savez ce que j'ai dit au sujet du chaos. Ce n’en est vraiment pas un. C'est seulement du chaos quand vous le regardez comme vous regarderiez un métier à tisser, vu de dessous. Cela ressemble à du chaos. Mais si vous le regardez d’en haut c'est une belle tapisserie. 

Il n'y a vraiment aucun chaos dans votre vie en ce moment. Il y a une transition, une transmutation, une alchimie qui prend place dans votre vie maintenant. Une quantité énorme d'alchimie. Avez-vous remarqué comment vous vous êtes toujours laissé aller ? En d'autres termes, vous n’avez pas eu de crash. Vous pensez que vous allez vous effondrer. Vous sentez qu'à tout moment vous allez au crash. Vous allez vous coucher et vous dites, « Merci mon Dieu, je ne me suis pas effondré aujourd’hui ni brûlé. » (rires) « Merci mon Dieu j'ai survécu, et peut-être que demain je me briserai, mais au moins ce soir ce soir je suis passé au travers. » 

Vous n'allez pas vous écraser. Vous n'allez pas vous effondrer. Cela n’est qu’une impression. Vous n'allez pas vous écraser. Vous avez toutes ces énergies autour de vous. Vous avez tout dans votre réalité de base qui change. Vous savez pour la plupart des humains, passer au travers c’est d’avoir un but, un plan ou un désir. Cela les mène du point A au point B et ils y arrivent, légèrement soulagés, et alors ils prévoient leur prochain point B vers le point C. C’est un phénomène intéressant, et je vais en parler un peu plus dans un petit moment, mais – quoique j’ai déjà dit que je suis venu ici pour en parler - mais ils se servent des objectifs, des manques ou des désirs pour aller d'une étape à une autre. Et cela ressemble beaucoup à ce que vous avez fait dans votre vie. 

Vous aviez un objectif quand vous étiez jeune quand vous alliez à l'école, par exemple. Et vous aviez un objectif pour avoir une carrière et une famille. Vous aviez un objectif, une chose après l’autre. Vous avez un but en ce moment – quoiqu’il se passe, peut-être juste suivre le reste de cette canalisation (rires) « S’il vous plait, Cher Dieu ! » - mais c’est la façon dont la vie a été. 

Retour en arrière un moment. N'est-ce pas une manière de vivre plutôt limitée ? Et une manière de vivre un peu craintive ? Et d’une certaine façon, une manière de vivre très insatisfaisante ? Jusqu'à ce que vous mouriez. Bien, c'est une sorte d’objectif étrange – (le mettre en place jusqu’au moment de votre mort). Survivre jusqu'à ce que vous mouriez. (quelques rires) 

C’est la façon de vivre de la plupart des gens, et c'est comme cela que vous aviez l'habitude de vivre, alors ne riez pas trop fort. (Rires étouffés d'Adamus). C’est comme cela vous avez vécu jusqu'à hier. Alors maintenant nous allons le faire différemment. 

Alors je demande, « que voulez-vous ? » afin d’agiter un peu les choses, pour que vous restiez en train de penser. Et je vous dis ça quand vous dites devant le groupe ce que vous voulez ( nah, ce n’est pas ce vraiment que vous voulez). Pas du tout. Vous pensez que vous voulez ça, mais en fait ce n’est pas vraiment ça ( quoique vous ayez dit, ça m’est égal ce que c’était). Vous ne savez pas ce que vous voulez. Alors prenons un moment dans cette belle énergie et que cela soit. 

(pause) 

Ne pas savoir ce que vous voulez. 
Sortir de la définition. 
Sortir des objectifs. 
Sortir peut-être des désirs de vieille énergie. 
Sortir des vieilles attentes, car tout va changer maintenant. Tout va changer. 

 

Passion 

La raison pour laquelle je mentionne tout ça, la raison pour laquelle c'est important chers Shaumbra c’est de vous rassurer afin de savoir que vous n’avez pas à connaitre ce que vous voulez désormais. Cela va être une étrange manière de vivre, mais vous allez trouver qu'elle vous laisse vraiment vivre. 

Ça va être un sujet de grandes discussions, avec beaucoup de discussions intellectuelles. Il y en aura beaucoup qui diront, « oui je sais ce que je veux » mais je les défierais eux aussi. Non, vous ne le savez pas, et pouvez-vous être en paix avec ça pendant un moment ? 

Vous allez arriver à une compréhension plus tôt que tard - pas aujourd'hui. Vous allez comprendre quelque chose qui transcende les besoins réels. Vous aurez une passion si profonde, si significative pour la première fois depuis longtemps qu'elle vous aidera à comprendre comment vous avez créé votre réalité, vous aidera à comprendre vraiment qui vous êtes. Mais ce ne sera pas un besoin comme vous l’avez pensé. Vous allez venir à (faute de meilleurs mots) une vraie passion avec vous-même. Je ne parle pas d’une occupation ou d’un passe-temps ou n'importe quoi de pareil, mais je veux dire une passion au sujet de vous-même ; un amour de vous-même, un amour intense et expressif. 

Et à ce point ce n’est vraiment pas important ce que vous faites ou ne faites pas. Avec cette sorte de passion de l’âme que vous avez, ça n’a pas d’importance. Ça n’a plus d’importance. C’est, tout simplement. 

Maintenant, vous voyez je dois employer des mots ici et cela devient un peu intellectuel ou un peu ésotérique, mais je veux partager avec vous ce qu’il se passe et ce qui va se passer. Aller au-delà des désirs pour aller dans la passion. 

La passion est, ( faute de mots - comment exprimez-vous la passion ?) la vraie compréhension du Je Suis. La vraie brillance de ce que vous avez fait au niveau humain et que vous amenez maintenant au niveau divin. 

voir suite...

(c) Copyright message : Crimson Circle

(c) Copyright peinture : Gilbert Williams

 

 

La Série des Maîtres

Shoud 6 - « Expérimenter le Je Suis » par Adamus

Présenté au Crimson Circle le 5 Février 2010

Partie deux sur trois

Nouvelle Energie 

Je mentionne tout ceci parce que quelque chose d’autre va se produire. Quelques uns d’entre vous l’avez déjà expérimenté ces derniers mois et c'est un point très important. Vous avez invité cette chose appelée nouvelle Energie dans votre vie. Vous avez invité le divin dans votre vie. Comme vous l’avez vu sur mes diagrammes, la vieille énergie a été créée à partir de la passion pour retourner à la maison. C’est ce qui a créé toute l'énergie, et l'énergie a été employée par votre conscience pour créer la réalité, pour manifester. 

La nouvelle énergie rentre maintenant alors que la Maison vient à vous, comme Dieu, vous, revenez à vous-même. C'est la nouvelle énergie. Elle n'est pas vibratoire, comme vous l’avez entendu souvent. C'est expansionnel, dans toutes les directions en même temps. Elle ne ressemble pas ou n'agit pas ou ne se ressent pas comme la vieille énergie, et il y a une partie de vous qui la veut. Vous voulez la définir en termes de vieille énergie. Vous pensez que c'est une juste une vieille énergie plus grande, plus fraîche. Ce n'est pas ça. C’est totalement différent. 

Cette nouvelle énergie est le produit de l’humain et du divin qui s’intègrent enfin. C'est ce qui l’a créée. C’est même nouveau pour ceux qui sont dans les royaumes angéliques, ils regardent et observent. Ils ont conscience de vous d’une façon très intime, parce que là où vont les humains sur terre va toute la création. Ainsi ils sont extrêmement intéressés de voir comment cela fonctionne. 

Ce qui se produit dans votre vie en ce moment, la raison pour laquelle les choses sont un peu détraquées, un peu désorientées - vraiment désorientées, soyons honnêtes - la raison pour laquelle les choses sont vraiment à l'envers en ce moment est due à ceci : la nouvelle énergie est ici. 

C'est votre création, mais elle vient, vous pourriez dire, d’un royaume différent, une base totalement différente, et elle vient pour s’intégrer dans votre vie ici sur terre. Elle vous explore maintenant. Elle explore vos émotions, parce que dans le processus d'intégration elle doit comprendre d'où vous venez et de quoi vous êtes fait. Elle veut savoir comment travailler dans votre vie. Elle ne veut pas vous combattre. Elle veut savoir comment faire partie de votre vie. C'est l'énergie divine que vous avez toujours cherchée, et elle est ici. Elle entre et dit, « comment travaille votre partie émotionnelle » ? Elle rentre en vous et vous sonde. 

Elle est à vous. Ce n'est pas une sonde extra terrestre ; ceux-ci sont très différents. Ce n'est pas une énergie extérieure intrusive. Mais, ceci étant dit, il y en a qui ne savent pas encore comment la définir ou comprendre tout ceci, alors ils vont rêver ou ils vont peut-être penser qu'ils ont eu une rencontre avec un extra terrestre. La probabilité - si c'est un groupe de Shaumbra - la probabilité est que ce n'est pas une rencontre extra terrestre. C'est la nouvelle énergie qui entre et dit, « David, qu’est ce qui vous fait avancer » ? 

Ce n'est pas ce que vous pensez qui vous incite à avancer, d'ailleurs, mais qu’est-ce qui vous fait avancer. Ce sont les émotions. Ce sont les désirs. Ce sont les aspects. Ce sont les sentiments. Rappelez-vous ce que j'ai dit avant, que vos choix ne sont pas intellectuels, bien que vous voudriez penser qu’ils le sont ? Ils ne le sont pas. Ils sont émotionnels. Ainsi la nouvelle énergie entre et commence à regarder et à sentir ce qui vous pousse à faire ces choix. En ce moment, elle rentre, sondant vos vies passées, parce que c’est une partie de vous. C’est ce qui vous fait avancer. 

Ainsi cette nouvelle énergie vient sur terre. Bien, elle ne finit pas sur un plateau devant vous. Elle entre en vous. Vous allez la sentir. Elle sonde chaque partie de vous. Elle vient pour comprendre comment fonctionne votre mental. Elle rentre dans votre processus logique en ce moment. Comment fonctionne la logique? Elle entre dans le corps physique. Certains de vous ont eu des réactions récemment - « que se passe-t-il à mon corps ? » - parce que vous sentez qu’elle rentre. Elle entre dans chaque partie de vous en ce moment. 

Vous pourriez dire que cela fait partie du processus du mariage et de l'intégration qui se met en place, et elle vous donne la sensation d’être désorienté. Et quand cette nouvelle énergie frappe un endroit particulièrement sensible - une mémoire, une blessure qui est encore très, très sensible - vous allez la sentir. Ces sentiments vont soudainement refaire surface et vous allez dire, « pourquoi est-ce qu’ils sont revenus ? » Jusqu'à aujourd'hui vous auriez dit, « quelle leçon Dieu essaie t-il de me dire ? qu’est-ce que l’esprit essaie de me dire ? » Rien. Rien. C'est la réponse de la nouvelle énergie entrant dans votre vie - ffftttt ! - pour comprendre qui vous êtes ; pour comprendre comment elle va travailler avec vous pour aller de l’avant. Elle veut s’intégrer. Il n'y a aucune force intrusive. Elle ne va pas… bien, c’est vous. C’est le nouveau vous venant pour être avec vous. C’est stupéfiant. 

Mais bien que se soit vous, elle n'est jamais été dans cette réalité. Elle rentre maintenant dans la découverte, et elle va vous faire découvrir des choses que peut-être vous ne saviez même pas à propos de vous-même. 

 

Laissez aller le contrôle et Confiance 

Je vais vous demander, chers amis, plus que jamais c’est le temps de la confiance absolue en vous-même. Vous avez tendance quand des choses viennent - de nouvelles choses – de faire marche arrière. Si vous ne comprenez pas totalement quelque chose intellectuellement, vous lui résistez jusqu'à ce que vous puissiez la comprendre ou essayer de la contrôler. Ça n’a pas à être contrôlé d’aucune façon. Ce sera un défi. 

Les humains adorent le contrôle. Vous savez, les humains adorent contrôler leur environnement externe pour sentir que leur environnement intérieur est correct. Et il ne l'est pas. Il ne l'est pas. Le contrôle de l'environnement externe est une distraction ou un aveuglement. Vous pensez que si vous pouvez tout contrôler cela signifie que tout ce qui est ici ira bien. Laissons cela aller pour le moment. 

Vous avez invité le divin à l’intérieur et il est ici. Vous avez invité la nouvelle énergie à l’intérieur et elle est ici. Pouvez-vous ne pas la contrôler ? Oh, vous dites oui, mais vous allez avoir des défis avec elle, particulièrement ce mois ci. Mais qu'avons-nous dit avant au sujet des défis ? Ils n’ont pas à être mauvais. Changement et défis… vous allez trouver – prenons le sommeil en exemple - vous allez constater que votre sommeil est très perturbé. (quelques rires). 

SHAUMBRA : Vraiment ! 

ADAMUS : Et vos rêves - cette nouvelle énergie entre bien dans vos rêves en ce moment. C'est pourquoi je vous avais demandé de tenir un journal. Elle participe maintenant. Elle veut savoir ce qu’il se passe dans l’état du rêve. Qu’est-ce qu’il se passe ? Vos rêves changeront, d'ailleurs - l'intensité de vos rêves, la couleur de vos rêves, la signification de vos rêves. N’employez plus les vieux symboles du rêve pour essayer de les comprendre. Vous vous perturberiez vraiment. Je ne veux pas m’arrêter sur les rêves en ce moment, mais elle entre dans chaque partie de votre vie, et va être la cause pendant quelques jours d’une sensation d’être physiquement dissociés, comme si vous n’étiez plus capables de fonctionner dans ce continuum de l’espace/temps, mais n’est-ce pas ce que vous vouliez ? (rire) N'aviez-vous pas voulu aller au delà du temps et de l'espace ? 

Vous allez être défiés, parce qu'elle va vous amener hors des zones de confort. Mais n'est pas que ce que vous vouliez vraiment ? Non, vous ne savez pas ce que vous voulez ! (Adamus rit) et c'est bien. Ainsi vous ne savez pas que ce que vous voulez et tout change. Cela ressemble à une pagaille, n'est-ce pas ? 

SHAUMBRA : Yep. 

ADAMUS : Et ça ne l'est pas. C’est beau. C’est absolument beau - si vous vous faites confiance. Vous avez affaire avec vous-même ici - votre divinité, votre moi divin, la part que vous avez toujours voulu rapporter dans l'unité. Alors il est temps absolument de laisser aller le contrôle. 

Ah, et vous dites, « mais si je laisse aller le contrôle, alors toutes ces forces externes du monde sont… je vais être vulnérable et elles vont m'attaquer. Et les personnes qui me manipulent constamment vont vraiment me tomber dessus maintenant, parce que mes défenses sont baissées. Et les maladies et les virus vont entrer en moi et je vais tomber malade, parce que j'utilise ce mur énergique et je ne laisse pas rentrer les maladies. » 

Alors vous allez lâcher toutes ces gardes, et ça va être une sensation très étrange, en effet, très vulnérable, et c'est le point de confiance et le point de l'alchimie énergique. Ça ne change pas… des pierres en or - qui n'est rien comparé à l'alchimie énergique qui a lieu en ce moment quand vous vous faites confiance, quand vous laissez tomber toutes ces défenses, quand vous ne vous inquiétez pas de cette personne dans votre vie qui vous manipule constamment. S'ils ne peuvent pas vous manipuler, ils iront juste trouver quelqu'un d'autre. Mais vous allez voir alors que vous vous faites vraiment confiance et que vous permettez à cette nouvelle énergie d’entrer, que vous n’aurez plus à vous inquiéter de leurs manipulations. 

Vous allez sortir du jeu, mais pourtant le jeu va être séduisant. Vous allez sortir du vieux mode de vie, mais pourtant une partie de vous va vouloir retourner à cette vieille façon de vivre. Encore une fois vous allez être coincés dans l'énigme « qu’est-ce que je veux ? est-ce que je veux le faire de la vieille manière ou de la nouvelle manière ? » Et je peux vous répondre maintenant - vous allez vouloir un peu des deux. Et ce n'est probablement pas la meilleure façon de le faire. Vous allez vouloir avoir un pied dans la vieille énergie et un pied dans la nouvelle. Vous allez vouloir l’assurance de garder certains contrôles, garder certain modèles et cycles dans votre vie, et les personnes et les drames et d'autres choses. Vous allez vouloir cela parce que c’est confortable. 

Mais pourtant il y a une partie de vous qui veut vraiment cette nouvelle énergie. Ah, elle est réellement séduisante, aussi, mais juste en pensée. « Je suis une personne nouvelle énergie. (rires alors qu’Adamus se pavane et prend un drôle d’accent). Je ne veux pas avoir à m'inquiéter de n'importe quoi. Je suis meilleur que vous parce que je suis nouvelle énergie. » 

LINDA : Quel était cet accent ? 

ADAMUS : C'était l’accent de Cauldre. Ainsi, il y a une part de vous qui veut les deux, et d'une certaine manière en ce moment vous n’avez plus rien. À cette étape intermédiaire, vous n’avez plus rien. Vous n'êtes pas vraiment relié au vieux. Vous n'avez pas vraiment intégré le nouveau. Alors où êtes-vous ? Dans le chaos ! Dans le chaos ne sachant pas ce que vous voulez ou qui vous êtes. Et ça, cher Shaumbra, c’est beau. Ça l’est, réellement. Vous êtes exactement là où vous devriez être. 

Il y a une équipe entière d'êtres – des êtres angéliques, des êtres humains, des êtres récemment humains - qui sont avec vous à chaque étape du chemin, aidant à vous soutenir et à vous guider. Quand soudainement - je sélectionnerai Ralph parce qu'il ne m'a pas voulu - quand soudainement vous vous trouvez dans une situation où vous ne vous souciez plus de cette musique. Toute la vieille musique ne veut rien dire pour vous. Bien, il y a une certaine passion ou amour pour elle maintenant, mais que se passe t-il quand c’est terminé, ça vous est égal ? Qu’est-ce qu’il se passe quand vous ne vous souciez même pas de votre voyage spirituel ? C'est la chose la plus proche et la plus chère que vous avez porté et c’est pourquoi je vous appelle les alcooliques spirituels parfois parce que vous devez l'avoir. 

Quand tout ceci s’en va, quand il n'y a plus désormais aucune signification dans rien, vous êtes au bon endroit. (quelqu'un dit « alléluia ! » et Adamus rit). Vous êtes au bon endroit et c’est approprié, et ne paniquez pas. Ayez confiance - en vous-même, pas en moi, ou en quelqu’un d’autre - parce que cette nouvelle énergie sonde même ça. Le rien, le vide, l'intermédiaire, le sens total de la perte - elle essaye de comprendre cela. Elle essaye de vous comprendre. C'est vous. Vous pourriez dire - ceci n'est pas tout à fait vrai - mais c'est le vous du futur venant à vous maintenant. Mais ce n'est pas le futur en termes de temps. C'est le vous de tous les potentiels que vous êtes, qui viennent maintenant à vous. Pas simplement pour vous voir, mais pour se mouvoir à l’intérieur. Se mouvoir à l’intérieur. Et c'est ce qu’il se produit. 

 

Expérience de la nouvelle énergie 

Prenons une profonde respiration avec cela. Dans cette courte période de temps – je n’aime pas le mot temps - mais dans une courte période prochaine, vous aurez une expérience de conscience nouvelle énergie. Elle va vous étonner. Elle va vous couper le souffle - jusqu'à ce que vous vous rappeliez d’Aandrah et pour respirer dedans. Elle va vous confondre de telle manière que vous allez vous demander pourquoi vous avez fait les choses d’une certaine manière jusqu'à maintenant. Elle va vous ramener dans l'amour de vous-même et elle va vous donner une certaine compassion pour tout le reste. Quand vous comprenez combien vous avez été dur avec vous même, elle va vous donner cette compassion naturelle avec tout le reste. Elle va vous faire faire ceci, vous frapper le front avec la main en disant, « Adamus, pourquoi ne l’as-tu pas dit avant ? » Mais nous l’avons fait. 

Quand vous avez cette expérience, il y a la tendance de douter de l'expérience, pour nier l'expérience et dire, « est-ce vraiment une nouvelle énergie, une nouvelle expérience de conscience ? » Il y a la tendance de la rabaisser. Ne le faites pas. Permettez-vous de savoir que vous l'avez eue. Permettez-vous de savoir que vous l'avez expérimentée. 

Il y aura aussi la tendance d'essayer de la reproduire tout de suite. Ne le faites pas. Ne le faites pas, parce que la prochaine expérience que vous allez avoir va être très différente de la première. La première peut avoir les qualités d’euphorie, d’inspiration. La prochaine peut avoir les qualités de sérénité, de contentement et d’unité avec le Soi. La prochaine ensuite pourrait avoir des qualités entièrement différentes. 

Et pendant que ces expériences continuent, elles deviennent plus fréquentes et augmentent dans leur profondeur ou leur intensité, permettez juste. Se faire confiance et comprendre qu'elle va changer intensément des choses dans votre vie. Et si vous ne faites pas l'expérience - mais vous le ferez- si vous ne la faites pas, ce n'est pas une course. Cela va arriver. C'est pourquoi nous sommes ici - pourquoi nous travaillons ici avec vous, pourquoi je suis venu après le départ de Tobias - pour commencer à vous guider vers cette réelle intégration de la nouvelle énergie sur terre. 

Nous n'allons pas parler que d’elle. Nous allons partager à son sujet, mais nous n'allons pas en parler théoriquement au tableau. Remarquez que je n'ai même pas fait une égratignure au tableau aujourd'hui pour appuyer ma remarque – je le ferai un autre jour - mais pour vous en faire aujourd'hui la remarque ça va être une expérience… ça va être une expérience. Êtes-vous prêts ? Ne répondez pas. (rires) 

 

Le déséquilibre du mental 

Durant les quelques minutes qui nous reste aujourd’hui alors que nous attendons que les énergies s’équilibrent, je vais parler un peu du déséquilibre mental. C'est l'une des plus grandes questions sur terre en ce moment – plus de déséquilibre mental par habitant, par population, et plus de déséquilibre mental sévère que jamais sur terre. Nous allons faire un certain travail, avec les Shaumbra qui sont intéressés, pour vraiment regarder de nouvelles manières de diriger ce que vous appelleriez le déséquilibre psychologique. 

Il y a tellement de stress sur le mental en ce moment, et je ne parle pas ici des Shaumbra nécessairement. Je ne parle pas de vous. Je parle des personnes qui sont des névrosés, des schizophrènes, des psychotiques ou n’importes quelles autres étiquettes qu’on leur a donné. Cependant, je ne parle pas de ceux qui sont nés avec des limitations mentales, c'est une catégorie différente. Je parle de ceux qui deviennent fous, vous savez, ce type de choses qui sont là actuellement. 

La plupart des retards mentaux et des limitations mentales qui se produisent à la naissance ou dans les premières années, sont beaucoup plus karmiques. 

LINDA : L'autisme rentre t-il dans cette catégorie ? 

ADAMUS : L'autisme est un peu différent. C’est un peu différent, mais nous entrerons dans les détails plus loin dans nos discussions. Mais je voulais parler de la maladie mentale en ce moment, parce que certains d’entre vous, vous vous êtes diagnostiqués ou avez été diagnostiqués avec … pas toi, très cher. (s’adressant à Garret)

LINDA : Non, il l’a été !

ADAMUS (gloussant) : Parfois quand vous passez par une grande expérience ou une grande transformation dans votre vie, il y a une tendance qui est de se demander si vous devenez fou ou déséquilibré mental. Il est facile pour la communauté clinique de le reconnaitre comme tel, parce qu'elle n’a aucun concept, aucune compréhension de ce qu’il se passe en vous en ce moment.

 

Il y a sur terre en ce moment un nombre énorme de personnes qui passent par ces déséquilibres. Beaucoup sont mises sous médicaments, ce qui est une solution très provisoire, mais comme vous le savez, beaucoup savent à long terme que ces médicaments font plus de mal que pas de médicaments du tout. Ils causent plus de dépressions. Ils causent plus de suicides, parce qu'ils arrêtent un processus naturel.

 

Retour en arrière sur ce qui vous est arrivé ces dernières dix, peut-être vingt années de votre vie lors votre intégration et de votre fusion à l’intérieur de vous-même, c’était comme passer par ces temps comportant le plus de défis, de dépressions et d’auto critiques ( la vraie dépression) parce que le divin se réveillait et il a remis en question le mental à de profonds niveaux. Le mental est le gardien du contrôle qui essaie de mettre de l’ordre dans le chaos, mais il ne le peut pas. Il est agrandi au maximum, il est étiré et vous avez ici des humains qui se réveillent, qui n’ont aucune idée de se qu’il se passe, et maintenant ils sont diagnostiqués avec ces problèmes mentaux.

 

Shaumbra, cela atteint des proportions épiques sur terre en ce moment, et quelque chose doit donner, (tôt ou tard) la libération de l'explosion de l'énergie ou l'intégration de l'énergie. Comme vous l’avez fait. Vous êtes passés par là en grande partie, par ce que vous appelleriez des problèmes de déséquilibres mentaux. Mais ce n’est pas ça du tout. C'est une question d'intégration. Vous êtes passés par là.

 

Alors à ce point, quand je vous demande d’avoir une confiance absolue en vous même, il est également question de laisser aller le contrôle du mental, laisser aller d’avoir à vous mettre dans des structures, dans des systèmes et dans des définitions rigides. Quand vous dépassez ce besoin de tout contrôler dans vos mondes intérieurs et extérieurs, quand vous allez absolument dans l’espace du Je Suis, qui est la confiance en soi, cela affecte la conscience. Cela changera également la façon dont les humains traitent le déséquilibre mental, et cela affectera potentiellement le travail que vous pouvez faire à l'avenir.

Conclusion

Mon temps est maintenant fini. J’arrête le bavardage. Et comme je l’ai dit au début, il y a peu à dire aujourd'hui parce que tout est au sujet d’entrer dans l'expérience maintenant. Nous allons commencer à être, à vivre, à respirer et à expérimenter la nouvelle énergie. Vous allez l’absorber en vous. Pas seulement dans votre corps ; dans chaque partie de vous - votre mémoire, votre capacité d'imaginer, votre capacité de voir les potentiels dans votre futur, la capacité d'entrer dans votre passé. Elle va vraiment être absorbée. Soyez avec ça. Comprenez ce qu’il se passe. 

Quand nous nous retrouverons ensemble le mois prochain, nous serons dans un endroit un peu différent. Appréciez votre expérience. 

Et avec ça, chers Shaumbra, comme vous le savez, tout va bien dans toute la création. C’est simplement difficile de le comprendre parfois. 

Je suis Adamus.

Et il en est ainsi.

(c) Copyright message : Crimson Circle

(c) Copyright peinture : Gilbert Williams

(c) ARCHE D'OR DE L'ANGE DE FEU D'OR - 2016