LA SERIE DES MAITRES / ADAMUS / Should - *new*

 

La Série des Maîtres par Adamus

Shoud 5 - « Comment cela fonctionne-t-il ? –

2ième partie / 1»

Présenté au Crimson Circle le 9 janvier 2010

Je suis ce Je Suis, Adamus du domaine souverain. Bienvenu dans la Nouvelle Energie, ce n’est pas seulement une nouvelle année, mais une Nouvelle Energie. Nous explorerons ce sujet aujourd’hui.

C’est une telle joie d’être ici, un peu choqué de vous voir tous comme ça, mais prenons ensemble une profonde respiration alors que nous continuons notre travail.

Ah oui, il a été dit que j’étais prêt à entrer avant l’heure et à éliminer la projection des transparents (NdT : avant le shoud, Cauldre projette un résumé du shoud précédent). En fait, j’attendais patiemment. Oh, Cauldre et vous tous sentiez que j’étais prêt à entrer, mais en fait nous étions – nous, ceux du Conseil Cramoisi – nous faisions un peu de travail préparatoire pour aujourd’hui, nous aidions à équilibrer et à ajuster les énergies, nous vous aidions à vous amener dans vos corps physiques. Vous êtes nombreux à être ici aujourd’hui dans un état un peu flottant, un peu là dehors.

Oh, les énergies sont actuellement très, très intenses et cela vous met un peu en dehors de votre corps. Cela en fait vous met énormément dans votre mental, mais pendant la projection de vos transparents, nous avons utilisé ce temps à rééquilibrer les énergies ici, aidant à ce que vous soyez prêts pour le travail que nous ferons aujourd’hui. Est-ce que tout le monde est prêt ?

L’audience: oui.

Adamus: Ah, en effet, c’est la classe de la Nouvelle Energie.

Des ressentis purs

Ainsi, prenons ensemble une profonde respiration, alors que nous allons écouter la prochaine chanson. En fait, ce n’était pas une erreur faite lors des préparatifs. Je voulais garder cette prochaine chanson lorsque nous serions ensemble. Et comme l’a dit Maître McMaster, imaginez maintenant, alors que nous allons écouter le prochain morceau de musique, imaginez que c’est votre Moi qui chante pour vous – votre âme, votre esprit, votre être intérieur. Pendant ce morceau de musique, prenez une, deux ou trois respirations profondes ou continuez à respirer.

Ne vous concentrez pas tellement sur les mots, concentrez-vous plutôt sur les énergies que nous avons, en fait, insérées dans cette musique. Non pas que vous recevriez ces énergies si vous la téléchargiez, mais nous les avons insérées hier et aujourd’hui dans le morceau de musique. Permettez-vous d’aller au-delà des mots, dans les ressentis. N’essayez pas de tout traduire avec votre mental. N’essayez pas de deviner ce qui est dit ou n’essayez pas de deviner ce que vous dit votre esprit. Allez dans les ressentis purs, la voix de l’esprit plutôt que la voix humaine. Choisissez le pur ressenti.

Ainsi, maestro, musique.

(La musique commence)

« N’est pas que l’amour est quelque chose »
Par Sam et Ruby du CD « The Here and Now. » (L’Ici et Maintenant)

(Paroles)

C’est pour les gens qui se tiennent par les mains
Et c’est pour les cœurs brisés

Ce que j’essaie d’expliquer
Est que dans notre vie viendra un jour
Où nous trouverons ces ressentis perdus dans le noir

C’est tomber
C’est voler
C’est perdre
C’est essayer
C’est cette petite chose folle appelée l’amour.

Quand elle vient à vous je dois vous dire la vérité
A propos des pensées confuses que pense mon mental

C’est comme le soleil et c’est comme la pluie
Tu m’amènes du plaisir et tu m’amènes de la peine

Je suis un peu dépassé
Je t’ai dans la peau
N’est-ce pas que l’amour est quelque chose

Courage ! Mon petit bouton d’or
Tes yeux sont de raisons de partir

Laisse moi te le dire encore une fois, pas comme un poète mais comme un ami
Les choses que tu penses maintenant je les pense chaque jour

C’est comme le soleil et c’est comme la pluie
Tu me donnes du plaisir et bien sur de la douleur

Je suis un peu dépassé
Je t’ai dans la peau
N’est-ce pas que l’amour est quelque chose

C’est comme le soleil et c’est comme la pluie
Tu me donnes du plaisir et bien sur de la douleur

Je suis un peu dépassé
Je t’ai dans la peau
N’est-ce pas que l’amour est quelque chose

Je suis un peu dépassé
Je t’ai dans la peau
N’est-ce pas l’amour…
N’est-ce pas que l’amour est quelque chose

Oh, oui

Adamus: N’est pas que l’amour est magnifique, particulièrement quand c’est l’amour que vous vous donnez. Entre vous et vous même l’amour est magnifique.

Ainsi Tom qu’en as-tu retiré?

Tom: je ne sais pas. Tu m’as dis de ne pas écouter.

Adamus: Ahhh. C’est un homme sage (Rires), car s’il m’avait dit: « J’ai eu cette incroyable sensation de connexion. » J’aurais dit « faux ». C’est un homme sage.

Faux. Vous n’en avez rien retiré, car cela aurait été la tendance de votre état humain d’essayer d’en faire quelque chose, de le définir d’une manière très mentale. Et là où nous allons, vous allez vous découvrir en dehors de votre mental. En dehors de votre mental.

Bon, ce n’est pas qu’il y ait quelque chose de mal avec le mental, mais il est limité. Il est limité. Le mental ne comprend pas l’amour véritable. Oh, votre mental essaie de le comprendre ou a écrit des choses sur l’amour ou a essayé de le comprendre, mais le mental n’est pas programmé, n’est pas capable de comprendre quelque chose d’aussi simple que l’amour. Le mental ne le peut pas.

Le mental, comme je l’ai dit et redit, est un bel outil, mais ce n’est qu’un outil. Il n’est pas tout. Il n’est plus temps maintenant de faire croître le mental. C’est le moment d’ouvrir l’esprit, de travailler de concert avec le mental, le corps, votre passé, votre présent et votre futur, tout cela ensemble.

Vous vous découvrirez en dehors du mental, et c’est une chose étonnante. Qui fait un peu peur. Qui fait un peu peur car le mental aime l’ordre, aime que toutes les choses soient nettes, aime que toutes les choses aient du sens, car vous croyez que si les choses ont du sens, vous serez en sécurité. Mais grand Dieu – pas du tout. Pas du tout ! Il n’y a pas de sécurité dans le sens – le sens mental – il n’y a aucune sécurité. N’avez-vous pas déjà découvert cela ? C’est seulement de la confusion, du chaos, tourner en rond, une poursuite d’illusions et de la frustration. Ainsi c’est là où nous en sommes.

La musique et l’art

Quelle joie d’être sur la scène Shaumbra avec vous tous, avec Linda, avec Aandrah et On et tous ceux qui sont connectés, car nous abordons de nouvelles choses. Nous en parlerons dans un instant, mais revenons à la musique.

J’aime la musique, la bonne musique. Cette chanson était OK. (Rires) J’aime la bonne musique. J’espèce que quelqu’un parmi vous pourrait aider Cauldre à choisir de la vraie musique classique. Je veux dire de la musique qui…Je ne parle pas, Cauldre, de la vieille musique. Il vient juste de m’interrompre et de me dire : « Tu veux dire ces vieux trucs que tu avais l’habitude de composer et d’écouter ? » (Rires) Non. Je parlais de la musique qui a de l’harmonie, de la résonance et…mais peu importe.

La musique, peu importe qu’elle soit bonne ou mauvaise, en fait possède une belle manière d’intégrer en elle une énergie de ressenti qui peut amener quelqu’un en dehors du mental. Ceux d’entre vous ici présents qui sont musiciens comprennent ce principe de base. Ne faites plus de la musique – pas dans le sens conventionnel des notes, des portées ou d’essayer d’en faire une composition qui dure trois minutes pour que ça passe sur les radios.

La musique…comme vous êtes en train de le découvrir, la musique est un flux. La musique est une manière tellement belle de véhiculer la conscience et les ressentis. L’art…Il a été dit que le monde sera sauvé par l’art. J’y inclurais la musique. C’est en fait plus approprié aujourd’hui que jamais. Le monde sera sauvé par l’art, la musique et la créativité, car c’est ces choses là qui permettent aux énergies réelles et à la conscience de venir.

L’art…certains des tableaux des anciens maîtres, et même certains tableaux des nouveaux maîtres et particulièrement les artistes prometteurs qui n’ont pas encore étés découverts, qui comprennent parfaitement comment intégrer de l’énergie, des sentiments, des sensations dans le tableau, pour que lorsqu’on regarde la surface du tableau, qu’ils y voient les couleurs et certaines formes, il y a là –dessous des énergies sous-jacentes qui sont très, très puissantes.

Si vous regardez certains travaux des maîtres anciens, en particulier, certains comprenaient vraiment comment infuser de vrais messages dans les tableaux – pas seulement par le graphisme que vous voyez, mais ils contiennent de vrais messages – et ces messages perdurent jusqu’à aujourd’hui. Les messages perdurent.

Il y a de beaux tableaux dans les musées, et malheureusement, beaucoup trop de tableaux sont cachés dans des collections privées. Mais nous en avons fini avec cet état de fait. Nous ne permettrons plus cela, Klaus, que ces tableaux soient cachés, soient emprisonnés. L’énergie ne le permettra pas. C’est en fait une situation dangereuse pour les propriétaires de garder cachées ces œuvres d’art, car l’énergie ne supporte pas d’être confinée. C’est comme être mis dans une certaine forme pour un temps et expérimenter cette forme, Steve, mais elle hait d’être confiné.

C’est la raison de l’importance des incarnations – une vie après l’autre – voyez-vous, vous avez essayé de défier la mort une fois et cela n’a pas bien fonctionné. Cela n’a pas bien fonctionné. Et vous en êtes venu à vous rendre compte que votre corps avait besoin de changer de forme. Votre identité a besoin de changer et de s’étendre, de vouloir rester dans la même forme tout le temps, dans la même identité fera qu’elle explosera et vous l’avez fait. Pas par vos propres mains mais par celles de quelqu’un d’autre. Boom. C’est fini. Vous êtes revenu. Vous allez bien. (Rires) Considérant ce que vous avez traversé, vous allez bien.

La musique, l’art, les livres, la voix, toutes ces choses. Vous viendrez à comprendre comment toutes les choses ont étés tellement limitées et combien il est facile de sauter au prochain niveau.

Il existe des tableaux, de la musique et des créations qui ont infusé tellement d’énergie vraie, et vous apprendrez comment le faire. Peu importe ce que vous voulez faire, que ça soit chanter, que ça soit danser, que ça soit écrire ou parler, peu importe ce que vous faite, vous ne le ferez plus à partir d’ici, Leslie, et vous savez, que ce soit de la nourriture, que ce soit une sorte de thérapie avec laquelle vous aidez les autres.

Oh, vous vous faites tellement enfermé par les méthodes thérapeutiques. Vous dites : « Bien, quelqu’un a transmis ce programme, cette méthode de guérison. » et puis vous essayez de vous y conformer mentalement point par point, vous testez en fait votre aptitude à vous y conformer à la lettre. Vous éliminez totalement votre créativité. (Rires alors que Cauldre se cache sous le haut parleur) J’aime venir de ce coté de la pièce, mais Cauldre est un peu nerveux en ce qui concerne le haut parleur.

Ainsi, le mental n’a aucune capacité créatrice. Aucune. Vous aimez penser qu’il en possède. Vous aimez penser que vos aventures créatives viennent du cerveau, mais ce n’est pas le cas. Ce n’est pas le cas. Certains parmi vous sont si frustrés avec leur créativité, avec votre capacité d’exprimer vos sentiments, car vous le faites encore à partir de là haut. Et dans la Nouvelle Energie, nous irons au-delà de ça. J’ai tellement hâte de le faire.

Les messagers

Ainsi parlons un peu de ce dont nous discutons, nos messages. Nos messages sont vieux. En fait, ils sont anciens. Il n’y a pas une seule chose ici – pas encore – qui soit nouvelle. Tout ce qu’à dit Tobias a déjà été dit. Tout ce que j’ai dit a déjà été dit auparavant. Cela a peut être été dit d’une manière un peu différente, peut être pour attirer votre attention, peut être de manière un petit peu plus contemporain, mais tout a déjà été dit. Les messages sont anciens.

Les messagers sont anciens et vous êtes les messagers. En effet. C’est la raison pour laquelle vous êtes assis ici, c’est la raison pour laquelle vous écoutez, car vous êtes les messagers.

Bon, oui, théoriquement tout le monde est un messager, mais certains ont une bien meilleure préparation et une bien meilleure chance d’être un messager. Ainsi, d’une certaine manière vous êtes spéciaux. Vous avez été les messagers depuis le début – c’est peut être dur à accepter ? Vous dites : « Qui ? Moi ? Adamus n’est pas en train de me regarder. » Mais il le fait. Vous avez été les messagers depuis le début, les premiers à être passer par l’Ordre de l’Arc, l’entrée ou le portail pour venir sur Terre afin de prendre cette forme. Vous avez été assez sage d’avoir toujours transporté le message avec vous.

Le message est simple : Vous êtes Dieu aussi. Maintenant agissez en accord avec le message. (Quelques rires)

Oh, le message peut être exprimé de tant de manières différentes. Il peut être très ésotérique et très philosophique. Ah, la philosophie – c’est encore une chose mentale. Elle manque de…Elle est si ennuyeuse. N’avez-vous jamais eu un cours joyeux de philosophie ? Je n’en ai pas eu. Je n’ai jamais étudié de la philosophie joyeuse. La philosophie est mentale, ennuyeuse. Elle permet au mental de se courir après encore et encore et encore, et puis quand il est fatigué, il crée une nouvelle philosophie.

Regardez-vous, à combien différents groupes spirituels, entreprises ésotériques, et aventures philosophiques avez-vous participés ? Où cela vous a-t-il emmené ? Bon, à un bon endroit, ici, mais…mais…mais il y a tellement plus.

Ainsi, cher Shaumbra, où en sommes-nous ? Nous parlions de…ah je vais tellement dans vos ressentis.

Ainsi, vous êtes les messagers. Vous l’avez toujours été. Vous êtes porteur, vous pourriez dire, d’une particule de conscience un peu différente de nombreuses autres personnes. Ils ont aussi le potentiel de l’avoir, mais la plupart ne le font pas pour des raisons variées. Ils ne veulent pas de la responsabilité d’être des messagers, vous savez, car vous savez ce qui arrive aux messagers ! (Adamus glousse et l’audience rie.) Ils deviennent riches et célèbres ! Ils sont nombreux à ne pas le ressentir, bien, ce n’est pas la passion de leur âme. Ils sont nombreux à ne pas vouloir de la responsabilité d’être un messager. Mais chacun et chacune d’entre vous ici présent, toute personne qui est touchée par ce message, d’une manière ou d’une autre est un messager.

Vous avez amené toute cette information du passé à ce moment, maintenant. Vous avez eue de nombreuses vies, Joyce, où vous avez partagé ce message d’une manière ou d’une autre. Vous l’avez peut être exprimé par d’autres mots, par des mots sacrés, par des cérémonies sacrées, mais vous avez apporté le message par le passé.

Ainsi vous dites : « Mais le message n’est pas vraiment nouveau. » C’est vrai. C’est vrai, car les humains et vous ne l’avez pas encore compris – et ce n’est pas du tout une critique. Vous voulez expérimenter ce que c’est que de le comprendre. Vous voulez aussi, comme messager (Adamus glousse alors qu’on entend une sirène au loin) Cauldre m’a demandé l’autre jour : « Pourquoi il y a toujours des sirènes quand tu parles, Adamus ? » (Rires) Tu ne devrais pas poser ces questions, Cauldre, car regarde ce que tu obtiens.

Ainsi une de vos parties comprend le message, et une autre partie a choisi de ne pas le comprendre complètement, car vous vouliez revenir encore et encore sur cette planète pour être les messagers. Pour être les messagers. Mais en chemin parfois vous oubliez que vous êtes le messager. C’est un jeu intéressant.

Vous avez oublié, alors que fait un messager sage ? Vous avez recours à quelques fantômes pour vous rappeler (Rires) que vous êtes les messagers, dans votre ADN, Pete, profondément dans votre ADN. Votre ADN est différent – de nombreuses manières – de celui de nombreuses personnes en dehors de ce groupe. Ce n’est pas meilleur ou pire, c’est seulement, car profondément dans votre ADN est présente la passion ou le désir d’être un messager.

Les messagers sont un rappel constant à tous les humains. Et le rappel est très, très simple. Vous venez de l’Un, vous êtes Dieu aussi, vous êtes toujours aimé, il n’y a pas besoin de pardonner – c’était un message étrange qui a été amené. Il n’y a aucun besoin de pardonner ou d’être pardonné. C’est une tellement ancienne énergie. Ça concerne réellement juste l’acceptation et la compassion. Une autre conférence que je donnerai.

Ainsi, très chers, vous êtes les messagers. Vous venez des temps anciens, vous tous – vous tous, d’une manière ou d’une autre – pour introduire ce message sur Terre.

Voici le dilemme, voilà pourquoi je soulève ce sujet. Vous êtes un peu confus maintenant. Quel est le message maintenant ? Réchauffons-nous le même message que nous avons déjà donné de nombreuses fois ? Depuis l’époque de la Lémurie et de l’Atllantide le message est le même. Il était présenté un peu différemment, il a été exprimé un peu différemment.

Vous dites : « amenons nous juste le même message de nouveau ? » et une de vos parties en est si fatiguée. Une de vos parties dit : « Mais nous avons déjà fait cela. Nous l’avons exposé à des groupes, nous avons, nous avons…Adamus, nous avons écrit des livres, nous avons créé des églises, nous avons essayé de faire passer le message, et ils n’écoutaient simplement pas. » C’est vrai en partie. Certains n’écoutaient pas, mais ils étaient nombreux à le faire. Et ils sont nombreux à avoir besoin de l’entendre venant de vous, Mary, croyez le ou pas, de vous. Ils veulent l’entendre avec vos propres mots, dit à votre manière propre et c’est pourquoi je parle de la voix, je parle de l’expression, parce qu’ils ont besoin de l’entendre.

Bon, voilà la différence…une pause dramatique pendant que nous buvons un peu de boisson. Le message des temps anciens est toujours le même, comme il l’a toujours été. De combien de manières différentes pouvez-vous le dire, le chanter ou le peindre ? Néanmoins, et une partie de votre frustration à un niveau profond, c’est que ce n’est pas vraiment juste. Il ne vous semble pas juste de donner le même message, car quelque chose a changé, et vous avez absolument raison. Par conséquence, vous avez de la réticence à vous avancer avec ce que vous avez à partager.

Je ne parle pas d’un grand message philosophique ou religieux, le monde a assez de ces messages. Je parle de - c’est dur à décrire – un message venant de votre cœur. Un message venant du Je Suis. Un message parlant de l’amour de soi, dit de manière simple. L’amour de soi.

Ainsi une de vos parties dit : « Mais comment ? Il ne me semble plus juste d’être un messager. Je ne suis plus sûr de ce que je suis supposé faire. »

Mentalement – voilà ce que vous faites – mentalement vous dites : « Mais je dois perdre du poids. Je dois arrêter de fumer. Je dois étudier plus. Je dois…” peu importe ce que c’est. Vous utilisez toutes ces excuses. C’est un processus mental. Ce qui se passe réellement est un processus de Cœur. Vous savez qu’il y a quelque chose de différent et – c’est tout à fait simple – c’est la Nouvelle Energie. Le message change avec la Nouvelle Energie, ce n’est plus le même message. Ce n’est plus le même message.

Vous avez besoin d’entendre quelque chose de différent venant de votre intérieur. Les autres personnes ont besoin d’entendre quelque chose de différent venant de vous maintenant, et c’est le sujet que nous aborderons aujourd’hui et dans les quelques prochaines réunions que nous aurons.

Ainsi prenez une respiration profonde et prenez un instant pour ressentir en vous-même, car vous êtes les messagers. Vous l’êtes. C’est la raison de votre présence ici.

(Pause)

Vous allez être un peu perplexe. « Que voulez-vous dire ? Que suis-je supposé faire ? Si je suis un messager comment se fait-il que je n’aie pas un message brillant à partager avec tous ? » Cela va venir.

Prenez une profonde respiration.

(c) Copyright Crimson Circle, Geoffrey Hoppe

(c) Copyright peinture : Riptein

Suite, partie 2 / 2

 

 

 

suite...

La Série des Maîtres par Adamus

Shoud 5 - « Comment cela fonctionne-t-il ? –

2ième partie / 2»

Présenté au Crimson Circle le 9 janvier 2010

 

***

Votre vraie voix

Une des raisons pour laquelle je vous ai demandé dans les shouds récents de retrouver votre voix – votre voix véritable – est parce que vous en aurez besoin. Et ce n’est pas seulement votre voix. C’est votre expression, que ce soit à travers l’art, la musique, l’écriture ou la parole, toute aventure créative que vous faites. Vous en aurez besoin. Vous voudrez l’avoir et c’est pourquoi je dis : « Récupérez votre voix. Et cela semble être peut être une contradiction. Un instant je dis : « Récupérez votre voix. Parlez à partir de votre profondeur. Pas avec cette petite voix, pas cette voix mentale mais profondément de l’intérieur. Récupérez votre voix.» Puis la minute suivante je dis : « N’utilisez pas de mots quand vous me parlez. » Est-ce une contradiction ? Absolument pas, Edith. Ce n’est absolument pas une contradiction. Je vais l’expliquer.

Alors que vous communiquez sans mots avec nous autres, alors que vous ne définissez pas ce que vous dites en anglais, allemand ou roumain, alors que vous allez au-delà des mots, c’est là où vous vous découvrirez en dehors du mental. Vous serez en contact avec une de vos parties tellement belle et vraie qui défie toute explication. Vous apprendrez de nouveau comment réellement communiquer avec chacune de vos parties.

En faisant cela, vous retrouverez votre vraie voix, la voix de votre esprit. Quand vous le faites, quand vous retrouvez votre vraie voix intérieure – pas votre voix sonore mais votre voix intérieure – cela changera votre voix physique. Cela changera la manière dont les énergies montent et passent à travers. Voyez-vous, maintenant quand vous parlez, de manière générale vous parlez à partir d’ici (la tête). Quand vous parlez, c’est un processus mental qui transforme en mots. Mais quand vous parlez à partir de votre esprit, cela vient de là (le cœur). Cela n’a pas besoin de venir de là (tête), votre mental ne sera pas jaloux, il aura bien d’autres choses à faire. Cela n’a pas besoin de passer par là (tête), cela vient de là (cœur) puis cela sort directement par votre bouche. Cela contourne le mental.

Encore une fois, le mental n’a pas d’importance. Mais cela contourne le mental ainsi quand un mot sort de votre bouche, quand une phrase ou une histoire entière sort de votre bouche, ce ne sont plus des mots. C’est de l’énergie. C’est des ressentis. C’est de la conscience. C’est de l’amour. C’est de la compassion. C’est le Je Suis qui vient et s’exprime à travers vous.

Ainsi ce n’est plus du tout important que les mots soient éloquents, que votre vocabulaire soit varié. La manière dont vous structurez vos phrases, n’est pas importante. Cela devient une expression complète et les personnes qui sont autour de vous, ressentent soudainement quelque chose de différent venant de vous. Ils ne dorment plus quand vous parlez. (Rires) Ils ne dorment plus…ils ne réfléchissent plus à ce qu’ils vont dire, car ils vous ressentent. Ils ne sont plus dans une communication de mental à mental, comme le sont la plupart des communications humaines actuellement.

Soudainement, soudainement, Diane, une communication totalement différente a lieu, comme nous le faisons maintenant. Oh, vous entendez des mots, qui entrent en vous, mais ce n’est pas la chose qui importe, car entre vous et moi, il y a quelque chose d’autre de très intime qui a lieu d’une belle manière. (Adamus met ses mains sur les épaules de Diane)

C’est transporté par la voix, mais cela passe aussi par toutes les parties du corps de Cauldre, chacune de mes parties vers vous. Pas conséquence, cela devient très attirant, très compatissant, et c’est une communication d’âme à âme plutôt que de mental à mental. Et c’est là où nous allons.

J’espère que c’est compréhensible. Non, en fait, j’espère que cela n’est pas compréhensible (Rires), car peut être vous allez le comprendre.

Ainsi, prenez une respiration profonde, car vous êtes, vous avez été les messagers.

Je vais aborder un sujet très Nouvelle Energie maintenant. Très Nouvelle Energie.

D’où provient l’énergie

Je vais un peu revoir ce que nous avons abordé lors de notre dernière session. Ainsi nous avons parlé des bases. C’étaient les bases. Je vais vous demander maintenant – en effet, soyez attentif – que chacune de vos parties soit attentive. N’essayez pas seulement de disséquer cela avec le mental. Soyez attentif avec chacune des parties de votre être. Vous le comprendrez à un niveau différent.

Ainsi, lors de notre dernière session nous avons parlé de… (Adamus dessine un cercle avec un point au milieu)…et j’espère que Linda aime mon dessin.

Linda : Jusque là ça va.

Adamus: Jusqu’à ce que nous en arrivions aux inscriptions et puis…

Linda : Ce n’est pas de l’anatomie, n’est-ce pas ?

Adamus : C’est vous. C’est vous, comme nous en avons déjà parlé. C’est représenté par un cercle avec un point au milieu, c’est très simple, c’est de l’ancien symbolisme car il vous montre que vous venez de Tout Ce Qui Etait – qui n’existe plus car il a changé. Vous venez de Tout Ce Qui Etait. Vous êtes allé en dehors de Tout Ce Qui Etait. Vous avez développé votre identité propre, l’expression de votre âme. Ainsi c’est vous.

C’est la conscience. Vous êtes la conscience. D’une manière très, très particulière votre conscience attire l’énergie – l’énergie neutre – ainsi je vais mettre là cette « énergie neutre ». (Adamus ajoute cela au dessin)

 

La question qui se pose tout d’abord est : d’où vient cette énergie ? L’Esprit n’était pas de l’énergie. L’Esprit était – est encore – conscience absolue.

Shaumbra : Nous.

Adamus : Oui, nous – vous – nous. Comment a-t-elle était créée ? Comment en est-elle venue à être ? Etait-elle juste là dehors ? Non, car là dehors il n’y avait qu’un néant. Un point important à se rappeler…c’est la physique d’Adamus, qui n’est habituellement pas d’accord avec les physiciens. J’ai eu mes problèmes avec les autres par le passé concernant ce sujet. J’ai été reconduit aux portes de la ville un certain nombre de fois.

Ainsi la question qui se pose tout d’abord est d’où vient cette énergie ? C’est une bonne question.

Quand vous avez quitté la Maison – je vais mettre la Maison dans un gros nuage là haut. Vous avez quitté la Maison, votre propre identité unique, votre propre conscience – une des premières choses que vous avez fait était en effet de vous séparer de la Maison. Ainsi vous…je vais montrer cela comme une manière de le représenter, mais – de nombreuses manières différentes – mais essentiellement vous vous êtes séparé de l’Esprit. La séparation originale, le sceau original. Ainsi vous vous êtes séparé de l’Esprit, vous vous êtes isolé.

La prochaine chose que vous avez créée, pourrions-nous dire, est un aspect masculin/féminin, un aspect lumière et un aspect ténèbres, un aspect qui regarde vers l’intérieur et un autre qui regarde vers l’extérieur. Vous avez créé une séparation en vous-même de tant de manières différentes. (Adamus dessine un triangle qui pointe vers le haut et un triangle qui pointe vers le bas, ils pointent l’un vers l’autre.)

 

C'était brillant, car la séparation, la diversité, la division vous a permis de vous voir, de vous connaître, tout cela est en réponse à la question que vous avez posée – peut être que vous n’auriez pas dû le faire – « Qui suis-je ? Pourquoi suis-je ? » Toutes ces questions de la conscience ont fait que vous vous êtes séparé. Maintenant vous avez une partie yin et une partie yang. Vous avez la mère et le père, la lumière et les ténèbres. Vous avez toutes ces dualités en vous-même.

Du moment qu’une séparation eut lieu, et à ce jour du moment qu’une séparation a lieu dans un sens cosmique, cela crée un désir de revenir, un désir de réintégration, un désir de devenir de nouveau complet. C’est cela qui a créé l’énergie.

Ce désir de vous expérimenter comme masculin/féminin, lumière et ténèbres, esprit/humain, le désir d’expérimenter la dualité, de vous connaître vous-même est grand, mais il y a un désir plus grand et une passion plus grande et c’est appelé « Réunifier toutes vos parties ensemble. Etre de nouveau Un. Infuser ou combiner de nouveau qui vous êtes, » (Adamus parle avec intensité) car vous ne pouvez pas rester…je parle de cela avec passion, car en vérité, il n’y a pas beaucoup d’humains sur Terre qui voudrait écouter cela ou qui même le comprendraient. Cela vous semble simple. Cela vous semble absolument simple, mais j’ai parlé à d’autres groupes, à d’autres individus – ils ne le comprennent pas. Et c’est bien car c’est où ils en sont pour le moment. Ils ne le comprennent pas. Ainsi cela est passionnant.

Cette illusion de la séparation – c’es un facteur important : une illusion de séparation – crée une énergie tellement intense là où seule la conscience existait, cela crée l’énergie pour vous ramener à la Maison. Ce qui montre combien vous êtes brillant. Vous seriez-vous séparé sans vous donner les outils pour vous réunifier ? Vous seriez-vous séparé et auriez dit : « Peut être que je serai perdu à jamais ? » Je ne le pense pas. Je ne le pense pas. Je ne sais pas.

Ainsi c’est là d’où est venue l’énergie. Essentiellement l’Esprit ne connaissait pas l’énergie. Il n’en avait aucune idée. Il n’a jamais entendu parler d’énergie. Il n’avait pas besoin d’énergie. C’était seulement quand vous avez quitté la Maison, que vous avez créé votre propre identité séparée, votre souveraineté et que vous êtes allé dehors pour vous expérimenter à travers la dynamique de la dualité, de la séparation, que l’énergie fut créée. Cela a créé l’énergie et c’est avec elle que vous travaillez depuis.

Créer la réalité

Ainsi…Whow ! Bon…ainsi vous voilà comme un être conscient, amenant l’énergie dans votre réalité. Vous amenez cette énergie comme nous l’avons montré sur notre diagramme le mois passé. (Adamus dessine un point entouré d’un cercle, avec des flèches qui pointent vers le cercle)

Vous l’amenez, vous l’attirez. Il existe une loi de l’attraction, mais soyez prudent, car la loi de l’attraction que comprennent la plupart des personnes actuellement est très mentale, très mentale. La véritable loi de l’attraction et la capacité de créer la réalité et de manifester, provient de la passion et du désir. Quelle sont les…originales…quelles sont les passions et les désirs essentiels d’un être ayant une âme ? Tic toc, tic toc

Shaumbra: Connaître qui ils sont.

Adamus : Revenir à vous-même, tôt ou tard. Vous ne perdez jamais, jamais cette connexion. Vous ne perdez jamais cela. Je sais que vous êtes quelques uns à être inquiets : « Que se passerait-il si je me perdais ? » Vous ne le pouvez pas vraiment. Vous pouvez continuer à être perdu pendant une illusion d’éternité, mais vous ne pouvez jamais vraiment perdre votre connexion avec vous-même, avec le retour.

Ainsi le désir, la passion de l’âme est de se connaître elle-même, d’exprimer elle-même, de revenir à elle-même vers une conscience et une réalité inconnue du Soi jusqu’à ce point. Ces dernières sont les passions.

Si vous voulez regardez les forces qui dirigent votre vie, et je sais que vous êtes nombreux à être confus : « Comment se fait-il que je n’arrive pas à créer ou à manifester ce que je veux ? » Bien vous le faites parfaitement. Vous le faites parfaitement, il n’y a aucun doute. Bien vous dites : « Mais Adamus, ça craint. » (Rires, Adamus glousse) oui en effet ça craint. Ça craint et c’est pourquoi vous êtes ici, (Rires) car vous n’avez plus besoin d’aspirez votre énergie. Vous avez besoin de l’exprimer, et c’est la raison de notre présence ici.

Ainsi est la passion de l’âme. Ressentez la passion de votre âme propre, un instant.

(Pause)

C’est ce qui est la cause de votre réalité. Cela peut être exprimé de nombreuses manières différentes, je vous ai simplement donné quatre expressions concernant la passion et le désir de votre âme. Cela pourrait être exprimé de nombreuses manières différentes, mais c’est se connaître soi-même, exprimer qui on est, d’être de nouveau entier et d’aller à des niveaux jamais réalisé auparavant. Vous pourriez appeler cela le Troisième Cercle, la souveraineté. Oui, avec une exception, l’exception est la Nouvelle Energie.

Au fait, vous souvenez-vous de Tobias parlant du retour des maîtres ? Il y a des centaines et des centaines de maîtres qui sont maintenant de retour sur Terre, qui ont pris forme physique, et ils seront si connectés avec chacun d’entre vous. Si vous êtes assis ici dans une chaise et dites : « Oui, mais je suis nouveau ici. Adamus ne parle pas de moi. » Oh oui, je parle de vous. Si vous êtes assis ici et dites : « Je ne suis pas un des Shaumbra prometteurs. Je suis à la traîne. » Non, vous ne l’êtes pas. Je m’adresse à chacun d’entre vous. Chacun d’entre vous. Ainsi…

Bon, ces derniers sont ce qui crée votre réalité dans votre vie, et ce qui fait que certaines choses se manifestent. Je reviens à notre discussion de la semaine dernière au réveillon, et un des chers Shaumbra s’est mis en avant. Bien, en fait je lui ai ordonné de s’avancer ; elle voulait rester assise dans sa chaise. Mais le problème était : « Adamus, qu’est ce qui ne va pas dans ma vie ? J’ai perdu mon emploi. J’ai perdu ma relation, mes enfants, mon amour propre, mes relations avec les autres, ma carrière. Tout est parti. Qu’est ce qui ne va pas ? » Rien. Rien.

Si vous voulez bien faire un pas en arrière et regarder la passion ou le désir de votre âme ou ce qui crée réellement votre réalité, ce n’est pas les choses auxquelles vous pensez. Ce ne sont pas ces choses là. Ce qui la crée ce sont ces profonds mouvements d’énergie intérieurs, et dans le cas de Jennifer – je sais que ça ne vous dérange pas que je mentionne votre nom...de toute façon il est trop tard si cela vous gênait. (Rires) – mais dans le cas de Jennifer, il fallait qu’elle déblaye tout…Elle pensait qu’elle devait tout déblayer de sa vie, qu’elle devait pousser au loin toutes les choses pour se débarrasser de l’humanité de sa vie. Elle était déjà tombée dans ce piège auparavant en d’autres temps, en d’autres vies, d’avoir trop acquis – trop de puissance, trop d’argent, trop de relations – et elle avait dit : « plus jamais. » Ainsi soit-il. Ainsi soit-il. Elle a conservé sa beauté, car cela lui rappelle qu’elle est Dieu aussi, mais elle était sur le point de la perdre car elle sentait que même ça était la dernière chose qui lui barrait le chemin pour réellement découvrir ces questions, les vrais passions de l’âme.

Shaumbra, vous n’avez pas besoin de le faire de cette manière. Vous n’avez pas besoin de le faire de cette manière et certains parmi vous sont allés vers des extrêmes pour évoluer. Vous êtes allés à des extrêmes en pensant que votre humanité ne fait pas partie de l’état esprit, et ce n’est pas vrai du tout. Ils…Je vais aller devant pour faire cette déclaration. (Adamus marche pour revenir vers le devant de la pièce)

Quand vous réunifierez toutes choses, le masculin et le féminin, la lumière et les ténèbres, quand vous retournerez à vous-même à cause de cet énorme flux d’énergie, vous réunifierez aussi votre partie humaine et votre esprit. C’est une dualité que vous vous êtes permis d’expérimenter, autant que la lumière et les ténèbres, autant que le masculin et le féminin. Vous n’avez pas besoin de détruire votre état humain pour avoir l’état divin ; vous les réunifiez. En fait, ils veulent être réunifiés. Ce sont des parties de vous qui pourraient ne pas croire cela, mais en fait elles veulent se réunifier.

Ainsi, nous voilà avec le cas de Jennifer qui est une brillante créatrice, qui pousse toutes les choses loin de sa vie et puis qui vient nous dire : « Qu’est ce qui ne va pas ? » Absolument rien. Vous avez créé pour vous-même une sorte de vide. Vous vous êtes débarrassée du bruit, du fatras et de toutes les autres choses pour avoir du temps avec vous-même, ce qui est peut être la chose la plus effrayante – avoir du temps pour soi ; devoir se faire face, pas à cause de quelque chose de mal que vous auriez fait, mais devoir…bon, vous avez complété la boucle et une de vos parties s’en est rendu compte. Le jeu est fini. Le jeu a été complété. La chasse est finie.

Cela fait peur, car une de vos parties dit : « Bien quoi d’autre ? Que va-t-il se passer ? » Une partie de vous dit : « C’était confortable, en fait, dans certaines de ces anciennes manières d’être. » Mais chacun d’entre vous…bon, j’en parlerai dans un instant, mais vous attirez de l’énergie ici pour manifester, et je l’ai dessiné avec ces lignes ondulées qui se manifestent avant.

Voilà votre réalité physique– je l’appellerai la Terre (Adamus le note sur le dessin), qui est aussi votre réalité physique – et vus essayez de manifester, et vous luttez avec cela actuellement. Tout d’abord, parfois vos créations, vos manifestations, n’arrivent jamais dans cette réalité, là. N’arrive jamais sur Terre. Elles sont quelque part là dehors (il pointe l’espace vide), et nous allons nous concentrer sur comment les amener ici (Sur Terre), si c’est ce que vous choisissez vraiment.

 

Il y a beaucoup de confusions, là dehors, sur ce qui fait que cela se réalise, sur ce qui cause la création. Qu’est ce qui est la cause de ta réalité, Roger ?

Roger : les émotions.

Adamus : oui, les émotions. Je suis content que tu n’aies pas dit « Mes pensées. »

Bon – nous pourrions commencer une très longue discussion – mais certains disent : « Oui, mais les pensées ne créent-elles pas la réalité ? » Pas très bien. Pas très bien.

Vous êtes certains à avoir si peur de vos pensées, si peur de penser, car vous avez peur que…Réfléchissons un instant, Réfléchissons à propos du cancer. Vous ne voulez pas y penser ! Non, car vous pourriez le manifester. Bien, si vous étiez si puissant, pourquoi ne penseriez-vous pas à un million de dollars et le manifesteriez ? (De nombreux rires) Ne manifestez-vous que les choses négatives ? Non, non, non.

Les pensées généralement ne sont pas très…Le mental est très – avec le mot de Cauldre – le mental est une façon très ringarde de créer la réalité. Il ne le fait pas très bien. N’avez-vous pas tous suivis ces cours sur le contrôle mental ? Allez ! Vous avez suivi ces cours sur les affirmations, sur la focalisation des énergies – tout ça est très mental. Totalement mental, et vous serez peut être quelques uns à être en total désaccord, mais le fait de ne pas être d’accord est aussi mental. (Rires) ne pas être d’accord avec moi, n’est pas généralement une position de vainqueur. (Plus de rires)

Ainsi vous avez assisté à ces cours sur la pensée. Vous avez lu beaucoup sur des choses comme les lois de l’attraction. Oui, les lois de l’attraction sont réelles quand vous êtes réel. Mais si souvent ceux qui utilisent ces principes sont dans les pensées.

Les pensées…la créativité n’existe pas dans le mental. Pas du tout. La créativité ne vient pas du mental. Le mental n’a jamais été programmé, construit ou conçu par vous pour être créatif, ainsi elle ne provient pas du mental.

(c) Copyright message : Crimson Circle, Geoffrey Hoppe

(c) Copyright peinture : Ripstein

suite... partie 2/3

 

 

suite...

La Série des Maîtres par Adamus

Shoud 5 - « Comment cela fonctionne-t-il ? –

2ième partie / 3»

Présenté au Crimson Circle le 9 janvier 2010

***

D’où provient la créativité

Ainsi il y a beaucoup de discussions : « Bien, qui alors crée la réalité ? » Bien, comme je l’ai déjà mentionné, ce qui est le moteur c’est le désir, la passion… (Adamus écrit)

Shaumbra : La simplicité.

Adamus : …La joie et la simplicité.

Linda : Merci.

Adamus : Ces choses créent…Elles créent en fait votre réalité, mais vous n’en êtes pas conscient. Ce sont les vraies influences ou la vraie dynamique derrière la création de votre réalité.

Je vais vous demander de peut être ouvrir la porte au fond. C’est mal aéré ici et vous allez tous vous évanouir dans juste une minute. Ainsi laissez entrer un peu d’air frais.

Ainsi les fausses influences, la fausse dynamique, là où vous êtes nombreux à être très – bien, là où vous êtes confus. Les choses qui ne fonctionnent pas actuellement sont la force… (Adamus s’adresse à Linda qui écrit) Met « Faux »…

Linda : Où voulez-vous que je l’écrive ?

Adamus : Juste là-dessus. Faux…

Linda : La force.

Adamus : La force…Faux.

Linda : Faux.

Shaumbra : La première chose est la force.

Adamus : Ainsi ces faux facteurs de motivation qui, de nouveau, proviennent du mental, non pas du vrai cœur, sont la force, le pouvoir, les efforts. Les efforts.

 

Vous connaissez tous cela, car vous avez passé du temps – ou peut être le faites-vous encore – à le faire, à utiliser la force pour créer la réalité, à utiliser le pouvoir pour maintenir votre identité pour créer la réalité, à faire des efforts – c’est un telle couche hypnotique et un tel vieux système de croyance – faire des efforts.

De nouveau, nous discutons à tous les niveaux la plupart du temps, et il y a encore une partie de votre état d’humain qui croit qu’il doit faire des efforts pour accomplir quelque chose. En fin de compte vous vous regardez et dites : « Combien d’efforts dois-je faire ? » et pas conséquence, vous vous mettez une note – c’était un bon jour, c’était un mauvais jour – fondé sur la quantité d’effort déployés. Bien, ce serait comme dire au hamster sur la roue : « Combien de kilomètres as-tu parcouru aujourd’hui ? » Aucun. Pas un seul.

Ainsi ces anciennes manières de faire – ce sont de très anciennes manières d’essayer de créer la réalité et elles ne fonctionnent pas très bien, car c’est mental, car il n’y a pas de désir, de passion et de joie ; car cela ne me réunifie pas ; car elles ne permettent pas la vraie expression, ni l’expansion. Ce sont des manières très, très anciennes énergies pour faire les choses. (Il fait des gestes à Linda pour qu’elle lui donne le stylo) J’aime juste tenir quelque chose.

Ainsi, nous voilà en train d’essayer de manifester quelque chose ici. Vous voilà sur Terre comme humain (L’audience rie alors qu’Adamus dessine de nouveau le point avec le cercle et les flèches, mais cette fois cela prend l’apparence d’un humain), essayant d’amener les énergies dans votre réalité pour créer et manifester ce que vous choisissez.

 

Cela ne fonctionne pas très bien, car vous vous êtes concentré la haut (Adamus désigne la tête) – je parle à tous les humains actuellement, car les humains sont concentrés là haut – pour de nombreuses raisons. Une des raisons dont nous avons parlé la semaine passée – l’hypnose massive. L’hypnose massive. Elle se déroule depuis aussi longtemps que je me souviens à un degré ou à un autre. L’origine remonte à l’époque de l’Atlantide avec la manipulation du mental, avec l’essai de standardiser le mental, mais cela a touché de nombreux autres domaines.

Cela a permis au mental humain, qui en fait à un certain point était le serviteur de l’âme – et au fait, le service est une très bonne chose – le mental était au service du divin intérieur. Avec la manipulation du mental, cela a en fait séparé le mental du divin. Auparavant il n’y avait pas en fait de réelle séparation. Mais cela a été la cause de la séparation et cela a amené la capacité d’ignorer le divin, même si le divin est juste là ; cela a permis de vous voir comme humain seulement, bien que votre divinité soit juste là. Mais ce travail a eut l’effet inverse que prévu et cela a créé l’illusion du mental en opposition à l’esprit. Cela a créé ce phénomène bizarre et étrange appelée « La recherche ». Je dois écrire cela. (Il s’adresse à Linda)

Dans le – bon, cela ne s’est pas arrivé en un jour ; cela s’est déroulé sur une période de centaines de milliers d’années en Atlantide – mais le travail sur le mental a créé quelque chose appelé : « Cherchons l’esprit. Cherchons Dieu, la réponse ou peu importe quoi. » Et cette recherche a été programmé dans le mental, programmé de la même façon que vous programmez un ordinateur à faire quelque chose. Cela a été programmé pour que vous recherchiez constamment, même si la chose juste là. Elle a toujours été là, elle sera toujours là.

Cela a aussi rendu le mental perméable aux énergies externes. Initialement, la construction du mental par les anges a été faite de telle façon qu’il soit aussi souverain, aussi unique, aussi impénétrable que votre âme. Dieu merci que vous n’ayez pas bricolé l’âme. Elle est impénétrable par les forces extérieures. En d’autres mots, elle ne peut pas être prise. Elle ne peut jamais vous être volée. Vous êtes le seul qui pouvait cacher votre âme à vous-même.

Mais de toute façon, ainsi nous avons…le mental a été rendu accessible. En d’autres mots, influençable – sujet à l’influence. Il a été comme ça aussi longtemps que nous pouvons nous souvenir.

Ainsi ici existe d’énormes potentiels pour l’hypnose. Le monde en est plein, quelques uns sont fait de manière très délibéré, sont malveillants et intentionnels ; d’autres sont fait « juste parce que » - quelqu’un essaie de vous vendre quelque chose, des membres de votre famille essaient de vous maintenir dans le filet, comme j’aime l’appeler, le filet karmique ancestral. C’est dur de perdre quelqu’un de votre lignée ancestrale. Voyez-vous, vous voyagez tous ensemble en groupes, quand quelqu’un part, c’est comme un assaut ou une insulte pour les autres membres du groupe. Ils n’aiment pas vous voir partir. Voulez-vous vraiment comprendre les gens autour de vous – vos proches, ceux avec qui vous avez voyagé depuis des éons ? Partez. Partez.

Bon, je peux maintenant voir les gros titres: « Une secte demande à ses membres de quitter leurs familles. » Absolument. Absolument ! (Rires alors que Linda fait la gueule) Car vous n’allez pas…

Linda : Ne dites pas ce mot car il pourra être trouvé lors des recherches. (NdT : le mot secte. Les recherches par les moteurs de recherche)

Adamus : En effet ! En effet – et nous avons besoin d’un peu de relation publique. Nous avons besoin que les énergies circulent. Vous êtes resté caché trop longtemps. (Elle fait encore la gueule) Ayez confiance en vous.

Ainsi, oui, quittez votre famille. Bon, je ne dis pas de faire vos bagages et quittez vos enfants sans leur faire le dîner de ce soir. Ce que je dis est de vous déconnecter de ces derniers, car vous ne pouvez pas les aimer de la manière dont sont les choses actuellement, comme vous pouvez vraiment les aimer lorsque vous laissez aller vos anciens liens.

Je ne dis pas de vous sauver de chez vous ; je vous dis de rester mais de laisser aller les anciennes identités. Vous avez oublié qui ils sont vraiment. Vous avez oublié la raison première pour laquelle vous êtes ensemble, la raison pour laquelle vous avez choisi de voyager avec eux pendant mille vies. Vous êtes si à l’aise avec eux, si complaisant avec eux, que vous les voyez juste comme un membre de la famille. Vous ne les voyez plus que comme un morceau de fromage karmique (rires), ce qu’ils ne sont pas. Ils sont tellement plus grands et glorieux. Imaginez qu’il a une corde qui nous lie ensemble juste car nous avons eus de très nombreuses vies et maintenant nous sommes tellement habitués à ce schéma. Quand vous laissez aller cette corde, je vous vois tel que vous êtes vraiment, pas comme ce membre de la famille que je crois que vous êtes.

Ainsi, je sais que Linda est un peu nerveuse, mais en fait la plupart des humains comprendront cela à un certain niveau.

Linda : Je le comprends. Je n’aime simplement pas les gros titres.

Adamus : Vous devrez commencer à vous habituer. (Rires)

Linda : Oh !

Adamus : Ainsi…ainsi, cher Shaumbra, ainsi revenons à – nous nous sommes un éloigné du sujet.

Ainsi les influences hypnotiques – nous en avons parlé lors de notre réunion du réveillon – les influences hypnotiques massives tout autour du monde actuellement, et elles vous affectent. Elles font encore parties de la raison pour laquelle vous acceptez certaines réalités. La chose intéressante se passera dans un instant…dans un instant vous pourrez laisser aller cela en faisant un simple choix. Vous pouvez faire le choix de ne pas laisser ces influences hypnotiques extérieures gérer, dicter et contrôler votre vie.

Mais attendez. Avant de faire ce choix, mais avant que vous ne preniez cette profonde respiration, qu’allez vous abandonner ? Presque tout. Façon de parler, vous allez abandonner beaucoup, c’était bien d’être dans le mode programme – le programme de quelqu’un d’autre, pas le votre. Cela a été confortable de ne pas avoir à prendre de nombreuses responsabilités pour votre vie. Votre vie a simplement lieu. Quelle est l’expression que les humains utilisent ?

Shaumbra : C’est la vie.

Adamus : Bien. Oui, cela arrive. Cela arrive.

Linda : Edith ? Attend, attend. Quelle était l’expression.

Adamus : C’est la vie. (Ndt : en traduction mot à mot c’est « la merde arrive », cela veut dire que les emmerdements ne sont jamais très loin.)

Linda : Ohhhh.

Adamus : Et c’est je crois, une manière contemporaine de dire que le destin se déploie devant moi ; par conséquence, je marcherai sur ce chemin. C’est la vie (Gloussements), même s’il n’y a pas qu’un seul chemin pour le destin ; il en existe plusieurs. Vous devrez prendre la responsabilité de dire qu’il n’y a pas de destin. Vous devrez prendre la responsabilité de choisir de nouveau, de choisir les choses dans votre vie. Vous devrez prendre la responsabilité de la critique des autres personnes, car ils le feront – « Pourquoi ne le fais-tu pas de cette manière ? » - votre famille vous dira ce qui ne va pas avec vous, vos collègues de travail vont vous évaluer. Et, vous savez, parfois il est plus facile de rester dans la boite et juste continuer comme ça.

Ainsi je mettrai beaucoup d’entre vous au défi – pas tout le monde, mais beaucoup – car vous êtes devenu fainéant. Vous le saviez avant que nous en parlions aujourd’hui que vous pouviez faire le choix de sortir de l’hypnose, de l’hypnose de la conscience de masse. Vous le saviez depuis des années, mais vous n’avez rien fait, n’est-ce pas ? Car, tout d’abord, vous y pensez beaucoup trop. Vous l’avez évalué. Vous avez essayé de le disséquer, et puis vous échouez lamentablement. Vous avez essayé de dire : « Bien, qu’est-ce l’hypnose ? Par quel pourcentage en suis-je affecté ? Si je laisse aller que se passera-t-il ? Qu’est ce qui viendra à la place ? » Vous voyez ? Vous êtes juste devenu mental. Vous avez oublié cela.

Ainsi vous ne l’avez pas fait, et vous voilà, et me voilà de nouveau, un messager qui aide des messagers à se souvenir. Vous n’avez plus besoin de le supporter. Vous pouvez faire un choix aujourd’hui – avant que vous ne sortiez par cette porte, avant que vous n’éteigniez vos ordinateurs – que vous n’allez pas l’accepter. Vous savez quoi ? Car cela vient généralement d’un lieu aligné avec le désir et la passion de votre âme, avec la joie et la simplicité, alors cela sera.

Vous vous rééquilibrez, vous ajustez votre conscience ; par conséquence, vous attirez des énergies totalement différentes qui vous aident à créer votre réalité, et vous n’êtes plus sujet à l’hypnose. Vous êtes libre. Etre libre peut faire un peu peur. Demandez à n’importe quelle personne qui a été en prison plus de 25 années. Cela peut faire peur.

Ainsi, cher, cher, cher, cher Shaumbra, vous créez votre réalité.

Que voulez-vous ?

Dites-moi, Kathleen que voulez-vous ? Que voulez-vous ?

Kathleen : M’exprimer joyeusement.

Adamus : Vous exprimer joyeusement. Ok, bien. Lex, que voulez-vous ?

Lex : En cet instant, rien.

Adamus : C’est ce que vous aurez. (Rires) ce n’est pas si mal. Ce n’est pas si mal. Deb…Deb Phenicie, que voulez-vous ? Que voulez-vous ?

Deb : La clarté.

Adamus : La clarté. D’accord. Ainsi nous écrirons cela pour notre audience qui nous regarde. Nous voulons la clarté. Nous voulons l’expression joyeuse. Est-ce correct, Kathleen ?

Kathleen : Oui.

Adamus : L’expression joyeuse. Et je vais mettre…Cauldre me donne…oui, d’accord, Je vais mettre WTF (A quoi cela sert-il ?) derrière ça. Restez avec moi un instant.

Linda : uh, ouis.

Adamus : Ainsi…et Sart que veux-tu ?

Sart : Salut. Je désire maintenant une nouvelle voiture. J’en suis à la septième. (Rires)

Adamus : Une nouvelle voiture. Une nouvelle voiture, seulement sept. Je veux seulement…Je vais prendre un instant pour que la sympathie des Shaumbra viennent en vitesse dans votre vie. (De nombreux rires)

Ainsi…D’accord, c’est suffisant pour l’instant. Ainsi ma controverse est que Kathleen, non, vous ne voulez pas vraiment l’expression joyeuse. Et ma controverse est que Lex, ne veut pas réellement rien. Et ma controverse est, Deb, que tu ne veux pas la clarté. Vous ne le voulez pas. Et Sart, tu veux une nouvelle voiture. (De nombreux rires et l’audience applaudit)

Et je dis cela…Je suis content que nous pouvons nous amuser ensemble, mais je dis cela pour que chacun d’entre vous aujourd’hui – aujourd’hui, pas demain mais aujourd’hui – que voulez-vous ? Que voulez-vous, Ralph ?

Ralph : Une nouvelle vie.

Adamus : Une nouvelle vie. Soyez prudent avec ce que vous demandez. Je voudrais corriger cela pour dire une nouvelle vie dans le même…

Ralph : corps.

Adamus : …réalité physique (Adamus glousse), car je dis que cela viendra à vous, Ralph, et…

Ainsi, mais ma controverse est, non, vous ne voulez pas la clarté. Non. Non, vous ne voulez pas vraiment rien. En fait, nous parlons beaucoup ensemble et vous avez une liste aussi longue ou plus longue que les autres. L’expression joyeuse…Je ne sais pas. Je ne le crois pas. Savez-vous pourquoi ? Car si vous vouliez vraiment ces choses, vous les auriez. Maintenant.

Vous faites de la masturbation mentale, ou ce que vous appelleriez, si cela ne vous dérange pas que j’utilise quelques mots d’argot, vous vous racontez des conneries. Tu dis que tu veux une nouvelle vie. Non tu ne le veux pas, autrement tu l’aurais déjà, Ralph. Autrement tu l’aurais déjà. Vous en rêvez, c’est un rêve séduisant. Mais si tu la voulais vraiment tu l’aurais déjà.

Et pour ceux d’entre vous qui disent qu’ils veulent l’illumination, tsk, tsk, tsk, tsk, tsk, tsk. J’ai un peu de sympathie pour vous, pour vous qui cherchez l’illumination, car vous êtes si vulnérable à la programmation. La recherche. Depuis combien de temps cherchez-vous l’illumination et depuis combien de temps est-elle juste devant votre nez ? Mais vous cherchez. Ainsi, non, vous ne voulez pas vraiment l’illumination, vous aimez en rêver. Vous aimez vous tromper. Vous jouez un jeu, Deb, et les autres aussi.

(Adamus s’adresse à Deb, avec qui il a aussi parlé lors de l’événement du réveillon) Nous devons parler. Nous avons déjà discuté et la semaine dernière a été intéressante, pour nous deux. Vous étiez en colère contre moi à de nombreuses occasions, récemment, mais cela réveille quelque chose en vous, Deb, et cela vous fait dire : « Je suis Ce Je Suis. » Et cela, ne vient pas de la tête, vous ne répétez pas cela par cœur, mais cela vous fait regarder les jeux que jouent les humains. Vous devez d’abord regarder les tiens. Et comme résultat de cela – Vous serez un conseiller, un enseignant et un conférencier brillant – Vous verrez les jeux que les humains jouent. Et vous comprendrez le fait que je vous aiguillonne par cette remarque sur les jeux. Tout le monde y joue. Tout le monde y joue, vous n’êtes pas le seul. Vous êtes quelqu’un qui essaie d’en sortir. Quand est-ce que le manège s’arrêtera ? Quand est-ce que les jeux s’arrêteront ? Je vous félicite de vous être levé. Une partie de vous dit : « J’en ai assez des jeux. » une autre partie de vous dit : « Mais c’était très amusant. Très amusant. »

Si vous le voulez vraiment – je parle de votre santé, je parle de ceux parmi vous qui s’éteignent vers le royaume suivant et qui disent : « Oh, je devrais être différent, car je veux vraiment vivre. » Non vous ne le voulez pas, autrement vous le feriez. C’est une affirmation dure, c’est une affirmation forte et c’est une affirmation très vraie, car vous êtes des créateurs et si vous le vouliez vraiment, cela arriverait. Et pour en rendre responsable quelqu’un d’autre, quelque chose d’autre –l’eau que vous buvez, l’air que vous respirez, aux pensées qui sont toxiques pour votre être – en rendre responsable n’importe qui d’autre est un mensonge, c’est faux. Si tu le voulais vraiment, Bonnie, tu l’aurais. Tu l’aurais. Et vous tous, vous l’auriez.

(Pause)

Ainsi ne me dites plus, pendant nos très longues discussions, que vous voulez quelque chose, dites comment vous allez le manifester. Dites-moi comment vous allez le rendre réel. Dites moi quel est la relation avec le désir, la passion, la joie et la simplicité. Et je vous aiderai. Nous vous aiderons tous, et cela arrivera. Cela arrivera.

Je soulève tout cela…et suis-je dans les temps.

Linda : il n’est que 16h20. Vous pouvez parler pendant 40 minutes encore avant que tout le monde ne se mette à crier.

Adamus : Je ne sais pas si nous aurons besoin de tant de temps. Mais je dis tout cela car il se passe maintenant un phénomène intéressant. Pui-je avoir mes balles, s’il vous plait ? (Rires) (NdT : le mot anglais balls se traduit en « balles » mais se traduit aussi par « testicules » d’où les rires, etc.)

Linda : (Riant) les deux ?

Adamus : une seulement pour l’instant.

Linda : Vous voulez que je vous les donne ?

Adamus : Oui. J’ai demandé à Linda de…

Linda : Vous me demandez de vous donner les balles ?

Adamus : Hier, j’avais demandé à Linda d’aller en ville pour acheter des accessoires pour notre discussion d’aujourd’hui sans lui donner, ni à Cauldre le bénéfice du doute sur ce que nous ferons avec les balles. (Rires, Linda remet une balle à Adamus)

Linda : C’est une balle rouge.

 

(c) Copyright message : Crimson Circle, Geoffrey Hoppe

(c) Copyright peinture : Ripstein

suite... partie 2/4

 

suite...

La Série des Maîtres par Adamus

Shoud 5 - « Comment cela fonctionne-t-il ? –

2ième partie / 4»

Présenté au Crimson Circle le 9 janvier 2010

***

La Nouvelle Energie

Adamus : Ainsi il se passe maintenant un phénomène intéressant, et qui fait converger notre discussion vers un point ici. C’est l’élément de la Nouvelle Energie qui est prêt à entrer. Bien, en fait il est ici actuellement.

La Nouvelle Energie est là. Elle attend. Elle est réelle. Ce n’est pas seulement un concept. Ce fut un concept pendant des éons. Elle a été prophétisée d’une façon ou d’une autre, vous l’avez appelé le Retour du Christ. Elle a été…dans d’autres vies vous avez pensé qu’elle était presque là, anticipant, vous préparant, parlant de la nouvelle ère, des temps nouveaux. Elle est là maintenant représentée par ma balle. (Adamus lance la balle dans l’audience) prenez en une autre.

Bon, faites circuler la balle, s’il vous plait. Jetez-la autour de vous, si vous le voulez. Amusez vous un peu avec. Ce n’est pas une salle de classe typique, nous serons un peu bruyants.

J’ai plein de balles Nouvelle Energie. (Rires alors que Linda ramène 3 nouvelles balles)

Linda : Oui, vous en avez plein !

Adamus : Faites les passer. Familiarisez vous avec. (De nombreux rires alors que l’audience lance les balles tout autour)

Ainsi cher Shaumbra, elle est ici présente. Elle est prête à entrer. La question est : êtes-vous prêts ? Êtes-vous prêts ?

La Nouvelle Energie est très différente de l’Ancienne. L’Ancienne Energie… L’Ancienne Energie… (Une personne a été touchée par une balle et dit : « oh ! » Adamus rie sous cape)…vous voyez, la Nouvelle Energie fait parfois mal ! (Plus de rires) Elle a l’air très innocente, mais elle fait mal quand elle entre en collision avec des croyances Ancienne Energie. Elle peut faire mal.

L’Ancienne Energie a été créée par le désir de l’âme de retourner un jour vers elle-même. La Nouvelle Energie est le résultat du retour à l’Etre. (L’audience jette encore des balles tout autour) Calmez-vous un instant, car je veux que vous compreniez ce point.

L’Ancienne Energie était le résultat de l’intense désir de retourner au Soi, d’être de nouveau complet, d’avoir – comment le dites vous – un processus de fusion avec le Soi. Quand le processus de fusion a lieu – ou commence à avoir lieu, devrais-je dire, commence à avoir lieu – vous n’avez plus le besoin du masculin/féminin, de la lumière/ténèbres. Ces deux ne se fondent pas l’un dans l’autre (Adamus montre les 2 triangles) et que cela donne quelque chose qui ressemble à ça ou peu importe quoi. (Adamus dessine un carré avec les triangles à l’intérieur)

La séparation du masculin et du féminin n’existe plus, ni la séparation de la lumière et des ténèbres, ni la séparation entre l’humain et l’esprit. Vous ne ramenez pas le Dieu et la Déesse, puis vous déambulez avec cette dualité. Ils disparaissent. Ils s’évaporent. L’illusion disparaît complètement. Vous arrêterez de parler du retour de la Déesse comme dans les années 70. (Rires) Vous arrêterez de parler de ramener la lumière dans le monde – comme un travailleur social. Vous arrêterez de parler de rencontrer votre Soi supérieur, car il n’y a pas de Soi supérieur. Il n’y a que vous. Que vous.

Vous n’aurez plus besoin d’avoir cette discussion dualiste, ces débats philosophiques, parler des religions – oh, les religions cesseront d’exister quand vous vous rendrez compte qu’il n’y a pas de séparation. Il n’y a pas de salut. Il n’y a pas de rédemption. Il n’y a que la conscience.

Ainsi ces deux se réunissent et ils ne seront plus deux, ni quatre ou dix, quand le besoin de la lumière et des ténèbres, du masculin et du féminin, du bon et du mauvais disparaît, cela créé la Nouvelle Energie. Cela créé la Nouvelle Energie.

Elle est différente, évidement, de l’Ancienne Energie. L’Ancienne Energie était le résultat du désir de revenir à soi. C’était le combustible de fusée que vous alliez utiliser pour revenir à vous. Quand ce processus commence à se passer au niveau le plus minuscule, cela créé de la Nouvelle Energie.

D’où pensiez vous que venait la Nouvelle Energie ? Dieu ? Dieu n’en a aucune idée. Vraiment ! Dieu est l’Ancienne Energie…et aucune foudre ne s’est abattue.

Linda : Oh, c’est un gros titre pour vous. (Rires)

Adamus : Dieu doit être. Dieu par sa nature – arrêtons nous de nous référer à Dieu comme il ou elle – mais Dieu par sa nature est Ancienne Energie. Vous – car vous êtes Ancienne Energie, par conséquent, Dieu est Ancienne Energie.

L’Esprit vous a donné cette souveraineté L’Esprit a créé sa propre séparation, et que croyez vous ce qui se passe pour l’Esprit actuellement ? La fusion. La fusion en vous. L’Esprit ramène la Maison à vous. Vous n’allez pas à la Maison chez l’Esprit. L’Esprit n’existe plus de la manière que vous connaissiez, de la manière dont il était.

Whow ! Prenons une profonde respiration ensemble.

(pause)

Je ne pense pas que cet autre groupe dont je pensais rejoindre, je ne pense pas qu’ils auraient compris tout ça. (Rires) je pense qu’ils seraient retournés en courant vers le sommet de la montagne pour faire plus de méditation. Vous – vous voulez l’expérimenter.

Ainsi, l’Esprit est Ancienne Energie, car vous avez été conçu dans l’Ancienne Energie, par conséquent, l’Esprit est. Mais quand vous vous connaissez, de manière entière et complète, l’Esprit n’est plus non plus l’Ancienne Energie. L’Esprit et vous, vous vous souviendrez toujours d’où vous êtes venus, vous vous souviendrez toujours du voyage qui vous a amené ici. Il n’est jamais oublié. Il n’est jamais effacé. Vous vous souviendrez avec grande joie de chaque moment difficile ou merveilleux que vous avez vécu. Et vous vous demanderez pourquoi vous ne vous êtes pas permis de vous souvenir durant le voyage, pourquoi vous avez créé la séparation. Vous direz, je l’ai déjà entendu : « Pourquoi, me suis-je donné qu’une petite partie des souvenirs, car alors cela aurait rendu le voyage bien plus facile ? » Bien, en fait vous vous êtes donné cette partie de souvenirs…peut être pas une très grande partie.

La Nouvelle Energie est créé quand vous retournez à vous-même, que vous n’êtes plus séparé, que vous n’êtes plus en pièces. Quand vous vous réunifiez, cela créé cette chose appelée Nouvelle Energie. L’influence de l’Ancienne Energie fera partie de votre vie pour une large partie et un certain temps encore, car elle est dans le monde tout autour de vous. Elle est dans les aspects qui n’ont pas encore étés réintégrés. Elle est dans certaines illusions et croyances de séparation. Elle est encore là. Mais cette chose appelée Nouvelle Energie sera dans votre vie. Elle est ici maintenant.

Je la représente par une balle rouge – le Cercle Cramoisi. Je la représente comme quelque chose que vous pouvez tenir, ressentir, toucher pendant un instant. Elle n’est pas réellement comme ça (Adamus tient une balle). S’il vous plait, ne commencez pas à dire à tout le monde qu’ils doivent avoir une balle rouge. (Rires) Je les utilise juste pour souligner un point.

La Nouvelle Energie est si différente de l’ancienne car elle n’est pas de nature vibratoire. La vibration est la résistance entre deux parties, et cela a créé la réalité – les deux parties, de nouveau, le masculin et le féminin, le bon et le mauvais, tout le reste de cette dualité – vibratoire. Cela créa l’Ancienne Energie.

La Nouvelle Energie est expansionnelle – dans toutes les directions à la fois, à travers le temps et l’espace. La Nouvelle Energie n’est pas restreinte, elle ne peut être restreinte par les éléments de l’espace et du temps. Elle peut être utilisée dans le contexte de l’espace et du temps, en d’autres mots maintenant. Elle peut être utilisée, mais – j’essaie de ne pas être trop ésotérique – mais elle ne peut être confinée. N’essayez pas de confiner la Nouvelle Energie qui est en vous, qui est dans votre vie. Vous voudrez l’observer. Elle est très, très différente. Elle vous semblera parfois bizarre et étrangère.

Vous souvenez-vous de la brillant discussion de Tobias sur les quatre éléments, les quatre billes ? Vous souvenez-vous qu’il parla des billes lumière, sombre et neutre ou blanche, qui représentent la dualité. Cette nouvelle bille est entrée. Une bille claire, claire comme du cristal est entrée. Que s’est-il passé ? La bille de lumière et la bille sombre qui se sont toujours détestés, qui se sont toujours combattues et qui ont échangées leur place, ont soudainement fait équipe ensemble. Elles ont essayé de chasser la bille claire de la réalité. C’est un tandem très étrange pour un temps court, elles ont réunis leurs forces.

Parfois vous vous sentiez comme ça, car une partie de vous, là (le mental) ne comprendra pas. Cela vous semblera totalement différent et étranger, et parfois vous confondrez cela avec l’hypnose. Vous direz : « Bon, je ressens aujourd’hui quelque chose de totalement différent. » Linda a dit cela de nombreuses fois : « je ressens, n’est-ce pas un jour étrange. » Le mental dira : « Bon est-ce l’hypnose dont Adamus parle ou est-ce la Nouvelle Energie. » ou encore mieux : « Est-ce qu’Adamus nous hypnotise ? » (Rires) vous le direz. Avant la fin du jour, quelqu’un le dira ou peut être qu’ils l’ont déjà fait.

Savez-vous que vous pouvez réponde à une question très, très facile – c’est votre choix. C’est votre choix. Voulez-vous que ce soit de l’hypnose ? Ou voulez-vous que ce soit la Nouvelle Energie ?

Au fait, toute influence hypnotique est juste de l’énergie. C’est juste de l’énergie. Si quelqu’un émet…J’ai parlé récemment de la guerre concernant Dieu qui a lieu dans les cieux pas très raffinés, dans les royaumes non physiques proche de la Terre. Ces religions qui se battent, elles émettent et bombardent la Terre de leurs énergies. Il y a énormément d’hypnose actuellement, mais c’est juste de l’énergie. Vous n’êtes pas stupides. Vous n’êtes pas incapable. Transmutez cette énergie, transmutez cet hypnose en de l’énergie qui sera là pour vous servir, pour vous aider à amener cela dans votre réalité.

Vous pouvez faire cela avec n’importe quoi – l’hypnose, les gens qui vous agressent verbalement ou physiquement. Vous pouvez prendre n’importe quelle énergie et la transmuter, même une tape légère sur l’épaule. (Adamus tape légèrement quelqu’un sur l’épaule) C’est juste de l’énergie. David sait cela. Il l’inspire. Ce n’est plus être frappé ; c’est juste de l’énergie.

Votre Nouvelle Energie

Revenons à notre discussion. Vous avez créé la Nouvelle Energie car vous avez contemplé et vous vous êtes permis de revenir à vous-même. Cela par elle-même, a permis de créer la Nouvelle Energie. C’est la vôtre, vous l’avez créée. Elle vous est très personnelle actuellement. Mais elle ira dans le reste de la création, car vous ne pouvez jamais posséder ce que vous créez.

Vous pouvez l’utiliser. Vous pouvez l’aimer. Vous pouvez avoir une grande passion pour vos créations, mais vous ne pouvez jamais posséder vos créations. Tôt ou tard elles voudront pouvoir s’exprimer par elles mêmes. Tôt ou tard l’énergie doit circuler. La chose la plus merveilleuse que vous avez reçue du créateur original, l’Esprit, était la volonté divine absolue – je n’aime pas le mot libre arbitre ; la volonté divine – « Allez et découvrez vous. »

Ainsi cette Nouvelle Energie arrive dans votre vie. La Nouvelle Energie arrive dans votre vie. Elle a l’air différente. Vous la ressentez de manière différente. Elle sent de différemment. Néanmoins, c’est vous. C’est vous. C’est la chose importante. Elle ne provient pas de Dieu. Elle ne vient pas de moi. Elle ne vient pas de David le Maitre (NdT : c’est la personne qui parle pour annoncer les Shouds) C’est la votre. Observez-la. Jouez avec elle. Sortez de votre mental.

C’est la raison pour laquelle, j’ai été si emphatique dans mes récentes discussions à propos des ressentis, à propos de la passion de l’âme. Sortez de votre mental, car le mental ne la comprendra pas. C’est la raison pour laquelle je vous ai demandé d’arrêter d’utiliser des mots, car ils viennent du mental. Votre relation et votre compréhension de votre Nouvelle Energie ne proviendront pas de là (la tête). Elle viendra de là (le cœur) et elle sera simple.

Vous aurez tendance, à cause de la programmation et de l’histoire, à vouloir la disséquer, l’analyser et la décrire. S’il vous plait ne le faite pas. Vous aurez tendance…vous serez quelques uns à aller ce soir sur le forum et dire : « J’ai découvert la Nouvelle Energie et voilà à quoi elle ressemble. » Non. Vous ne voudriez pas tenter de la décrire. Vous voudrez l’expérimenter. Vous ne voudriez pas dire à la personne assise près de vous comment avoir la leur, car cela vous ramène dans la dynamique Ancienne Energie. Vous ne voudriez pas être le premier. Ce n’est pas une course vers la Nouvelle Energie. En d’autres mots, vous ne voudriez pas de ce truc égotique : « Je l’ai eu avant toi. » Le premier du quartier.

C’est une expérience personnelle absolue au-delà des mots. C’est une expérience sacrée. C’est une expérience amoureuse. Que vous appelez une expérience sexuelle, et je ne parle pas d’expérience génitale, je parle d’une expérience sexuelle pure qui est une expérience qui vient du cœur. Quand le masculin et le féminin sont tombés amoureux l’un de l’autre et se sont permis…et se sont permis de ne pas garder leur identité, leur identité séparé, c’est l’amour.

D’accord, tu peux tenir la balle.

Linda : Oh chéri.

Utiliser la Nouvelle Energie

Adamus : Ainsi, cher Shaumbra, il y a un élément intégral de la Nouvelle Energie dans votre vie. Au fait, elle est tout autour de vous actuellement. Vous l’avez créé. Alors vous dites : « Mais comment puis-je l’utiliser ? Que puis-je faire ? Quelle est la chose suivante que je dois faire ? » Bien, respirez, ça c’est une bonne chose. Respirez.

La Nouvelle Energie, votre Nouvelle Energie est intemporelle et n’utilise pas l’espace. Bon, vous êtes nombreux à avoir fait des travaux scientifiques, aussi bien que des recherches psychiques sur le temps et l’espace – le temps et l’espace sont une discussion fascinante – mais c’est erroné car vous regardez le temps et l’espace plutôt linéairement.

Vous dites: « Cher Tobias, cher Adamus ou cher n’importe qui d’entre nous. » Vous dites : « N’est-il pas vrai que tout a lieu en même temps » Non, non, pas vraiment. Puis vous dites : « Ne devrais-je pas être capable de voyager dans le passé ? Ne devrais-je pas être capable d’aller dans le passé et d’avoir une incidence sur moi-même dans le passé ? » C’est mental et c’est linéaire, par conséquent, cela ne fonctionnera pas. Vous pouvez transcender le temps et l’espace mais pas de la manière dont vous le croyez.

Vous dites : « J’aimerai aller dans le futur et voir ce qui arrivera. J’aimerai aller dix années dans le futur maintenant. Je veux savoir ce que deviendra le marché. » Oh, admettez le, vous le voulez. Vous voulez savoir ce qu’il arrivera. Vous ne pouvez pas aller là bas à partir d’ici, car vous présupposez la linéarité. Vous essayez encore d’être bien humain.

La Nouvelle Energie a besoin d’être intemporelle et non liée à l’espace. Elle ne peut pas avoir le goulot d’étranglement de l’existence linéaire. En d’autres mots, ne commencez pas à planifier. Ne créez pas de buts. Ne faites pas de suppositions sur ce qui est supposé arriver demain.

La véritable Nouvelle Energie se passe en ce moment. Ce moment – je serais un peu ésotérique – mais ce moment est sans temps, ni espace. Ce moment, tout instant dans la vie, n’a pas besoin du temps, ni de l’espace. Cela ne veut pas dire que vous allez maintenant expérimenter tout ce que votre âme va expérimenter, au même moment. Cela veut dire que cela n’a aucune d’importance comme l’a dit Tobias. En ce moment, ce qui s’est passé hier n’a aucune importance ou ce qui se passera demain. Cela n’a plus du tout d’importance.

La plus grande partie du voyage humain a été créé à partir du besoin de linéarité. En d’autres mots : « Que ce passera-t-il demain ? » ce que je fais aujourd’hui déterminera ce qui se passera demain. Si vous voulez vous expérimenter, vous voulez expérimenter votre soi le plus profond qui n’a jamais été séparé, cela se passe en ce moment.

Vous êtes en train d’attendre ? Quoi ? 2012. Non Shaumbra. Vous attendez de finir ce projet, de déménager dans une autre ville, qu’un maître ce présente et vous parle, de perdre du poids, de ceci ou de cela, et vous attendez, attendez, attendez et attendez. Cela repousse la Nouvelle Energie, car le Nouvelle Energie va aussi attendre.

Le jeu de l’attente, ou le jeu du destin comme je l’appelle – « Je dois attendre de voir ce qui m’arrivera. Je dois attendre jusqu’à ce que je finisse cela. » Finissez-en avec ce jeu. Finissez-en. Cela se passe maintenant. Je m’en fiche si vous vous croyez fous, le nombre des mauvaises choses que vous avez faites, le nombre de vos mauvaises habitudes, le nombre de vos échecs. Savez-vous combien d’échec j’ai eu avant de devenir un maitre ? Un seul. Un seul. (De nombreux rires)

C’est une vraie affirmation, car en fin de compte rien n’est vraiment un échec. Mon échec a été que ça m’a pris tellement longtemps de sortir de ma prison, de mon cristal, et pendant tout ce temps la réponse était là. Mais, comme certain d’entre vous, je jouais ce jeu. Je jouais au jeu de : « Comment vais-je sortir ? » plutôt que de juste le faire.

Revenons à notre sujet. Maintenant est le moment – maintenant, au-delà du temps et de l’espace, au-delà du fait d’attendre, maintenant, maintenant – d’absolument vous connecter à vous-même, d’amener la Nouvelle Energie, d’aller dans les ressentis et de sortir du mental. N’attendez pas un autre moment. C’est Maintenant. C’est Ici.

Aller de l’avant

Nous continuerons notre discussion sur le travail avec la Nouvelle Energie lors de notre prochaine session, mais je vais déclarer deux ou trois choses maintenant. Pour le bien de nos discussions, qui ont tendance à devenir très mentales, je vais vous demandez la permission pour que moi, Adamus, pour que certains membres du Conseil Cramoisi et pour que certains maîtres qui sont de retour sur Terre travaillent avec nous avec une énergie sous-jacente, avec un flot de conscience sous-jacent, de nous permettre d’utiliser à la fois des mots et une conscience très dynamique ou ressentis.

En d’autres mots, il se passera des choses qui n’ont pas été dites. Il y aura des énergies qui viendront et qui ne viendront pas seulement à travers la voix de Cauldre. Nous allons amener toute une rivière de conscience pour vous aider à comprendre, pour aider tout le monde à comprendre alors que nous irons dans ces, ce qui pourrait être des concepts très mentaux, pour vous aider et vous assister à ne pas devenir mentaux. Ainsi nous demandons votre permission pour le faire ou au moins pour que vous soyez conscience de ce qui se passe.

Je vous promets que nous n’utiliserons jamais de techniques d’hypnose et que nous ne l’avons jamais fait. C’est la raison pour laquelle parfois, comme nous l’avons dit à un groupe récemment, le ressentis du message est parfois différent des mots. Parfois le message vous frustre, car vous êtes habitués à beaucoup de « sucre » avec vos messages. Les messages hypnotiques contiennent de nombreuses énergies intéressantes et séduisantes, et c’est ce qui vous maintient des heures et des heures devant votre télévision et vous vous demandez : « Pourquoi suis-je assis ici ? » c’est ce qui vous invite à jouez de nouveaux des jeux ; c’est ce qui vous maintient connecté à votre famille et ceux qui étaient vos partenaires. Vous êtes maintenant divorcé et vous dites : « Mais ils sont encore dans ma vie. » Bien, ces énergies hypnotiques continuent. Nous n’utiliserons pas cela, mais parfois vous auriez voulu que nous l’ayons fait. Mais il n’y a aucun besoin de le faire. Et en allant directement au cœur et aux ressentis des messages, nous ne voulons pas utiliser cela. Il est inutile de le faire.

Ainsi, nous continuerons notre discussion sur la Nouvelle Energie. Je vous demande de continuer avec vos devoirs – nous parler sans mots – mais maintenant étendez cela à vos animaux de compagnie et à ceux avec qui vous vivez ou vos associés. Parlez sans mots – pas de manipulation, je sais que vous ne le feriez pas de toute façon – car parler sans mots vous remettra en contact avec vous-même, vous fera transcender l’illusion de la séparation.

Le plus vous le faites, le plus cela devient gratifiant, et nous pourrions communiquer plus facilement avec des groupes comme celui-ci. Nous pourrions plus facilement aborder des messages qui pourraient apparaître très complexes. Qui ne le sont pas vraiment, mais qui apparaîtraient très complexes, ainsi nous pourrions poursuivre nos discussions.

Ainsi c’est une joie et un honneur d’être capable d’avoir ces discussions avec vous, d’être capable d’aller si profondément.

Je suis particulièrement enchanté, pour une grande partie, que nous n’avons plus besoin de faire de la facilitation. C’était bien pour un temps. Vous en aviez besoin. Vous aviez besoin de savoir que vous étiez absolument aimé. Mais maintenant nous pouvons faire le travail ensemble. Nous pouvons bénéficier de la joie et de l’expérience de la Nouvelle Energie, et c’est ce que désire votre âme.

Nous nous rassemblerons le mois prochain, mais pendant ce temps nous aurons nos réunions fréquentes sur la Nouvelle Terre, dans les autres royaumes.

S’il vous plait continuer à noter vos rêves. Et je sais, Shaumbra, vous êtes si réticents avec les devoirs, mais je vous demande si peu. (Rires) Continuez à noter vos rêves, car vos rêves ne sont pas ce que vous pensez qu’ils sont. Ils ne sont pas seulement des rêves. La manière dont vous interprétez vos rêves ou la manière dont ils viennent dans cette réalité est en train de changer. Vous les ignorez car vous pensez qu’ils ne sont que des séries folles de symboles, mais les rêves sont très réels. La manière de les comprendre est en train de changer. Et si vous les notez, vous allez découvrir très rapidement, que vos rêves ne pas vraiment différents de vos états de veille et vous allez commencer à comprendre quand je dis que vous devenez sans temps ni espace.

C’est ce que les maîtres ont compris – sans temps, ni espace. Cela n’a aucune importance. Je suis Ce Je Suis. C’est tout ce qui compte.

Les devoirs

La prochaine fois que nous nous rassemblerons juste avant la Saint Valentin, je vais vous demandez à tous de vous habiller un peu, s’il vous plait. Ne vous habillez pas comme pour aller le dimanche au marché aux puces.

Linda : Le dimanche au marché aux puces ??!

Adamus : Ainsi, chers amis, comme devoir pour la prochaine fois, habillez-vous un peu, et je vous l’expliquerai plus tard.Avec cela comprenez que tout va bien dans toute la création. Par conséquent, vous êtes Dieu aussi et je suis Adamus du domaine souverain.Il en est ainsi. (Applaudissements)

(c) Copyright message : Crimson Circle, Geoffrey Hoppe

(c) Copyright peinture : Ripstein

(c) ARCHE D'OR DE L'ANGE DE FEU D'OR - 2016