BHAGAVAN SRI SATHYA SAI BABA


imagescaukg2f6-1.jpg

Sai Ram,


"Peut-être ne connaissez-vous pas l'histoire de cette photo.
 Ce lingam a été manifesté lors d'un discours que Swami prononça devant les étudiants de l'université de Whitefield. Nombre de gens ont été guéris en mettant leur corps en contact cette photo. Un docteur indien, le Dr Doraisingham de Londres, ressuscita un enfant en apposant cette photo contre son corps. Sai Baba a dit que, quelque soit l'endroit où l'on garde cette photo, des bénédictions, des guérisons et des miracles auront lieu.
 
 
Connie Shaw parle de cet événement dans son livre "Mary's Miracles and Prophecies" dont voici un extrait : "Le 5 mai 1991, Bhagavan Sri Sathya Sai Baba a matérialisé un œuf d'or qui a plusieurs noms et qui est riche de symboles. Baba a déclaré que leHiranyagarbha lingam (le lingam au coeur d'or) contient l'univers entier dans une forme microscopique. C'est une manifestation de la Trinité Brahma, Vishnu, Shiva (de Dieu en tant que Créateur, Conservateur et Destructeur). C'est également la conscience atmique (l'Esprit Saint) - tel le fil qui parcourt un collier de perles. C'est le cœur spirituel".
 
 
Dans le Musée des religions à Puttaparthi, on peut lire une citation de Swami se référant au lingam (aux lingams en général) comme étant "la graine cosmique de la Création".
Après que Baba l'ai matérialisé, Il a déclaré que c'était une grande bénédiction pour tous ceux qui détenaient cette photo et qu'elle devrait être dans chaque foyer.
 
 L'énergie de Swami passera à travers cette photo et accomplira des miracles. C'est la première fois que quelqu'un a entendu Baba parler ainsi à propos d'une photo.
Le Dr M. Doraisingham, que je n'ai jamais rencontré et qui m'a envoyé cette photo d'Angleterre, m'a également adressé une lettre d'une page et
 demie dans laquelle il me narre l'histoire suivante :
 
imagesjkhkh.jpg

 
"Baba se tenait debout sur l'estrade de l'auditorium devant l'Assemblée réunie à l'occasion des Cours d'été. Il venait juste de matérialiser le Lingam d'Or lorsqu'Il demanda au Professeur Sampath
 
 de tenir le lingam un instant afin que Baba puisse examiner le programme culturel des étudiants. Le professeur Sampath est le Vice Recteur de l'Institut Sri Sahtya Sai d'études supérieures à Puttaparthi, dans le Sud de l'Inde. Il fut littéralement transporté. Durant l'heure que le Professeur dû tenir le lingam, une chaleur l'envahit et il tomba dans un état d'extase divine.

Après la clôture du programme culturel, Swami fit une petite farce au Professeur Sampath. Il toucha la poche du professeur comme s'Il enlevait quelques poussières.
 
 Plus tard, alors qu'ils étaient ensemble en voiture, Baba demanda au Professeur de Lui rendre le lingam d'Or. En proie à de vives émotions, le Professeur s'empressa de Le rendre à Swami, il chercha partout , dans la poche de sa chemise, dans celle de son pantalon, sur le siège de l'auto- mais il ne le trouva point. En définitive, Baba éclata d'un rire joyeux et déclara qu'Il avait renvoyé le Lingam là où Il l'avait pris."
 
Le Dr Doraisingham poursuit : "Swami dit qu'Il a créé l'Univers pour son propre plaisir et de Sa propre volonté à partir du mot AUM. Ici encore, Il prouve ce fait par la matérialisation d'un univers microcosmique en quelques secondes d'un simple geste de la main et par Sa seule Volonté. C'est là l'incroyable puissance de notre Suprême Seigneur Sai, dont nous ne pouvons pénétrer la Gloire.


imageskk.jpg
 
 Mais grâce à un tel exemple, nous pouvons en avoir un aperçu."
Le Dr Doraisingham a également déclaré le 7 juin 1991, alors qu'il se rendait au darshan pour voir Baba qu'il rencontra par hasard sur son chemin une mère tenant son enfant décédé dans ses bras. Le docteur venait juste de recevoir la photo du lingam d'Or et il l'apposa contre l'enfant. L'enfant venait de tomber d'une camionnette bondée sur la chaussée et était mort sur le coup. Il chanta OM Sai Ram plusieurs fois, puis pria Baba et fit à l'enfant un massage du cœur et de l'abdomen. L'enfant décédé revint à la vie grâce à l'énergie de Sai qui se dégageait de la Photo. Le lendemain, au cours d'une entrevue avec un ami du Dr Doraisingham, Baba confirma l'incident.
Baba a fait en sorte que le médecin s'arrête, soigne l'enfant avec la photo, et déclara par la suite au Professeur Anil Kumar, "L'enfant était déjà mort à ce moment là".
 
En janvier 1994, lorsque Connie Shaw (l'auteur du livre "Mary's Miracles and Prophecies") donna une conférence à Houston (Tewas, Etats-Unis) sur la Photo du lingam, plusieurs personnes furent guéries sur place en apposant la photo sur l'endroit affecté. Par exemple, plusieurs personnes qui souffraient de migraines furent soulagés de la douleur à ce moment précis. 
 
Un homme qui souffrait de calculs rénaux, plaça la photo sur ses reins et la douleur lancinante disparu.
Quand Sai appela notre famille à nous rendre en Inde en janvier 1995, nous avons eu la chance de rencontrer le Dr John Davis, qui était installé précédemment à Boulder Colorado et Seattle, état de Washington. Au cours des discussions que nous avons eues, John parla des instructions que Baba lui avait données lors de son entrevue de Janvier. L'une d'entre elle consistait à répéter Rama, Rama, Rama... neuf fois tout en frottant un lingam de mercure reçu par John de manière circulaire sur la photo du lingam.
 
 Ceci engendrait la manifestation de différentes sortes de vibhutis, différentes par leur couleur ou leur texture, et qui étaient destinées à des patients de John. Quand John me reçut en tant que patient dans son nouveau cabinet à l'hôpital, la vibouthi ou cendre sacrée ainsi produite par le lingam était de couleur blanche et sa texture plutôt grumeleuse. En deux autres occasions, j'ai pu constater que le lingam de John produisait de la vibouthi gris claire, semblable au talc par sa texture. Elle était destinée à un patient indien.
 
 
Au cours de l'entrevue Baba, debout, a également imposé ses pieds sur les mains de John pendant plus de quinze minutes, puis a dit : "Maintenant tes mains peuvent guérir".
 
 Le docteur Davis a été récemment nommé à la tête du Service de Médecine Alternative à l'hôpital superspécialisé de Puttaparthi en Inde du Sud. Il est également en train d'y mettre en place une école de médecine alternative.
 
 
 
Lors de ce voyage en Inde, John Davis qui est chiropracteur 
a effectué sur moi une profonde guérison à l'hôpital. Toutefois, sa méthode reste destinée aux patients les plus courageux car elle provoque -temporairement- une douleur extrêmement intense, tant sur le plan physique, qu'émotionnel.
 
 La douleur dure quelques instants puis d'immenses vagues d'énergie vous absorbent...
A côté de la table de consultation se trouve une immense photo de Swami tenant le lingam d'or. La photo est démesurée et mesure peut-être deux mètres de côté.
 Elle évoque l'immensité de tout être humain, de toute incarnation de l'amour.
 
Chaque personne utilisera cette histoire à sa façon et utilisera la photo pour aider et servir dans l'amour. On peut la placer sur son autel, sur une étagère ou la conserver dans son portefeuille, dans sa voiture, sur son lieu de travail ou dans son attaché-case. Offrir cette photo avec l'histoire qui l'accompagne est sans doute le plus cadeau que l'on puisse faire. N'hésitez pas a en faire des copies pour les membres du Groupe Sai que vous fréquentez, pour des malades, des personnes âgées, des personnes seules ou déprimées...
Ecrit par Madhu
 
 
Il est dit également au sujet de cette photo :
La méditation sur ce Lingam (Hiranyagarbha : Matrice de Lumière Dorée) apporte force et lumière, car cette photo est emplie de la puissance du Verbe (OM ou AUM), de la Pensée et de l'Amour de l'Avatar (Sathya Sai Baba).







(c) ARCHE D'OR DE L'ANGE DE FEU D'OR - 2016